Bernard Fournier

  • Personnalité hors du commun  et puissant génie créateur, Beethoven est une de nos plus grandes figures artistiques. C'est à lui qu'on fait appel dans les grandes circonstances, face aux événements tragiques pour ramener l'espoir mais aussi pour célébrer fastueusement les grandes causes. Depuis deux cents ans, son humanisme fraternel et son sens de la grandeur nous poussent à avancer et à regarder vers le haut. En même temps peu d'artistes ont aussi profondément scruté leur monde intérieur en y cherchant l'universel.
    Populaire dans certaines pages symphoniques, il est par excellence un musicien visionnaire dans ses quatuors à cordes et ses sonates. Témoin de son temps, il a su recueillir l'héritage du passé tout en anticipant l'avenir. Il n'a cessé jusqu'à nos jours d'être le contemporain de toutes les générations qui l'ont suivi et il n'a cessé de parler à chacun.
    Après bien des études biographiques, Bernard Fournier s'attache à nous faire comprendre son oeuvre. En scrutant les partitions comme avec un microscope et en s'appuyant sur des notions telles que l'énergie, l'espace et le temps, il éclaire l'importance du geste compositionnel et  dégage ainsi ce en quoi la musique représente selon son auteur « une révélation plus haute que toute sagesse et toute philosophie ». Beethoven Tondichter (poète en sons) est aussi un Tondenker (penseur en sons) ; la pensée qu'il exprime fait preuve d'une originalité qui, toujours remise en question, explore sans cesse de nouveaux domaines et met en jeu des énergies nouvelles.
     
     
     
    Bernard Fournier est l'auteur d'une thèse d'État sur la modernité de Beethoven et d'une somme sur le quatuor à cordes (Fayard, 4 volumes, 1999-2010). 

  • Après avoir donné une somme sur le quatuor en quatre volumes, Bernard Fournier en propose ici une synthèse destinée à faire découvrir ce genre à un large public. Ce livre parcourt l'histoire du quatuor depuis ses origines, au milieu du XVIIIe siècle, jusqu'à nos jours. Il insiste particulièrement sur les périodes charnières de son évolution, scandées en grands moments (la naissance du genre à l'âge classique, son apogée avec Beethoven, son renouveau au début du XXe siècle, sa mutation à partir des années 1950) et met en valeur les principaux chefs-d'oeuvre du répertoire. Ainsi, au fil de l'histoire, en plus des quatuors cités ou rapidement caractérisés, un grand nombre d'entre eux sont commentés de manière plus substantielle : l'objectif est de fournir au lecteur-auditeur des clefs d'écoute, de suggérer le contenu expressif des oeuvres, tout en mettant en évidence certains de leurs aspects formels et esthétiques. Si toutes les oeuvres mentionnées sont définies en relation avec les styles et les courants musicaux, elles sont situées également en rapport avec les mouvements des idées de la période qui les a vus naître. Histoire du quatuor, ce livre est également une traversée de l'histoire de la musique occidentale, vue sous l'angle d'un genre exigeant, continûment pratiqué et prisé.Ingénieur de formation, violoniste-quartettiste, Bernard Fournier est l'auteur de L'Esthétique du quatuor à cordes et de trois volumes d'Histoire du quatuor à cordes (Fayard, 1999, 2000, 2004, 2010).

  • Plus que bien d'autres compositeurs, Beethoven a fait l'objet, après sa mort, d'un culte, qui s'attachait autant à son oeuvre qu'à sa personne.
    À l'occasion du 250e anniversaire de sa naissance, l'empreinte qu'il a laissée est étudiée ici par trois auteurs. Élisabeth Brisson, en déroulant son parcours de vie, expose aussi les enjeux qui ont mobilisé, dès son dernier soupir, bien des volontaires pour écrire sa biographie, et les tentatives de récupération (affectives, esthétiques, nationalistes, idéologiques) auxquelles cette rédaction a donné lieu .
    Bernard Fournier expose la force d'innovation que Beethoven a introduite à son époque, en faisant subir un effet de souffle aux genres existants (sonate, symphonie, quatuor) pour les porter à un apogée.
    François-Gildas Tual développe comment, dès le vivant de leur auteur, ses oeuvres ont connu l'hommage de la transcription, qui permettait une diffusion large. Il aborde enfin les oeuvres de compositeurs qui, jusqu'aujourd'hui, se réfèrent à Beethoven  ; dans la forme, dans le titre ou dans l'utilisation du matériau musical, leurs oeuvres constituent un hommage - une sorte de prolongation du Monument Beethoven édifié à Bonn grâce à une souscription internationale.
     
    Élisabeth Brisson est l'auteur du Guide de la musique de Beethoven  ; Bernard Fournier du Génie de Beethoven et d'une Histoire du quatuor à cordes dont le tome 1 accorde une large place aux quatuors de Beethoven  ; François-Gildas Tual est maître de conférences à l'Université de Besançon.

empty