CRAIG

  • Habibi

    Craig Thompson

    Un récit onirique, érudit et sensuel, à l'atmosphère orientale digne des Mille et Une Nuits.

    Vendue à un scribe alors qu'elle vient tout juste de quitter l'enfance, puis éduquée par celui-ci, une très jeune femme voit son mari assassiné sous ses yeux par des voleurs. Elle parvient pourtant à leur échapper et trouve refuge sur une improbable épave de bateau échoué en plein désert, en compagnie d'un enfant nommé Habibi. Ensemble, dans des décors souvent nimbés de magie, ils vont grandir et vivre leur vie au sein de cet étrange endroit, en s'efforçant autant que possible de se protéger de la violence et de la dureté du monde, au rythme des contes, histoires, mythes et légendes racontés par la jeune femme...

    Un récit onirique, érudit et sensuel, à l'atmosphère orientale digne des Mille et Une Nuits. Craig Thompson livre un travail graphique d'une impressionnante sophistication, marqué du sceau du merveilleux.

    Traduit par Anne-Julia Appel, Walter Appel, Paul Pichaureau, Laëtitia Vivien.

  • Blankets

    Craig Thompson

    Drôle d'enfance pour Craig. Il grandit dans un cadre idyllique, celui d'une ferme isolée dans les bois du Wisconsin, où il cotoie biches, renards, ours, blaireaux... En revanche, la petite ville où il va à l'école est emblématique de l'Amérique profonde : repliée sur elle-même, violente, raciste. Une intolérance subie de plein fouet, à laquelle vient s'ajouter une culpabilité omniprésente entretenue par son éducation ultra-catholique. Lassé de l'autoritarisme de son père et des brimades vécues à l'école, Craig se réfugie dans le dessin, "plaisir frivole" dont s'efforcent de le détourner ses éducateurs. Son sentiment de culpabilité atteint son paroxysme lorsqu'il tombe raide amoureux de Raina, rencontrée dans un camp de vacances paroissial. Une passion qu'il parviendra tout de même à vivre jusqu'au bout... et qui lui redonnera goût au dessin, pour notre plus grand bonheur !

  • Lorsque Marcus Lopez, orphelin sans-abris, a rejoint l'école des Arts Létaux de Kings Dominion, il se doutait bien que ça ne serait pas une promenade de santé. Pour autant, il n'aurait jamais imaginé vivre une telle souffrance physique et psychologique durant sa première année. Après un avant-goût éphémère de ce que pourrait être une « belle vie » le long des plages du Mexique, lui et Maria sont de retour sur le campus ; non plus en tant que « rats » chassés par les plus puissants, mais en tant que couple admiré de tous. Une popularité qui risque de faire des envieux, et notamment attiser la haine d'Helmut, bien décidé à venger son amour disparu, Petra.

  • Space boulettes

    Craig Thompson

    Pour Violette, la famille est ce qu'il y a de plus précieux dans toute la galaxie. Alors le jour où son père disparaît au cours d'une mission dangereuse, hors de question d'attendre sagement son retour : oubliant toute prudence, elle se lance à sa recherche, accompagnée d'une bande d'amis un peu « spatiaux «... Mais l'espace est vaste et dangereux, et Violette va vite découvrir que son père est dans une situation TRES périlleuse, sa vie ne tenant qu'à un fil !! Dès lors, rien n'arrêtera Violette dans sa quête pour le tirer d'affaire et sauver sa famille. Space Boulettes conjugue les thèmes de la famille, de l'amitié et de la loyauté, tout en invitant le lecteur à s'interroger sur les défis sociaux et écologiques de notre monde.

  • Ombre vient tout juste de sortir de prison lorsqu'il apprend la mort de sa femme et de son meilleur ami dans un terrible accident de voiture.

    Dans l'avion qui le ramène chez lui, il fait la connaissance d'un étrange personnage appelé Voyageur. Ce dernier, qui n'est autre que le dieu nordique Odin, lui propose de l'embaucher comme garde du corps. Ensemble, ils vont poser les bases d'une lutte qui opposera le panthéon des anciens dieux à celui des divinités modernes, la Télévision, Internet ou encore la Voiture.

