Pierre Wachs

  • Dans les arcanes de l'extrême droite française.Affaire d'état : « affaire politique qui implique des membres du gouvernement d'un État ou de plusieurs États ». Elles foisonnent, aucun pays n'y échappe et pourtant elles sont régulièrement occultées. S'inspirant librement de la réalité des faits, Philippe Richelle se propose de revisiter dansAffaires d'États, trois événements qui ont ébranlé l'état français dans les années 60, 70 et 80. Chacune de ces décennies aura le droit à un cycle indépendant - composé de quatre tomes - qui sera mis en images par un dessinateur différent : Régis Penet pourGuerre froide, Pierre Wachs pourExtrême-droiteet Alfio Buscaglia pourJihad. Une série-concept ambitieuse de polars historiques et d'espionnage soutenue par une publication exceptionnelle puisque les trois premiers tomes sortiront le même jour.En 1978, Francis Dupré, brillant historien, financeur et théoricien du PN (Parti National) - dirigé par Jean-Maurice Le Guen - est abattu devant sa résidence secondaire de Normandie. L'enquête s'annonce complexe, l'homme a de nombreux ennemis et les menaces de mort lui sont coutumières. Sa place au sein d'un parti d'extrême droite aux idées proches du régime de Vichy le rend désagréable pour de nombreux groupes et individus. Et l'affaire prend même un tour étrange lorsque l'un des protagonistes du meurtre est retrouvé mort à son domicile, pendu au bout d'une corde. La PJ ne le sait pas encore mais, pour mener à bien son enquête, elle va devoir déterrer de sombres histoires et fouiner dans le passé sordide d'individus aux relations discutables: collabos blanchis sous le harnais, ancien poujadistes ou soldats perdus des commandos de l'OAS...Dans Extrême-droite, une équipe de la PJ doit composer avec un dossier mêlant les indépendantistes basques, des commandos franquistes et la droite extrême française des années 70.

  • Les origines de la Royal Society.
    1660. Après des années d'exil, le Franc-Maçon Robert Moray revient à Londres auprès du roi Charles II, tout juste monté sur le trône. Les tensions entre l'Angleterre et la Hollande sont palpables et Moray apporte avec lui d'inquiétantes informations : les avancées technologiques des hollandais en matière de navigation menacent de mettre en péril la flotte anglaise. L'imminence du danger va servir de prétexte à Moray pour rassembler les plus brillants esprits anglais de l'époque. Il parvient à faire collaborer de grands intellectuels aux idéaux et partis pris politiques opposés en leur donnant un but commun : développer la Science en dehors des carcans politiques et religieux. Ainsi naît la Royal Society. Sa grande indépendance vis-à-vis des différentes institutions permet de phénoménales avancées en direction de l'infiniment petit comme de l'infiniment grand.

  • Paris, fin 1937. Albert Devigny et la plupart des activistes de son organisation d'extrême droite sont maintenant sous les verrous. Seul manque à l'appel André Paillol, alias le « Tueur dévot », qui a disparu de la circulation après avoir forcé un barrage de gendarmerie. Alors que l'un de ses adjoints est sur les traces du criminel, le commissaire Franck Peretti mène parallèlement une enquête où l'acronyme SAIC revient régulièrement. Officiellement un centre voué à la documentation industrielle et commerciale ou à l'étude des mouvements politiques, cette « Société anonyme de l'industrie et du commerce » serait en réalité une entreprise fantôme...Sous le pinceau affûté de Pierre Wachs, Philippe Richelle nous plonge dans une nouvelle enquête du commissaire Peretti dans les dessous troubles de la IIIe République, nous montrant comment l'idéologie fasciste gangrénait l'ensemble de la société à la fin des années 1930.

  • L'union fait la force.

    Londres, octobre 1943. Sous l'impulsion du général de Gaulle, le BCRA (Bureau Central de Renseignements et d'Actions clandestines de la France Libre) met une priorité à unifier la Résistance en France, pour le moment déchirée entre les gaullistes et les partisans de l'ancien général vichyste Henri Giraud. À Paris, le commissaire Peretti est chargé d'aller rencontrer le responsable du mouvement giraudiste Renaissance : un dénommé Féval. Mais il ignore que derrière ce nom de code se cache une vieille connaissance qu'il aurait préféré ne pas recroiser...

  • Novembre 1936. Le ministre de l'Intérieur en exercice, Roger Allendrot, est retrouvé mort noyé dans un étang en forêt de Rambouillet. L'enquête conclut à un suicide. Un an plus tard, les inspecteurs Franck Peretti et Pierre Perrier reviennent sur l'affaire. La thèse du suicide ne paraît plus si évidente. En effet, les deux inspecteurs se rendent très vite compte que l'autopsie faite à l'époque avait été délibérément bâclée. Cela aurait-il à voir avec les prises de position du ministre contre les ligues nationalistes et antisémites qui pullulaient à l'époque ?

  • 1937...

    Lucien Fabre, l'autoritaire directeur de La Vérité, un journal antirépublicain à grand tirage, est sauvagement abattu.

