Glenat

  • Découvrez la BD de la célèbre saga d'heroic fantasy de Michael Moorcock, reconnue par lui-même comme la meilleure adaptation jamais réalisée ! Épique, gothique, démesurée, ensorcelante, cette adaptation 100% française, qui a également reçu l'approbation du public et de la critique, sort aujourd'hui en édition spéciale grand format, afin de profiter au maximum des spectaculaires planches de Robin Recht, Didier Poli, Jean Bastide et Julien Telo.En outre, les éditions spéciales des deux premiers tomes de Elric bénéficient chacune d'une illustration de couverture inédite et d'appendices exclusifs.

  • « La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances ».
    Le pays picte est une jungle obscure où la frontière entre civilisation et barbarie est mince. Une seule chose la symbolise : la rivière noire, dont on prétend qu'aucun homme blanc n'a pu la traverser et en revenir vivant. Aucun, sauf Conan. C'est au coeur de cet enfer vert que le Cimmérien fait la rencontre de Balthus, un jeune paysan volontaire qu'il sauve in extremis des griffes de farouches guerriers pictes. Ensemble, ils tenteront de prêter main forte aux colons qui se sont établis ici, sur ces terres hostiles, dans le dernier bastion de la civilisation. Avec une dizaine d'hommes, ils vont devoir retrouver le puissant sorcier Zogar Sag avant qu'il ne réussisse à unir les clans et engager son invasion sanglante...
    Les auteurs de La Licorne redonnent vie à Au-delà de la rivière noire, réputée comme l'une des meilleures histoires de Conan. Un récit survivaliste et guerrier emporté par le rythme implacable du scénario de Mathieu Gabella et la force du trait d'Anthony Jean.

  • Les empires industriels sont les cathédrales des temps modernes et, comme elles, ils ne peuvent s'ériger que grâce à la passion, l'enthousiasme et l'obsession des hommes. Cette fresque d'une exceptionnelle envergure retrace en huit albums l'épopée d'une famille de brasseurs de bières de père en fils et de mère en fille dans la plus pure tradition des grandes sagas. Après XIII, Thorgal et Largo Winch, Jean Van Hamme, accompagné au dessin par Francis Vallès, construit un récit où vies d'exceptions et coups de théâtre se succèdent pour retracer la destinée des Maîtres de l'orge.

  • Les empires industriels sont les cathédrales des temps modernes et, comme elles, ils ne peuvent s'ériger que grâce à la passion, l'enthousiasme et l'obsession des hommes. Cette fresque d'une exceptionnelle envergure retrace en huit albums l'épopée d'une famille de brasseurs de bières de père en fils et de mère en fille dans la plus pure tradition des grandes sagas. Après XIII, Thorgal et Largo Winch, Jean Van Hamme, accompagné au dessin par Francis Vallès, construit un récit où vies d'exceptions et coups de théâtre se succèdent pour retracer la destinée des Maîtres de l'orge.

  • Il suffisait d'une étincelle... Elle a éclaté le 28 juin 1914, à Sarajevo.
    L'Europe est à feu et à sang, la guerre bat son plein et Dorp est occupé par les troupes allemandes.
    Charles Steenfort est mort !
    Margrit a pris les commandes de la brasserie !
    La Boche, comme l'appelle les habitants de Dorp, continue malgré les problèmes d'approvisionnement à faire tourner l'usine.
    Son fils parti se battre avec les alliés, il lui est de plus en plus difficile de continuer à produire la bière qui a fait le succès des Steenfort, à moins que...

  • Les années 30 : la montée du fascisme et du communisme générée par l'inquiétante situation économique qui touche maintenant l'Europe entière.Pour survivre, une seule règle : faire partie des plus forts... Adrien Steenfort l'a bien compris, et il règne sur sa brasserie d'une main de maître. Pour continuer à prospérer, il faut maintenant penser à l'exportation, et cela ne va pas sans problème... Un album charnière où "Jean Van Hamme "et "Francis Vallès" font basculer le destin de cette dynastie dans la brutale accélération du XXème siècle.

