Casterman

  • Mila Racine est une jeune résistante qui dès 1942 a sauvé de nombreux enfants juifs, en les faisant passer en Suisse à travers la montagne. Arrêtée en octobre 1943, elle meurt en déportation à Mauthausen lors d'un bombardement Allié, le 20 avril 1945, à l'âge de 26 ans. Dernière héroïne de la série Femmes en résistance, Mila Racine est aussi la moins connue. Mais si les historiens viennent à peine de découvrir les conditions de sa fin tragique, son action et son dévouement à la cause des enfants pendant la guerre en font un exemple d'engagement. Ce quatrième et dernier tome de la série révèle les liens qui unissent Claire, la narratrice de notre début de XXIe siècle, et ces quatre " Femmes en résistance " découvertes au travers des archives de sa tante.

  • Entièrement scénarisée par Régis Hautière et Francis Laboutique, avec le concours de l'historienne Emmanuelle Polack, cette tétralogie dont chacun des albums est mis en images par un dessinateur différent s'attache aux destins et parcours croisés de cinq femmes d'exception au cours de la Seconde Guerre mondiale. Quatre d'entre elles, toutes mortes très jeunes (Amy Johnson, Sophie Scholl, Bertie Albrecht et Mila Racine), ont réellement existé. Seule la cinquième, Anna Schaerer, journaliste, est un personnage fictif, qui permet de faire le lien entre ces différentes héroïnes, qui au cours du conflit n'ont pas toutes été dans le même camp. Chacun des albums de cette grande saga en forme de biopic peut se lire séparément, l'ensemble formant néanmoins un ensemble narratif cohérent.
    /> Dessiné par Pierre Wachs, le premier tome de Femmes en résistance évoque l'itinéraire mouvementé de l'aviatrice britannique Amy Johnson, dont la passion et le talent pour l'aviation, alors totalement inhabituels pour une femme, ont constitué un formidable défi face aux préjugés de son époque.

empty