Paul Teng

  • Formidablement documenté sur les tribus indienne, l'action de Delgadito prend places auprès de tribus apaches révoltées. Inspiré par Giraud, Paul Teng crée du suspense avec une intrigue mettant en scène des événements historiques de l'Ouest américain.  

  • Formidablement documenté sur les tribus indienne, l'action de Delgadito prend places auprès de tribus apaches révoltées. Inspiré par Giraud, Paul Teng crée du suspense avec une intrigue mettant en scène des événements historiques de l'Ouest américain.

  • Delgadito t.3 ; bosque redondo Nouv.

    Delgadito t.3 ; bosque redondo

    Paul Teng

    • Bd must
    • 18 Septembre 2021

    Formidablement documenté sur les tribus indienne, l'action de Delgadito prend places auprès de tribus apaches révoltées. Inspiré par Giraud, Paul Teng crée du suspense avec une intrigue mettant en scène des événements historiques de l'Ouest américain.     

  • Capturé par les Anglais, Jhen va découvrir la fameuse Tapisserie de Bayeux !
    Jhen est fait prisonnier par une milice anglaise alors qu'il est en visite dans la ville de Caen. Ceux-ci pillent une abbaye qui recèle d'oeuvres d'art magnifiques. Le héros est emmené à Bayeux, ville aux mains de l'ennemi. Il y découvre la magnifique tapisserie qui orne la cathédrale, ainsi que les histoires et les complots qu'elle évoque. Mais les aventures ne restent pas uniquement emprisonnées dans un passé glorieux.

  • « Docteur Livingstone, I presume ? ».

    Tanzanie, le 10 novembre 1871. Henry Norton Stanley, journaliste du New York Herald, débarque sur les rives du lac Tanganika. Il est envoyé dans le cadre d'un reportage à sensation : retrouver le fameux explorateur britannique David Livingstone, porté disparu depuis plus de 4 ans. Le jeune et ambitieux Stanley découvre qu'il n'a pas grand-chose à voir avec l'objet de son article : Livingstone est un vieil homme fatigué, usé par ses aventures à la poursuite des sources du Nil, une quête mystique et désintéressée. Mais au fur et à mesure de leur discussion, il prend conscience de l'importance du personnage. Un mythe est en train de s'écrire...

    Médecin, missionnaire protestant et explorateur écossais, David Livingstone contribua à l'évangélisation du sud du continent africain et au rayonnement de l'empire commercial britannique, mais plus encore à la lutte contre la traite esclavagiste. Avec Explora, suivez l'un des héros les plus populaires et les plus emblématiques de l'époque victorienne.

  • Jhen est appelé à Trani pour réparer la somptueuse cathédrale San Nicola di Pellegrino. Accompagné de Venceslas, le tailleur de pierres, il y retrouve son vieil ami Raphaël, déjà à l'ouvrage dans l'édifi ce. Le chantier est immense, rien ne doit entraver la réparation du campanile que la riche famille Saverio fi nance pour la gloire de Dieu. Mais un mal insidieux gagne peu à peu la ville et ses habitants. Si Jhen est habile architecte, il ne peut réparer les rancoeurs du passé. Bientôt, c'est toute la ville qui, guettée par la folie, menace de s'eff ondrer.

  • Hiver 1442, Jhen et Venceslas traversent la Transylvanie pour se rendre en France. En route, Venceslas se sépare de Jhen pour rendre visite à une vieille connaissance dans un monastère tandis que Jhen l'attend au château de Sibiu. Malheureusement, la région subit des échaffourées de l'armée ottomane et Jhen se retrouvera coincé à l'intérieur des Murs de Sibiu ou le châtelain se cache par couardise...

  • Un polar dans le Vatican du 16ème siècle !
    Au 16ème siècle, le peintre Jan Van Scorel se rend en Italie.
    A la demande du pape Adrien VI, il devient conservateur de la collection d'art du Vatican. A la mort du pape, il mêne l'enquête pour découvrir qui aurait assassiné Adrien VI.

  • Un polar dans le Vatican du 16ème siècle !
    Au 16ème siècle, le peintre Jan Van Scorel se rend en Italie.
    A la demande du pape Adrien VI, il devient conservateur de la collection d'art du Vatican. A la mort du pape, il mêne l'enquête pour découvrir qui aurait assassiné Adrien VI.

  • Le télescope

    ,

    Ils ont trois cents ans à eux cinq.
    En face, à portée de télescope, elle en a vingt-cinq à elle toute seule. Ils ont perdu la plupart de leurs illusions. Elle n'a pas encore eu le temps de s'en créer beaucoup. Ils sont plutôt fauchés. Elle raffole des bijoux et des restaurants de luxe. Ils n'ont plus vraiment les moyens de leurs fantasmes. Elle aime faire l'amour tous les jours. Bref, ils étaient faits pour se rencontrer. A cinq contre une, la partie était inégale.
    Elle l'a gagnée en six semaines, par abandon dans la manche décisive. Et puis... il y a eu le miracle ! Le Télescope est une histoire résolument immorale qui parle tout bêtement d'amitié, de sexe, d'argent, d'amour et de tendresse. Tout bêtement ?... Jean Van Hamme

