Rudi Miel

  • La lumière peut-elle naître des fils des ténèbres ?

  • Buonaparte T.1 ; Sainte-Hélène Nouv.

    Napoléon Bonaparte contemple le désastre de la bataille de Waterloo sonnant le glas de ses conquêtes. Après une longue errance, il se rend aux Anglais, espérant obtenir l'asile. Mais, considéré comme prisonnier de guerre, il est embarqué pour Sainte-Hélène où il sera exilé avec quelques proches. Des soldats anglais sont dépêchés sur l'île afin de prévenir toute tentative d'évasion.

  • Le combat utopique de pirates pour une cité libre.

    Une ville libertaire, fondée par des pirates, est-elle née à Madagascar, au début du XVIIIe siècle, de l'imagination de Defoe, l'auteur de Robinson Crusoé, ou de la folie d'un gentilhomme français, Misson, en rupture avec son époque, et d'un prêtre italien défroqué, Carracioli, en lutte contre les fastes de l'Eglise ?

    À libertalia, dans la cité de toutes les utopies, ténèbres et lumières s'affrontent dans une lutte à mort, sans vainqueurs ni perdants.

  • Libertalia est-elle née en 1967, à Madagascar, de l'imagination de Daniel Defoe ou de la folie de deux hommes en rupture avec leur époque ?
    Dans la colonie pirate de toutes les utopies, ténèbres et lumières s'affrontent dans une lutte à mort sans vainqueurs ni perdants.

  • La lumière peut-elle surgir des ténèbres ?
    Libertalia est-elle née en 1967, à Madagascar, de l'imagination de Daniel Defoe, ou de la folie de deux hommes en rupture avec leur époque ?
    Dans la colonie pirate de toutes les utopies, ténèbres et lumières s'affrontent dans une lutte à mort sans vainqueurs ni perdants...

    Pour Misson et Carracioli, l'heure de vérité a enfin sonné.

  • Pour tenter de sauver le château familial de la ruine, le jeune Julien de Saint-Rodrigue s'embarque à destination d'une île de l'Océan Indien, à la recherche de l'épée de son aïeul, le botaniste émérite Alexandre, qui a mystérieusement disparu en mer en 1680.
    Le scénario de Rudi Miel avait redonné envie à Will («Isabelle», «Tif & Tondu») de renouer avec la bande dessinée. Le destin ne lui a pas permis de d'aller au bout de cet album que les plus illustres auteurs de la bande dessinée (Roba, Derib, Loisel, Franz, Dany, et tant d'autres...) ont terminé pour lui.
    L'album est enrichi de 10 somptueuses planches inédites et de nombreux croquis de Will.

  • Nord de la France, 1297. Mechtilde d'Arras, jeune mystique, habitée par des «visions», meurt sur le bûcher. Mais son manuscrit sulfureux «Visio veritatis» échappe aux flammes des inquisiteurs. Anvers, 1576. La ville, assiégée par les troupes mutinées de Philippe II, Roi d'Espagne est mise à sac par des mercenaires qui sèment la mort et la désolation. Une jeune fille, Leonora, pleure sa mère, emportée par l'intolérance des hommes. Neuf ans plus tard, toujours déchirée par le chagrin et la colère, elle imprime en mémoire de sa mère l'étrange manuscrit qu'elle lui a légué : «Visio veritatis». Paris, aujourd'hui. Patrick Prada, auteur de romans historiques à succès, raconte, dans un livre à paraître, la fin tragique de Mechtilde. Sa femme, Virginia, conseillère au Cabinet des Affaires Economiques à Bruxelles, est en charge d'un dossier délicat de demande d'autorisation de matériel nucléaire vers l'Inde. Leur destin bascule de façon cruelle lorsque Virginia, en quête d'un cadeau pour Patrick, achète chez un bouquiniste un ouvrage du seizième siècle, scellé par un fermoir, qui s'avère être une édition rare de «Visio veritatis» de Mechtilde.

  • Toujours sous le choc du «suicide» de sa femme, l'écrivain Patrick Prada poursuit ses recherches sur l'auteur de «Visio Veritatis». Un collectionneur l'a mis en garde sur le pouvoir terrifiant de cet ouvrage médiéval...