  • Tant de haines et tant de passions ont animé les héritiers de la famille Steenfort qu'il était impossible à l'un d'entre eux de raconter l'histoire de cette dynastie. Pourtant François Fenton, le dernier des descendants, tient absolument à retracer l'incroyable aventure des brasseurs de bière. Or il rencontre Jean-Francis V., un scénariste pauvre en argent mais riche en talent... Il sera la plume qui immortalisera cette histoire sous la forme d'une série télévisée.

    Mais il manque encore quelques pièces au puzzle... Quelle fut l'enfance de Charles Steenfort ? Quel était le passé de Margrit ? Comment Adrien, moitié Français, moitié Allemand, a-t-il vécu la guerre ? Jean-Francis V. enquête et lève le voile sur les derniers secrets decette formidable saga.

    La boucle est bouclée ! Derrière le personnage de Jean-Francis V., Jean Van Hamme et Francis Vallès entrent à leur tour dans l'histoire qu'ils ont créée et mêlent la fiction à la réalité. Le fil conducteur de cet album n'est-il pas la réalisation d'une série télévisée qui, justement, sera diffusée en France à la fin de l'année ? En alternant des passages romancés et des séquences de bande dessinée, Vallès et Van Hamme nous offrent une succession de flashes back et replongent dans toutes les époques qui ont marqué cette série. Ils nous réservent quelques révélations surprenantes et nous proposent une dernière fois de partager les secrets de la famille Steenfort. Un album indispensable qui clôt magistralement cette série au succès retentissant.

  • 1973, l'âge d'or est terminé, mais on ne le sait pas encore... Seuls quelques initiés ont compris la puissance de la toute nouvelle O.P.E.P. qui contrôle la plus grande partie des réserves de pétrole dont la société moderne s'est rendue dangereusement dépendante. Bientôt, pour s'en sortir, il faudra être soit très gros, soit tout petit. Il n'y aura plus de milieu...

    Pour les Brasseries Steenfort aussi le changement est dans l'air du temps. La bière en boîte fait son apparition et la publicité découvre la fantaisie ! D'autant plus que le jeune François, le fils de Julienne, n'en manque pas...

    Mais une chose n'a pas changé depuis 150 ans : la rage avec laquelle le groupe Texel veut s'approprier les Brasseries Steenfort. Et les moyens de pression utilisés par les milieux financiers sont devenus impitoyables...

  • Les Maîtres de l'Orge nous ont rejoints. Dernier épisode de cette saga, Franck, 1997 clôt avec maestria cette grande fresque qui, sous couvert de nous faire suivre l'aventure industrielle d'une entreprise de brasserie, s'est attachée à écailler le vernis qui recouvre les hommes pour dévoiler leurs peurs, leurs ambitions et leurs passions.

    Steenfort et Texel, les deux groupes ennemis, ont enfin fusionné, mais pas sous les coups d'une guerre commerciale ni par un de ces mariages d'intérêts qui furent souvent à la base de leur puissance. Non, c'est l'amour qui a poussé les adversaires à se tendre la main, unissant leurs forces comme Jay et Julienne ont uni leurs âmes. Les empires industriels sont les cathédrales des temps modernes et, comme elles, ils ne peuvent s'ériger que grâce à la passion et à l'enthousiasme des hommes. C'est ce pouvoir des sentiments qui ressort à travers les sept albums constituant incontestablement un chef-d'oeuvre de la bande dessinée.

  • 1950. L'Europe Occidentale connaît un véritable âge d'or. Le Plan Marshall donne ses pleins effets, la croissance est au rendez-vous et les G.I.'s ont fait découvrir le Coca-Cola et les fûts de bière en acier inoxydable. Et on découvre aussi, le be-bop, les bas-nylons, le bourbon et les blues-jeans, ainsi que des termes barbares tels que marketing, merchandising et autres franchising... C'est en 1950, après deux conflits planétaires atrocement meurtriers, que commence réellement notre vingtième siècle... Quant à la brasserie Steenfort elle vient d'inaugurer ses nouveaux sièges au centre de Bruxelles. Face à l'ascension fulgurante de ce qui devient une entreprise prospère, Adrien Steenfort est confronté à un cruel besoin de trésorerie...Et quand certains banquiers laissent entendre à Adrien qu'il faut vendre ou perdre sa majorité, alors une guerre féroce commence...Une guerre où les finances et les sentiments se mêlent intimement...

