FeniXX réédition numérique (Economica)

  • La recherche marketing est aujourd'hui un moyen fondamental pour la définition de la stratégie marketing et le développement des produits, des services et des marques de l'entreprise. Utilisée avec succès dans les grandes entreprises de bien de grande consommation, elle se diffuse aujourd'hui dans les entreprises industrielles, les banques, les PME-PMI et les services publics. Le principal avantage de la recherche marketing réside pour l'entreprise dans l'amélioration de sa maîtrise stratégique mais également opérationnelle. Ce livre répond aux questions que chacun se pose sur la recherche marketing : Quelles sont les relations entre recherche marketing et développement ? - Quand et comment employer les études ? - Comment faire une étude qualitative, quantitative, documentire ? - Que peut-on faire soi-même et quand faut-il sous-traiter la recherche marketing ? - Où et à qui faut-il s'adresser pour réussir ? - Comment introduire la recherche marketing dans une entreprise qui n'en a jamais fait ?

  • Depuis 1973, les cours de change fluctuent librement, ce qui ne permet pas aux particuliers et aux entreprises réalisant des opérations à l'étranger de connaître à l'avance la contrepartie en francs des flux en devises qu'ils doivent recevoir ou verser dans le futur. Ce risque supplémentaire dénommé le risque de change (de transaction) peut remettre en question des projets jugés a priori intéressants. Aussi, les entreprises et les particuliers vont devoir gérer ce risque de change, par exemple, en essayant de garantir aujourd'hui les cours auxquels ils convertiront les flux futurs en devises. L'objet de cet ouvrage est de présenter les différentes techniques de gestion du risque de change.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Les travaux écrits consacrés aux back-offices sont très peu nombreux. Autant il est simple de se documenter sur les front-offices, autant il est malaisé de s'informer sur cet autre volet des activités de marchés de capitaux. Ce livre contribue donc à remédier à cette difficulté. L'auteur entretient, dans le cadre de ses activités professionnelles, de multiples relations avec les milieux concernés. S'appuyant sur ses connaissances concrètes de ce secteur, il présente les principales composantes de la fonction back-office et la façon dont elles sont organisées. Il analyse les problèmes et les stratégies liés à deux aspects majeurs : les risques d'erreurs et de fraudes, en s'inspirant largement des enseignements tirés de l'affaire Barings.

  • Présente et analyse les bons de souscription d'actions et leur marché en France. L'évaluation constitue un aspect fondamental de l'étude des bons de souscription d'actions. Les principales méthodes d'évaluation sont présentées, ainsi que leurs limites.

  • Le marketing direct est aujourd'hui un moyen fondamental de promotion et de développement des produits, des services et des marques de l'entreprise et du commerce Utilisé avec le succès que l'on connaît par les sociétés de vente par correspondance, il se diffuse aujourd'hui aussi bien dans les grandes entreprises que dans les banques, les PME PMI et les services publics. Le principal avantage des techniques de marketing direct réside pour l'entreprise dans la parfaite maîtrise de sa communication associée à une grande efficacité. Ce livre répond aux questions que chacun se pose sur le marketing direct : - Quelles sont les techniques les plus efficaces ? - Quand et comment employer ces méthodes ? - Que peut-on faire soi-même et quand faut-il sous-traiter dans une opération de marketing direct ? - Où et à qui faut-il s'adresser pour réussir ? - Comment introduire le marketing direct dans une entreprise qui n'en a jamais fait ?

  • Il y a deux manières d'analyser, de lire la douane. La première s'attache aux considérations utiles aux juristes et fiscalistes. Mais il y a aussi une deuxième lecture qui est la stratégie internationale des entreprises. La douane communautaire, qui constitue aujourd'hui le cadre de l'activité internationale des entreprises françaises, n'est plus inspirée par une vieille définition des frontières - on paye, on passe ; on ne paye pas, on ne passe pas - mais par une vision plus globale des échanges : commerciale (la prospection), industrielle (la transformation des produits), logistique (leur stockage et leur transport). Son objectif n'est pas de constituer une contrainte administrative, mais de fournir un outil de compétitivité aux entreprises européennes. En précisant la logique et la portée des régimes douaniers et des procédures modernes, ce livre cherche donc à donner aux entrepreneurs les moyens d'intégrer la fonction douane à leur stratégie de compétitivité. Par son parti pris de synthèse et de clarté, il sera de surcroît utile aux étudiants en gestion.

  • Depuis 1985, la plupart des établissements de crédit et les principales entreprises industrielles et commerciales ont émis des emprunts représentés par des titres subordonnés. Ces instruments très à la mode présentaient notamment l'avantage d'être assimilés à des fonds propres tout en ayant une rémunération purement obligataire. Ce livre répond aux questions que chacun se pose sur ces titres :

  • De 146 milliards de dollars en 1984, la capitalisation boursière des marchés émergents est passée à plus de 1 600 milliards en 1994. La proportion des portefeuilles appartenant à des fonds institutionnels qui y est investie a aussi considérablement augmenté : elle est passée de 3 % en 1989 à 8 % en 1994. Ces marchés, répartis entre l'Asie, l'Amérique latine, l'Europe, l'Afrique et le Moyen Orient, ont réalisé ces dernières années des rentabilités très élevées mais aussi parfois très faibles. Décrire ces marchés et expliquer leur attrait pour les investisseurs individuels, les gestionnaires de portefeuille et les économies concernées, tout en mettant en évidence l'ensemble des risques encourus sur ces marchés, tel est l'objectif de cet ouvrage. Privilégiant une démarche synthétique fondée sur des définitions claires, des références à l'actualité et à la pratique de gestion de portefeuille, ce livre tente aussi de présenter les marchés émergents comme une classe d'actifs spécifique nécessitant une approche particulière de gestion.

  • Analyse de la capacité bénéficiaire de la firme émettrice et évaluation du rendement et du risque sont deux aspects de la gestion de portefeuilles. Dès lors, le problème est de nature multicritère et l'aide multicritère à la décision fournit un cadre méthodologique approprié. De plus, ce type de procédure présente l'avantage de tenir compte des préférences et contraintes spécifiques d'un investisseur. L'objet de cet ouvrage est de proposer une méthodologie d'aide multicritère à la gestion de portefeuilles, il fait également l'analyse des approches classiques et présente les concepts de base de l'aide multicritère à la décision. Cet ouvrage s'adresse à un large public : professionnels de la gestion de portefeuilles, chercheurs, étudiants et enseignants en gestion ou sciences économiques.

  • Aujourd'hui, avec le développement des nouvelles technologies et la globalisation des marchés, les entreprises doivent offrir leurs services de façon différente. Le Minitel, Internet, le CD-ROM... doivent faire l'objet d'une attention accrue des services marketing des grandes entreprises mais également des PME. Pour accéder à l'utilisation de ces nouveaux médias, il faut en appréhender les enjeux, définir une stratégie et se doter des moyens pour réussir. Ce livre, destiné tant aux étudiants des universités et des écoles de commerce qu'aux professionnels, propose des réponses pour passer de l'ère du marketing direct à l'ère du multimédia marketing. Quelles sont les causes du retard au développement du multimédia marketing dans les entreprises ? Comment concilier communication classique et multimédia ? Comment améliorer la productivité commerciale avec Internet ? Que peut-on faire soi-même et quand faut-il sous-traiter ? Comment mettre en oeuvre efficacement les principales techniques multimédias ?

empty