Elena Vieillard

  • Un jour, François a une révélation : et si son célibat était dû aux chats ? Et si c'était à cause d'eux que les hommes n'arrivaient pas à construire une relation durable avec les femmes ?

    Mais si, voyons ! Avec ces félins à disposition, fini les compromis, la patience... à la moindre difficulté rencontrée par le couple, elle préférent rentrer chez elles et caresser leur chat... à ce dérèglement mental, François avait donné un nom : Le félinisme !

    Alors, pour sauver la société de ce fléau, quoi de mieux que des virées nocturnes pour éradiquer les chats du quartier ? La preuve : dans les rues, l'amour semblait reprendre ses droits, et une idylle voir le jour entre François et Roxane.

    Mais c'était sans compter sur l'arrivée de Topaze - ou plutôt Igor - un chat Russe doté de la parole, bien décidé à aider François à exterminer ses congénères... dans une première étape !

  • Edgar, jeune homme cynique à la mine patibulaire, boit son dernier verre avant d'être pendu. Désabusé, il raconte au barman décrépi les tribulations qui le mènent à mourir la corde au cou : dans le vague espoir de trouver un petit lopin de terre où vivre en paix, il partit sur les routes. Il erra, traversa une Europe en ruines, et parvint finalement aux confins de l'Orient après avoir traversé la Méditerranée. Égoïste et méchant, fondamentalement seul sans être foncièrement mauvais, l'exilé Edgar n'hésite pas à se servir d'autrui pour arriver à ses fins et lutte comme il le peut avec les cartes qu'on lui distribue. Mais son voyage lui apprendra que même les rêves les plus simples se payent au prix fort.
    Dystopie cruelle et désespérée située dans un monde à l'agonie, fable initiatique grinçante, chronique d'une mort annoncée, Edgar distille son humour noir et acide sur la condition humaine moderne.

empty