Olympe De Gouges

  • Femme, réveille-toi ; le tocsin de la raison se fait entendre dans tout l'univers ; reconnais tes droits. Le puissant empire de la nature n'est plus environné de préjugés, de fanatisme, de superstition et de mensonges. Le flambeau de la vérité a dissipé tous les nuages de la sottise et de l'usurpation. L'homme esclave a multiplié ses forces, a eu besoin de recourir aux tiennes pour briser ses fers. Devenu libre, il est devenu injuste envers sa compagne. Ô femmes! femmes, quand cesserez-vous d'être aveugles?Un ton résolument frondeur, une langue énergique, un propos engagé, par l'une des grandes voix féminines de la Révolution française.

  • "Ô femmes ! femmes, quand cesserez-vous d'être aveugles ? "
    Tels sont les mots d'Olympe de Gouges qui, en 1791, prend la plume pour écrire, à la suite de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne.
    Un texte au sein duquel, si elle revendique des droits féminins irréductibles, elle tente aussi - loin de diviser femmes et hommes - de les penser ensemble sur le chemin d'une liberté partagée. Écoutons sa voix...

    o Une frise chronologique historique et culturelle
    o Une introduction : pourquoi lire la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne au XXIe siècle ?
    o Le texte intégral annoté

    Des sujets pour s'entraîner à l'oral et à l'écrit du bac
    o Des analyses linéaires au fil de l'oeuvre
    o Un commentaire de texte et une dissertation
    o Des exercices de grammaire avec corrections
    o Des exercices d'appropriation

    Un dossier pour situer et comprendre le texte
    o Une présentation de l'oeuvre et d'Olympe de Gouges dans son époque
    o Les mots importants de la Déclaration
    o Un groupement de textes autour du parcours du bac :
    Écrire et combattre pour l'égalité.

    Texte intégral.

  • La participation active des femmes durant la Révolution, aux côtés de nombreux hommes, est aujourd'hui reconnue.
    Contre Marat, et surtout contre Robespierre, se dresse Olympe de Gouges. Elle gagne Paris au début des années 1770, commence à écrire et ne s'arrête plus. Roman épistolaire, pièces de théâtre, conte philosophique, lettres, brochures, affiches et sa célèbre Déclaration : elle s'essaie à tous les genres en une écriture engagée, aux allures de fuite en avant, prête à mourir pour ses idées modérées qui la conduiront à la guillotine.
    La Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne reflète dans ses différentes parties la richesse saisissante de l'oeuvre d'Olympe de Gouges et porte jusqu'à notre siècle la voix d'une révolutionnaire enthousiaste. Pierre angulaire du combat pour l'égalité entre les hommes et les femmes, ce texte redécouvert au début du XXe siècle continue de stimuler nos débats.

    Dossier
    1. La voix, la force et la cause publiques : l'égalité en partage
    2. L'égalité : entre violence et modération
    3. Liberté, Égalité, Humanité
    4. Des écrits et des actes.

  • Première féministe française, Olympe de Gouges (1748-1793) réclame l'égalité des sexes devant l'Assemblée.
    Dans ce manifeste, elle réécrit au féminin la Déclaration universelle des droits de l'homme et du citoyen  : « La femme naît libre et demeure égale à l'homme en droits.»
      Le 3 novembre 1793, avant d'être guillotinée, elle aurait lancé : « Je suis certaine que nous triompherons un jour ».

  • Rédigée le 5 septembre 1791, la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne est aujourd'hui considérée comme l'un des textes fondateurs du féminisme en France. Sur le modèle du pamphlet, Olympe de Gouges prend la plume pour défendre les droits civils des citoyennes et évoque la nécessité d'une égalité entre les hommes et les femmes. Modèle d'ironie et d'avant-gardisme, le texte pastiche ouvertement la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen mais affirme une volonté politique réelle : celle de voir les femmes accéder aux mêmes droits et à la même reconnaissance légale que les hommes.La présente édition propose également d'autres textes, brochures et extraits d'Olympe de Gouges, ainsi que des textes du XVe au XIXe siècle, qui, chacun à leur manière, prennent position pour les droits des femmes.Anthologie établie, présentée et annotée par Clélie Millner

  • Rédigé en 1791 par Olympe de Gouges, ce texte fondateur pour le droit des femmes est le premier à aborder l'égalité légale et juridique des femmes par rapport aux hommes. L'auteure y défend, avec une certaine ironie à l'égard des préjugés masculins, les droits et la cause des femmes. Cette édition pédagogique, répondant parfaitement aux exigences des programmes, éclairera les élèves sur le contexte et la réception de ce texte incontournable.

