Benjamin Bachelier

  • Le Silence du Rossignol vous entraîne dans une quête épique, au coeur d'un Japon féodal où se côtoient poésie délicate et errible violence. Vengeance, traîtrise, honneur et loyauté, beauté, amour fou... Derrière les visages impassiles et les codes immuables se cachet des coeurs passionnés et des sentiments farouches.

  • Ce soir-là à Morneville tout semble tranquille. Et pourtant...
    Alors que Noa et son copain Louis gagnent un peu d'argent de poche en apportant des fleurs sur les tombes, un homme est agressé dans le cimetière. Par qui  ? Pourquoi  ? Bien décidés à le découvrir, ils surveillent de près les allées et venues. Mais à s'approcher trop près du coupable, nos deux héros prennent des risques...
     

  • L'adaptation fidèle, en BD, d'un grand classique du roman d'aventures qui a influencé l'imaginaire collectif.

    Détenteur d'une carte au trésor prise à un vieux pirate mort, le jeune Jim raconte sa dangereuse aventure jusqu'à une île mystérieuse. Aux côtés de personnages hauts en couleur, dont le fascinant Long John Silver, un pirate qui joue un double jeu, Jim devra rivaliser d'ingéniosité et de courage pour sauver sa vie !
    Une version abrégée, en un seul tome, fidèle à l'intrigue et au déroulement du livre de Robert Louis Stevenson.
    Le trait vif et charbonneux de Benjamin Bachelier se prête à merveille à ce récit de pirates sans foi ni loi.

  • Le lieutenant Varenne, traumatisé par les massacres de la guerre, est chargé, avec son éclaireur Mohawk, de retrouver le colonel Scherb, « l'ange de la terreur ». Ce dernier a perdu la raison et se terre dans les marécages de Bretagne. Le gouvernement de la Convention ne peut tolérer pareil comportement et veut mettre un terme à sa folle vendetta. Si Varenne le retrouve, il obtiendra sa mutation tant attendue.

  • Tishina publie le chef-d'oeuvre de Laurent Gaudé, revisité par Benjamin Bachelier.

    Le Soleil des Scorta, c'est l'histoire d'une famille qui semble écrasée par le malheur autant que par le soleil du Sud de l'Italie. C'est l'histoire de leur vengeance contre la vie et contre tous ceux qui ont osé les maudire, les traiter de miséreux, de taciturnes. Dans ce village qu'aucun des leurs ne réussira jamais à quitter, ils bâtissent leur monde avec les pierres chaudes du destin, ouvrent le premier bureau de tabac et brûlent leur vie dans le labeur. Mais c'est là, dans les recoins de cette terre aride qui défie la mer et ses espoirs d'ailleurs, qu'ils vont découvrir, ensemble, le secret du bonheur. Un secret qu'ils font voeu de se transmettre, de génération en génération.

    Illustrer Le Soleil des Scorta, c'est renverser le ciel et la terre. C'est donner des couleurs à la force des sentiments, des couleurs tantôt éclatantes comme le soleil des Pouilles, tantôt sombres comme la misère. C'est photographier des générations d'hommes, de femmes et d'enfants, pour affronter le temps qui passe et pour que les autres se souviennent. C'est prendre le temps, aussi, de s'arrêter pour regarder un à un les accessoires fragiles des petits bonheurs du quotidien, comme un plat de pâtes, un paquet de cigarettes, un verre de vin ou une carte et son valet de trèfle. C'est, enfin, peindre les rêves inespérés des Scorta en traversant l'océan, pour se jeter dans les rues folles de New York.

  • Suspense diabolique et humour noir !

    Joachim Overbeck, Maître Helvétius, Léonora Von Stock, Monsieur de Saint Loup... Ces personnages ont vécu à des périodes différentes du XIXe et du XXe siècle. Le lien entre eux est une étrange bague, qui offre à celui qui la porte la compagnie d'un esprit malin. Malin, pas dans le sens diabolique, mais futé ! Il fait le lien entre ses possesseurs, qui ont tous été des intellectuels hors du commun : l'un a construit un golem, un autre a soigné un prince grâce à la psychanalyse naissante...

