Naive

  • Dian Fossey

    ,

    • Naive
    • 28 Septembre 2012

    Rien ne prédisposait Dian Fossey à devenir l'une des plus célèbres primatologues. Pourtant, elle a su trouver une place à part au sein de la communauté scientifique. Elle a consacré sa vie à sa passion pour l'étude et la sauvegarde des gorilles rwandais, encouragée à l'époque par le célèbre anthropologue Louis Leakey.

    Si son engagement aura probablement permis la préservation de l'espèce, il lui coûtera cependant la vie. Elle meurt tragiquement assassinée en 1985, en laissant derrière elle un héritage aussi bien scientifique qu'écologique considérable.

    Jean-Philippe Noël et Bernard Ciccolini, nous présentent tous les éléments marquants de la vie de Dian Fossey qui ont fait d'elle une femme d'exception, aussi controversée que respectée.

  • Sous la direction de Macha Makeïeff et Stéphane Goudet, des artistes variés témoignent de leur affection pour l'univers de Jacques Tati. Si le livre reproduit bien sûr les objets, photos, ou encore photogrammes des films rassemblés dans l'exposition, il est aussi bien au delà du catalogue d'un événement un objet en soi, ludique qui réussit à restituer un peu de l'esprit poétique et de la fantaisie si singulière du cinéaste.

  • Qui, comme la petite Sophie, n'a jamais rêvé d'échanger ses parents contre d'autres tout neufs ? Des parents sur-mesure, au physique avantageux, prêts à ranger votre chambre, et qui ne vous forcent pas à manger des légumes ? Des parents rigolos, qui achètent plein de choses et qui acceptent les gros mots ?
    En s'adressant à La Fabrique à parents, Sophie espère bien découvrir les parents de ses rêves. Contre quelques bonbons et barres de chocolat, le jeune patron de cette boutique met à sa disposition de nombreux modèles sophistiqués. Elle pourra ainsi choisir parmi des options très variées afin d'avoir un papa et une maman qui correspondent en tous points à ses désirs.
    Attention tout de même, les parents sur catalogue peuvent réserver quelques surprises !
    À travers le personnage de Sophie, le jeune lecteur est amené à se méfier des apparences et à comprendre que l'autorité de ses parents n'est peutêtre au fond qu'une preuve d'amour et d'attention.

  • Au XVIIe siècle, une pionnière de l'entomologie allemande, Maria Sibylla Merian, va réaliser les premières études sur la métamorphose des insectes. À 52 ans, âge relativement avancé pour l'époque, elle va entreprendre, avec sa fille cadette, un voyage d'étude au coeur de la forêt amazonienne, s'affranchissant ainsi de la condition féminine de son époque.
    Cette bande dessinée raconte le grand destin de cette artiste-naturaliste, contemporaine de Louis XIV. Encore peu connue en France, Maria Sibylla Merian est un personnage important en Allemagne et aux Pays-Bas. Elle est considérée comme la fondatrice de l'entomologie allemande et plusieurs édifices portent son nom. On trouve même d'anciens billets de Deutchmark et des timbres à son éfigie. Les rééditions de ses illustrations d'insectes continuent aujourd'hui.
    Maria Sibylla Merian contrevenait par son amour des insectes au rôle attribué aux femmes de son époque, qui leur permettait certes d'herboriser en toute honnêté, mais non de se pencher sur des «bêtes impures». Grâce à son courage, son endurance et sa détermination, elle parvint à tracer son chemin: elle quitta son mari, se réfugia dans une communauté pieuse qu'elle finit par abandonner pour s'installer dans la grande ville d'Amsterdam et étudier les insectes : d'abord dans son environnement immédiat, la Hollande, puis sur un continent étranger. À 52 ans, âge relativement avancé pour l'époque, elle entreprit avec sa fille cadette un voyage d'études au Surinam (Guyane néerlandaise), en Amérique de Sud, pour explorer plus en profondeur la question de l'origine et de l'évolution des insectes. Quantité d'espèces de plantes médicinales et de papillons tropicaux du Surinam doivent leur découverte à ses représentations.
    L'histoire de cette femme voyageant de sa propre initiative à l'aube des «temps modernes», un siècle et demi avant les premières aventurières en crinoline, est absolument unique dans l'Histoire naturelle. La biographie de Maria Sibylla Merian est un témoignage exceptionnel d'accomplissement de soi-même.

