Jean-Charles Kraehn

  • Gil St-André a tout pour être heureux. Une femme magnifique, une petite fille adorable, une maison somptueuse, un travail passionnant et beaucoup d'argent. Mais la femme de Gil St-André disparaît mystérieusement. La police s'intéressant peu à l'affaire, Gil va devoir mener seul sa propre enquête. De multiples rebondissements et une superbe course poursuite à travers la France font de Gil St-André une réussite parfaite qui exploite à merveille tout le talent de Jean-Charles Kraehn.

  • Le retour du petit garçon qui refusait de grandir.

    Entré malgré lui aux services de La Canne, la pire fripouille de tout Port Saint-Servan, Bout d'homme commence à se poser des questions. Celui dont le coeur avait été rongé par la haine découvre que la bonté existe encore en ce monde. Alors que l'esprit vicieux du rat Gaspard tirait son âme vers les abysses, l'oiseau Piaf, son nouveau compagnon, semble plutôt destiné à l'élever et le faire grandir. Et c'est peut-être ici, au coeur des terres sauvages et brutales du Grand Nord, que Bout d'homme parviendra à trouver le chemin de la rédemption...

    Le tome 6 de Bout d'homme conclut les aventures du personnage de Jean-Charles Kraehn et sa quête de rédemption au Nouveau Monde, se situant chronologiquement entre les tomes 3 et 4 de la série. Un nouvel album très attendu, riche en aventure et en émotions, pour terminer en beauté une oeuvre passionnante, forte et singulière.

  • "Apparemment je ressemble aux gosses de mon âge. L'ennui, c'est que j'ai l'air d'avoir 10 ans, mais j'en ai 19..." Bout d'Homme s'est arrêté de grandir. Son secret, ce drôle d'enfant le porte en lui comme un fardeau, dans une Bretagne où le vent dessèche la lande et le coeur des hommes. Il a comme seuls amis un rat avec lequel il communique, et la jolie Toinette dont il est amoureux. Mais ce jeune garçon « pas comme les autres » attise la haine des villageois et doit fuir sa terre natale. Kraehn, avec Bout d'homme, ancre son regard d'auteur dans une sensibilité poétique, et fait gronder la tempête des sentiments...

  • "Apparemment je ressemble aux gosses de mon âge. L'ennui, c'est que j'ai l'air d'avoir 10 ans, mais j'en ai 19..." Bout d'Homme s'est arrêté de grandir. Son secret, ce drôle d'enfant le porte en lui comme un fardeau, dans une Bretagne où le vent dessèche la lande et le coeur des hommes. Il a comme seuls amis un rat avec lequel il communique, et la jolie Toinette dont il est amoureux. Mais ce jeune garçon « pas comme les autres » attise la haine des villageois et doit fuir sa terre natale. Kraehn, avec Bout d'homme, ancre son regard d'auteur dans une sensibilité poétique, et fait gronder la tempête des sentiments...

  • "Apparemment je ressemble aux gosses de mon âge. L'ennui, c'est que j'ai l'air d'avoir 10 ans, mais j'en ai 19..." Bout d'Homme s'est arrêté de grandir. Son secret, ce drôle d'enfant le porte en lui comme un fardeau, dans une Bretagne où le vent dessèche la lande et le coeur des hommes. Il a comme seuls amis un rat avec lequel il communique, et la jolie Toinette dont il est amoureux. Mais ce jeune garçon « pas comme les autres » attise la haine des villageois et doit fuir sa terre natale. Kraehn, avec Bout d'homme, ancre son regard d'auteur dans une sensibilité poétique, et fait gronder la tempête des sentiments...

  • Rejeté par l'océan sur le sol américain, Bout d'Homme y rencontre un vieux fou qui l'encourage à faire fortune en cherchant de l'or qui regorge dans les rivières. Deux ans plus tard, panique au village natal de notre héros, où l'arrivée du nouveau châtelain de Kerdrenkenn fait renaître la peur ancestrale de l'Ankou. Très riche, le nouveau propriétaire comble le village de bienfaits, mais son curieux équipage fait peur.
    Toinette, courtisée par le séduisant Erwan, semble ne pas avoir oublié son amour de jeunesse, Bout d'Homme. Avec ce quatrième volet, dernier de cette série, Jean-Charles Kraehn renoue avec l'ambiance champêtre du premier chapitre de cette aventure, aux frontières du fantastique. L'enfant qui a rompu le cordon quile retenait à son rat va -t- il enfin pouvoir goûter à une vie normale ? Réponse dans cet album au suspense soutenu jusqu'à la dernière planche.