    Les articles sulfureux de ce journal ont notamment brisé la carrière d'un ministre du gouvernement de Front populaire, qui avait interdit les ligues d'extrême-droite...

    Tout naturellement, c'est dans cette direction que le commissaire Peretti et son équipe orientent leur enquête.

  • Vichy, 1940. Une semaine à peine après la proclamation de Pétain en chef de l'État français, le Parlement adopte une loi permettant de se débarrasser sans formalité de tout fonctionnaire qui ne donnerait pas satisfaction... 2 ans plus tard, dans le Paris occupé, le commissaire Peretti enquête sur le meurtre de l'un de ses anciens hommes : l'inspecteur Perrier. Il s'agirait probablement d'un règlement de compte lié au juteux marché noir qui s'est installé pendant l'Occupation allemande...

  • La BD sur les guerres de religion.
    Paris, 1571. La paix de Saint-Germain, conclue l'année précédente, a mis fin à la troisième guerre de religion. Mais les dissensions restent vives... Les Guise, ardents défenseurs du Catholicisme, traversent une période de disgrâce et s'éloignent de la cour. L'amiral de Coligny, à l'inverse, se rapproche se rapproche du roi Charles IX. Certains en prennent ombrage, à commencer par la reine mère, Catherine de Médicis, et son fils préféré, le duc d'Anjou...
    Philippe Richelle et Pierre Wachs concluent en majesté leur série consacrée aux guerres de religion. En point d'orgue de cet ultime tome : l'épisode dramatique du massacre de la Saint-Barthélémy...

  • Une passionnante série historique sur les guerres de religion.

    Juin 1558. Alors que la guerre contre l'Espagne s'éternise et que ses finances s'épuisent, le roi Henri II souhaite négocier la paix. Mais le duc de Guise, commandant des armées françaises, se méfie du connétable de Montmorency, chargé d'assurer les pourparlers. Il lui reproche sa trop grande sympathie pour le royaume d'Espagne. Ces rivalités entre seigneurs prennent une plus grande ampleur encore lorsque le roi, touché lors d'un tournoi, succombe à ses blessures. À seize ans à peine, son fils, François II, lui succède sur le trône. Et en coulisses, les grandes manoeuvres commencent...

    Deuxième tome de cette passionnante série historique qui nous plonge au coeur des guerres de religion en France. Un contexte complexe, turbulent et obscur formidablement mis en lumière par le talent d'écriture de Philippe Richelle et le trait d'un Pierre Wachs au sommet de son art.

  • Qu'est-ce qui distingue la foi de l'hérésie ?

    1557. Enlisé dans sa guerre contre Philippe II d'Espagne, Henri II, roi de France, mène un autre front : éradiquer l'hérésie qu'il estime gangréner son pays. En effet, par la complicité d'imprimeurs et de libraires hors-la-loi, les ouvrages du pasteur Calvin circulent clandestinement et, bien qu'ils soient traqués sans relâche, les huguenots - les Français protestants - sont de plus en plus nombreux. Une réalité que le chevalier Arnaud de Boissac, désireux de s'informer sur les idées réformistes, va amèrement découvrir lorsqu'il est arrêté pour avoir assisté à une cérémonie protestante secrète...

    Dans Les Guerriers de Dieu, passionnante série historique, Philippe Richelle et Pierre Wachs nous font redécouvrir l'émergence du protestantisme et ses implications politiques pendant la Renaissance. Un contexte complexe, turbulent et méconnu qui donna naissance à la plus terrible des guerres civiles en France.

  • La BD sur les guerres de religion.
    Mars 1563. L'assassinat du duc François de Guise met fin à la première guerre de religion, avec la conclusion de l'édit d'Amboise. En coulisse, Catherine de Médicis, mère du jeune roi Charles IX et probable commanditaire du meurtre, manoeuvre désormais pour maintenir la paix. Mais celle-ci reste fragile, et les tensions ne tardent pas à resurgir... Le chevalier Arnaud de Boissac pensait avoir pris ses distances avec la vie militaire et ses querelles politico-religieuses. Mais un ancien serment va le propulser de nouveau au coeur de guerres intestines... sur la marche sanglante de l'Histoire.

  • Une passionnante série historique sur les guerres de religion.

    À la mort de son fils François II et l'accès au trône de Charles IX, la régente Catherine de Médicis devient le premier personnage de l'état. Soucieuse d'apaiser les tensions entre catholiques et huguenots, elle est favorable à une politique de tolérance civile, allant jusqu'à autoriser la liberté de culte aux protestants en dehors des villes. Mais le duc de Guise, chef armé et charismatique des intérêts catholiques, ne l'entend pas de cette oreille. En route pour s'entretenir avec la reine-mère à Paris, son escorte passe par le village champenois de Wassy où elle surprend une réunion illégale de protestants. Des tensions éclatent entre les deux camps. Et très vite, l'affrontement dégénère en massacre...

    Ce nouvel album de la série historique Les Guerriers de dieu met en scène le tristement célèbre « massacre de Wassy », événement qui déclencha les guerres de religion en France. Un contexte complexe, turbulent et obscur formidablement mis en lumière par le talent d'écriture de Philippe Richelle et le trait d'un Pierre Wachs au sommet de son art.

