Sasha

  • - Je dis seulement la vérité ! Rappelle-toi la jeune Hala l'année dernière. Elle s'est mariée sans l'autorisation de tous ses frères, l'un d'eux a fini par lui éclater la tête à coups de pilon !
    - Wahida ! Si tu veux rester à ma table, tu vas changer de conversation immédiatement !
    - Moi, ce que j'en dis, c'est pour qu'elle soit prévenue la petite. C'est tout.

  • 1975 : la guerre civile vient d'éclater au Liban.
    Ismahane a 5 ans. Seule fille d'une fratrie de 4, elle passe le plus clair de son temps à jouer avec ses frères et son cousin Malek, 9 ans. Elle est élevée par sa tante Amira. Son père, Abou Ali, n'est pas très présent et fait figure de chef de clan. La famille est musulmane, mais pas vraiment pratiquante. Le tome 1 suit le parcours d'Ismahane, depuis son adolescence jusqu'à son arrivée à Paris, où son idylle avec son cousin Malek se concrétisera, en violation totale avec les traditions du clan familial.
    A Paris, la relation passionnelle entre les deux amants est ternie par un sentiment de culpabilité. Leur histoire démarre à peine, que le retour se profile déjà. Au pays, le père d'Ismahane meurt. Elle doit rentrer au Liban pour les funérailles, avec Malek.

  • Salt pit

    Sasha/Vataux

    "salt pit" est le nom de code d'uns prison secrète de la cia au nord de kaboul, en afghanistan.
    C'est l'un des "black sites", de l'agence américaine. son existence a été révélée en mars 2005 par le washington post. officiellement fermée, cette installation faisait partie d'un réseau mondial de centres de détentions déployé aux etats-unis à l'extérieur de leur territoire, après les attentats terroristes du 11 septembre 2001. dans ces prisons, les agents de la cia étaient autorisés à pratiquer des techniques d'interrogatoires poussées", interdites sur le sol américain.
    C'est le contexte de cette fiction documentée, inspirée par des événements qui se sont réellement produits: enlèvements sobrement rebaptisés"redditions extraordinaires", suivis de transports clandestins avec autorisation discrète de survol de territoire de pays amis. ce roman graphique décrit le parcours d'un personnage fictif, franck/ali. levé par sa mère, ce jeune homme rebelle et fragile va trouver en l'islam une cause à défendre.
    Il se perdra dans la tourmente de la "guerre contre la terreur".

  • Apprenant la mort de son père au Liban, Ismahane quitte précipitamment Paris pour rentrer au pays en compagnie de son cousin et amant Malek.
    Les deux jeunes gens mettent brutalement un terme à leur passion naissante.
    Peu après l'enterrement du père d'Ismahane au village, Malek demande à Ali, le frère d'Ismahane, la main de celle-ci. Ali comprend que les deux cousins sont déjà amants.
    Ismahane n'est plus vierge, l'honneur de la famille est sali à jamais. La faute impardonnable des deux amants appelle un crime d'honneur.
    Fou de rage, Ali tue Malek d'une balle en plein coeur.
    Ismahane s'enfuit pour ne pas subir le même sort.
    Anéantie, elle se réfugie à Beyrouth. Son amour est mort, sa vie n'a plus de sens. Elle décide d'en finir tout en se rachetant. Un sacrifice pour laver la réputation du clan. Sur terre, si elle attend qu'on lui donne la mort, on se rappellera d'elle comme d'une traînée. La honte s'abattra sur le nom de son père. En revanche, si elle donne sa vie à " la cause ", au parti de Dieu, elle sera purifiée et pour tous elle sera une héroïne. Et tant pis si elle n'a jamais été pratiquante. Son geste sera politique, en tout cas c'est ce que les gens croiront. Elle peut offrir à ses proches la fierté de compter une " shahida " dans la famille. Une martyre. Sa photo trônera dans le salon familial. Une femme kamikaze, ce sera sa contribution au combat. Son rachat.

empty