Mylene Colmar

  • En novembre 2008, Elie Domota, alors secrétaire général de l'Union générale des travailleurs de Guadeloupe (ugtg), déclare au sujet de la flambée des prix des carburants : « Les Guadeloupéens ne sont pas des vaches à lait. Ils en ont marre de se faire escroquer ».
    On est alors bien loin de présager la tournure des évènements à venir en Guadeloupe et dans les autres départements français.
    Pouvoir d'achat en baisse. Sentiment d'injustice par rapport aux tarifs à la pompe. Chômage toujours élevé. Crise économique mondiale. Climat social extrêmement tendu.
    Le LKP (Lyannaj Kont Pwofitasyon) est créé et sur toutes les lèvres un mot résonne : pwofitasyon. La Guadeloupe s'embrase.
    Sous la forme d'un abécédaire, Mylène Colmar et Axelle Kaulanjan-Diamant nous expliquent le mouvement général historique du 20 janvier au 4 mars 2009 en alliant des faits journalistiques et des analyses sociologiques.

empty