Anthony Pastor

  • Le sentier des reines ; Intégrale t.1 et t.2 Nouv.

    Un road movie dans la France d'il y a un siècle.
    Savoie, 1920. Blanca et Pauline ont vu leurs hommes rentrer de la guerre miraculeusement saufs, mais la chance tourne et ils meurent peu de temps après dans une avalanche. Les deux femmes décident alors de saisir leur destinée à bras-le-corps et quittent leur village et la lourdeur des conventions sociales devenue insupportable.
    Un chemin commence, forcément initiatique, jonché d'obstacles, qui les mènera jusqu'aux antipodes, vers une libération sociale et humaines.

  • No war t.5

    Anthony Pastor

    De retour à la capitale, Run et Jo se lancent à la recherche de Vork, ancien sorcier Kivik, responsable de la mort de Luka, le grand frère du jeune homme. C'est en effet lui qui tire les ficelles et plonge l'archipel dans le chaos, manipulant à la fois les Frères Pauvres, les skins heads et Bakran.
    Après l'annonce par le président Pürson de la reprise du projet de barrage par les Américains, la tension monte encore d'un cran avec les Chinois...
    Désormais, plus rien ne semble pouvoir empêcher la guerre entre ces deux superpuissances.

  • No war t.4

    Anthony Pastor

    La paix ou le chaos !
    Sur Saarok, l'île sanctuaire des Kiviks, la situation dégénère. Les contestataires enchainent les sabotages sur le site du barrage soutenu par le gouvernement. En répercussion de quoi la répression policière est de plus en plus dure, les autochtones étant arrêtés en grand nombre. Run et Jo, toujours forcés de cohabiter par les pierres magiques Kafikadiks, échappent ainsi de peu à une rafle. Ils trouvent refuge dans la grotte aux esprits, lieu sacré s'il en est, où Oruk, l'oncle de Run, les accueille. Ils y apprendront comment est réellement mort Luka, le grand frère de Run. Au même moment, sur le chantier du barrage, Georg, le père de Run, se fait forcer la main par ses patrons chinois, qui l'obligent à annoncer publiquement la suspension du projet, au grand dam du président Pürson...
    Chaque jour, le chaos gagne un peu plus le Vukland !

  • No war t.1

    Anthony Pastor

    Le Vukland est un archipel de l'Atlantique nord - à mi-chemin entre l'Irlande et les États-Unis - dont la colonisation s'est effectuée au dépend du peuple natif, les Kiviks. Leur berceau historique, l'île de Saarok, jouit encore d'une certaine autonomie, menacée par des tensions avec le gouvernement autours du projet de grand barrage.
    Run est fils de parents divorcés. Sa mère est la chef du parti Kivik, tandis que son père est un chef d'entreprise prospère du secteur énergétique. Alors que le corps sans vie d'un ingénieur du barrage est retrouvé sur Saarok, de violentes manifestations éclatent dans la capitale, en réaction à l'élection du nouveau président populiste.
    Tiraillé par sa double culture, Run va se retrouver au coeur d'un complot politico-écologique aux enjeux internationaux majeurs.

  • No war t.3

    Anthony Pastor

    Une étincelle et tout peut exploser !

    Le sniper qui a tiré sur Run s'en prend à son père, mais manque son coup et abat le président de l'entreprise chinoise qui finance le chantier du grand barrage. Brook organise le passage de Jo sur Saarok, l'île des Kiviks, où les chamans pourront peut-être la guérir de la pierre Kafikadik qui la tue à petit feu. Mais au même moment, la contestation gagne l'île des natifs et les affrontements avec les forces de l'ordre se font de plus en plus violents. Les Kiviks, qui ne peuvent plus rester non violent, s'engagent aux côtés des jeunes manifestants dans une résistance armée à ces « envahisseurs ».
    Au coeur de la tourmente, Run réussit à amener Jo jusqu'à son grand-père, le sorcier des Kiviks, qui leur révèle la terrible vérité sur la malédiction des pierres Kafikadiks. Un épisode final explosif à la première saison de No War, qui rebat toutes les cartes et fait encore monter la pression !

  • No war t.2

    Anthony Pastor

    Une étincelle et tout peut exploser !

    Tandis que l'opposition au nouveau président du Vukland gagne en violence, Run se remet miraculeusement de la tentative d'assassinat dont il a été victime. Il s'enfuit de l'hôpital et rejoint Kas, parti à la recherche de sa mère arrêtée par les forces de l'ordre au cours d'une manifestation.
    Jo, quant à elle, essaie de résister à l'intoxication provoquée par la pierre kafikadik qu'elle a malencontreusement dérobée. Epuisée, elle se traîne jusqu'à la piscine bunker, qui semble étrangement être au coeur des événements qui secoue le pays. L'archipel du Vukland se déchire, au bord de la guerre civile.

  • Nouvelle-Calédonie, 1925.
    Loin de leur Savoir natale, qu'ils ont fuie aux lendemains de la guerre, Blanca, Florentin, Pauline et Arpin ont fini par s'établir...

