Mohamed Aouamri

  • Quand on se retrouve, à huit ans, propulsée dans un monde inconnu... Une seule solution : se faire de nouveaux amis ! Une seule envie : retrouver sa famille !

    À 8 ans, Tannicia n'est pas du genre à se laisser dicter sa conduite ! Capturée pour servir de victime sacrificielle lors d'une cérémonie vaudou, elle parvient à s'échapper à travers le marécage brumeux qui entoure l'antre des sorciers, un piège fangeux qui l'engloutit peu à peu. Tandis que l'eau boueuse s'infiltre dans ses poumons, elle songe à ses parents, à son grand frère Badou et à son cher Wawa, son oryctérope apprivoisé... Quand elle reprend ses esprits, le marécage a fait place à un monde étrange, peuplé d'humanoïdes à têtes d'animaux. Tannicia comprend rapidement que la route qui la ramènera chez elle risque d'être longue et semée d'embûches...

  • Zibeline percera-t-elle enfin le mystère de son arrivée dans ce monde où personne ne lui ressemble ?

    Poursuivis par un inquisiteur et une armée de 12 singes, Zibeline et ses amis se réfugient dans les ruines d'un ancien parc d'attractions.
    Ils l'ignorent mais cet endroit, réputé maudit, n'abrite pas seulement les restes de vieux manèges délabrés. La végétation luxuriante qui l'a envahi recouvre de nombreux secrets, jalousement gardés par les silhouettes inquiétantes qui observent discrètement le petit groupe de fuyards. Elle cache aussi la clé qui permettra peut-être à Zibeline de retrouver son village...

  • Valgar est un valeureux viking qui, pour avoir commis l'imprudence de séduire Astridr, la fille de Thorgerr aux cents guerriers, va devoir fuir les hordes de tueurs sanguinaires lancées à ses trousses. Il ne devra sa survie qu'à la lance qu'il porte, artefact légendaire qui attire l'attention du monstrueux Ogerth-le-sinueux...
    Découvrez l'histoire d'une vengeance devenue légende magnifiée par le trait d'Aouamri (La Quête de l'Oiseau du Temps) et le sens de l'intrigue de Dufaux (Croisade).

  • La saga viking se termine !

  • Valgar est un valeureux viking qui, pour avoir commis l'imprudence de séduire Astridr, la fille de Thorgerr aux cents guerriers, va devoir fuir les hordes de tueurs sanguinaires lancées à ses trousses. Il ne devra sa survie qu'à la lance qu'il porte, artefact légendaire qui attire l'attention du monstrueux Ogerth-le-sinueux... A présent, l'heure de la vengeance a sonné pour Valgar.

  • Au sources de la légende...
    Venu de Valta, Valgar le viking est aussi brave que séduisant... des qualités qui n'ont pas échappé à Astridr, la fille de Thorgerr aux cents guerriers. De leur union naît Gunnar, mais ce bonheur est d'extrêmement courte durée, car le père furieux rattrape le couple maudit quelques minutes après que leur amour a porté son fruit. En fuite, Valgar ne doit sa survie qu'à la lance qu'il porte, artefact légendaire qui attire l'attention du monstrueux Ogerth-le-sinueux. Ce dernier lui laisse la vie, contre la promesse de lui ramener un manteau rouge. Et Valgar aurait accepté n'importe quel marché pour pouvoir venger son bonheur perdu !

  • Bérengère a été enlevée par le terrible baron Thibaud, le jour de ses épousailles. Dès lors, sa soeur cadette Florie, la marquée, l'ensorceleuse, n'aura de cesse de remuer ciel et terre pour la retrouver. Elle devra s'allier aux Guerriers de rouille, aux lépreux, pour vaincre le seigneur de Mortepierre, mais aussi affronter Côme-le-Rédimeur, le cruel fou de Dieu à la tête de l'ost de l'Inquisition. Garin, le bûcheron cher au coeur de la belle sorcière rousse, ne sera jamais de trop pour triompher de toutes ces épreuves, mais finira par arriver Valère de Terrefeu, le séduisant alchimiste aux tempes grisonnantes. L'acte final se jouera dans le vaste marécage aux eaux empoisonnées, là où se dresse le monastère de Sainte-Ondine, lugubre bâtisse où le diable ne se gêne pas pour promener ses sabots. Le pire attendra toutefois Florie aux abords de la tour des ogres, ce donjon solitaire badigeonné de sang. Il est des horreurs contre lesquelles la bravoure et la magie ne peuvent rien. Florie l'apprendra à ses dépens. Lui sera-t-il donné de connaître le bonheur à Paris, là où désire l'emmener son beau faiseur d'or ?

  • S'il est un lieu sur lequel dieu n'a pas daigné jeter un regard, c'est bien ce vaste marécage aux eaux empoisonnées oú je me vois contrainte d'errer.
    Mais, aux confins de cette affreuse contrée noyée, il existe bien pire encore, la tour de l'effroi, ce donjon solitaire badigeonné de sang oú officient les ogres. je vais y perdre un être très cher à mon coeur et reporter mon amour sur une petite créature qui pourrait bien ne pas être aussi innocente qu'elle en a l'air. vais je gâcher ainsi par avance ces jours heureux que m'a promis valère, mon beau faiseur d'or ? se peut-il de surcroît que dieu puisse ignorer certaines existences ?.

empty