Fabien Tillon

  • Qui était Charles Tillon ? Comment le chef et créateur des FTP (Francs-tireurs et partisans) a-t-il pu sombrer dans l'oubli ? Son parcours, digne d'un héros populaire, est celui d'une navigation à vue dans les eaux démontées du xxe siècle. D'une guerre mondiale à l'autre, des navires révoltés de la Méditerranée aux sables brûlants des bagnes de Biribi, d'une jeunesse prolétaire et militante aux aventures ministérielles, du Front populaire victorieux aux tragédies du Frente popular, de la Bretagne socialisante à l'Allemagne agonisante, du pacifisme amer à la Résistance armée, du lyrisme de la Reconstruction à l'insanité stalinienne, de l'exclusion du Parti (accusé de « nationalisme bourgeois », de défiance envers l'URSS, de complot contre le parti et d'appropriation de fonds secrets en vue de buts cachés...) au ralliement à l'esprit de 68, de Prague abandonnée aux loups nazis à Prague envahie par la soldatesque rouge, de victoires en défaites, de trahisons en trahisons ...

    Fabien Tillon, en voulant lui rendre hommage, rend aussi justice à son grand-père. S'appuyant sur des sources familiales jamais exploitées mais aussi de nombreuses archives, il brosse brillamment le portrait d'un homme engagé qui, trahi par les siens et victime des pires travers du stalinisme, incarna vaille que vaille l'honneur du communisme français.

  • Le manga, ou bande dessinée japonaise, est le reflet d'une culture millénaire. Plus qu'une culture populaire, c'est un art universel.
    Avec ses styles composites et ses différents niveaux de lecture, il dialogue avec la peinture, la littérature, le théâtre, le cinéma et l'audiovisuel de l'archipel nippon... L'art du manga est né d'une longue conversation entre civilisations orientales et occidentales. Aujourd'hui son influence est internationale. C'est l'un des phénomènes majeurs de la culture populaire globalisée. Il irrigue le cinéma, le design, la peinture, le jeu vidéo...
    Cette introduction à l'art à l'histoire du Manga se poursuit par une sélection critique : 100 chefs d'oeuvre du manga (disponibles en français).

  • Culture manga

    Fabien Tillon

    Le manga est une culture.
    Plus qu'une contre-culture ou une culture populaire, il est un art universel. Un art plongeant ses racines dans une tradition japonaise riche en images: estampes, théâtre, poupées en papier ou lanternes magiques. L'art du manga est né d'une longue conversation entre les civilisations orientales et occidentales. Par sa formidable richesse, il inspire à son tour d'autres domaines de création: cinéma, design, peinture, jeux vidéos.
    Partout dans le monde, les héros de Dragon Ball, de Naruto, d'Albator ou d'Akira sont reconnaissables. Ils font sens dans toutes les cultures. Voici une balade dans le monde bigarré des images nipponnes, à l'usage des curieux, néophytes ou passionnés.

  • En 1860, l'explorateur périgourdin Antoine de Tounens quitte la France pour s'établir en Araucanie et Patagonie, territoires à l'extrémité australe de l'Amérique du Sud. Son rêve est ambitieux : il souhaite régner sur ces régions et unifier le peuple Mapuche pour le libérer du joug du gouvernement chilien. Malgré un premier échec, il tentera par trois fois de soulever ce peuple face à l'oppresseur.
    Chaque tentative se soldera par un échec et une amertume cuisante... Ainsi, l'explorateur livre le récit de cette épopée dans lequel la frontière entre réalité et fiction est de plus en plus floue. Et de fait, à l'instar de Don Quichotte, Tounens ne voit que l'aspect romanesque de son entreprise et non toute la folie et la démesure qui entourent son projet. Retour sur le parcours d'un homme qui, à défaut de régner sur un territoire, ne réussit qu'à être roi du vent...