  • Savoie 1919. Blanca et Pauline ont attendu toutes la guerre le retour de leurs hommes. Lorsqu'ils rentrent enfin, miraculeusement sains et saufs, c'est pour périr aussitôt dans une avalanche. C'en est trop, elles décident de quitter leur montagne, emportant avec elles Florentin, un orphelin de 11 ans. Commence alors une grande aventure, et, à travers elle, une véritable interrogation de la condition des femmes dans cette époque charnière des années 1920.
    Le chemin sera initiatique, de manière totale et profonde; le parcours : social, politique, spirituel et humain.

  • Las rosas

    Anthony Pastor

    Un " western tortilla à l'eau de rose " Las Rosas est un village de caravanes regroupées autour d'une station-service, perdu quelque part à la frontière entre les États-Unis et le Mexique, on ne sait pas au juste de quel côté.
    Las Rosas est un village de femmes : le shérif du comté est le seul homme adulte autorisé à y pénétrer.
    La principale distraction consiste à suivre les péripéties sentimentales des tele-novelas, feuilletons télévisés à l'eau de rose.
    La nouvelle arrivante s'appelle Rosa : elle a des origines indiennes, un look de punkette, à peine 20 ans et un bébé dans le ventre. Elle a accepté de suivre le shérif à Las Rosas. Mais la jeune femme a ses secrets, et le village a les siennes...
    Il est beaucoup question de menaces de mort, et d'un certain Angel, un jeune homme trimballé de centres de détentions en maisons de redressement, en passant par différentes cliniques psychiatriques.
    Sous le soleil du désert, les passions ne demandent qu'à s'exacerber et peuvent devenir meurtières...

  • Sally Salinger est sans nouvelles de son mari Robert, depuis trois ans. Il l'a laissée seule avec ses deux enfants, un crédit à payer, un bureau de détective et des affaires non résolues, mais surtout beaucoup de questions et un paquet d'amertume. Faute d'avoir fait autre chose que d'épauler son mari depuis des années, elle garde le bureau situé dans l'arrière-boutique de l'onglerie de Pat, une vieille copine qui l'aide à joindre les deux bouts.
    Un certain Osvaldo Brown se présente un jour, la tête bandée. Il veut engager Sally pour trouver celui qui lui a tiré dessus. Sally évite de prendre des affaires impliquant des armes à feu, mais elle finit par accepter. Mais pour Osvaldo, poète de son état, retrouver son agresseur n'est bientôt plus la priorité, il veut surtout séduire cette femme délaissée. Il n'est pas le seul à y prétendre : l'inspecteur de police Raimundo Rayo lui fait aussi les yeux doux. Et si la clé de ce polar résidait plutôt dans la résolution d'une difficile équation amoureuse ?

    Très attendu, le nouveau Pastor, qui marque son retour à la couleur, témoigne une fois encore de son sens unique des atmosphères et des dialogues.

  • Hôtel Koral

    Anthony Pastor

    Le pays (indéterminé, mais d'allure très américaine) est en pleine reconstruction, après des années de guerre civile marquées par des massacres et des exactions sur lesquels toute la lumière n'a pas encore été faite. Dans un hôtel nouvellement construit, quatre personnages (deux vieillards, une jeune femme, et un jeune asiatique vivant de petits trafics) vont faire resurgir le passé enfoui... Ce thriller politique à la progression dramatique remarquablement maîtrisée est peuplé de personnages grinçants et énigmatiques tels que les affectionne Anthony Pastor, déjà auteur du remarqué Ice Cream. On retrouve ici son dispositif narratif original (deux images par page, dialogue en dehors des cases), mais cette fois son ébouriffante technique graphique s'exprime en couleurs.

  • Une étincelle et tout peut exploser !

    Le Vukland s'enfonce dans une crise sans précédent. Les tensions intercommunautaires s'exacerbent autour du projet de barrage sur les terres sacrées du peuple KIVIK. L'élection contestée du nouveau président n'arrange rien. La population de la capitale occupe la rue, la jeunesse en première ligne... Ce pack regroupe les tomes 1 et 2, pour découvrir la série.

  • Ice cream

    Anthony Pastor

    Dans une ambiance de polar américain, une barmaid et un consommateur à l'identité incertaine s'échangent des informations autour d'un meurtre. Jesus Morales a été assassiné. Une femme, belle et mystérieuse, a été vue en sa compagnie peu auparavant. II était descendu acheter des glaces pour deux, et puis...

  • Là où l'asphalte s'arrête, là où les sentiers s'effacent, là où les joggeuses se perdent... C'est au coeur de la forêt que vont s'entrecroiser les trajectoires d'une mère dont la fille unique a disparu et celles d'une jeune policière qui ne veut pas se résoudre à clore l'enquête.
    Dans ce roman graphique hypnotique, Jean-Christophe Chauzy et Antony Pastor explorent les lisières de notre société : les marginaux qui choisissent la rupture et les citoyens des banlieues pavillonnaires qui finissent par se dissoudre à force d'anonymat. Un magnifique portrait d'un monde qui déshumanise à force de consumérisme et de conformisme.

  • Bonbons atomiques

    Pastor Anthony

    Où l'on retrouve les principaux personnages de "Castilla Drive" dans une nouvelle enquête, à l'ombre d'une ancienne centrale nucléaire abandonnée...

empty