Damien Andrieux

  • Hans Raeder a récupéré son corps mais de retour en Allemagne, saura-t-il reconquérir son statut d'as de la Luftwaffe ? Il lui faudra d'abord prouver qu'il n'a pas déserté et surtout qu'il est toujours le meilleur, car en son absence, un jeune pilote a pris sa place de pilote préféré de Goebbels. Pourra-t-il ensuite reconquérir l'amour de sa mère qui l'a rejeté naguère ? Après avoir été "habité" par l'Américain, il ne peut s'empêcher de se demander s'il est encore le même. La preuve, il y a cette jeune femme, cette "sauvage" qu'il devrait détester et qui le trouble pourtant...

  • Allemagne, 1918. Hans est un enfant de la première guerre mondiale. Après avoir perdu son père dans le conflit et son jeune frère de la grippe espagnole, Hans choisit de fuir la réalité. Il préfère l'exaltation et le romanesque de la fiction à la tristesse et l'humiliation qui baigne l'Allemagne des années 20. Passionné d'aviation, il s'invente un père pilote de chasse et un frère mort de chagrin. Il se plonge dans les illustrés qui présentent des pilotes héroïques ou dans les films qui envisagent un futur où l'aéroplane devient un moyen de locomotion quotidien. De toute façon, une chose est sûre, il sera pilote de chasse ! D'autant plus qu'un mouvement politique, qui se construit lui aussi sur les images de fiction, lui offrira peut-être bientôt l'occasion de prendre la place qu'il estime la sienne...

  • L'Aigle à deux têtes, ce sont deux séries jumelles, Adler et Eagle qui proposent les points de vue d'un pilote allemand et d'un pilote américain à l'approche de la seconde guerre mondiale. Comment ils se sont construits en tant qu'homme, en tant que patriote et en tant que pilote. Leurs points de vue sont-ils très différents ou sont-ils interchangeables ?...

  • Le fameux pilote allemand Hans Raeder est persuadé d'être habité par l'esprit de James O'Brady, un pilote américain qu'il a combattu un soir d'orage. Obligé de comprendre qui il était pour survivre, Hans/James a dû côtoyer les personnes qui faisaient la vie de Hans Raeder. Et même s'il se « sent » pilote américain, est-ce que la vie de ce pilote allemand n'est pas plus souhaitable ? Le IIIe Reich fait des bons pilotes des vedettes. Et puis, il y a cette mère aimante et admirable... et surtout cette jeune femme que Hans a fait souffrir mais que James saura aimer. Reste maintenant à découvrir si cet échange de corps est définitif ou réversible. Pour cela, Hans/James va devoir remonter aux racines de cette malédiction : la Première Guerre mondiale et une petite île perdue au milieu du Pacifique...

empty