Langue française

  • 22 juin 1940. Le gouvernement de Philippe Pétain signe un armistice avec le Troisième Reich.
    Dans leur village de Ponchartrain l'Écluse, François, 13 ans, fils d'un agriculteur, et Eusèbe, fils de l'instituteur, voient arriver les troupes allemandes. Révolté par la passivité des habitants, François décide d'agir. Avec l'aide d'Eusèbe et de Lisa, une jeune Allemande qui a fui le régime nazi, il se lance dans sa première action de résistance  : saboter les vannes de l'écluse pour bloquer la circulation sur le canal.

  • - 55%

    A Ponchartrain-l'Écluse, dans leur village occupé, François, Eusèbe et Lisa, 13 ans, poursuivent leurs actions de résistance. Quand ils découvrent que les parents d'Eusèbe, avec l'aide du prêtre, recueillent clandestinement des soldats français évadés pour les faire passer en zone libre, ils décident de les aider en secret. Mais bientôt, la surveillance des Allemands se renforce et la violence grandit...
     

  • Février 1942. La politique anti-juive poursuit son escalade. Bientôt, le notaire de Pontain est dénoncé comme juif à la Kommandantur et est arrêté avec sa famille. François, Eusèbe et Lisa, qui viennent d'entrer en contact avec l'agent envoyé par Londres pour organiser les foyers de résistance de la région, sont déterminés à trouver la personne qui l'a dénoncé.

  • Après la mort du père de François, fusillé pour avoir résisté à l'occupant, François, Eusèbe et Lisa, décident malgré leur tristesse de relancer les activités du Lynx, surnom qu'ils se sont donné pour agir incognito. François tente de reprendre clandestinement contact avec un ancien complice de son père. Et bientôt un dénommé Pégase, ignorant que trois enfants se cachent derrière le Lynx, les contacte et leur confie une mission très risquée...
    Pendant ce temps, deux géants entrent en guerre  : l'URSS et les États-Unis.

  • Au croisement de Nip/Tuck et Vénus Beauté Institut !Les clients de l'institut Rabot veulent être jeunes, sportifs, destressés, et beaux... pour un effort minimum ! En réponse, l'institut et son équipe proposent l'impossible... au coût maximum ! À grand renfort de coups de bistouri, de massages musclés et de soins caustiques ! N'oublions pas de préciser que tout le monde dans cet institut est un peu cinglé, depuis Phylis la stagiaire gaffeuse jusqu'au docteur Rabot, chirurgien à tendance alcoolique...Sur un dessin inspiré par l'école de la BD d'humour belge, Janssens et Ers vous racontent la vie d'un institut de beauté en gags d'une planche... De l'humour tranchant, mettant en boîte le culte du jeunisme et son exploitation commerciale.

  • La vie au quotidien d'un institut de beauté où l'on ne s'ennuie pas ! Une série sous le double signe de l'humour et du bistouri.La devise de l'Institut Rabot ? « La beauté « haute couture », la beauté sous toutes ses coutures ! » Et c'est vrai que l'éventail des prestations proposées par l'institut est large : remise en forme, bronzing, chirurgie esthétique. Mais ce n'est pas tout ! Car, en plus de perdre du poids, on s'y prend aussi des sacrés fou-rires. On s'épile, oui, mais on se poile furieusement aussi. Et même lorsqu'on y vient pas pour se faire refaire le visage à coup de scalpel, on ne ressort jamais de l'institut sans s'être méchamment fendu la bille. Car à l'institut Rabot, tout le monde est un peu dingue, des médecins jusqu'aux patients. Un peu comme notre époque, où la dictature des apparences est devenue la meilleure garante des situations les plus cocasses !Confiez-vous aux bons soins des docteurs Ers et Janssens, spécialistes es-humours et gags décalés, vous ne le regretterez pas !

empty