    Première collaboration des désormais incontournables Hubert et Tanquerelle (ici accompagné au dessin par Benjamin Bachelier), Le Legs de l'Alchimiste est une série fantasque où les aventures ésotériques sont toujours liées aux sursauts de l'Histoire. Un bijou occulte injustement méconnu où l'on se délecte de tout : des personnages attachants, des dialogues savoureux servis par un dessin expressif, nerveux et sombre. À relire d'une traite, grâce à cette édition intégrale grand format !

  • Jules adore courir et, après avoir raté de peu le podium l'année dernière, il compte bien gagner le cross des écoles cette année. Pour l'aider, sa copine Olivia lui concocte un entraînement plutôt original. Mais quand la course démarre, les surprises s'enchaînent...

  • 1841. Un baleinier accoste aux Marquises, avec à son bord Tom et Toby, qui ne rêvent que de déserter. Profitant d'une permission, et malgré les mises en garde sur les dangers de l'île, les deux hommes s'enfoncent dans la jungle. Rien ne se passe comme prévu et la fuite dans cette nature luxuriante vire au cauchemar. D'autant que les fugitifs se retrouvent bientôt aux mains de la tribu Taïpi, réputée cannibale.

  • Dakota du Sud, hiver 1890. Alors que l'armée américaine s'apprête à commettre l'un des pires massacres d'Indiens de l'histoire des États-Unis, le soldat Jonah sauve secrètement la vie d'un nouveau-né sioux.
    Ulysse grandit parmi les colons blancs du Wyoming, mais ses différences ne tardent pas à l'en exclure. Il est déjà sur le départ, en quête de son identité, déchiré entre ses origines et les promesses du Rêve américain.

  • La fin d'une malédiction... Dernier album d'une magnifique pentalogie !
    En dix ans, le prince a transformé l'Autriche en une démocratie parlementaire où il fait bon vivre. A sa mort, son ancien ministre félon est relâché et parvient à se faire élire à la présidence. A moitie sénile, l'homme laisse l'armée allemande occuper le pays ce qui inquiète ANNA et son mari le docteur ZACCHARIA. Influencé par ses amis, son beau-fils MATHIAS s'en prend aux biens des juifs qui commencent à ressentir les méfaits de l'occupant allemand. ZACCHARIA reprend la bague dans le tombeau du prince, rouvre le laboratoire d'HELVETIUS, espérant empêcher l'arrivée des heures sombres qu'il pressent. Sur ordre du führer, le mystérieux WERNER est chargé de récupérer la bague dont les pouvoirs inquiètent les nazis.
    Ce cinquième chapitre du Legs de l'alchimiste clôt de belle manière ce récit humaniste aux personnages attachants.

  • Dom Juan, flanqué de son éternel Sganarelle, court avec habileté et efficacité tout jupon qu'il croise. Celui qui a fait sa réputation en cynique libertin est surtout un vrai libre penseur dont l'une des rares certitudes est que "deux et deux sont quatre". Et comme discourir et contester sans assumer n'est pas de son étoffe, il reste fidèle à son credo, même face aux entrailles du néant.

  • La demeure qui a abrité les plus secrètes expériences du fameux alchimiste Helvétius vient d'être achetée par un jeune homme qui ne craint nullement la réputation de son ancien propriétaire, le diable français ! Au contraire même, il s'intéresse lui aussi de très près à l'esprit humain, étant un psychanalyste reconnu ! Cette voie lui a d'ailleurs été soufflée par la démence d'un homme qui représentait un modèle pour lui : Joachim Overbeck. Et alors qu'on lui demande de soigner l'instabilité flagrante du jeune prince appelé à gouverner le pays, notre jeune médecin tombe sur le carnet de notes d'Helvétius Il nous replonge dans les dernières années durant lesquelles il habitait cette demeure en compagnie de Léonora Von Stock. Et c'est pendant ces dernières années qu'Helvétius côtoya notamment le prince d'alors, grand-père de l'actuel. Est-ce une coïncidence si la bague de Léonora se trouve désormais au doigt du jeune prince malade ? Après Tanquerelle (parti poursuivre des aventures bédéphiles avec Joann Sfar) c'est au tour de Benjamin Bachelier d'illustrer avec talent cette comédie dramatique à forte odeur de soufre.

empty