Maryse Pelletier

  • Cet ouvrage fait partie de la collection Sciences Sup.L'objectif de ce manuel est d'expliquer les bases de la programmation et de l'algorithmique à ceux qui démarrent des études en informatique. Pour illustrer les notions théoriques présentées les auteurs, enseignants à l'université Paris 6 (Jussieu), ont fait le choix de l'environnement de programmation VBA (Visual Basic Application) appliqué au logiciel Excel. Ce langage permet d'écrire rapidement des programmes à la fois intéressants sur le plan pédagogique et attractifs pour les étudiants. Le cours est illustré d'exercices et de problèmes corrigés. Un site web associé fournit des compléments sur la prise en main d'Excel et de VBA.
    Les auteurs sont respectivement maître de conférences à l'université Pierre-et-Marie-Curie (Jussieu); maître de conférences à l'UPMC ; professeur à l'UPMC (responsable du Master d'informatique)et maître de conférences à l'UPMC.

  • Politique et Sociétés célèbre en 2017 ses 35 ans d'existence. D'abord parue sous l'appellation Politique en 1982, puis devenue Revue québécoise de science politique en 1993, la fondation de la revue constitue une étape cruciale dans le développement et la consolidation de la science politique québécoise. C'est dans les années 1970 que les départements de science politique (francophones) essaiment dans la province et que les premières générations de chercheurs, de chercheuses, de professeurs et de professeures développent une appartenance disciplinaire qui s'ancre dans la société québécoise. Comme le mentionne le premier directeur de la revue Denis Monière, dans sa présentation du premier numéro, celle-ci répond à des besoins spécifiques : la volonté de créer un espace pour permettre aux politologues québécois de publier leurs travaux en français (une préoccupation toujours d'actualité) ; diffuser la recherche auprès des collègues francophones et des étudiants afin de créer une communauté académique ; engager un dialogue avec les acteurs sociaux et politiques de la société québécoise et ancrer la recherche universitaire dans son temps. Elle se veut donc au départ un outil de diffusion des connaissances et de débat académique pluraliste et accessible permettant de suivre l'évolution de la science politique, ou « un reflet de la science politique telle qu'elle se développe au Québec » (Monière 1982, 6).

empty