  • Un classique des éditions Glénat, enfin disponible en intégrale Le troisième cycle de Gil Saint-André, qui signe le retour de Jean-Charles Kraehn au dessin, parait pour la première fois en intégrale ! Retrouvez les tomes 9 à 11 de la série, qui voient notre héros se frotter à des multinationales sans scrupule sur fond de scandale minier en Afrique. À cette occasion, les deux premières intégrales de la série seront rééditées avec la même maquette de couverture.

  • Lancé à la poursuite d'un tueur en série, Gil Saint-André apprend que sa femme, mystérieusement disparue depuis plusieurs semaines, ne fait pas partie des victimes du fou. A moitié rassuré par cette découverte, il rentre chez lui et trouve la baby-sitter en sanglots : sa fille Sabine a été kidnappée !
    Ce second enlèvement se dénoue plus vite que le premier. Contre un million de francs en petites coupures, Gil récupère sa fille et, grâce à des indices rapportés par l'enfant, il remonte la piste des ravisseurs dont le chef n'est autre qu'un proche de la famille. A cette surprise s'ajoute une inquiétude : il est évident que les malfrats qui ont kidnappé Sabine n'ont rien à voir avec la disparition de sa femme. Saint-André est effondré, d'autant plus qu'il découvre au fil de l'enquête la double vie que sa femme menait.

    De multiples rebondissements et une superbe reconstitution de la ville de Lyon font de Gil Saint-André une réussite parfaite.

  • Le grand retour du petit garçon qui refusait de grandir. Peut-être vous demandiez-vous ce qu'il était advenu de Bout d'homme entre le moment où il s'était échoué en Amérique, après avoir vu mourir son père mais aussi Gaspard, le rat maléfique, et celui où il était rentré en Bretagne, triomphant, à la reconquête de son amour de jeunesse Toinette ? Beaucoup de choses, en vérité.Tellement de choses que Jean-Charles Kraehn, avec son sens inégalé de l'émotion, de l'étrange et de la grande aventure, a décidé d'explorer cette escapade américaine de Bout d'Homme, signant dans un album, chronologiquement antérieur à Karriguel an Ankou, le retour très attendu d'un des héros les plus attachants de la bande dessinée. En compagnie de l'enfant qui refusait de grandir, bienvenue en Amérique, terre de tous les dangers, de tous les rêves. Et de rencontres tour à tour dangereuses et émouvantes. Mais toujours inoubliables. A l'occasion, les éditions Glénat réimpriment les 4 premiers albums, avec une nouvelle maquette et de nouvelles couvertures.

  • Futura, une planète lointaine et oubliée. Une petite colonie tente de survivre dans un environnement hostile. Il est suicidaire de s'aventurer au-delà des limites, et encore plus de s'approcher de la Grande Faille. Mais comment retenir les esprits curieux ?...

    Ils sont jeunes, insolents, et veulent savoir pourquoi il est formellement interdit d'aller en Terra Incognita. Chérine, Bart et Théo décident de voler un engin militaire pour franchir la grande faille qui sépare leur pays de ces territoires inconnus.
    Apprenant cette escapade, le Conseil Supérieur des Sages, qui gouverne autoritairement leur communauté, envoie immédiatement une équipe de tueurs à leur trousse pour les éliminer. Personne ne doit revenir vivant de la Terra Incognita.

    Bart et ses amis y découvriront que, contrairement à ce qu'on leur a appris, ils ne sont pas seuls sur Futura. Ils comprennent alors que le chemin du retour leur est désormais interdit.

  • Au royaume de France, au XIIIème siècle, les hommes sont guerriers, paillards, et n'ont pour seule passion que la conquête de la terre. Ainsi Hughes le bâtard, pour l'amour de la belle Alix, fera tout pour devenir le seigneur de Crozenc. Félons, sauvageonne au caractère de fer, intrigues sulfureuses, contrarieront ses plans... Une série qui conjugue les qualités du classicisme à une narration palpitante. "Kraehn" s'immerge dans la tempête des siècles barbares et met en scène intrigues et complots servis par une superbe reconstitution historique.

