Inna Shevchenko

  • Inna Shevchenko a un destin hors du commun. Née dans une famille de la classe moyenne ukrainienne, elle est à 28 ans leader du mouvement international Femen. Après dix ans d'activisme féministe, elle décide de rendre hommage à toutes les femmes, figures historiques ou fictionnelles, qui l'ont aidée à se défaire des carcans de la société patriarcale.

    Dans Héroïques, elle raconte cette libération en trois étapes à travers les portraits de celles qui l'ont inspirée. Certaines, comme Sailor Moon ou Maria Botchkareva, lui ont fait comprendre que les femmes ne sont pas le sexe faible. D'autres, comme Ève, l'ont incitée à rejeter la morale religieuse sexiste et à mordre dans le fruit de la connaissance. Inès Armand, Nellie Bly et bien d'autres, journalistes, ingénieures ou politiques, lui ont prouvé que les femmes sont aussi talentueuses que les hommes et méritent de faire entendre leur voix.

    Avec ce récit tant personnel qu'engagé, Inna Shevchenko nous entraîne sur les traces des modèles féminins grâce auxquels elle a forgé ses convictions et nous invite à rejoindre la révolution des femmes.

  • " Ce livre, nous le portons en nous depuis toujours. Chaque injustice que nous avons observée ou subie depuis notre naissance est venue inconsciemment noircir une de ses lignes. Il émerge à une époque où un terrible fléau intégriste se déploie. Chaque bulletin d'informations nous donne une nouvelle raison de sortir de notre silence. Chaque jour, de nouvelles paroles et mesures contre les femmes sont prononcées au Vatican, à La Mecque, à Jérusalem, et dans des synagogues, des mosquées et des églises du monde entier. Chaque jour, les femmes sont méprisées, dépréciées, salies, blessées ou tuées. Chaque jour, des femmes cachées en public, enfermées à la maison, privées d'éducation et de perspectives d'avenir, forcées au silence, humiliées, battues, mutilées, fouettées, lapidées et brûlées, nous accompagnent. Nous ne pouvons plus nous taire. " La responsabilité des religions dans les malheurs du monde crève nos écrans et nos yeux, mais beaucoup refusent encore de voir leur rôle dans les malheurs des femmes. Ce livre, nous l'avons écrit parce que nous ne voulions plus qu'elles croient, mais qu'elles sachent. " Inna Shevchenko et Pauline Hillier Chaque chapitre de cette surprenante " anatomie " (La tête, Le coeur, Les seins, Le ventre, Les mains, Le sexe, Les pieds...) révèle les persécutions religieuses perpétrées sur le corps des femmes, les dégâts qu'elles infligent, l'ordre patriarcal qu'elles imposent. Inna Shevchenko dirige le mouvement FEMEN depuis cinq ans et en est la figure la plus connue. Pauline Hillier y milite avec elle depuis 2012.

  • Prénom : Inna T.2 Nouv.

    Ce récit, écrit à la première personne, raconte l'enfance (tome 1) et l'adolescence (tome 2) d'Inna Shevchenko en Ukraine. Il tente de répondre à cette question : pourquoi et comment Inna est devenue cette militante féministe aujourd'hui mondialement connue ?
    En septembre 2008, Inna est reçue à la prestigieuse Université nationale, à Kiev. Elle a 18 ans. Elle entreprend, avec ferveur et détermination, des études de journalisme, avec en elle toujours présente la figure héroïque du journaliste dissident Gueorgui Gongadzé, enlevé et assassiné huit ans plus tôt. Très vite, elle constate et dénonce les ravages de la prostitution chez les étudiantes les plus défavorisées. Peu soutenue dans son combat, elle espère faire entendre plus fortement sa voix en se faisant élire au parlement étudiant. C'est à ce moment-là qu'elle fait la connaissance d'un mouvement naissant en Ukraine, les Femen, précurseur de l'élan de révolte qui, depuis la place Maïdan, secoua toute l'Ukraine en 2014.
    Inna appartient à cette génération, grandie pendant la « révolution orange », qui ose s'affranchir de la souffrance morale et sociale subie par les parents, et qui ressent une urgence vitale, profonde et intime, de liberté, d'égalité et de justice. Une urgence vitale qui ne se démentira jamais.

  • Kherson, en Ukraine, janvier 1996. Inna a 6 ans.
    Elle regarde, par la fenêtre de l'appartement où elle vit avec ses parents et sa soeur aînée Yulia, le noir qui enveloppe les sinistres immeubles de la cité. Inna adore quand « le vieux géant » coupe l'électricité.
    Pour ses parents comme pour les autres habitants, c'est l'état de délabrement du pays qui provoque ces coupures à répétition, et qui ne facilitent pas la vie quotidienne. L'effondrement de l'U. R. S. S., sept ans plus tôt, a provoqué une perte totale des repères, une paupérisation absolue, et la prospérité des mafias et des seigneurs de guerre. La petite Inna subit de plein fouet le déclassement humiliant de ses parents, en même temps qu'elle observe son oncle Vanya s'enrichir frauduleusement.
    En septembre 2000, le journaliste dissident Gueorgui Gongadzé est enlevé et assassiné. Une partie du peuple est scandalisée et soupçonne le président Leonid Koutchma d'être le commanditaire de cet assassinat. C'est à ce moment-là qu'Inna décide de devenir journaliste, comme Gongadzé. Elle n'a que dix ans, mais la figure de ce héros va la hanter durablement...

  • " Ce livre, nous le portons en nous depuis toujours. Chaque injustice que nous avons observée ou subie depuis notre naissance est venue inconsciemment noircir une de ses lignes. Il émerge à une époque où un terrible fléau intégriste se déploie. Chaque bulletin d'informations nous donne une nouvelle raison de sortir de notre silence. Chaque jour, de nouvelles paroles et mesures contre les femmes sont prononcées au Vatican, à La Mecque, à Jérusalem, et dans des synagogues, des mosquées et des églises du monde entier. Chaque jour, les femmes sont méprisées, dépréciées, salies, blessées ou tuées. Chaque jour, des femmes cachées en public, enfermées à la maison, privées d'éducation et de perspectives d'avenir, forcées au silence, humiliées, battues, mutilées, fouettées, lapidées et brûlées, nous accompagnent. Nous ne pouvons plus nous taire. " La responsabilité des religions dans les malheurs du monde crève nos écrans et nos yeux, mais beaucoup refusent encore de voir leur rôle dans les malheurs des femmes. Ce livre, nous l'avons écrit parce que nous ne voulions plus qu'elles croient, mais qu'elles sachent. " Inna Shevchenko et Pauline Hillier Chaque chapitre de cette surprenante " anatomie " (La tête, Le coeur, Les seins, Le ventre, Les mains, Le sexe, Les pieds...) révèle les persécutions religieuses perpétrées sur le corps des femmes, les dégâts qu'elles infligent, l'ordre patriarcal qu'elles imposent. Inna Shevchenko dirige le mouvement FEMEN depuis cinq ans et en est la figure la plus connue. Pauline Hillier y milite avec elle depuis 2012.

empty