  • 'Ô France, France ! relève ton front altier, et n'inspire point à tes voisins le sentiment de la pitié. Que le peuple, les parlements et le roi ne forment qu'une même famille, et la Nation reprendra bientôt sa première splendeur.'

    Olympe de Gouges (1748-1793) dénonce les inégalités et les barrières, tant économiques que sociales et politiques, à la veille de la Révolution française. Consciente du pouvoir des mots, elle livre - à travers brochures et affiches placardées - son combat : promouvoir les différentes formes de liberté, l'égalité entre les hommes et la mise en place d'une politique solidaire efficace.

    Inscrits dans le siècle des Lumières, ces plaidoyers annoncent les trois vertus cardinales qui font la République d'aujourd'hui : liberté, égalité et fraternité.

  • Dans cette pièce, pour laquelle elle a dû se battre pendant des années, Olympe de Gouges (auteure de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne) livre son premier combat politique. Zamore et Mirza ou l'heureux naufrage, qui ne finit par être jouée que sous la menace d'un procès, met en scène deux esclaves aux prises avec la cruauté du système esclavagiste et remet vivement en question une société où les injustices sont nombreuses. Cette pièce particulièrement accessible, idéale pour l'étude au collège en 4e et en 3e, est proposée pour la première fois en édition pédagogique !
    Elle permettra notamment d'étudier la scène d'exposition au théâtre, le discours direct et indirect, les didascalies et la représentation de l'esclavage dans l'art.

    Niveaux et thèmes au programme
    4e : Individu et société : confrontations de valeurs ?
    3e : Dénoncer les travers de la société

  • Olympe de Gouges fait revivre dans ses comédies de nombreux personnages du XVIIIe siècle (Voltaire, Montesquieu, Rousseau, les soeurs Ferning, la mort de Mirabeau, l'entrée de Dumouriez à Bruxelles), des problèmes cruciaux comme ceux des "voeux forcés" et les nouveaux droits civiques des femmes. Révoltée contre toute forme de discrimination, d'esclavage, elle rêve d'une authentique révolution sociale. Son théâtre politique témoigne de sa vitalité et ses préfaces apparaissent comme de brillants plaidoyers.

  • Avec son théâtre Olympe de Gouges réussit à mettre en scène cette nouvelle image de la femme, forte et solidaire, consciente d'elle-même et de sa valeur. Ce témoignage féminin, authentique et subjectif est coloré du tempérament et des émotions de son auteure, embrassant les six années (1788-1793) les plus bouleversées de toute l'époque révolutionnaire.

  • À partir de l'histoire du roi de Siam et des aventures d'Almoladin, le prince philosophe nous fait voyager dans un Orient imaginaire où pullulent les intrigues du Sérail. Mais le monarque et son fils sont des nobles éclairés, au comportement paternaliste, soucieux du bien-être de leur peuple. Dans tous les pays qu'ils visitent, ils suscitent l'admiration et le respect. Après un long périple et de multiples aventures, nos deux héros reviendront au Siam, enrichis par leur quête initiatique.

  • Première pièce du théâtre français à porter à la scène les réalités d'un commerce ignoble et à dénoncer l'horreur du système économique qui depuis déjà plusieurs siècles faisait la prospérité des colons aux Caraïbes, L'Esclavage des nègres ou l'Heureux Naufrage est aussi le premier drame à mettre en scène des esclaves noirs qui soient de vrais personnages avec une réelle prise de parole sur leur condition et à utiliser la scène comme une tribune contre l'esclavage afin d'atteindre l'opinion publique, de susciter son indignation et de provoquer le débat.

  • Dialogue féministe à travers la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne d'Olympe de Gouges et de Fragments sur le Féminin de Nadège Prugnard.

  • Las ciencias sociales no pueden ignorar la organización social que resulta de la división de sexos. En este simposio la reflexión se articuló alrededor de dos ejes: la dimensión simbólica del imaginario, en la reproducción de la jerarquía de sexos en las sociedades latinoamericanas y la naturaleza y contenido de los valores con los cuales se entretejen las relaciones de dominación sexual. Los artículos tratan sobre las relaciones entre la practica simbólica y la práctica política y económica...

  • Extrait : "Homme, es-tu capable d'être juste? C'est une femme qui t'en fait la question ; tu ne lui ôteras pas du moins ce droit. Dis-moi? qui t'a donné le souverain empire d'opprimer mon sexe? ta force? tes talents?..."

empty