Patrice Buendia

  • Virginie aime aider les autres. En plus de son investissement associatif, elle s'est engagée dans l'armée en tant que médecin. Sa première assignation : le groupement des commandos parachutistes sur la base de Gao au Mali. L'endroit est rude, à fortiori quand on est la première femme à intégrer le GCP. Mais l'équipe ne va pas attendre longtemps avant d'avoir un aperçu des compétences de Virginie : la jeune médecin doit stabiliser un soldat gravement blessé pendant une opération. Malgré le succès de son intervention, l'ambiance ne s'améliore pas. Les attaques de convois à répétition laissent craindre une fuite provenant de la base, et l'heure est à la suspicion. Pour le Capitaine Panor une piste semble mener à Virginie...

  • Au Dahman, le roi Haroun est confronté à la convoitise du Nijaq qui amasse ses troupes aux frontières. C'est le premier mouvement d'une guerre qui menace la stabilité de la région, et que Tanguy et Laverdure vont chercher à empêcher à tout prix. Suite et fin de Diamants de sable, riche d'action et de combats aériens haletants, Le Sabre du désert confirme de façon éclatante la reprise de la série par les scénaristes Frédéric Zumbiehl et Patrice Buendia, et par le dessinateur Sébastien Philippe.

  • Tanguy et Laverdure continuent d'enquêter sur l'origine des nano-implants. Ceux-ci permettent de manipuler des gens pour leur faire commettre des actes de terrorisme à leur insu. Lorsque les deux amis comprennent que n'importe quel pilote peut être infecté, y compris eux-mêmes, la tension est à son comble. « Tanguy VS Laverdure » clôt superbement le diptyque amorcé dans"Retour aux Cigognes". Un scénario implacable de Zumbiehl et Buendia, et des scènes d'actions magistralement mises en scène par Sébastien Philippe.

  • Hans Raeder a récupéré son corps mais de retour en Allemagne, saura-t-il reconquérir son statut d'as de la Luftwaffe ? Il lui faudra d'abord prouver qu'il n'a pas déserté et surtout qu'il est toujours le meilleur, car en son absence, un jeune pilote a pris sa place de pilote préféré de Goebbels. Pourra-t-il ensuite reconquérir l'amour de sa mère qui l'a rejeté naguère ? Après avoir été "habité" par l'Américain, il ne peut s'empêcher de se demander s'il est encore le même. La preuve, il y a cette jeune femme, cette "sauvage" qu'il devrait détester et qui le trouble pourtant...

  • Allemagne, 1918. Hans est un enfant de la première guerre mondiale. Après avoir perdu son père dans le conflit et son jeune frère de la grippe espagnole, Hans choisit de fuir la réalité. Il préfère l'exaltation et le romanesque de la fiction à la tristesse et l'humiliation qui baigne l'Allemagne des années 20. Passionné d'aviation, il s'invente un père pilote de chasse et un frère mort de chagrin. Il se plonge dans les illustrés qui présentent des pilotes héroïques ou dans les films qui envisagent un futur où l'aéroplane devient un moyen de locomotion quotidien. De toute façon, une chose est sûre, il sera pilote de chasse ! D'autant plus qu'un mouvement politique, qui se construit lui aussi sur les images de fiction, lui offrira peut-être bientôt l'occasion de prendre la place qu'il estime la sienne...

  • Le fameux pilote allemand Hans Raeder est persuadé d'être habité par l'esprit de James O'Brady, un pilote américain qu'il a combattu un soir d'orage. Obligé de comprendre qui il était pour survivre, Hans/James a dû côtoyer les personnes qui faisaient la vie de Hans Raeder. Et même s'il se « sent » pilote américain, est-ce que la vie de ce pilote allemand n'est pas plus souhaitable ? Le IIIe Reich fait des bons pilotes des vedettes. Et puis, il y a cette mère aimante et admirable... et surtout cette jeune femme que Hans a fait souffrir mais que James saura aimer. Reste maintenant à découvrir si cet échange de corps est définitif ou réversible. Pour cela, Hans/James va devoir remonter aux racines de cette malédiction : la Première Guerre mondiale et une petite île perdue au milieu du Pacifique...