  • Utura, une planète lointaine et oubliée. Une petite colonie tente de survivre dans un environnement hostile. Il est suicidaire de s'aventurer au-delà des limites, et encore plus de s'approcher de la Grande Faille. Mais comment retenir les esprits curieux ?...

    Ils sont jeunes, insolents, et veulent savoir pourquoi il est formellement interdit d'aller en Terra Incognita. Chérine, Bart et Théo décident de voler un engin militaire pour franchir la grande faille qui sépare leur pays de ces territoires inconnus.
    Apprenant cette escapade, le Conseil Supérieur des Sages, qui gouverne autoritairement leur communauté, envoie immédiatement une équipe de tueurs à leur trousse pour les éliminer. Personne ne doit revenir vivant de la Terra Incognita.

    Bart et ses amis y découvriront que, contrairement à ce qu'on leur a appris, ils ne sont pas seuls sur Futura. Ils comprennent alors que le chemin du retour leur est désormais interdit.

  • Dame Aurimonde avait bien raison de mander la protection de Foulques le Ruistre. Le château de Montorgueil est bien vide de toute présence de guerrier digne de ce nom depuis la mort de son seigneur et époux. Nul combattant pour en sauvegarder l'honneur. Le seigneur Léodovin ne met guère de temps à vouloir s'emparer de ce domaine, par la traîtrise puis par la force. Alors que le donjon est assiégé par Bomacip et ses hommes, Dame Aurimonde doit se résoudre à abandonner provisoirement son jeune fils Angebault et Montorgueil, le temps de quérir la justice du Comte de Foix. Une bien difficile traversée l'attend alors Pendant ce temps Le Ruistre se remet difficilement de ses blessures et de la perte de son écuyer-valet Petitus. Mais la présencebienveillante d'un moine qui lui prodigue soin et logis lui permettra de regagner la quiétude du corps, si ce n'est celle de l'esprit.
    «Le Ruistre », par une aventure haute en couleur, nous plonge dans les turpitudes d'un Moyen Âge plus vrai que nature. Tout, du dialogue aux événements, nous rapproche du quotidien de nos aïeux, sans être ni d'un didactisme ennuyeux ni d'une extravagance poussée. Une réelle prouesse scénaristique qui nous permet d'apprécier la richesse de cette époque méconnue. Et que dire de ce dessin, lui aussi réaliste, qui parvient à nous faire apprécier un héros qui a plus de défauts que de qualités ? Une réussite en somme !

  • À présent corsaires du Roy, Barbe-Rouge, Éric, Baba et Triple-Pattes partent en chasse du «Spectre», un mystérieux pirate qui rançonne les planteurs de Pamticoe Sound. Une course mortelle s'engage contre un adversaire machiavélique... Entre hommage respectueux aux créateurs, Jean-Michel Charlier et Victor Hubinon, et nécessaire actualisation du mythe, Jean-Charles Kraehn et Stefano Carloni signent un retour fracassant du plus célèbre pirate de la BD franco-belge dans ce premier tome d'un diptyque !

  • Qui est vraiment Gil Saint-André ?

    Redevenu à la fois lyonnais et auto-entrepreneur, toujours au volant de sa légendaire DS Citroën année 1970, Gil Saint-André arpente la ville et ses alentours, affrontant embouteillages et investisseurs avec sa bonhommie habituelle... Mais ce quotidien tranquille s'achève quand son avion est saboté à la suite d'une menace de mort. L'accident fatal est évité de justesse, mais les coups de fils anonymes se poursuivent. On lui reproche d'avoir violé et tué une jeune femme, il y a neuf ans, en Ariège. Gil se défend, ne comprend pas l'accusation et prétend même ne s'être jamais rendu dans le département. Bientôt, l'affaire se tasse. Personne n'a jamais douté de son innocence et les appels ont cessé. Pourtant, toute cette histoire continue de trotter dans un coin de la tête de Gil qui voudrait en connaitre l'origine. Contre l'avis général, il décide de reprendre l'investigation et assemble petit à petit les pièces d'un puzzle qu'il peine à comprendre. Car plus il se rapproche de son accusateur, plus les preuves l'accablent. Certaines sont flagrantes et son entourage commence à douter. Gil se retrouve bientôt cerné.Petite descente aux enfers pour Gil Saint-André rattrapé par un passé qu'il ne savait même pas exister... Une enquête auto-conclusive captivante entre Lyon et la campagne ariègeoise dans l'un des meilleurs opus de la série culte.

