Zidrou

  • Comme tous les gens qui savent nous faire rire de nous-même, Benoît Zidrou connaît le poids des choses, la gravité de la vie.
    En 1997, Philippe Delerm rencontrait un immense succès avec "La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules". L'évocation simple de petits plaisirs suffisait à lui ouvrir le coeur de milliers de lecteurs.

    Benoît Zidrou nous invite à un voyage similaire avec les gens qui nous entourent. Qui ose faire connaissance avec la vieille dame d'en face ? Sait-on qu'elle rêve de jouer sur le court central de Roland Garros ? Qui peut dire que cet homme gris et triste, qui a laissé un fossé se creuser entre lui et ses enfants, sera le premier qui prendra dans ses bras ce petit bout d'homme au corps déformé par la maladie ?

    Pour mettre en scène ses quinze nouvelles, Benoît Zidrou a cherché des auteurs sachant manier la bonne dose de réalisme et l'expressivité requise pour être toujours juste : un talent qu'on retrouvait chez tous les auteurs de l'école de Marcinelle (Franquin, Morris, Will...). Les neuf dessinatrices et dessinateurs rassemblés ici (Colombo, Cordoba, Gili, Homs, Hureau, Lafebre, Sempere, Siri, Van Beughen) ont tous cette qualité propre aux grands auteurs de BD : leurs histoires prennent vie sous nos yeux. On les lit la larme à l'oeil et le sourire aux lèvres.

    On connaissait Benoît Zidrou pour son talent de gagman, on peut désormais savourer son sens de la vie.

  • Rik Spoutnik t.1

    Zidrou

    • Lombard
    • 3 Juin 2010

    Que fait l'élève Ducobu lorsqu'il ne recopie pas de lignes au fond de la classe ? Il lit le Rik Spoutnik Magazine, pardi ! Grâce aux talents conjugués de Godi et Zidrou, vous allez pouvoir, vous aussi, découvrir les aventures du serpent Ssstanislasss, les strips d'Agathe Poil-aux-Pattes ou les turpitudes de la vie de livreur intergalactique chez Pizza Fouchtra. Autant de petits délires oscillant entre le potache et l'absurde, qui permettent à Godi de s'adonner à sa passion secrète pour les monstres visqueux de tout poil ! Quand les auteurs s'éclatent, il est bien rare que le lecteur ne se mette pas au diapason !

  • Ne riez pas. Ça pourrait vous arriver à vous aussi. Vanessa, quel beau prénom ! On dirait une formule magique. Seulement voilà : Vanessa n'existe pas...

  • Si vous ne savez pas quoi faire pour vos prochaines vacances, pas d'inquiétude : Léonard a quelques idées géniales ! À commencer par son pont invisible au coeur des Dolomites, imprimé en Pléoxiglas par une Vinci 3D. Puis le Genius Rock Festival, dont il est concepteur et organisateur. Et même l'espace, grâce à l'agence Space Léoliday ?!? Autant dire que Basile n'est pas près de prendre congé. Du coup, il tente de devenir héros de BD réaliste en compagnie d'un certain... Ric Hochet !

  • Quelque part entre les eaux du roman graphique et celles du livre jeunesse, Zidrou et Judith Vanistendael nous entraînent dans le ventre d'une baleine qui abrite une bibliothèque. Et nous narrent sa rencontre avec un postier maritime qui aime les histoires qui finissent bien. Une ode à la lecture sensible et poétique qui nous raconte la vie, la mort et l'éternité. Et touchera tous les amoureux des belles lettres. Lesquelles finissent toujours par arriver à bon port.

  • Youpi, c'est les vacances ! Adieu Mons, bonjour le soleil !
    Comme tous les ans, la tribu des Faldérault prend la direction du Sud à bord de Mam'Zelle Estérel, la 4L familiale. Pierre n'a pas terminé son album ? Pas grave, il bouclera les dernières planches au bord de la Méditerranée.
    Les voilà tous les cinq partis pour ne rien faire. Enfin, cinq et demi plutôt, puisque Mado est enceinte.
    Mais sur la route, patatras. Un camion les double, il perd son chargement et voilà le pare-brise d'Estérel qui vole en éclats. Plus de peur que de mal, mais impossible de continuer. Pendant que le garagiste répare la 4L, la famille est hébergée par Esther et Estelle, deux femmes charmantes qui tiennent la ferme « Les Genêts ».
    Tandis que Pierre se prend pour Cézanne et que Mado regarde le bébé pousser, les enfants aident à sortir les chèvres et découvrent les charmes de la campagne. Mais ils apprennent aussi les secrets de la vie...
    Sixième tome d'une série « feel good » qui nous embarque pour un voyage dans le temps, à la découverte du bonheur des vacances d'été en famille, des petites joies du quotidien et des plaisirs tout simples de la vie qui va.