  • L'Aigle à deux têtes, ce sont deux séries jumelles, Adler et Eagle qui proposent les points de vue d'un pilote allemand et d'un pilote américain à l'approche de la seconde guerre mondiale. Comment ils se sont construits en tant qu'homme, en tant que patriote et en tant que pilote. Leurs points de vue sont-ils très différents ou sont-ils interchangeables ?...

  • Alors qu'un avion d'ancienne génération s'écrase pour des raisons tenues secrètes, la question du renouvellement du parc d'avions de chasse en Suisse se pose assez brutalement. L'achat prévu d'une flotte de Mirage III se révèle beaucoup plus coûteux que prévu...

    Tanguy et Laverdure sont donc envoyés en terre helvète pour livrer un Mirage biplace destiné à la formation. Le but avoué est également de mettre en valeur les qualités de la machine. Le problème, c'est qu'en pleine Guerre froide, la Suisse n'est pas préoccupée que de questions technologiques. Le pays, au centre de l'Europe, est un nid d'espions aux objectifs aussi troubles que leurs méthodes...

  • Nos héros sont de retour dans la prestigieuse Escadrille des cigognes. Lors d'une patrouille de routine, un de leurs coéquipiers devient fou et ouvre le feu sur une autoroute bondée. Tanguy est obligé de l'abattre. Bouleversé, il décide avec Laverdure d'essayer de comprendre ce qui est arrivé à leur ami. Une enquête qui va les amener à de terrifiantes découvertes... Premier tome de ce nouveau diptyque, Buendia et Zumbiehl donnent un aperçu des enjeux technologiques des guerres du futur dans un scénario implacable, mis en scène avec maestria par Sébastien Philippe !

  • Tanguy et Laverdure sont envoyés au royaume de Dahman, un allié de la France au Moyen-Orient, menacé par un État voyou et une secte fondamentaliste. Nos deux pilotes se retrouvent alors mêlés à un conflit qui risque de déséquilibrer une des régions les plus explosives du monde...

  • Suite à l'échec de la première mission de Buck, Tumb et Sonny, racontée dans le tome précédent, l'état-major décide d'en lancer une deuxième, avec cette fois, Tumbler aux commandes d'un Blackbird spécialement équipé. Sauf que les Soviétiques ont été prévenus et abattent l'appareil de Tumb. Pour Buck et ses amis, c'est un coup de tonnerre. D'autant plus qu'ils reçoivent une information ahurissante : les Russes ont un système de combat spatial dorénavant parfaitement opérationnel et s'apprêtent à détruire tous les satellites militaires américains. Buck imagine alors un plan d'une audace incroyable, basé sur le jeu d'échecs, afin de contrer la menace soviétique...

    "Les Oiseaux Noirs" est le dernier album de Buck Danny que Jean-Michel Charlier commença à écrire. Malheureusement, alors qu'il avait découpé 23 pages et que Francis Bergèse en avait dessiné 16, Charlier décéda, laissant ses héros, ses collaborateurs et ses lecteurs orphelins. 20 ans plus tard, Francis Bergèse sort de sa retraite pour compléter le premier tome de ce diptyque, que Patrice Buendia ("Tanguy et Laverdure Classic") et Frédéric Zumbiehl ("Buck Danny", "Buck Danny Classic") ont écrit à la fois comme un exercice de style "à la manière de" et un hommage à Jean-Michel Charlier.

  • Quatre pilotes étrangers (l'américain Lewis Stinton, l'italien Cristobaldo Ruggieri, l'allemand Ernst Lübbe et le sud-africain Piet Jorgens) sont accueillis par Tanguy et Laverdure à Istres pour tester le Mirage F1 afin de le recommander aux armées de l'air de leurs pays respectifs.
    Dès le premier vol, celui de Lübbe, le F1 se révèle peu sûr puisque le pilote allemand perd le contrôle de l'avion et ne doit son salut qu'à l'aide de Tanguy.
    Quelques jours plus tard, c'est au tour de Stinton de piloter le F1 et de se retrouver près de la catastrophe alors qu'un des trains ne veut pas sortir au moment de l'atterrissage.
    Pour Tanguy, autant d'incidents ne peuvent être le fait du hasard. Il sait aussi que cela ne peut être un problème de conception de l'avion. Il décide donc, aidé d'un chef mécanicien et d'un ingénieur, de mener son enquête sur les raisons de ces pannes en série...
    Malgré ces inquiétudes, Laverdure est sur un petit nuage. Il est amoureux (une fois de plus !) d'une riche héritière, Cloryse. Tanguy ne partage pas son euphorie parce que la belle (qui se révélera être plutôt replète) veut mettre fin à la carrière de pilote de Laverdure...