  • Nord de la France, 1297. Mechtilde d'Arras, jeune mystique, habitée par des «visions», meurt sur le bûcher. Mais son manuscrit sulfureux «Visio veritatis» échappe aux flammes des inquisiteurs. Anvers, 1576. La ville, assiégée par les troupes mutinées de Philippe II, Roi d'Espagne est mise à sac par des mercenaires qui sèment la mort et la désolation. Une jeune fille, Leonora, pleure sa mère, emportée par l'intolérance des hommes. Neuf ans plus tard, toujours déchirée par le chagrin et la colère, elle imprime en mémoire de sa mère l'étrange manuscrit qu'elle lui a légué : «Visio veritatis». Paris, aujourd'hui. Patrick Prada, auteur de romans historiques à succès, raconte, dans un livre à paraître, la fin tragique de Mechtilde. Sa femme, Virginia, conseillère au Cabinet des Affaires Economiques à Bruxelles, est en charge d'un dossier délicat de demande d'autorisation de matériel nucléaire vers l'Inde. Leur destin bascule de façon cruelle lorsque Virginia, en quête d'un cadeau pour Patrick, achète chez un bouquiniste un ouvrage du seizième siècle, scellé par un fermoir, qui s'avère être une édition rare de «Visio veritatis» de Mechtilde.

  • Toujours sous le choc du «suicide» de sa femme, l'écrivain Patrick Prada poursuit ses recherches sur l'auteur de «Visio Veritatis». Un collectionneur l'a mis en garde sur le pouvoir terrifiant de cet ouvrage médiéval...

    Patrick continue de se documenter sur Mechtilde d'Arras, l'auteur de «Visio Veritatis» condamnée au bûcher au 13e siècle, mais il reste sous le choc du décès suspect de son épouse Virginia. Avant sa «chute» mortelle, celle-ci aurait falsifié des documents pour autoriser le transfert de matériel nucléaire vers l'Inde. L'homme d'affaires indien qu'elle fréquentait, semble fortement impliqué dans ce dossier et, selon les services secrets pakistanais, il serait lié à la mouvance terroriste hindoue. La mission diplomatique européenne envoyée en Inde et au Pakistan pour apaiser les tensions tourne court avec l'enlèvement du chef de la délégation et de l'un de ses membres, Delussine. Collectionneur de livres anciens, ce dernier a mis Patrick en garde sur le pouvoir terrifiant de «Visio Veritatis». Depuis qu'il a eu en mains un exemplaire imprimé à Séville en 1600, le diplomate est hanté par des visions de mort. Afin d'élucider l'énigmatique «suicide» de sa femme également victime d'hallucinations morbides après avoir ouvert le «Visio Veritatis» édité à Anvers en 1585, l'écrivain se rend à Séville où de mystérieux faits liés à cet ouvrage maudit se seraient produits il y a 400 ans...

  • L'écrivain Patrick Prada enquête sur la mort mystérieuse de sa femme chargée d'un dossier d'exportation de matériel nucléaire vers l'Inde. Celle-ci était en contact avec Sharad Natani, un homme d'affaires venu de là-bas... Fiché comme militant nationaliste hindou impliqué dans des attentats anti-musulmans, Natani est entré en tant qu'administrateur d'un fonds d'investissement indien, dans le capital de la société Nanos Research & Technology, une entreprise high-tech de Boulogne-sur-Mer. Son fondateur, Frank Audouze, semble subir l'influence maléfique de ce nouvel associé depuis qu'il a acquis en vente publique une édition de «Visio Veritatis» et qu'il est hanté par des cauchemars apocalyptiques générés par la lecture des visions mystiques de Mechtilde d'Arras morte sur le bûcher en 1297. Le commissaire-priseur de la vente, Léonora Sartori, a l'air d'en connaître long sur Mechtilde et l'impression de cet exemplaire de son livre sorti des presses vaticanes en 1644. Prada, dont la mère a reçu une visite de Léonora qui l'a étrangement perturbée, a la conviction qu'il a déjà croisé la jeune femme à Séville. Selon lui, elle pourrait détenir la clé de la terrible malédiction qui poursuit les propriétaires des quatre exemplaires de «Visio Veritatis» scellés par un fermoir... L'écrivain est également persuadé que l'histoire de sa famille est liée à celle de Mechtilde et que sa mère lui cache des choses... Après Anvers en 1585, après Séville en 1600, le troisième des cinq volets de l'horrifiante «Vision de la Vérité» s'ouvre à Rome en 1644. Une nouvelle enquête aux frontières du réel et du surnaturel.

  • Arras, 13e siècle. Mechtilde, une jeune femme accusée d'hérésie, meurt sur le bûcher. Le manuscrit, « Visio Veritatis », qui lui a valu cette condamnation, échappe cependant aux flammes des inquisiteurs. Le destin tragique de Mechtilde hante aujourd'hui celui de Patrick, auteur de romans historiques à succès, qui en a fait le sujet de son prochain livre. La mort mystérieuse de sa femme, en possession d'une des quatre éditions à fermoirs de « Visio Veritatis », enclenche une redoutable mécanique dont Patrick tente de percer la logique infernale. Au coeur des nouveaux enjeux géo-politiques, actualité et passé s'enchevêtrent dans une machiavélique partie d'échecs qui semble attiser les braises d'une haine plus forte que l'ordre naturel de l'univers.

empty