  • Françoise Dolto

    Marie-Pierre Farkas

    • Naive
    • 2 Novembre 2011

    C'est en s'attachant à ce que furent leur enfance que la collection «Grands destins de femmes» propose en bd de mieux comprendre comment des figures féminines illustres sont devenues celles que l'on connaît. Plus que toute autre, Françoise Dolto s'est attachée au décryptage de la psyché de l'enfance. La petite fille rondelette qu'elle fut, déjà si sensible à la polysémie des mots et pour qui le rapport à la mère fut douloureux, est en cela essentiel pour mieux la comprendre.

  • Un cahier coloré et farfelu pour s'amuser facilement n'importe où : des feutres, un crayon et de la fantaisie suffisent pour déguiser, customiser, reconstituer des personnages excentriques et de drôles de lascars à partir des photographies, dessins, gommettes, tatouages rassemblés.
    Des mots croisés, portraits presques chinois mémory ou cadavre exquis permettent aussi de tester son esprit.

  • Marie Curie

    ,

    Une nouvelle femme fait son entrée dans la collection de bandes dessinées « Grands Destins de Femmes ».
    Marie Curie : de Varsovie au Panthéon.
    Laura Berg et Stéphane Soularue retracent le parcours de Marie Curie, une femme de science et de coeur. Deux fois Prix Nobel, première femme à enseigner à la Sorbonne, elle marie, pour les générations actuelles et futures, le talent, l'intelligence et la volonté permanente d'émancipation.
    Un parcours qui est un exemple au centre des interrogations contemporaines.

  • Hannah Arendt

    ,

    • Naive
    • 29 Janvier 2015

    Une nouvelle femme fait son entrée dans la collection de bandes dessinées « Grands destins de femmes » : la philosophe, Hannah Arendt !
    Adolescente rebelle, renvoyée du lycée, elle passe son abitur, l'équivalent du bac, en candidate libre. Elle suit ensuite les séminaires de Heidegger dont elle devient la jeune maîtresse, puis ceux de Karl Jaspers qui sera son mentor. Elle fume comme un sapeur, adore cuisinier, voir ses amis, discuter de philosophie, manger des cerises, nourrir la souris qui loge chez elle, marcher à grandes enjambées en récitant de la poésie.
    Mais l'arrivée des nazis au pouvoir bouleverse sa vie.
    Commence pour elle la vie d'errance des exilés. Paris tout d'abord, puis le camp de Gurs, où elle est internée en 1940, avant de s'enfuir à nouveau sur les routes, vers Montauban puis Marseille et enfin les Etats- Unis.
    Les auteures nous invitent à suivre les pérégrinations de cette jeune femme aux yeux verts et à l'écriture illisible qui, jusqu'à la fin de sa vie, a fait crépiter sa machine à écrire, avec une seule obsession : se former elle-même, « dans l'idée de pouvoir toujours danser au service de la pensée », selon l'expression, au siècle dernier, de Søren Kierkegaard.
    Pour produire de grands livres de philosophie politique, dont certains allaient provoquer des polémiques qui durent encore. Elle sera l'une des premières à analyser la pensée totalitaire, mettant en parallèle nazisme et communisme, à une époque où c'était inconcevable pour beaucoup.

  • Even if

    Sébastien Convard

    • Naive
    • 13 Octobre 2012

    Pour qui se prend-il Even if ?

    Pour un super héros, tout simplement. Un Jésus-christ de la BD, un Martin Luther King des comics. Il se prend pour celui que l'on n'attendait. pas !

    Sorti de son cadre, il se balade dans le monde entier. et finit par tomber de haut : Even if n'est pas celui qu'il croyait être ! Quels sont ses pouvoirs ?

