Milani Mino

  • Mis en images dans les années soixante avant Corto, sur une adaptation signée Mino Milani, le classique de Robert-Louis Stevenson revisité par Hugo Pratt n'était plus guère disponible. Sa dernière édition française, datée de la fin des années 80, était pratiquement épuisée. Voici donc L'Île au trésor à nouveau dans l'actualité, cette fois dans un format à l'italienne en deux strips déjà rodé avec la publication récente de Sandokan du même Hugo Pratt. Une nouvelle édition significativement enrichie, puisque s'ajoute à L'Île au trésor une seconde histoire de Stevenson, Kidnappé ! Spécialement mise en couleur pour l'occasion.
    L'ouvrage, comme les nouvelles éditions des albums Corto Maltese, est assorti d'une préface.

  • Sandokan ; le tigre de Malaisie

    ,

    • Casterman
    • 24 Août 2009

    Mer de Malaisie, 1849, à quelquesmiles des côtes occidentales de Bornéo. Sur son île sauvage de Mompracem assaillie par la tempête, un inquiétant personnage veille : le pirate redouté que les Anglais rêvent de capturer et que l'on surnomme le Tigre de Malaisie, Sandokan.

    Bientôt arrive celui qu'il attend, Yanez, un Portugais, venu lui parler d'une splendide jeune femme aux cheveux d'or installée à Labuan, dont la réputation de grande beauté s'est répandue dans toute la région. Galvanisé par le récit de son ami, Sandokan décide de prendre la mer. Destination Labuan, à la fois pour contempler de ses yeux cette femme mystérieuse et pour se venger des Blancs qui ont assassiné sa famille...

    On connaissait, grâce aux entretiens d'Hugo Pratt avec Dominique Petitfaux (De l'autre côté de Corto, édité chez Casterman) l'existence de Sandokan, créé par Pratt à la toute fin des années soixante. Mais personne en revanche n'avait pu lire ce récit inachevé et resté inédit, adapté par le scénariste Mino Milani à partir d'un roman très connu de l'écrivain italien Emilio Salgari (1862-1911), spécialiste du récit d'aventure à la manière de Jules Verne ou Stevenson.

    Commandé à Pratt par son éditeur du Corriere dei Piccoli, Sandokan, en effet, a souffert du succès soudain d'une autre création que Pratt avait commencé à développer à la même époque : les aventures d'un certain Corto Maltese... Brusquement supplantée, dans l'emploi du temps comme dans l'affection de Pratt, par ce « concurrent » inattendu, l'histoire du « Tigre de Malaisie » ne devait plus être alimentée par le dessinateur qu'à raison de quelques planches éparses ici ou là, pour être finalement tout à fait délaissée, vers 1973, au terme d'une trentaine de pages...

    Oublié dans un carton au fil de l'histoire agitée de la maison d'édition qui en avait commandé la réalisation, Sandokan, finalement redécouvert à quelques quarante ans de distance, trouve enfin le chemin des librairies.

  • Fanfulla

    ,

    • Rue de sevres
    • 30 Octobre 2013

    Il est implacable, ombrageux et cruel, un méchant qu'on ne veut pas voir perdre dont Pratt avait le secret. Fanfulla, condottiere à la solde des Médécis nous emmène au coeur des événements historiques du XVIe siècle italien, dont le sanglant sac de Rome de 1529.Un roman d'action et d'aventures palpitant, rythmé par son lot de combats, d'alliances et de trahisons.
    Publication : 1981, aux Humanoides Associés, noir et blanc

empty