Godi

  • L'élève Ducobu Hors-Série ; la compil' de la rentrée Nouv.

    Avant Charlemagne, la vie n'était-elle que de longues vacances ininterrompues ? Et quelle sourde haine a poussé l'empereur à la barbe fleurie à y mettre fin, le jour où il a inventé l'école ? Par sa faute, la vie de Ducobu est devenue une « année scolaire sans fin ». Mais cette compilation de ses meilleurs gags de rentrée des classes nous rappelle que s'ils peuvent nous contraindre à retourner sur les bancs de l'école, ils n'auront jamais notre liberté de tricher !

  • Puisque la musique adoucit les moeurs, Ducobu pourrait bien en user pour amadouer sa célèbre voisine de classe... Encore un nouveau moyen imparable de tricher ! Même si cela ne plaira certainement pas à Mademoiselle Rateau qui prodigue ses cours de musique avec entrain...

  • Lire ou conduire, il faut choisir ! Quand Monsieur Latouche se pique de donner des cours de sécurité routière, il vaut mieux s'accrocher. Même si Ducobu se fera un malin plaisir à accumuler les sorties de route... Qui a dit qu'on ne pouvait pas faire du tennis en classe ? Ou y proposer un débit de boissons ? Le combat sera rude entre Léonie et Ducobu pour être le premier sur la ligne d'arrivée !

  • On a beau vouloir se le cacher, chaque année le cauchemar recommence : les grandes vacances ! Cinquante-huit jours sans école, sans notes ni récitation - pas même une petite révision, puisque Léonie sait déjà tout... Mais, cette année, sa mère lui a concocté un devoir de vacances dont même la meilleure élève de Saint-Potache aura du mal à venir à bout : profiter de ces deux mois pour ne rien faire d'autre que tisser des liens d'amitié avec sa copine Jenifer ! Finalement, Léonie pourrait bien apprendre deux ou trois choses, cet été...

  • L'élève Ducobu est de ceux qui s'épanouissent au fond de la classe et qui multiplie les astuces pour échapper à l'index interrogateur des profs.
    Pour éviter d'être tout à fait nul, Ducobu copie sans vergogne sur sa très studieuse voisine Léonie Gratin. Et là c'est un vrai génie. Hélas, Léonie déteste les copieurs !

  • Le grand retour de Ducobu dans les cours de récré...

  • Ce n'est pas en comptant les mouches au plafond que l'on devient fort en maths...
    C'est qu'il faut être drôlement débrouillard pour réussir à se soustraire au doigt interrogateur de l'instituteur et à l'humiliation du bonnet d'âne ! Et cette Léonie qui déteste les copieurs ! Alors, les réponses qu'il n'a pas pu voler à sa voisine, Ducobu les invente. Mal lui en prend car, bien que très fertile, son imagination lui joue souvent de vilains tours et ses traits de génie échouent régulièrement «au coin» !

  • La vie à l'école n'est pas un long fleuve tranquille. Pour certains, l'année scolaire est même plutôt celle de tous les dangers !
    Que serait une classe sans son cancre ? Un peu comme un potage sans sel. Du sel, l'élève Ducobu en apporte assurément dans le quotidien de ses copains de classe. Avec lui, les cours ne manquent pas de saveur et sont de perpétuelles récréations. Bien sûr, il y a toujours Léonie, la surdouée à qui on ne la fait pas et pour qui, le savoir ne se partage pas. Bien sûr, il y a toujours l'instituteur dont l'index s'avère plus menaçant que jamais... Notre sympathique cancre a cependant fait son choix. Les réponses ou la vie ?
    />

  • Le cancre le plus inventif du monde atteint de nouveaux sommets dans l'art de la triche.

  • Contrairement à Léonie Gratin et Monsieur Latouche, Ducobu attend les vacances avec impatience ! C'est logique, car s'il y a bien une chose que Ducobu est capable de réussir, ce sont ses vacances ! Il en profite d'ailleurs pour développer de nouvelles compétences de triche afin de conserver de manière plus que méritée son titre d' « empereur des tricheurs » !

  • Léonie t.2 ; la rivale

    , ,

    • Lombard
    • 7 Septembre 2018

    Pour la première fois de sa vie, Léonie débarque à la rentrée des classes avec une amie ! Jenifer est là pour l'accompagner dans son nouvel apprentissage ; du choix de ses vêtements aux sujets des conversations entre copines. Mais tout n'est pas facile pour autant... particulièrement lorsqu'une nouvelle élève pointe le bout de son nez et se révèle aussi studieuse et douée que notre première de classe !

  • C'est la lutte des classes, mais ce n'est heureusement pas la lutte finale pour autant. Monsieur Latouche, l'instit', ne cesse de s'en prendre à Ducobu en lui posant des questions auxquelles il ne peut pas répondre. Quant à la première de classe, Léonie Gratin, elle continue de refuser à le laisser copier. Les pitreries de ce joyeux perturbateur de l'ordre établi pimentent d'humour et de poésie le quotidien de ses copains de classe.

  • Pour son 20ème album, Ducobu a décidé de. ne pas changer du tout. S'il est en apparence décidé à s'amender, il n'en oublie pas pour autant d'inventer de nouveaux procédés pour tricher en toute discrétion.

  • Etant donné l'énorme succès qu'il rencontre et qui s'étend même au-delà du monde francophone, l'élève Ducobu ne pouvait logiquement prétendre qu'au titre suprême de «Roi des Cancres». Le revoici donc régnant sur plus d'un million de fidèles sujets. Bien sûr, comme tous les souverains, il s'est entouré d'une Cour... Sa préférée étant évidemment celle de récréation ! On y retrouve Monsieur Latouche, son instituteur, peu impressionné par cette intronisation et qui continue de le harceler de ses questions. On y retrouve encore les habituels compagnons d'études et surtout de jeux de ce malicieux pitre à l'insolence réjouissante !