  • Ombre et Voyageur viennent de quitter la Maison des morts et poursuivent leur étrange périple à travers l'Amérique dans l'espoir de recruter quelques Nouveaux Dieux pour la grande guerre à venir. Las Vegas, San Francisco... La route est longue et les rencontres sont toutes plus déroutantes les unes que les autres. Mais probablement pas autant que celle qui attend Ombre dans la petite ville transie de Lakeside où réside un certain Mike Ainsel, son alter ego.
    Contenu : American Gods - My Ainsel #1-9

  • 1987, San Francisco. Marcus Lopez, fils d'immigrés nicaraguayens et SDF depuis plusieurs années, peine à trouver un sens à sa vie. Alors qu'il pense sérieusement à mettre fin de ses jours, il fait la rencontre de Saya, une mystérieuse jeune fille qui va lui ouvrir les portes de l'Académie Kings Dominion des Arts Létaux. Il découvre alors l'existence d'une école où l'on enseigne aux héritiers de l'élite financière à ériger le meurtre au rang d'art. Marcus a désormais un but dans la vie, il va tuer celui qu'il considère responsable de la mort de ses parents : Ronald Reagan.

  • Depuis qu'il a rejoint les rangs de l'Académie Kings Dominion des Art Létaux, Marcus Lopez semble avoir trouvé un certain équilibre. Mais son passé de meurtrier est sur le point de le rattraper, prêt à trahir des secrets que même ses plus proches amis n'oseraient soupçonner. Son admission au sein de la formation est-elle véritablement due au hasard... ? Maître Lin aurait-il tout planifié ?

  • Les dernières années passées à King Dominion ont été extrêmement rudes pour Marcus et ses compagnons de galère. Violences, trahisons, disparitions d'êtres chers. Rien ni personne n'aura été épargné. Près d'un an après la fuite de Marcus au Mexique, un groupe de jeunes tueurs a été chargé par Maître Lin de le ramener à bon port. Et, contre tout attente, le jeune homme n'a pas l'intention de leur résister car, pour lui, l'heure de la vengeance a sonné.
    Contenu : Deadly Class volume 8 (#36-40)

  • Marcus et Maria sont de retour, et avec eux un torrent de catastrophes plus violentes les unes que les autres.
    Eux qui pensaient que le cauchemar vécu à King Dominion relevait désormais du passé, ils réalisent bien vite que leurs ennemis sont toujours là, à leurs trousses : Victor et son équipe d'assassins, Saya et sa famille de Yakuzas impitoyables... mais aussi le Grand Maître Lin.

  • 1988, Marcus Lopez s'apprête à terminer sa première année de formation à l'Académie Kings Dominion des Arts Létaux, et l'heure de l'examen final a sonné. Mais une chose est sûre, qu'ils réussissent ou qu'ils échouent, aucun élève ne sortira de cette épreuve sans avoir du sang sur les mains.

  • Les petits nouveaux de l'Académie Kings Dominion vont devoir faire face au Conseil des étudiants, qui, en l'absence de Saya Kuroki, a fait d'eux des cibles de choix. De son côté, Saya replonge dans son passé, où elle grandissait au milieu de la pègre Yakuza. Des origines qui en disent long sur son parcours pour le moins chaotique...

  • Le passé finit toujours par nous rattraper. Marcus et sa petite amie Maria vont en faire l'amère et terrifiante expérience, pris en chasse par un cartel mexicain avide de vengeance. Dirigé par la famille de celui qu'ils ont assassiné il y a peu, c'est une traque impitoyable qui s'engage alors. Les deux apprentis assassins s'en sortiront-ils indemnes ?

  • Carnet de voyage

    Craig Thompson

    Une nouvelle édition enrichie de Un Américain en balade !
    Début mars 2004 : en provenance des États-Unis, et précédé par la flatteuse réputation que lui a valu son album Blankets - Manteau de neige, Craig Thompson débarque à l'aéroport Charles de Gaule de Paris, pour un séjour d'un peu plus de deux mois en Europe et au Maroc. À la fois séjour d'agrément et voyage professionnel, son périple va aussi lui fournir l'occasion de beaucoup dessiner. Et ce sont ces images, déroulées jour après jour à la manière d'une chronique personnelle du temps qui passe, que rassemble Un Américain en balade. À la manière d'une composition impressionniste, on y retrouve l'art de la notation et des petits riens qui fait toute la saveur du "style Craig Thompson", porté par une grande tendresse et une belle aptitude à l'émerveillement.

  • Le jour se lève sur l'Académie Kings Dominion, et les survivants de l'épreuve finale de première année ont encore le goût amer de ce qu'ils ont dû faire pour garder la vie sauve. Pourtant, de nouveaux étudiants arrivent déjà, désireux d'en découdre avec leurs aînés. Pour ça, ils devront commencer par défier la plus impitoyable d'entre eux : Saya Kuroki.