  • Tremblez lecteur, voici une nouvelle saga marquée sous le signe du sang !
    Yves Swolfs a remis les révolvers de Durango dans leurs étuis tout en écrivant pour Pierre Legein une suite aux aventures vendéennes de Dampierre.
    Il a affûté son crayon pour quelques albums de plus où plusieurs générations d'une même famille seront frappées par une malédiction : le vampirisme et la chasse au vampire lui-même.
    Que ce soit au Moyen-Age ou dans le Paris des années trente, l'angoisse est la même face à ce monstre assoiffé de sang.
    Très à l'aise dans ces changements d'époques, Yves Swolfs nous étonne une fois de plus par la virtuosité de son trait.

  • Rubeus et Nina sont nés dans l'une des plus grandes favelas de Rio de Janeiro. Ils sont livrés à eux-mêmes le jour où leur mère est assassinée par Jonas, le flic véreux dont elle était l'indic et l'amante. Recueillis par Bakar, un gamin débrouillard, ils rejoignent un gang d'enfants des rues. Entre pauvreté et violence, les petites combines semblent le seul moyen pour s'en sortir... Mais il existe une autre alternative : l'adoption par une famille riche. Hanté par le meurtre de sa mère et désormais responsable de sa jeune soeur, Rubeus va ainsi passer de la misère des favelas et de la rue à la haute bourgeoisie brésilienne, et découvrir les différents versants d'une société métissée, brutale et inégalitaire.
    À travers le parcours de ce garçon en perte de repères, Rio dresse un portrait contemporain du Brésil dans la lignée de La Cité de Dieu. Accompagné au scénario par la brésilienne Louise Garcia, Corentin Rouge (Juarez) s'affirme comme l'un des nouveaux maîtres du dessin réaliste.

  • Tout commence, ou plutôt se poursuit, sur les bûchers de l'Inquisition. Frère Aymar n'a guère de pitié pour ses victimes. Mais face à lui il y a un autre monstre, plus sanguinaire encore : Kergan le vampire. Ce dernier jongle avec l'éternité et ne cesse de poursuivre de sa haine les générations de la famille De Rougemont. On le retrouve donc tant dans les rues chaudes de Paris dans les années trente que sur les canaux de Venise lors de la grande peste qui dévaste l'Europe. Le dernier des De Rougemont mettra-t-il fin à la malédiction grâce au coffret légué par ses ancêtres ?

  • Depuis la nuit des temps, les de Rougemont sont maudits. Un vampire aussi sanguinaire que séduisant, répondant au nom de Vladimir Kergan, décime un à un tous les membres de cette famille, les poursuivant sans relâche jusqu'à leur extinction définitive. Leur descendance se voue corps et âme à une quête unique : retrouver et tuer le vampire responsable de cette étrange malédiction qui pèse sur les leurs. Que ce soit au Moyen Age ou dans le Paris des années trente, l'angoisse reste la même face à ce monstre intemporel. "Le Prince de la Nuit" rôde... et nul ne lui échappera !Nous retrouvons Kergan dans l'Allemagne d'avant-guerre. S'associant avec des miliciens nazis pour accroître sa puissance destructrice, il dresse un piège machi avélique à Vincent de Rougemont... Même les cauchemars les plus délicieux ont une fin, puisque voici déjà le dernier tome du second cycle de la saga ! Mais la série se poursuivra... Que le vampire Kergan s'en sorte vivant ou non, il est certain qu'il continuera à hanter vos nuits pendant très longtemps...Un scénario mariant à merveille suspense et épouvante, un dessin au style remarquable et des couleurs aux contrastes et aux atmosphères superbes ont fait du "Prince de la Nuit" un des grands leaders de la BD.

  • Kergan le vampire, l'ennemi juré des Rougemont, traque de génération en génération les membres de cette famille de chasseurs de vampires . Dans ce 3ème épisode, il se trouve face à Armand de Rougemont, commissaire du peuple pendant la révolution française. "Swolfs" fait ainsi un clin d'oeil à la série "Dampierre"qu'il poursuit comme scénariste avec "Eric" puis "Pierre Legein". "Tu as certainement plus de sang sur les mains que je ne pourrais en avaler en un siècle" proclame le vampire à sa victime. Par la suite, on retrouve Armand de Rougement, celui des années 1930, l'autre fil conducteur de cette passionnante saga qui revisite le mythe de Dracula. C'est l'occasion pour l'auteur de décrire un ParisPopulaire traversé par des limousines d'époque. Enfin, il y a Elise, la fiancée d'Armand, un autre enjeu de la lutte entre Kergan et ce dernier.