  • Bienvenue dans l'enfer vert du commerce de l'or...

    Alors qu'il termine des vacances en Guyane avec sa famille, Gil Saint-André décide de partir retrouver une vieille connaissance. Longeant les rives de l'Amazonie à bord de son ULM il, tombe alors sur une pirogue d'orpailleurs exploitant des enfants pour leur commerce. Décontenancé par l'apathie des forces de l'ordre face à un tel fléau, il décide d'aller enquêter par lui-même, très vite rejoint par Laura, professeur s'inquiétant de la disparition de certains de ses élèves. Ensemble, ils vont mettre le doigt dans un engrenage redoutable...

    Entre action et aventure, le nouvel album de Gil Saint-André traite d'une thématique plus adulte et ancrée dans l'actualité : l'esclavagisme des enfants dans les mines d'or de la forêt amazonienne. Toujours aux commandes du dessin, Chrys Millien parvient à moderniser et dynamiter la série avec un style réaliste et tranchant. Une enquête auto-conclusive.

  • Rouen 1949. L'armateur Julien de Trichère achète un vieux cargo américain, l'Olav II, qu'il rebaptise la Belle Hélène - sa fille s'appelle Hélène et il l'adore. Yann Calec, jeune commandant sans bateau ni équipage, fait des pieds et des mains auprès d'Ester, la secrétaire de l'armateur, pour se faire engager. Non seulement il y arrive un peu trop facilement, mais on lui donne pour second un certain René Floss, qui traîne derrière lui un passé extrêmement louche. Décidément, Calec se méfie : quelque chose se trame sur ce rafiot pourri dont on refait à neuf les cabines et sanitaires, sans s'intéresser le moins du monde à l'état calamiteux de ses chaudières.

    Amour dévorant d'un père condamné pour sa fille infirme, escroquerie à l'assurance, complicité d'un nazi parti cultiver sa nostalgie au Vénézuéla - Calec est effectivement tombé dans un piège, dont la première victime est Ester, qu'il aimait et qu'il a, sans le vouloir, envoyée à l'abattoir. Et c'est l'âme en peine qu'un jour de brouillard, il quitte Rouen sur la Belle Hélène. Sortira-t-il vivant du piège ? Vous le saurez dans le prochain épisode, le Bateau assassiné.

    Poésie des ports, grisaille des docks et froideur des âmes, personnages attachants ou inquiétants - Kraehn et Jussaume font passer, à travers l'élégance du dessin et la solidité discrète du scénario, un parfum de roman noir grand cru.

  • Le "Belle-Hélène" taille sa route le long de la côte africaine, et chaque jour qui passe le rapproche de sa fin. En effet, l'armateur Julien de Trichère n'a acheté ce vieux cargo pourri que pour le faire naufrager et toucher l'assurance. Le futur naufrageur est un ancien nazi parti cultiver sa nostalgie au Vénézuela. Le jeune commandant, Yann Calec, se doute de quelque chose, mais n'arrive pas encore à rassembler toutes les pièces du puzzle. Le second, René Floss, est dans la combine.

    Calec a déjà perdu sa petite amie dans l'aventure, mais il ne sait pas encore que c'est Floss qui l'a assassinée, ni que son cargo va être torpillé. Jusqu'au moment où une jeune passagère clandestine, qui a écouté aux portes, le lui apprend. C'est alors que commence, entre Yann Calec, Floss et un courtier vénézuelien pour le moins douteux, un bras de fer qui va très mal tourner pour le jeune commandant : à la fin de l'épisode, il est mis hors-course pour dix-neuf ans, et le titre du troisième volet, le Bateau assassiné n'incite guère à l'optimisme.

