Monier

  • Des gens meurent parfois dans l'indifférence générale. Ces gens qui n'ont pas de famille, pas d'entourage, pas d'ami. Ils vont parfois rester longtemps chez eux avant qu'on ne les découvre. Heureusement la société qui emploie Derrick et ses collègues est chargée de faire le ménage avant que toute la famille ne défile. Ce qu'ils découvrent n'est pas toujours beau à voir...

  • Après un premier tome consacré à Derrick et un deuxième dédié à Maurice, nous plongeons désormais dans le quotidien sordide d'Ahmed, jeune flic spécialisé dans l'étude des insectes. Plongé dans une affaire criminelle qui le dépasse mais décidé à faire ses preuves, Ahmed risque bien de se retrouver au bon endroit... au mauvais moment.

  • Après Derrick, voici Maurice. Pas d'amis, pas de passé, pas d'avenir. Ce vieux barbu aigri nous plonge dans son quotidien macabre. Mieux encore, il nous dévoile sa véritable identité, celle qu'il cache depuis des années pour protéger sa fille... en vain.

  • Et de 4 ! Bienvenue à Albert, le petit nouveau de la bande... Obsédé par les filles, ou plutôt par une fille, il vous présente son quotidien sordide de psychopathe amoureux. Mais jusqu'où est-il prêt à aller pour assouvir son sombre fantasme ?

  • Yacouba Ndaw est un jeune paysan sénégalais choisi par son oncle pour aller se battre sous la bannière des tirailleurs. Un destin forcé qu'il n'hésitera pas à empoigner avec courage, malgré l'horreur des combats et le racisme dont il va durement souffrir sur le front.

  • « Qui suis-je, d'abord ? Et qu'est-ce que je fais dans le métro à errer comme une âme en peine ? ».

    Plutôt que ces questions existentielles, le fringant octogénaire Julius Jacob ferait mieux de s'en poser une autre, certes plus terre à terre mais au combien plus utile : Comment un tel amas de diamants a-t-il pu atterrir dans son étui à violon ?

    Sauf qu'il a la mémoire qui flanche, le Julius _ et pas qu'un peu ! _ que ses acolytes ont disparu dans la nature et que, pour son malheur, le précieux pense-bête sur lequel il avait pour habitude de noter les informations de première importance s'est volatilisé.

    Furax Liberator... Jacques Offenbach... Norman le Crabe... un braquage place Vendôme... !? Impossible dès lors de compter sur son esprit chamboulé pour y comprendre quelque chose. Ne reste donc plus qu'à faire sans lui, au risque de voir resurgir un passé que l'ami Julius aurait préféré à jamais enterré...

  • Le Guide de 14-18 en bande dessinée offre une découverte passionnante de l'histoire de la Première Guerre mondiale.

    En suivant le destin de Jean, Lucien et Joseph, trois frères précipités dans l'enfer de la Grande Guerre, vous serez plongés au coeur du conflit grâce à la bande dessinée.

    De la mobilisation dans l'allégresse au désenchantement des premières défaites, des combats au corps à corps aux premiers gaz des tranchées, vous allez découvrir une histoire inoubliable !

    Inoubliable, mais aussi débordante d'informations et d'anecdotes grâce aux documentaires richement illustrés qui complètent la bande dessinée. Ils vous emmènent dans les lieux de mémoire incontournables et sur les dernières traces encore visibles du conflit.

    Un guide unique pour comprendre et ne jamais oublier !

  • Après les événements tragiques survenus à la Nouvelle-Orléans, Jonathan Wood est plus que jamais décidé à résoudre le « mystère de la malédiction ». Il se rend pour cela au Japon afin d'y suivre la seule piste dont il dispose désormais, celle conduisant à un dénommé Joshua Hending.
    Mais sur place, une surprise l'attend qui à tôt fait de le précipiter dans l'univers des Yakuzas et des légendes maléfiques. Alors jusqu'où ira-t- il pour assouvir sa quête de vérité ? Sera-t-il prêt à en payer le prix ? Et surtout aura-t-il le choix ?
    Avec «Gant Noir», découvrez la suite et fin des aventures de « Gant Blanc » dans ce diptyque romanesque aux parfums fantastiques.

  • Gant blanc

    ,

    • Filidalo
    • 2 Septembre 2016

    Lorsque Jonathan Wood s'embarque pour Alexandrie, il est loin d'imaginer qu'un mal mystérieux, source de pouvoirs étranges, va condamner la traversée et le contaminer. Rescapé du naufrage, drapé d'une fausse identité et la main gantée, il devra désormais traquer l'origine de cette présence qui le ronge pour s'en débarrasser. Londres, l'Egypte, le Togo, puis les bayous de la Nouvelle-Orléans, sa quête le met sur la piste d'une société secrète.