    Comment se sortira-t-il de cette histoire à dormir debout ? C'est ce que racontent les dessinateurs associés à ce collectif, une aventure en images et en musique, tonifiante.


    Autour de Paul (Sébastien Convard), sont rassemblés de nombreux dessinateurs de talent : Jean Giraud, Tanino Liberatore, André Juillard, Pierre Druilhe, Albert, Felix Lantieri, Henry Jacot, Bernard et Olivier Besseron.

    En parallèle, le groupe EVEN IF sort son premier album chez naïve. Le groupe se présente comme un collectif rock imaginé par Daniel Roux. Ce bassiste, décédé fin 2009, avait joué en 1976 aux côtés de Richard Kolinka et Jean-Louis Aubert avant la création de Téléphone. Il les avaient retrouvés onze ans plus tard dans le groupe Aubert'n'Ko. En devenant réalité, Even If lui rend hommage tout en ponctuant quatre décennies d'amitié. C'est aussi une histoire de famille. Raphaël Roux, le frère de Daniel, y incarne les liens du sang. Mais le rock de ce collectif, qui oscille entre sombres mélodies et sons joyeux, prolonge les éclats d'une famille musicale née dans les années 1970.

  • Virginia Woolf

    Michèle Gazier

    • Naive
    • 2 Novembre 2011

    Virginia Woolf, la plus grande romancière britannique du xxe siècle a créé un style sans égal, son écriture de la voix intérieure est à la base du roman moderne. Son enfance entre chaleur, érudition, deuils et drame a fait d'elle cette personnalité à la fois fragile dans le quotidien mais tellement forte dans l'expression de sa singularité.

  • Le chanteur/guitariste des Dandy Warhols, Courtney Taylor-Taylor, et la star montante des comics, Jim Rugg, nous offrent un roman graphique novateur, dont l'intrigue a lieu dans le Berlin politiquement tourmenté des années 1970. Un groupe d'art-rock se retrouve mêlé à la traque policière du groupe Baader-Meinhof, dont les assassinats et sabotages ont poussé le gouvernement à voir en chaque jeune un conspirateur prêt à renverser le système.
    En fuite et ne pouvant compter que sur eux-mêmes, quatre des musiciens les plus réputés de Berlin sont sur le point de devenir, malgré eux, le nouvel ennemi public numéro 1.

  • La pasionaria

    ,

    • Naive
    • 17 Septembre 2015

    Une nouvelle femme fait son entrée dans la collection de bandes dessinées « Grands Destins de Femmes » : La Pasionaria !
    Les deux auteurs, Michèle Gazier et Bernard Ciccolini, retracent la vie de Dolorès Ibárruri, mieux connue sous le nom de La Pasionaria, figure légendaire de la Guerre d'Espagne. Personnage complexe et obstiné, La Pasionaria, dont le surnom est une référence à la Passion du Christ, a mis son existence au service de ses idées et en a toujours payé le prix.
    Éclairant des pans parfois méconnus de son histoire, notamment les années qui précèdent et qui suivent la guerre elle-même, ce récit dessiné entend représenter la vie héroïque d'une femme que rien, a priori, ne destinait à devenir un tel mythe.
    De sa naissance en 1895, dans un milieu très modeste de Biscaye, province du Pays Basque espagnol, à sa mort à Madrid en 1989, en passant par un exil forcé de plus de trente ans en URSS suite à la victoire des forces franquistes, c'est un siècle de l'histoire espagnole, européenne et mondiale qui est donné à voir.

  • à l'abandon

    ,

    • Naive
    • 31 Octobre 2009

    Depuis combien de temps n'avais-je plus été bercée, depuis combien de temps l'enfance m'avait-elle quittée, et l'amour, et la douceur des choses.