  • Alors qu'un nouvel incident technique vient d'avoir des conséquences tragiques, Tanguy et Laverdure n'ont plus de doutes : ces pannes à répétitions résultent de sabotages ! Pris entre la nécessité de poursuivre les essais du Mirage F1, l'obligation d'assurer la sécurité des hommes et du matériel et la volonté de confondre le saboteur, nos deux héros doivent la jouer fine, tant en terme d'enquête que de pilotage !

    Suite et fin de l'adaptation du roman de Jean-Michel Charlier par Matthieu Durand au dessin et Patrice Buendia au scénario. Lauréate des prix de la meilleure BD de l'année au festival de la BD aéronautique d'Evreux et du meilleur scénario à la Bulle d'Or de Brignais, cette nouvelle série a su séduire les critiques et ravir les lecteurs.

  • La Suisse dans les années 1960 : un des points les plus chauds de la guerre froide. Sur ce territoire neutre s'affrontent l'occident et le bloc de l'Est par espions interposés. D'une soirée à l'opéra de Zurich à une course poursuite haletante en avion au-dessus des Alpes, Tanguy et Laverdure mettent tout en oeuvre pour déjouer le complot d'un pseudo officier de l'Intelligence Service. Patrice Buendia concocte un scénario que n'aurais pas renié Jean-Michel Charlier, entre Hitchcock et John Le Carré, tandis que Matthieu Durand signe des planches virtuoses digne du grand Albert Uderzo.

  • Les destins parallèles de deux pilotes américains, Bob Janssen et Peter Hopper, pendant la guerre du Vietnam.
    Après un bombardement qui a, une fois de plus, touché des populations civiles, Peter claque la porte de l'US AIR FORCE.
    Bob, lui, veut rester fidèle à ses engagements mais deux journalistes, venus faire un reportage sur la base, lui ouvrent les yeux sur la mort suspecte d'un magasinier. À mesure que les questions entraînent d'autres questions, Bob se retrouve pris dans un engrenage qui le dépasse. Doit-il faire confiance à son uniforme ou à la jolie journaliste Helen qui lui dit de tout remettre en cause ?
    Peter, quant à lui, décide de prendre de la distance avec son pays. Il s'installe au Laos avec Lua dont il est tombé amoureux. Mais ne pas avoir les moyens de voler quand on a ça dans le sang est une véritable torture. Et il finit par accepter l'aide financière d'un relais de la CIA au Vietnam, contre quelques « services aériens ». Contrairement à ce qu'il croyait ou espérait, Peter ne va-t-il pas travailler encore plus directement pour le gouvernement américain ?...

  • À L'École Militaire Interarmes, deux élèves officiers, Benoit et Charles, aux caractères opposés vont mettre leur amitié à rude épreuve. En effet, le fougueux Benoit est persuadé qu'un professeur participe à un complot visant l'EMIA. Il doit alors convaincre Charles qu'il ne pèse rien de moins qu'un menace terroriste sur l'école...

    Leurs allégations étant peu crédibles, ils doivent mener seuls une enquête visant à déjouer les plans d'une organisation qui les dépasse et met leurs vies en danger.

    Co-écrit par un ancien élève de l'EMIA, cet album vous propose une plongée unique dans une des grandes écoles d'officiers françaises. Très documentée, cette BD présente une enquête résolue en un tome.

  • Dès leur arrivée à la base d'entraînement d'Ivanovo, ils doivent faire face à une rude épreuve. Là, ils découvrent deux formidables adversaires, symboles de l'âme russe par excellence : les conditions hostiles des steppes enneigées et les soupçons malsains du NKVD. L'escadrille va s'entraîner sur des Yak, mais la réverbération de la neige rend les conditions de vol difficiles. Le nombre d'avions posés hors des balises, les trains d'atterrissage faussés et les hélices endommagées ne se comptent plus. Or, comme si la casse ne suffisait pas, nos hommes doivent aussi déjouer un piège tendu par un officier NKVD qui cherche à les renvoyer hors de Russie. Ce qui donne une belle occasion aux Français de montrer de quoi ils sont capables...