  • Le chasseur est tombé. Lui qui, pourtant, était persuadé d'avoir enfin éliminé sa proie... Vincent Rougemont a eu beau expliquer qu'il avait réussi à vaincre un vampire, sa présence sur les lieux d'un crime suffit à l'esprit cartésien de la police pour en faire un suspect, voire un coupable... Interné dans un asile psychiatrique, Vincent parcourt le journal de Maximilien, un de ses ancêtres, qui lui aussi devait croiser la créature sans âge... Au fil des pages le passé ressurgit. Mais ce que Vincent ne sait pas encore c'est que le cadavre de celui qui ne peut pas mourir revient lentement à la vie. Le passé et le présent vont de nouveau fusionner. La traque va devoir recommencer...

    Mariant avec habileté les canons de l'épouvante ave c l'originalité des flashes back, Swolfs entame ce nouveau cycle avec jubilation. Il ouvre les cercueils et plonge ses personnages dans un tourbillon maléfique qui emporte le lecteur à sa suite... Personne n'échappera au Prince de la Nuit...

  • Evadé grâce à la complicité de Leona Lansberg, la mystérieuse infirmière, Vincent Rougemont va pouvoir poursuivre l'éternelle et familiale chasse au vampire personnifié par le diabolique Vladimir Kergan. Ce dernier, bizarrement discret lors du tome précédent, se remettant progressivement de ses blessures, revient aujourd'hui plus déterminé que jamais. Il puise désormais le sang régénérateur dans les entrailles d'enfants innocents. Sa nouvelle égérie, Elise, hante également les quartiers chauds de Paris, en quête de " nourriture ".
    Abordant des thèmes tels que les traumatismes de l'enfance, la mort prématurée d'un jumeau, la transmission du sang, ce nouveau Prince de la Nuit met en scène des questions douloureuses, tout à la fois contemporaines et universelles.

    Mariant avec habilité les canons de l'épouvante à l'originalité des flashes-back, Swolfs poursuit ce second cycle avec jubilation. Il ouvre les cercueils et plonge ses personnages dans un tourbillon maléfique qui entraîne le lecteur à sa suite... Personne n'échappera au Prince de la nuit ...

  • Le récit d'une des plus prestigieuses maisons de parfum au monde.

    Début du XIXe siècle, Abbeville, Picardie. Destiné à reprendre la boutique d'épices de son père, le jeune Pierre-François-Pascal Guerlain annonce à ses parents qu'il veut quitter la maison familiale pour monter à Paris et travailler dans la parfumerie. C'est que, dès son plus jeune âge, Pierre-François-Pascal montre un réel talent pour reconnaître avec précision les senteurs. À ce nez hors du commun, il associera une force de volonté et un esprit d'entreprise qui lui permettront de bâtir les fondements de l'une des plus emblématiques entreprises de luxe à la Française. Jeune entrepreneur, il développe en plus du parfum des soins et du maquillage et participe à la vie politique de son pays. Il connaît la consécration en 1853 lorsqu'il est nommé fournisseur de la cour impériale après la création d'un parfum conçu spécialement pour l'impératrice Eugénie l'Eau de Cologne Impériale, toujours vendue de nos jours...

    Du XIXe siècle à nos jours, découvrez en bande dessinée le récit de la maison Guerlain, l'une des plus prestigieuses marques de parfum au monde, illustrée pour ce premier tome par le dessin délicat et élégant de Li-An. Ce premier opus, centré sur le fondateur Pierre-François-Pascal (1798-1864), retrace l'histoire d'une saga familiale inspirée de faits réels et passionnante, à placer dans la lignée des Maîtres de l'Orge.