  • Crémone, Lombardie, 1701.
    Cherchant sans répit à améliorer son art de la lutherie, Antonio Stradivari (dit Stradivarius) vit une vie réglée.
    Veuf et père, il vit sans amitiés ni amour, uniquement préoccupé par la réalisation de l'oeuvre de sa vie :
    Un violon parfait.
    Un noble bon vivant et aventurier, le Marquis de Bellonne, et son exquise nièce, Célinie, entrent dans la vie du maître et bouleversent son quotidien.
    À son obsession de toujours pour son art viennent se mêler des sentiments nouveaux et passionnels pour la nièce de Bellonne.
    Au même moment, le conflit qui couvait entre les puissances éclate.
    C'est la guerre de succession d'Espagne, qui oppose le Royaume de France et ses alliés anglais et autrichiens, dont l'un des premiers champs de bataille est la Lombardie et Crémone.
    La ville est le théâtre d'affrontements d'une grande violence.
    L'atelier de Stradivarius est pillé...
    Son chef d'oeuvre sera-­-t-­-il épargné ?
    Et quel sera le sort des sentiments qui l'unissent à Célinie ?
    Cet album nous invite à entrer dans l'univers de Stradivarius, à visiter son atelier en approchant son savoir-­-faire et ses secrets, à travers une histoire inspirée de la vie du plus grand luthier de tous les temps...
    Très inspiré de la vie de Stradivarius, ce roman graphique d'une centaine de planches mêle petite histoire et une dimension d'aventures et d'humour.
    Les auteurs se sont rendus à Crémone afin de réaliser un reportage dessiné et de s'inspirer de la cité.
    La technique originale du dessinateur, Gaël Remise, l'utilisation de la couleur directe (aquarelle et gouache), offre des couleurs vives et profondes, donnant cohérence et vie à l'Italie du XVIIIe siècle.

  • Été 1964. Dans une Amérique sous le choc de l'assassinat de Kennedy, une troupe de joyeux anarchistes rêve de liberté et de trips acides. Au volant d'un bus jaune, ils traversent les États de l'Union en semant une pagaille jouissive. Ce sont les Merry Pranksters, les tout premiers hippies. Ces excentriques en quête d'intensité sont la révolution en marche, sur fond d'expériences et de décors psychédéliques.Les personnages principauxNé en 1926 à Salt Lake City, Neal Cassady est considéré comme l'âme de la Beat Generation. À l'instar de ses pairs - Kerouac, Ginsberg et Burroughs - il se révèle aussi être un écrivain saisissant (cf. ses lettres parues chez Points sous le titre Dingue de la vie & de toi & de tout).Ken Kesey, l'un des plus grands écrivains américains de sa génération, est l'auteur de Vol au-dessus d'un nid de coucou et de Et quelquefois j'ai comme une grande idée (tous deux adaptés à Hollywood) - ce dernier étant considéré comme son chef-d'oeuvre.La plupart des détails de ce roman graphique sont véridiques : les Pranksters ont ainsi inventé les couleurs acides du psychédélisme, le bus scolaire racheté pour une bouchée de pain, le système acoustique branché en permanence qui comptait autant de micros que d'amplis. Véridique aussi, la surveillance étroite du groupe par le FBI, dont les agents rôdaient pour essayer de surprendre quel complot subversif préparaient cette inquiétante bande d'iconoclastes...

  • Au Kariwaï, pays souffrant d'une terrible sécheresse et d'épidémies chroniques, l'expédition humanitaire de la D.A.U. parcourt les pistes pour mener à bien sa campagne de vaccination.
    Coincés au milieu de l'affrontement opposant le Président du Kariwaï, politicien corrompu et narcissique, et Eugène Tumazi, chef mystique d'une rébellion chrétienne radicale, les quatre voyageurs vont bientôt tomber de trahisons en chausse-trappes, sans pouvoir freiner une spirale de violence qui les aspire toujours plus vite.

empty