    C'est donc avec impatience que nous attendons la suite de cette aventure qui, à la clarté expressive du dessin et à l'efficacité discrète du scénario, ajoute les charmes du roman noir, les beautés de la mer, des bourlingueurs, de l'Afrique et, entre

  • Années 50. Yann Calec et Rosanna sont installés à Rouen. Pour Yann, il est devenu difficile de dénicher le commandement d'un "tramp". À force d'obstination, il trouvera finalement un poste en Indochine alors que cette région est en plein conflit. Ce nouvel épisode de Tramp, thriller maritime passionnant, débute le troisième cycle "asiatique" qui comptera 2 albums.

  • 1950.
    Yann calec, jeune capitaine du " belle hélène ", se retrouve malgré lui au coeur d'une escroquerie à l'assurance montée par son armateur. ayant découvert la vérité, il est alors piégé par un agent de la compagnie, complice de l'armateur et est expédié dans un bagne à l'occasion d'une escale en colombie. plongé en enfer, il n'aura de cesse de s'évader pour sauver sa vie et son cargo.
    Un fantastique thriller maritime sur fond de baraterie.

  • Résumé du dernier épisode : sorti du piège de la Belle-Hélène (et du premier cycle de ses aventures), Yann Calec se retrouve second sur le Ouessant, dont le commandant, Avron, est assassiné.

    La police arrête rapidement le coupable idéal, un docker noir, mais Calec juge cette conclusion un peu hâtive. Tout le monde pouvait tuer Avron, car tout le monde à bord le détestait, et deux détails restent obscurs. Le bref passage à bord de soeur Marie-Madeleine de la Rédemption, et la disparition du chat du mousse la nuit du meurtre !

    Promu commandant intérimaire du Ouessant, Calec reprend la mer. A la première escale, une Africaine lui apporte un paquet contenant des diamants. Le paquet étant destiné à Avron, Calec fouille sa cabine pour en savoir plus, et y trouve une photo de mariage représentant Avron et soeur Marie-Madeleine. Décidément, ça sent l'embrouille !

    Calec aimerait bien dire deux mots à cette fausse bonne soeur qui, le jour du meurtre, a quitté le cargo pour soi-disant se rendre dans une mission catholique, la mission de Kibangou. Peu après, Calec reçoit un autre paquet, plus macabre ? il contient un doigt de son lieutenant subitement disparu, et une lettre menaçant de lui expédier le reste par petits bouts s'il ne rend pas les diamants. Calec ne peut plus rendre les diamants qu'il avait cachés et qui lui ont été volés.

    Il se résout donc à aller voir la police locale, qui, une fois de plus, boucle l'affaire un peu vite en concluant à un règlement de comptes entre trafiquants. Calec n'y croit pas. Quelques diamants dans un paquet de clopes vide ne constituent pas à ses yeux un vrai trafic, il continue l'enquête.

    Il découvrira la vérité à Kibangou, vérité dans laquelle... le chat avait un rôle. Dans la nuit des ports, sous le soleil du Congo, une aventure torride ? avec ce qu'il faut de danger, de suspense, d'humour et de sales types ? servie par un dessin lumineux et expressif.

    Calec, réembarqué sur le Ouessant et très désireux de revoir Rosana et Iñès, leur petite fille, vient de tracer sur la carte "la route de Rouen".

    Une suite aura donc bien lieu, en l'occurrence avec un cycle qui se déroulera en Asie.

  • À bord de son cargo, Yann Calec longe les côtes de l'Afrique orientale. Mais le liberty-ship, pris dans une tempête, est malmené. Yann descend vérifier l'état des soutes et découvre alors que son propre navire transporte des caisses d'armes. Il comprend qu'un trafic de contrebande s'est organisé à son insu, mais avec la complicité d'un membre de son équipage et d'un inquiétant passager. Pris au piège, il décide de dissimuler les caisses sur une île avant d'accoster à Djibouti. Mais les trafiquants enlèvent sa fille et le font chanter ; Yann se résout à demander de l'aide, mais il ne se doute pas du prix qu'il aura à payer en retour...

  • Rentré d'Indochine, Yann Calec profite de l'argent de son héritage pour acheter un vieux cargo et se mettre à son compte.
    Mais ce retour en Normandie ne se fait pas sans heurts : entre la méfiance des armateurs qui voient arriver un concurrent et les manoeuvres des syndicats, Yann découvre les " joies " de son indépendance... Tout bascule avec la découverte d'un cadavre dans les soutes de son navire : et si le cargo était maudit ?

empty