Yannick Corboz

  • Yannick Corboz

    Yannick Corboz

    Après le livre très charnel de Thierry Martin, c'est au tour de Yannick Corboz de nous offrir un ouvrage très féminin. Astucieux mélange de ligne et de lavis, le fabuleux dessinateur de L'assassin qu'elle mérite (Vents d'Ouest) nous transporte dans des émotions aussi diverses que le nombre de portraits proposés. Parfois une jambe, parfois le galbe d'un sein ou la rondeur d'une fesse... Corboz s'autorise tout, à l'exception de la vulgarité.

  • Brigade Verhoeven t.3 ; Alex Nouv.

    Qui connaît vraiment Alex ? Elle est belle. Excitante. Est-ce pour cela qu'on l'a enlevée, séquestrée, livrée à l'inimaginable ? Mais quand la police découvre enfin sa prison, Alex a disparu. Alex, plus intelligente que son bourreau. Alex qui ne pardonne rien, qui n'oublie rien, ni personne. Une intrigue aux apparences trompeuses et aux rebondissements saisissants.

  • Le lundi 7 avril 2003, Camille Verhoeven, commandant à la Brigade criminelle, est appelé sur une scène de crime dans une friche industrielle de Courbevoie.
    Deux femmes ont été torturées, tuées, dépecées... Un crime particulièrement épouvantable et déroutant. Un assassin qui a tout prévu, jusque dans le moindre détail et qui, semble-t-il, connaît bien Verhoeven. Un peu atypique, notre commandant : la quarantaine, né hypotrophique, chauve comme un oeuf, amoureux d'Irène et bientôt père de famille. Accompagné de son équipe hétéroclite et efficace, parviendra-t-il à arrêter ces crimes avant qu'il ne soit trop tard ?

  • À Paris, de nos jours, on suit les pas d'une jeune femme solitaire, sauvage et un peu paumée. Depuis son enfance, elle pratique la seule activité pour laquelle elle est incroyablement douée : Linn est une voleuse ! Pour tromper l'ennui, elle cambriole des musées ou des hôtels particuliers et s'empare, au profit de collectionneurs peu scrupuleux, de reliques ou d'objets d'arts de grande valeur. Son dernier coup de maître : elle a dérobé pour le compte du sulfureux Argonovitch un bijou d'une valeur inestimable : le médaillon du Dieu Aton dont aucune representation n'existait à ce jour.
    En essayant d'échapper à la propriétaire du joyau, Linn traverse une porte et se trouve projetée dans un Paris parallèle, moyenâgeux et menaçant, dans leque l'Histoire ne s'est pas déroulée de la même façon...
    Stephen Desberg - scénariste du Scorpion, du Jardin des désirs, de I.R.$ ou encore de l'Etoile du désert - et Yannick Corboz, le dessinateur surdoué de l'Assassin qu'elle mérite ont réalisé une grande bande dessinée au croisement de trois genres : L'Histoire, le polar et la Fantasy.

  • Une série policière tirée des romans à succès de Pierre Lemaître : « La bombe a convenablement fonctionné ; sur ce plan, il a tout lieu d'être satisfait. Les rescapés tentent déjà de secourir les victimes restées au sol. Jean s'engouffre dans le métro. Lui ne va secourir personne. Il est le poseur de bombes. » Jean Garnier - pour l'état civil, il est John Garnier, n'a plus rien à perdre dans la vie : sa mère est en prison, sa petite amie a été tuée et il n'a plus de travail. Ce qu'il veut est bien simple : un passeport et des billets d'avion pour sa mère et lui pour l'Australie et cinq millions d'euros. Il ne parlera en outre qu'au commissaire Camille Verhoeven, sinon il fait sauter les six autres obus qu'il a disséminés un peu partout... Camille Verhoeven né hypotrophique, ne mesure que 1,45 m. C'est un homme solitaire, discret, et appliqué. L'expérience lui a permis de réunir une équipe hétéroclite et efficace, composée de Louis, le riche élégant, d'Armand, le radin méticuleux et de Jean-Claude, le joueur, coureur de jupons. Cette singulière brigade parviendra-t-elle à déjouer le piège tendu ?BD Ado-Adulte.

  • À Vienne, en 1900, deux riches oisifs s'ennuient de tout. Dans un accès de cynisme, ils font le pari de transformer un jeune homme pauvre en ennemi de la société. Ils choisissent le jeune Victor qui passait par là. Ils lui donnent carte blanche dans la plus belle maison close de Vienne, où il découvre la volupté des privilégiés. Puis ils lui coupent les vivres... Mais après cette ascension sociale artificielle et fulgurante, impossible de se résigner à la pauvreté : jusqu'où Victor ira-t-il pour retrouver le goût de la richesse ?Servi par un magnifique dessin rappelant les caricatures de Daumier, l'histoire d'un jeune homme qui voit son destin bouleversé en devenant un symbole de l'absurdité et de l'injustice sociale.
    />

  • Bien que leurs vies aient été détruites par les manipulations d'Alec, Victor et Klément semblent encore nourrir une malsaine dépendance envers leur mécène. Ils décident de le retrouver à Paris où se déroule justement cette année l'Exposition universelle. Un lieu étrangement propice pour la venue de Victor en tant qu'oeuvre d'art vivante. Irrésistiblement attiré par son ancien mentor, Victor se fait espion et découvre peu à peu que si Alec est à Paris, ce n'est pas simplement pour profiter des attractions de l'exposition. Le dandy viennois a de surprenantes fréquentations et semble nourrir de sombres desseins.

  • Paris, 1900. Victor a finalement sauvé Léna, celle qu'il avait prévu d'assassiner pour se venger d'Alec ! Dès lors, comment parvenir à faire payer son ancien mentor ? La réponse se trouve peut-être dans la lettre de revendication qu'il a subtilisée à ses nouvelles fréquentations. Un couple de révolutionnaires qui compte faire exploser le prestigieux palais de l'électricité, alors même que le débat sur la modernité frappe le Paris de l'Exposition Universelle...

    Le talentueux Wilfrid Lupano s'inspire du bouillonnement artistique et scientifique du début du XXe siècle pour écrire une fable passionnante portant une réflexion sociologique et humaniste. Un véritable succès public et critique, sublimé par le trait délicat et sensuel de Yannick Corboz.

  • Abandonné à la naissance, Célestin, gueux et doux rêveur, est persuadé qu'il est issu d'une haute lignée. Il entend bien retrouver son rang. Pour cela, un seul moyen : épouser une digne héritière. Après de multiples aventures sans lendemain avec les meilleurs partis du royaume et lassé de n'être traité qu'en amant et jamais en mari potentiel, il jette son dévolu sur Pimprinule, la fille du roi.

  • En cette nuit de nouvelle lune, une révolution gronde, un nouveau monde est en marche, celui de l'abolition des privilèges. Célestin a le fond de culotte en berne : lui qui entend retrouver son rang, lui qui compte bien épouser une riche héritière, lui qui a jeté son dévolu sur Pimprinule, la fille du roi, voit tous ses efforts d'ascension sociale partir en fumée dans cette lutte finale...

empty