  • Coraline Jones et ses parents viennent d'emménager dans une maison partagée en plusieurs appartements. Le lendemain de son installation, Coraline part explorer son nouvel univers. Après avoir entendu des bruits étranges et vu une ombre s'enfuir dans un couloir, elle ouvre une porte condamnée et se retrouve dans un appartement identique au sien. Enfin, presque identique... Elle y trouve en effet un double bizarre de ses parents, qui n'ont pas très envie de la voir s'en aller... RODUIT

  • Anthologie de récits policiers, ou plus exactement de thrillers, Crime SuspenStories a vu son premier numéro publié en octobre 1950, sous le label de l'éditeur indépendant américain William Gaines : EC Comics. Vingt-sept numéros seront publiés en tout et des auteurs comme Frank Frazetta, Wally Wood, Harvey Kurtzman, Jack Davis, Al Williamson... collaboreront plus ou moins régulièrement à l'aventure. Les histoires proposées mettent rarement en avant des policiers ou des détectives privés et on y voit plutôt des crimes dont les auteurs sont punis par un jeu du destin.

    Le présent recueil regroupe les numéros 22 à 27 et propose un livret avec l'ensemble des couvertures originales en couleur.

  • Nobody Owens serait un garçon normal. S'il ne vivait pas dans un cimetière, élevé par des fantômes, avec un gardien qui n'appartient ni au monde des vivants, ni à celui des morts. De nombreuses aventures attendent le petit garçon dans le cimetière : un homme Indigo, un portail vers une cité abandonnée envahie par des goules, l'étrange et terrible Sleer. Mais à l'extérieur, Jack attend pour le tuer.

  • La vie de Nobody Owens est étrange. Élevé dans un cimetière par des fantômes, il a pour père de substitution un vampire. Mais Nobody a grandi. tout comme la menace qui pèse sur lui depuis sa naissance. Le Terrible Jack aurait-il enfin retrouvé sa trace ? Est-ce que ses amis seront suffisamment puissants et malins pour le protéger ? Réponses et révélations sont au menu du second tome de ce diptyque.

  • Anthologie de récits policiers, ou plus exactement de thrillers, Crime SuspenStories a vu son premier numéro publié en octobre 1950, sous le label de l'éditeur indépendant américain William Gaynes : EC Comics. Vingt-sept numéros seront publiés en tout et des auteurs comme Frank Frazetta, Wally Wood, Harvey Kurtzman, Jack Davis, Al Williamson... collaboreront plus ou moins régulièrement à l'aventure. Les histoires proposées mettent rarement en avant des policiers ou des détectives privés et on y voit plutôt des crimes dont les auteurs sont punis par un jeu du destin.

    Le présent recueil regroupe les numéros 15 à 21.

  • Anthologie de récits policiers, ou plus exactement de thrillers, Crime SuspenStories a vu son premier numéro publié en octobre 1950, sous le label de l'éditeur indépendant américain William Gaynes : EC Comics. Vingt-sept numéros seront publiés en tout et des auteurs comme Frank Frazetta, Wally Wood, Harvey Kurtzman, Jack Davis, Al Williamson... collaboreront plus ou moins régulièrement à l'aventure. Les histoires proposées mettent rarement en avant des policiers ou des détectives privés et on y voit plutôt des crimes dont les auteurs sont punis par un jeu du destin.

    Le présent recueil regroupe les numéros 8 à 14.

  • À son allure, on n'aurait jamais deviné que l'homme assis là, sur le banc, était en réalité un ange déchu, descendu depuis des éternités des cieux parmi les hommes, afin de conter une histoire que vous devez entendre. Une histoire qui raconte les Mystères du meurtre. Les Mystères du TOUT premier meurtre de l'histoire de l'Humanité. Un meurtre survenu au paradis. Le meurtre d'un ange...

  • Anthologie de récits policiers, ou plus exactement de thrillers, Crime SuspenStories a vu son premier numéro publié en octobre 1950, sous le label de l'éditeur indépendant américain William Gaynes : EC Comics. Vingt-sept numéros seront publiés en tout et des auteurs comme Frank Frazetta, Wally Wood, Harvey Kurtzman, Jack Davis, Al Williamson... collaboreront plus ou moins régulièrement à l'aventure. Les histoires proposées mettent rarement en avant des policiers ou des détectives privés et on y voit plutôt des crimes dont les auteurs sont punis par un jeu du destin.

    Le présent recueil regroupe les numéros 1 à 7.

empty