  • Souvenez-vous, au mois de Novembre de cette année, sur la place d'un petit village, tout le monde s'est réuni pour décorer le dernier poilu de la région, Jean Rocaillon.
    Alors que le maire s'apprête à lui agrafer la funeste distinction, les souvenirs brûlant reviennent en mémoire du vieil homme. De vieux souvenirs, de très vieux souvenirs.toujours aussi douloureux.
    Qui a dit que les blessures du coeur ne cicatrisaient jamais ?
    Ils étaient trois frères, les jumeaux Jean et Lucien et le petit Joseph.
    Toujours à faire les quatre cent coups dans le village avec Cyprien, Justin et même le jeune fils du comte de St-Pons, Pierre.
    De bancs de l'école à l'apprentissage, de la cour de récré à la cour d'honneur de St Cyr pour Pierre.Rien n'a réussi à les séparer.
    Pas même la jolie Charlotte dont tous revendiquent la préférence en ce mois d'Août 1914 Comment imaginer que toute cette fraternité va voler en éclats, lorsque le tocsin de la mobilisation va retentir sur les blés coupés.

  • De nos jours, au mois de Novembre, sur la place d'un petit village, tout le monde s'est réuni pour décorer le dernier poilu de la région, Jean Rocaillon.
    Alors que le maire s'apprête à lui agrafer la funeste distinction, les souvenirs brûlant reviennent en mémoire du vieil homme. De vieux souvenirs, de très vieux souvenirs.toujours aussi douloureux. Qui a dit que les blessures du coeur ne cicatrisaient jamais ?
    Ils étaient trois frères, les jumeaux Jean et Lucien et le petit Joseph. Toujours à faire les quatre cent coups dans le village avec Cyprien, Justin et même le jeune fils du comte de St-Pons, Pierre. Des bancs de l'école à l'apprentissage, de la cour de récré à la cour d'honneur de St Cyr pour Pierre.Rien n'a réussi à les séparer. Pas même la jolie Charlotte dont tous revendiquent la préférence en ce mois d'Août 1914. Comment imaginer que toute cette fraternité va voler en éclats, lorsque le tocsin de la mobilisation va retentir sur les blés coupés.

  • Tom est étudiant. C'est un doux rêveur. Il passe de longues soirées à regarder par la fenêtre de sa chambre et se crée tout un univers, son voisin devient un super-héros, ses souvenirs d'enfance reviennent à la surface. Un soir, il aperçoit une silhouette sur le toit d'en face. Il est hanté par cette apparition improbable. Une autre nuit, il suit cette mystérieuse jeune fille sur les toits, découvrant à son grand étonnement une vie parallèle grouillante et étonnante. Et surtout Marine, délicieuse et décidée.



    Plongez dans le dessin puissant de Julien Monier qui donne la vie à travers ses trames charbonneuses et la générosité toute marseillaise de Frédéric Chabaud. Plongez dans cette rencontre entre deux grands adolescents qui vont basculer ensembles et définitivement vers l'âge adulte.

  • Fatalitas

    ,

    • Filidalo
    • 22 Janvier 2016

    La veille de leur incorporation au service militaire 3 couillons marseillais, plus fêtards que voyous ont vu, lors d'une rapine minable, ce qu'ils n'auraient jamais du voir.
    Repérés et identifiés par un tout puissant c'est désormais un tout autre destin qui les attend.
    Le destin des joyeux !
    Ceux qu'on envoyait dans les bataillons d'Afrique.
    Les terribles Bat d'Af dont on revenait forcement amochés.
    Quand on en revenait...

  • L'errance nocturne de Tom et Marine se poursuit. De rencontres en rencontres, ils apprennent à se connaître, des bouts de vies et de souvenir s'assemblent, comme un puzzle. Puzzle qu'ils espèrent compléter lors de leur rencontre avec Jasmine, la mystérieuse voyante aveugle, . tout au bout de la nuit. Plongez dans cette double rencontre. Entre deux auteurs si complémentaires. Entre deux adolescents qui se rapprochent inexorablement.

  • Tu n'en reviendras pas, toi qui courais les filles, jeune homme dont j'ai vu, battre le coeur à nu, quand j'ai déchiré ta chemise et toi non plus, tu n'en reviendras pas vieux joueur de manille, qu'un obus a coupé par le travers en deux, pour une fois qu'il avait un jeu de tonnerre.

empty