    Patrick continue de se documenter sur Mechtilde d'Arras, l'auteur de «Visio Veritatis» condamnée au bûcher au 13e siècle, mais il reste sous le choc du décès suspect de son épouse Virginia. Avant sa «chute» mortelle, celle-ci aurait falsifié des documents pour autoriser le transfert de matériel nucléaire vers l'Inde. L'homme d'affaires indien qu'elle fréquentait, semble fortement impliqué dans ce dossier et, selon les services secrets pakistanais, il serait lié à la mouvance terroriste hindoue. La mission diplomatique européenne envoyée en Inde et au Pakistan pour apaiser les tensions tourne court avec l'enlèvement du chef de la délégation et de l'un de ses membres, Delussine. Collectionneur de livres anciens, ce dernier a mis Patrick en garde sur le pouvoir terrifiant de «Visio Veritatis». Depuis qu'il a eu en mains un exemplaire imprimé à Séville en 1600, le diplomate est hanté par des visions de mort. Afin d'élucider l'énigmatique «suicide» de sa femme également victime d'hallucinations morbides après avoir ouvert le «Visio Veritatis» édité à Anvers en 1585, l'écrivain se rend à Séville où de mystérieux faits liés à cet ouvrage maudit se seraient produits il y a 400 ans...

  • L'écrivain Patrick Prada enquête sur la mort mystérieuse de sa femme chargée d'un dossier d'exportation de matériel nucléaire vers l'Inde. Celle-ci était en contact avec Sharad Natani, un homme d'affaires venu de là-bas... Fiché comme militant nationaliste hindou impliqué dans des attentats anti-musulmans, Natani est entré en tant qu'administrateur d'un fonds d'investissement indien, dans le capital de la société Nanos Research & Technology, une entreprise high-tech de Boulogne-sur-Mer. Son fondateur, Frank Audouze, semble subir l'influence maléfique de ce nouvel associé depuis qu'il a acquis en vente publique une édition de «Visio Veritatis» et qu'il est hanté par des cauchemars apocalyptiques générés par la lecture des visions mystiques de Mechtilde d'Arras morte sur le bûcher en 1297. Le commissaire-priseur de la vente, Léonora Sartori, a l'air d'en connaître long sur Mechtilde et l'impression de cet exemplaire de son livre sorti des presses vaticanes en 1644. Prada, dont la mère a reçu une visite de Léonora qui l'a étrangement perturbée, a la conviction qu'il a déjà croisé la jeune femme à Séville. Selon lui, elle pourrait détenir la clé de la terrible malédiction qui poursuit les propriétaires des quatre exemplaires de «Visio Veritatis» scellés par un fermoir... L'écrivain est également persuadé que l'histoire de sa famille est liée à celle de Mechtilde et que sa mère lui cache des choses... Après Anvers en 1585, après Séville en 1600, le troisième des cinq volets de l'horrifiante «Vision de la Vérité» s'ouvre à Rome en 1644. Une nouvelle enquête aux frontières du réel et du surnaturel.

  • Série d'aventure devenue un classique du genre, Les Aventures de Charlotte nous conte les tribulations d'une jeune Française de 12 ans partie rejoindre son père, cartographe, dans l'Indochine des années trente. Elle y fera la connaissance de toute une galerie de personnages hauts en couleur, dont Léon, assistant de son père, cambrioleur repenti qui ne se sépare jamais de son singe, Caramel. Elle deviendra vite la meilleure amie de Sao, fille d'un mafieux chinois, rencontrée sur le paquebot.

  • Arras, 13e siècle. Mechtilde, une jeune femme accusée d'hérésie, meurt sur le bûcher. Le manuscrit, « Visio Veritatis », qui lui a valu cette condamnation, échappe cependant aux flammes des inquisiteurs. Le destin tragique de Mechtilde hante aujourd'hui celui de Patrick, auteur de romans historiques à succès, qui en a fait le sujet de son prochain livre. La mort mystérieuse de sa femme, en possession d'une des quatre éditions à fermoirs de « Visio Veritatis », enclenche une redoutable mécanique dont Patrick tente de percer la logique infernale. Au coeur des nouveaux enjeux géo-politiques, actualité et passé s'enchevêtrent dans une machiavélique partie d'échecs qui semble attiser les braises d'une haine plus forte que l'ordre naturel de l'univers.

empty