  • L'univers de Disney

    Robert Tieman

    • Naive
    • 1 Décembre 2008

    Dans l'univers de disney, les archives walt disney dévoilent au public les secrets et les souvenirs des célèbres studios.
    Riche en reproductions de fac-similés, telles des notes de walt disney pour le scénario de peter pan, ou une paire de lunettes 3 d des années 1950, l'univers de disney se présente comme un ouvrage interactif retraçant l'histoire des grands succès de disney et de ses personnages les plus attachants. ce voyage auquel nous invite robert tieman, directeur des archives walt disney, nous permet de retrouver les films et les personnages que nous aimons depuis toujours.
    Au fil de ces pages sont bien sûr présentés les films les plus célèbres, mais aussi des oeuvres plus méconnues, comme danny, le petit mouton noir ou le crapaud et le maître d'école. mais disney, c'est aussi la radio, les films avec acteurs, les productions en 3-d, et bien sûr disneyland. les magnifiques croquis et les nombreux documents détachables présents dans cet ouvrage, associés au talent de conteur de robert tieman, font de ce voyage une aventure fascinante pour tous les amoureux de la magie de walt disney.

  • Le monde de Mickey Mouse

    Robert Tieman

    • Naive
    • 1 Décembre 2008

    Depuis les films des premières années en noir et blanc jusqu'aux films en couleurs, en passant par les albums disco et les bandes dessinées, mickey a captivé et enchanté plusieurs générations grâce à son humour et à sa bonté légendaire.
    Le monde de mickey regroupe plus d'une trentaine de reproductions de documents très rares conservés aux archives walt disney, comme des croquis inédits ou le programme des débuts sur scène de mickey en 1931. plongez dans les pages de ce livre et découvrez ces objets de collection de l'histoire intemporelle d'un visionnaire brillant appelé walt disney, et de son adorable souris. auteur de plusieurs livres sur les célèbres studios, robert tieman, directeur des archives walt disney, partage son expérience, ses souvenirs favoris et sa connaissance livresque de disney.
    Le monde de mickey offre à petits et grands, aux collectionneurs amateurs ou spécialistes avertis un précieux récit dans un livre aussi vivant que la petite souris dont il parle.

  • Exposition Jacques Tati à la Cinémathèque Française du 8/04 au 02/08/09 En plus d'une exposition et d'un beau livre consacré à Jacques Tati, Macha Makeïeff propose aux plus petits, avec la complicité de l'écrivain Jean Rouaud, un livre jeu, variation ludique autour de la fantaisie, de l'humour de Mon Oncle, le film de Tati qui a sans doute le plus directement d'échos avec l'univers de l'enfance.

  • À partir d'un storyboard élaboré pour Every thing will be fine, le film de Wim Wenders sorti en 2015, Stéphane Lemardelé a imaginé une bande dessinée qui serait à la fois la narration documentaire d'un tournage de cinéma et une plongée poétique et visuelle dans l'oeuvre du cinéaste allemand.
    Variation étonnante à partir du format très conventionnel du storyboard, cet ouvrage en couleur est enrichie de nombreuses photographies qui permettent de tisser des liens parfois surprenants entre le réalisateur de Paris, Texas et certains des plus grands peintres et cinéastes de notre temps.

  • Soppy

    ,

    • Naive
    • 24 Août 2017

    Le véritable amour, ce n'est pas forcément de grands gestes romantiques chevaleresques.
    Parfois, le véritable amour, c'est réconforter l'autre quand il laissé refroidir son thé, c'est lire ensemble, partager un plaid. Lorsque deux personnes emménagent ensemble, on se rend compte assez vite que ce sont les toutes petites choses de la vie qui comptent pour beaucoup. Ces moments futiles que l'on oublie prennent soudain tout leur sens, lorsqu'on les partage avec l'être aimé.
    Soppy de Philippa Rice est le recueil d'une collection de strips et d'illustrations qui représente des instants réels vécu avec son petit ami Luke. Des courses au supermarché aux disputes stupides en passant par les séances de cocooning devant la télévision, ce livre capture parfaitement l'expérience universelle qu'est la vie à deux, une célébration de la beauté de l'amour qui nous entoure.

empty