  • Désert de l'Aubrac, 1272. La nuit est tombée et une brume dense et glaciale a recouvert la région. Un pèlerin erre dans la forêt, cherchant Notre-Dame-des-Pauvres. Une cloche retentit au loin et le guide, jusqu'à ce qu'il aperçoive les lumières du prieuré. À son arrivée, un frère l'accueille, lui sert à manger et lui indique que c'est un berger des environs, Amaury, qui active tous les soirs de brouillard la cloche des perdus. Il la sonne en espérant qu'un jour, elle orientera son père disparu voilà vingt ans sur le chemin de Saint-Jacques...
    Les éditions Glénat, en partenariat avec l'association Les Chemins de Compostelle, vous emmènent sur les routes de l'un des lieux de pèlerinage les plus importants de la chrétienté, avec Rome et Jérusalem.

  • An de grâce 1348. Alors qu'une épidémie de peste noire ravage le royaume, obligeant les armées de France et d'Angleterre à conclure une trêve, Grégoire apprend qu'un moine du prieuré de La Charité serait sur le point de trouver un remède au fléau. Espérant encore sauver son frère, il prend la route, emportant avec lui un lourd secret...

  • An de grâce 1294. C'est en voulant protéger une jeune fille des mains de son fiancé violent qu'Adeline se retrouve coupable d'un meurtre. Condamnée à fuir, elle part vers Compostelle pour faire pénitence. C'est sans compter les brigands qui sèment la terreur dans les campagnes et sur les chemins. Le mal est-il pourtant là où on l'attend ?

  • Un voyage dans le temps à la découverte de l'origine des alignements de Carnac...Un voyage dans le temps à la découverte de l'origine des alignements de Carnac. De nos jours, un couple visite la Maison des mégalithes, sur le site des alignements de Carnac. La jeune femme est fascinée par une pierre d'ambre ronde et rouge, pierre de mémoire. Troublée, elle perd connaissance. Plus de 3000 ans avant Jésus Christ, le bel Erhar, tailleur de pierre et architecte des lieux sacrés, tombe amoureux de Syll. Il offre à la jeune femme une fascinante pierre d'ambre rapportée d'un voyage dans le nord...En partenariat avec les Monuments Nationaux, voici une jolie histoire qui nimbe d'amour, de magie et de vengeance l'un des sites historiques les plus mystérieux de France.

  • K-shock

    Christelle Pecout

    Séoul, de nos jours. Alice, une jeune étudiante française, est venue vivre ici par passion pour la K-Pop - la fameuse musique pop sud-coréenne qui fait fureur sur internet. Un peu désabusée, elle se rend vite compte que ce pays et sa culture ne se livrent pas facilement. Elle fréquente surtout des expatriés, comme elle, ou des anglophones. Mais sa rencontre avec Jae Sun, jeune coréen issu d'un milieu populaire, rappeur amateur et sur le point de devenir le prochain idol d'un groupe de K-Pop, pourrait changer la donne...
    Dans cet élégant roman graphique, Christelle Pécout, auteure franco-coréenne, nous plonge dans les dessous de la K-Pop, phénomène mondial et très populaire en France, et sa communauté hyperactive sur internet et les réseaux sociaux.

  • Paris, 1920. Clara Goldschmidt, une jeune et brillante femme de lettres, entre comme traductrice à la revue Action, où elle ne passe pas inaperçue. C'est en fréquentant les milieux d'avant-garde qu'elle fait la rencontre d'un certain André Malraux, avec qui elle va rapidement se marier. Intellectuelle, libre, créative, Clara va cependant réaliser tout le poids de la misogynie de son époque et de son mari. Alors qu'elle l'initie aux arts d'autres civilisations comme les Khmers d'Angkor Vat, alors qu'elle lui ouvre progressivement l'esprit, celui-ci continue de considérer la culture comme « une affaire d'hommes ». C'est d'ailleurs sur une idée d'André que les deux amants décident de partir dans la jungle cambodgienne, à la découverte de ces civilisations et de leurs richesses...
    /> Dans cet élégant roman graphique inspiré de l'autobiographie de Clara Malraux, Nos vingt ans, Virginie Greiner et Daphné Collignon nous proposent un portrait de femme singulier. Elles témoignent à merveille de l'esprit aventureux, du foisonnement artistique et intellectuel d'une époque, tout en rappelant la difficulté pour une femme, aussi brillante soit-elle, d'exister dans l'ombre de celui qui va devenir un grand homme du panthéon culturel français.

empty