  • Envoyer des pilotes français sur le front russe ? Un projet de fous !
    A peu près tout le monde a intérêt à ce que cela n'arrive pas : Les anglais qui ne veulent pas perdre de bons pilotes qu'ils ont formés ; les allemands qui espèrent ne pas rencontrer une trop forte résistance à l'Est ; les vichyssois qui tiennent à donner une image de la France proche de l'Allemagne ; et même les soviétiques qui refusent toute ingérence étrangère dans leur politique de défense.
    Pourtant quelques enragés croient en cette initiative et devront affronter espions allemands, group captain anglais, colonel soviétique, et pilotes de Vichy pour atteindre cet objectif. Au milieu du chaos de 1942, des volontés de fer se lient pour rendre possible l'impensable. L'aventure est au rendez-vous et mène nos héros de Londres à Moscou, en passant par Alger ou Reykjavik.
    De l'action, de l'espionnage et des séquences aériennes impressionnantes, c'est ce que vous proposent « Les Enragés» dans une vision résolument fictionnelle de l'aventure du Normandie-Niémen.

  • En tentant de récupérer son bien, le journaliste est confronté à une puissance qui le dépasse, la mafia russe. Car la jolie voleuse qui se prénomme Irina netapos;est autre que la maîtresse de Sergueï Melichev, trafiquant en tout genre et troisième fortune de Russie. Letapos;homme est redouté et redoutable. Irina veut se soustraire de son emprise et retrouver ses parents disparus dans le conflit tchétchène. Mais la jalousie de Melichev netapos;a detapos;égale que celle de Barbe Bleue. On netapos;échappe pas facilement à ses griffes, sauf peut-être avec le soutien detapos;une personne déterminée et intrépide, voire inconsciente. Pourquoi pas un journaliste de la trempe de Thomas Silane ?...

  • En 1941, alors que les nazis viennent d'envahir l'URSS et que les japonais sont prêts à frapper Pearl Harbor, la France Libre prend la décision d'envoyer une escadrille de pilotes volontaires sur le front russe. Mais il y a loin de la coupe aux lèvres. Il faut d'abord parvenir à un accord avec le gouvernement soviétique dans la plus grande discrétion. Les alliés britanniques ne voient pas d'un très bon oeil cette initiative. Quand à l'ennemi, qui sait ce qu'il pourrait faire s'il savait ce qui se trame.
    Il faut ensuite trouver les fous prêts à partir dans le grand froid pour aider une population qu'ils ne connaissent pas. Est-ce que ce seront des héros ? Difficile à dire. Une chose est sûre, ce sont déjà des enragés ! Boris Marlier, tête brûlée rattrapé par les conséquences de ses actes ; Alain Andrieux, pilote de bombardier au caractère encore plus explosif que sa cargaison ; Henri de Mornais, beau parleur mais piètre pilote ; Simon Blumberg, virtuose du Spitfire dont les parents viennent de disparaître en France ; Ou encore André Murier, attaché de l'air à l'ambassade de France à Moscou qui n'a plus que du mépris pour le gouvernement vichyssois qu'il est censé servir. Tous ces hommes et bien d'autres vont se croiser dans le tourbillon de la création d'une escadrille de légende.
    De l'action, de l'espionnage et des séquences aériennes impressionnantes, c'est ce que vous proposent « Les Enragés» dans une vision résolument fictionnelle de l'aventure du Normandie-Niemen.

  • Argentine, Junte, morts violentes : le reportage de tous les dangers. Thomas Silane, qui recherche ses parents depuis leur disparition alors qu'il était enfant, tient enfin une piste en Amérique du Sud. Mais les circonstances l'amènent en Argentine sur les traces d'un mystérieux serial killer d'hommes âgés. Accompagné de la belle Irina, Thomas bénéficie à Buenos Aires de l'aide de Riccardo, un flic à la vie privée compliquée. qui, cependant, se fait aussitôt limoger par ses supérieurs. Voilà la preuve que ces meurtres cachent bien d'autres secrets.Enquêtant au coeur de la campagne argentine où un nouveau meurtre vient d'être commis, Thomas remonte, grâce à Rafaela, la « shérif » locale, le passé des victimes. Leur point commun : ils ont tous participé à la sanglante Junte militaire. Une sale affaire, décidément.

empty