Gilbert Turp

  • Abélard croyait avoir mis tout ça derrière lui.
    Déshumanisé, arraché à ses proches, malmené, torturé puis, enfin, réfugié, il a refait sa vie dans son nouveau chez-lui, à Cocagne, capitale de l'archipel, pour suivre une formation médicale exhaustive et offrir à son tour ses soins aux gens qui en ont grandement besoin.

    Désormais psychiatre et psychanalyste, il laisse se déposer sur la page blanche de son visage les désarrois, les craintes et les désirs refoulés de ses patients, s'émerveillant chaque fois du cheminement de ceux-ci.
    Or, un jour, son patient le plus notoire lui confie vouloir démissionner.

    Paul, gouverneur de l'archipel récemment arrivé à la démocratie, souffre de la fatigue liée à sa tâche.

    Abélard, appréhendant une catastrophe, passera les mois suivants à se demander comment il aurait pu intervenir pour éviter à son pays d'adoption une dépression politique.

  • Le numéro 102 d'ETC MEDIA présente un important article sur le nouveau Printemps numérique qui a littéralement envahi les scènes artistiques de Montréal le printemps dernier. La revue présente également des articles sur des performers comme Tino Sehgal au MAC, Tilda Swinton au MoMA, Li Alin et Cécile Martin ; sur des artistes des arts numériques et médiatiques comme Patrick Bernatchez ; sur la designer de mode Ying Gao ; sur la vidéaste et photographe Élaine Frigon ; et beaucoup d'autres. Aussi au sommaire de ce numéro au format augmenté de pages : des essais sur la lenteur ainsi que sur le collectionnement à l'ère d'Internet, une entrevue avec Rory Blain de Sedition et un compte rendu de l'exposition Afteratlas de Georges Didi-Huberman, entre autres.

  • Dirigé par Gilbert Turp, le dossier de ce numéro est consacré au comédien. Les paradoxes de la formation et de la pratique du jeu sont notamment abordés par Guy Nadon, Violette Chauveau, Éric Robidoux, Sophie Cadieux, Emmanuel Schwartz et Kathleen Fortin. Hors dossier, on trouve entre autres une réflexion de Patrice Dubois et Alain Farah sur l'actualité du Déclin de l'empire américain, un entretien avec les Biches Pensives (les comédiennes et productrices Annie Darisse et Dominique Leclerc) et un portrait de la chorégraphe Dana Michel.

  • Dixième titre de la collection Autour de l'art, La Grande Baie. Portrait d'une bibliothèque est un hommage à la Grande Bibliothèque de Montréal, microcosme au coeur de la ville. Véritable déclaration d'amour à l'un des lieux vivants de la métropole, La Grande Baie nous offre une collection d'instants d'humanité d'une grande finesse.

    De septembre 2015 à juin 2016, dans le cadre d'une résidence d'écrivain à la Grande Bibliothèque, l'écrivain et comédien Gilbert Turp, accompagné par l'artiste multidisciplinaire Caroline Boileau, a recueilli tous les mardis les témoignages des usagers et des employés de la bibliothèque. Rédigé à la manière d'un journal intime, mais se mettant au service de la parole de l'autre, ce livre dévoile une belle et juste réflexion sur la vie d'une bibliothèque, les gens qui la fréquentent, ceux qui y travaillent, et surtout sa place essentielle dans la cité. Récits poignants, anecdotes cocasses et tendresse pour l'humain sont au rendez-vous. Superbement illustré d'aquarelles en couleur, La Grande Baie est le fruit d'une expérience hors du commun faite de rencontres et d'instantanés.

  • Dirigé par Michelle Chanonat, le dossier de ce numéro propose de rêver d'un théâtre libre, riche et intelligent. Catherine Vidal, André Brassard, Lorraine Pintal, Pierre Robitaille, Normand Baillargeon et Martin Faucher font partie des créateurs qui ont accepté de mettre en mots leur rêve d'un théâtre libéré de toutes contraintes. Hors dossier, on trouve un coup de gueule signé par l'auteure Annick Lefebvre, une carte blanche à Olivier Morin, un artiste aux multiples talents, et une entrevue avec le grand metteur en scène italien Romeo Castellucci.

  • La scène appelle le son comme la lumière, et présenter une pièce sans univers sonore est aussi impensable que la jouer sans éclairage. C'est pourquoi la revue JEU propose pour son numéro hivernal un dossier thématique sur la musique. Car la musique représente bien plus qu'un élément de la mise en scène d'un spectacle ! En théâtre musical ou à l'opéra, les interprètes doivent multiplier les talents : en jeu, en chant, en danse. Les divers rôles de la musique sur scène sont ici explorés par les comédien.nes chanteurs et chanteuses Kathleen Fortin (en couverture), Jean Maheux, Dominque Quesnel et Émile Proulx-Cloutier et les compositeurs et compositrices Mikalle Bielinski, Ludovic Bonnier, Philippe Brault et Catherine Gadouas. Aussi au sommaire : un entretien avec Ariane Mnouchkine sur la production de Belles-Soeurs (As Comadres) au Brésil, un avec le dramaturge Laurent Gaudé et un autre avec Mélanie Demers, artiste multiplateforme et fondatrice de la compagnie de danse MAYDAY.

  • Lorsque dans un même élan sa femme le quitte, prend une année sabbatique en Italie avec sa nouvelle amoureuse et y emmène également leur fille de 19 ans qui se questionne sur son avenir, Michel, un animateur de radio de 50 ans, devra réinventer sa vie et réenchanter son monde.

empty