  • Avec le best-seller Le Triangle secret, Didier Convard a révolutionné la bande dessinée moderne en initiant un courant ésotérique plébiscité par le public, bien avant le succès du Da Vinci Code. Une intrigue palpitante aux nombreuses ramifications que l'auteur a brillamment développées à travers les spin-off successifs INRI et Les Gardiens du sang.Retrouvez les deuxième et troisième saisons de cette saga phare de la bande dessinée, chacune dans un volume unique en petit format, à prix abordable, sur le modèle de l'intégrale du Triangle Secret sortie en 2014.

  • Le polar historique qui dévoile les sombres années de la République française Les Ligues d'extrême-droite, Vichy, la collaboration avec l'Allemagne, l'épuration, la Guerre froide, les événements d'Algérie, le pétrole africain... Dans Les Mystères de la République, Philippe Richelle revisite l'Histoire de France des années 1930 à la fin des années 1960 à travers trois intrigues policières indépendantes portée par trois dessinateurs de talent : Pierre Wachs, Alfio Buscaglia et François Ravard.

    Retrouvez l'intégralité des 3 cycles des Mystères de la République - série vendue à plus de 300 000 exemplaires ! - pour la première fois en coffrets. Le cadeau idéal pour tous les férus d'histoire, de politique ou de polar.

  • 16 juillet 1942, sous le nom de code "opération vent printanier", les allemands décident de déporter un grand nombre de juifs de toute l'Europe occupée.
    En France, l'administration choisit de s'en charger elle-même. A Paris, 9 000 policiers et gendarmes sous les ordres de René Bousquet arrêtent 13 000 juifs, dont 4 000 enfants que les nazis n'avaient pas formellement réclamés. La moitié d'entre eux est parquée dans le camp de Drancy, les autres au vélodrome d'hiver de la rue Nélaton. Quelques jours plus tard, ils seront convoyés vers les camps d'extermination.


  • 16 et 17 juillet 1942 : sous le nom de code " opération vent printanier ", le gouvernement de vichy organise une rafle à l'encontre des juifs dans un très grand nombre de villes de la zone occupée.
    a paris, 9 000 policiers et gendarmes sous les ordres de rené bousquet arrêtent 13 000 personnes, dont 4 000 enfants que les nazis n'avaient pas formellement réclamés. la moitié d'entre eux est parquée dans le camp de drancy, les autres au vélodrome d'hiver de la rue nélaton. quelques jours plus tard, ils seront convoyés vers les camps d'extermination.

  • Libre de choisir commence comme une chronique familiale et provinciale des années 50. L'histoire gravite autour de deux amies, Anna et Iza, de leurs copains d'école, de leurs familles respectives, et retrace les principales étapes de leurs années d'enfance et d'adolescence. Il flotte un parfum de bonheur simple et très moral - car la morale, dans ces années et ces milieux en pleine ascension sociale, est une chose qui compte.
    En 1968, Anna a quinze ans. Elle sort avec Julien, un étudiant un peu plus âgé qu'elle qui l'initie à la musique et à l'esprit communautaire du moment.
    Elle en est amoureuse, mais leur relation n'excède pas les limites du flirt adolescent. Mais un soir, au retour d'un concert, Julien la viole. Et Anna est enceinte.
    Terriblement traumatisée, la jeune fille veut se débarrasser du foetus. C'est le début du chemin de croix d'Anna. Elle va découvrir que dans cette France de la fin des années 60, avorter n'est pas seulement illégal : aux yeux de presque toute la société, c'est un crime odieux.

  • Depuis que Claire est revenue à Toulouse, les cauchemars s'accumulent... La jeune femme est victime de visions d'horreur, qui s'avèrent être proches de la réalité de crimes rituels commis dans la région, sous la houlette d'une secte aux ramifications gouvernementales.. L'enquête de l'inspecteur Antoine Deslambres avance à grands pas avec l'aide des visions de Claire, mais les ficelles sont tirées dans l'ombre par des personnalités haut placées qui ont les moyens de le freiner encore quelques temps. Le temps que l'Expérience ait lieu, celle qui doit permettre de vaincre la Mort.Ceux qui s'approchent de la vérité comprendront-ils assez tôt pour empêcher la folie et la cruauté de gagner ? Voici le dénouement d'un polar sombre et retors, la version dessinée de la série diffusée sur France 3.

  • On savait que le monde de la finance n'était pas reluisant, mais depuis la création de la série, Madoff, Kerviel et la crise sont passés par là. Le blanchiment d'argent, la fraude fiscale, le détournement de fonds, ce sont ces mécanismes choquants et pourtant fréquents que s'attache à démonter sous nos yeux le thriller financier Secrets Bancaires. Concoctée par un Richelle bien documenté et dessinée tantôt par Pierre Wachs, tantôt par Dominique Hé, cette série s'est déjà vendue à près de 100.000 exemplaires ! La voici compilée en quatre cycles de deux tomes, chacun représentant une histoire complète. Ces coffrets permettront de patienter en attendant un nouveau cycle, plus glamour, à paraître en 2011 : Les Dossiers Secrets Bancaires USA...
    />

empty