  • Léonie est première de classe. Depuis toute petite, pour plaire à sa maman qui l'élève seule, elle n'avait pas le choix : elle devait être la meilleure. Mais il y a un domaine où elle n'est pas première : l'amitié ! Comment va-t-elle réussir à se faire des amies ? Pour cela, il n'existe malheureusement pas de manuel à étudier... Mais Léonie ne manque pas de ressources pour inventer sa propre méthode.

  • Ducobu ne recule devant rien pour changer d'image et passer pour un élève modèle : il fait appel aux services de Mme Futurina voyante aux prédictions concoctées par lui-même, pose pour une photo avec Léonie, il joue même au ping-pong avec M. Latouche. Mais il n'en oublie pas pour autant d'inventer de nouveaux procédés pour tricher en toute discrétion et copier les réponses de sa chère voisine.

  • Ducobu suivrait-il les pas d'Albert Einstein ? L'éternel abonné au 0 passe tout d'un coup à... 280 !
    Oui, vous avez bien lu. Un test de Q.I. a révélé que le roi des cancres usurpait son trône, ravalant du même coup Léonie Gratin au rang de génie de seconde main. L'Education Nationale se remettra-t-elle d'un pareil séïsme ? Monsieur Ducobu, pour sa part, prend le problème très au sérieux. Quel genre de père serait-il s'il ne se consacrait pas entièrement à la guérison de ce «kuhi» si effrayant ?!oe Courage, notre cancre préféré ne quittera pas les verts pâturages de l'insouciance si facilement !

  • C'est la rentrée scolaire pour tout le monde. Pour le cancre Ducobu, c'est l'occasion enfin revenue de se marrer avec les copains. Pour la studieuse Léonie Gratin, c'est le moment de rattraper le temps d'apprendre perdu pendant les vacances. Mais, toute l'école vit à l'heure du roman d'amour de l'instituteur...


    L'instit est amoureux ! En vacances, M. Latouche a en effet eu le coup de foudre pour une jolie Islandaise. Depuis, les cours de géographie et métrie, les dictées et toutes les matières étudiées sont pour lui des prétextes à clamer son amour. Ses déclarations manquent toutefois de poésie. S'il est loin d'être un puits de sciences, l'Elève Ducobu a par contre la profonde sensibilité d'un poète et, tel Cyrano, il s'offre à souffler les mots doux qui feront chavirer le coeur de la Roxane de son prof... Plaisirs d'amour ne durent hélas pas toujours !


    Les réalités de la vie quotidienne à l'école reprennent vite le dessus et Ducobu doit se faire à l'idée que sa voisine Léonie détestera toujours les copieurs et qu'il lui faudra encore et toujours redoubler d'astuces et de débrouillardise pour éviter l'humiliation du bonnet d'âne et les punitions. Même si les squelettes Néness et Rotule qui l'attendent dans le coin n'ont rien perdu de leur drôlerie. Mais, vous avez dit «z'héros» ? Le nul absolu n'est peut-être pas celui auquel tout le monde pense. Au jeu des défis de la vie, le désopilant cancre Ducobu pourrait être de ceux qui marqueront le plus de points...

  • Dans ce nouvel album, Ducobu donne le meilleur de lui-même pour conserver le titre d'Empereur des tricheurs et faire contre mauvaise fortune bons points. S'il ne sait toujours pas combien font 6 x7, il ne manque pas d'intelligence ni d'un sens personnel et aiguisé de la rhétorique pour déstabiliser ce bon vieux Latouche qui en perdrait presque son latin, Latouche qui semble d'autant plus troublé du fait de la présence à Saint-Potache de sa fragile collègue Mademoiselle Rateau.

  • Vous l'avez deviné : M. Latouche a une nouvelle fois cédé à ses plus bas instincts : sa dictée mycologique favorite est de retour ! Mais, Ducobu ne l'entend pas de cette oreille.
    L'union faisant la force, notre potache préféré a décidé de fédérer les apprentis cancres du monde entier, au sein du C.U.L. (Cancres Unis dans la Lutte). Conseils de triche ou séminaires sur les passe-temps possibles durant les heures de cours, il ne reculera devant rien.

  • Alors que le duo comique préféré des cours d'école s'apprête à fêter son 500e gag, Godi et Zidrou nous en apprennent un peu plus sur la vie privée et le passé de Léonie Gratin et de l'Elève Ducobu. L'occasion de constater que la propension de Ducobu à chercher l'inspiration sur les copies de sa muse ne date pas d'hier. Non, tout ça remonte en fait à la maternité ! Mais si, 13 albums plus tard, le couple fonctionne comme au premier jour, sans doute est-ce parce que Léonie commence à comprendre combien est salutaire le grain de folie que Ducobu sème dans nos vies !



  • Ducobu a profité des vacances pour suivre des leçons particulières chez Melle Retors, institutrice à la retraite. Première révision, celle de la table de multiplication et son habituelle pierre d'achoppement : 6 x 7. Pour stimuler son élève, la brave enseignante a inventé un petit jeu : à chaque bonne réponse, il aura un chocolat et, à chaque erreur, c'est elle qui l'aura. Comment faire pour que la boîte de friandises ne soit pas entièrement vidée par la bonne vieille ? Ces cours de rattrapage auront par ailleurs été l'occasion d'une surprenante révélation : parmi les cancres que mademoiselle Retors a connus, il y en a un qui lui a donné bien des soucis, un certain... Gustave !

empty