  • Capturé en pleine Palombie par des Indiens Chahutas et vendu à des trafiquants d'animaux exotiques, un marsupilami débarque dans les années 50 au port d'Anvers. Réussissant à s'enfuir, il arrive dans la banlieue de Bruxelles et est recueilli par François, un jeune garçon fan d'animaux dont le quotidien est loin d'être facile. Le début d'une aventure passionnante, parfois sombre mais toujours porteuse d'espoir, et d'une belle amitié.

  • Août 1973. Zidrou et Lafebre nous font une place dans la 4L rouge Esterel de la famille Faldérault : entre les parents et les 4 enfants, nous voici en route vers le Midi pour de "beaux étés" ! Chaque année, les mêmes rituels : Pierre, le père, rend ses planches de B.D. en retard, les chansons de vacances, l'étape pique-nique... Un mois pour oublier le quotidien, le couple qui bat de l'aile, Tante Lili malade. Des souvenirs à engranger qui font que la vie est plus belle, des moments précieux pour se rappeler l'essentiel. Cap au sud !

  • Dans ce deuxième tome des Beaux Étés, Zidrou et Lafebre remontent le temps : les Faldérault et leur 4L rouge ont quatre ans de moins. 1969, cap au Sud ! Le Sud, certes, mais le voyage sur les petites routes a aussi toute son importance : le dernier café avec Pépé Buelo avant le départ, le champagne pour les 100 000 km de Mam'zelle Estérel, les pauses pipi, les pique-niques, le camping... avant de rejoindre les calanques paradisiaques de la Méditerranée ! Des moments précieux pour lesquels il est bon de prendre son temps...

  • 1992, les années ont passé, le jeune couple est maintenant à la retraite, la petite Pépète est devenue une jeune fille et la 4L est à vendre... L'occasion de se remémorer l'année 1962, leurs toutes premières vacances à son bord en compagnie... des beaux-parents. Les vacances avec Yvette-la-parfaite et Gros-Papy seront plus gastronomiques que bucoliques... en direction de Saint-Étienne !

  • Dans ce 4e tome, nous retrouvons les Faldérault au complet : Pierre, Madeleine et leurs quatre enfants, auxquels s'est joint Jean-Manu, le petit ami de Nicole. Cet été sera celui du grand changement : Pierre est devenu copropriétaire d'une villa toute neuve, clé sur porte, dans la campagne provençale ! En route ! La clé, ils l'ont - mais où diable se trouvent la porte et la villa ?...
    Plus que jamais, l'aventure est au programme, et c'est avec bonne humeur que la famille se serre les coudes. L'été des Faldérault, c'est sacré ! Et celui-là va drôlement marquer les mémoires...

  • Even

    ,

    Dans un monde où la ségrégation n'est plus raciale ni religieuse mais esthétique - les beaux d'un côté, les moches de l'autre - l'Erospital du Dr. Sidibe devient le théâtre d'une enquête menée par la journaliste Seymour. EvEN traite de thérapie sexuelle, du contrôle de l'intime par l'autorité. Mais il constitue avant tout une histoire d'amour, amours brisés ou impossibles... mais amour toujours.

  • La fin de l'année 1979 approche doucement. Les Faldérault ne peuvent pas dire qu'ils en gardent un bon souvenir : Madeleine déteste aussi bien son travail de vendeuse de chaussures que la femme qui l'a engagée, cette pingre de Delmotte, et Garin a proposé à Pierre de reprendre la série « Zagor », celle-là même que Pierre ne peut décidément plus voir en peinture ! Bref, il est vraiment temps que l'année se termine !
    Pour se changer les idées, les Faldérault décident de fêter Noël au soleil ! Néanmoins, toute la petite famille ne sera pas de la partie puisque Julie-Jolie reste à la maison pour préparer ses examens. Ce n'est pas non plus du goût de Louis qui avait prévu d'assister au concert de Pink Floyd à Londres et dont les plans sont bouleversés à la dernière seconde. Les voilà donc partis pour des vacances qui s'annoncent mouvementées... surtout lorsque Louis décide de fuguer en cours de route...

  • Jamais à court d'idées nouvelles (et dangereuses), Léonard a créé le crime organisé ! On voit mal comment une telle invention pourrait mal finir pour lui et son entourage... En particulier pour le pauvre disciple.

  • Pour cacher un scandale qui pourrait nuire à la prestigieuse Exposition universelle, le cadavre d'un nourrisson est enterré dans les jardins du lieu qui accueille cet événement. Deux femmes, une noble anglaise et une Japonaise, la mère de l'enfant, partent en croisade contre l'Empire britannique pour élucider ce crime. Entre société secrète et manipulation corruptrice, les deux jeunes femmes que rien ne lie vont s'unir pour exposer la face cachée d'une machination infernale.

