Fabrizio Dori

  • Le dieu vagabond

    Fabrizio Dori

    Dernier de sa lignée divine, Eustis le satyre mène une vie oisive et solitaire dans le monde moderne. Lorsqu'il découvre que d'autres dieux ont survécu, il part à la recherche de son ami Pan, curieux disparu qui semble cristalliser l'attention de tout le nouveau panthéon de l'« Hôtel Olympus ». Mais Eustis n'est qu'une divinité mineure, et peut-être vient-il de mettre le doigt dans un engrenage dangereux...

  • Tahiti, 1893. Dès le début du livre, nous sommes, comme Gauguin lui-même, pris par la beauté envoûtante de l'île. On plonge avec lui dans le récit d'une légende tahitienne qui intrigue et recouvre la réalité d'une patine de merveilleux. Ce roman graphique s'intéresse à la fin de vie de Gauguin, la période artistiquement parlant la plus prolifique et la plus belle de son oeuvre. L'auteur nous propose un scénario original, en juxtaposant les périodes (créant notamment des flash-backs qui renseignent sur la vie de Gauguin) et en mélangeant réalité et légendes. Le changement régulier de personnages et de décors, donne un côté imprévisible à l'ensemble qui donne envie au lecteur, sans jamais le perdre, de poursuivre sa lecture, aidé en cela par un découpage en chapitres dynamique. Et puis quel plaisir enfin, papaye sur le gâteau, d'y croiser Mallarmé, Verlaine. autres grandes figures de cette fin de siècle si féconde.

  • Un récit de haute fantaisie mêlant religion, mythologie et littérature, jouant de l'érudition et de l'anachronisme, dans lequel l'ange Gabriel, chargé de la Visitation, confond Marie avec d'autres femmes...

empty