Nacho Casanova

  • Pornographique

    Nacho Casanova

    • Diabolo
    • 6 Juin 2013

    Nacho Casanova aime oublier les choses qu'il dessine, afin de pouvoir les redessiner comme si c'était la première fois. Réfugié à la table au fond du bar (accompagné d'un café au lait et d'un croissant, un cahier et deux stylos feutres), il nous raconte son monde, auquel nous sommes invités à entrer et à y rester aussi longtemps que nous le voudrons. Différentes histoires qui nous mènent vers des nuances de fétichismes proches, utilisant des angles de proximité, qu'il sait garder élégants. Dans ces histoires, nous entrons dans la sexualité des personnages, mais aussi dans leurs circonstances, les histoires en amont, le conflit et le doute, au moyen de dialogues fragmentés.

  • Intisar porte le niqab, le voile qui ne laisse voir que ses yeux. Pour autant, elle n'hésite pas à se créer ses espaces de liberté, que ce soit au volant de sa voiture ou le temps d'une pause à son travail. Et même quand ses pires craintes se réalisent, Intisar ne se laisse jamais abattre... À travers les anecdotes tirées de sa vie, elle s'improvise guide à travers la réalité complexe du Yémen.

empty