  • Shi T.2 ; le roi démon

    ,

    • Dargaud
    • 27 Octobre 2017

    Sept mois se sont écoulés depuis les événements du Crystal Palace. Jay et Kita vivent chacune l'enfer : la première, mariée de force, la seconde, contrainte à se prostituer. Jour après jour, la haine les consume, elles qui maudissent leur destin et cette société qui écrase les femmes et les pauvres. Mais l'heure de la revanche a sonné. Et celle-ci pourrait bien s'incarner dans des clichés compromettants qui risquent de faire voler en éclats l'empire britannique.

    Le réveil du démon approche. Qu'il déverse son pouvoir et sa colère sur ce monde d'hypocrisies. Que vienne le règne du Roi Démon ! Est-ce là l'origine de « Shi », cette organisation terroriste qui, aujourd'hui, venge la veuve et l'orphelin ?

  • Puisque la musique adoucit les moeurs, Ducobu pourrait bien en user pour amadouer sa célèbre voisine de classe... Encore un nouveau moyen imparable de tricher ! Même si cela ne plaira certainement pas à Mademoiselle Rateau qui prodigue ses cours de musique avec entrain...

  • Shi T.3 ; revenge !

    ,

    • Dargaud
    • 26 Octobre 2018

    Janvier 1852. Les photos prises dans la maison close ont été récupérées et leurs nouveaux possesseurs n'hésitent pas à s'en servir pour faire chanter les principaux concernés, leur extorquant ainsi d'importantes sommes d'argent qui serviront à de « nobles » desseins. Quant à Jennifer, elle a été déclarée morte, brûlée dans l'incendie qu'elle aurait elle-même provoqué. Mais il n'en est rien. Personne ne peut arrêter la vengeance une fois qu'elle est en marche. Plus de place pour la pitié en ce monde. Jay et Kita l'ont bien compris et se salir les mains ne les dérange plus. Ne restent derrière elles que les cadavres de ceux qui ont eu le malheur de se mettre en travers de leur chemin et l'idéogramme « Shi », symbole de leur haine envers la société.

    La légende raconte que lorsque les quatre démons seront enfin réunis, le règne du roi démon adviendra. Et ce temps approche. Surtout, ne dites point de mal du démon, de peur qu'il ne vienne vous tourmenter...

  • Shi T.4 ; Victoria

    ,

    • Dargaud
    • 24 Janvier 2020

    Rattrapées par la police et l'horrible Kurb, Jay et Kita sont prises au piège. Elles parviennent à s'enfuir in extremis grâce à l'aide de Senseï, mais le prix à payer est terrible.

    Leurs têtes mises à prix, elles s'allient au Dead Ends, le gang de gamins des rues de Husband et Sainte Marie-des-Caniveaux. Ensemble, ils veulent se venger de cet Empire britannique qui les écrase sans vergogne. Et rien de mieux pour parvenir à leurs fins que de profiter des décisions de la Reine Victoria. N'appréciant nullement que les provinces d'Amérique du Nord revendiquent leur indépendance, la Reine a ordonné la construction d'une flotte navale pour aller déclarer la guerre à l'Amérique et récupérer ce qui lui appartient. Un attentat se prépare pour le jour de l'inauguration...

    Il arrive que le démon verse des larmes, mais ne vous méprenez pas, il s'en nourrira pour devenir plus fort et déversera sa haine...

  • Suite à un échange international, Bourdon est envoyé au Sénégal tandis que le commissaire Dior prend sa place au Quai des Orfèvres. Un commissaire noir, ça bouleverse les habitudes et Dior est confronté à un racisme brutal. Entre-temps, Cupidon, un redoutable tueur en série, rôde dans les rues de Paris...

  • Attention, Léonard est de retour ! À l'occasion du tome 50 et des 500 ans de la mort de Léonard De Vinci, son alter ego en BD lui rend hommage. Mais un hommage à la manière de Léonard, impliquant moult expérimentations douloureuses pour son disciple.

    Un dossier historique complète l'album.

  • On a beau vouloir se le cacher, chaque année le cauchemar recommence : les grandes vacances ! Cinquante-huit jours sans école, sans notes ni récitation - pas même une petite révision, puisque Léonie sait déjà tout... Mais, cette année, sa mère lui a concocté un devoir de vacances dont même la meilleure élève de Saint-Potache aura du mal à venir à bout : profiter de ces deux mois pour ne rien faire d'autre que tisser des liens d'amitié avec sa copine Jenifer ! Finalement, Léonie pourrait bien apprendre deux ou trois choses, cet été...

  • Lire ou conduire, il faut choisir ! Quand Monsieur Latouche se pique de donner des cours de sécurité routière, il vaut mieux s'accrocher. Même si Ducobu se fera un malin plaisir à accumuler les sorties de route... Qui a dit qu'on ne pouvait pas faire du tennis en classe ? Ou y proposer un débit de boissons ? Le combat sera rude entre Léonie et Ducobu pour être le premier sur la ligne d'arrivée !

empty