Albin Michel Jeunesse

  • Avant j'allais à la crèche.
    Mais voilà, maintenant je suis grand, j'ai même une maîtresse qui a des cheveux très longs de princesse. je vais à l'école. a l'école ma-ter-nelle. " voici un album drôle et rassurant pour partager avec les petits leurs premiers pas à l'école.

  • Par ordre chronologique, Sophie Carquain raconte aux enfants d'aujourd'hui 50 histoires vraies de femmes proches de nous. Qu'elles soient aventurières (Calamity Jane, Alexandra David-Néel), scientifiques (Jane Goodall, Margaret Hamilton), artistes (Agnès Varda, Emma Watson), ou militantes (Rosa Parks, Malala Yousafzai), elles ont toutes eu un jour l'audace d'élever la voix, d'agir seule ou collectivement pour faire avancer les droits des femmes.

    Pour chaque femme, son itinéraire en histoire, l'illustration d'un moment-phare de son existence, et une petite leçon de vie donnent au recueil son originalité.

  • Voici l'histoire d'un petit garçon qui disait toujours non. Quand on lui posait une question, il n'y avait aucune surprise. On connaissait déjà la réponse : non. Mais un jour, une nouvelle élève arrive à l'école. Et l'histoire se transforme avec des oui... Ah l'amour ! Le texte drôle, vif et impertinent de David Foenkinos, porté par les illustrations expressives de Soledad Bravi, dresse le portrait d'un petit garçon obstiné qui cache une délicate sensibilité.

  • L'hippopotame trouve qu'il a un trop gros derrière. Tous les animaux de la savane viennent le voir pour lui donner leur avis. Mais, comme ils n'arrivent pas à se mettre d'accord. ils se lancent dans une gigantesque bataille de fruits pourris. Ouille, ouille, ouille ! Heureusement, la paix revient dès que chacun se retrouve le popotin sur son pot.

  • Romance

    Blexbolex

    Au commencement de l'histoire, il y a l'école, la maison, et le chemin qui les relie. Chaque soir un enfant, le lecteur, parcourt ce chemin et observe ce qui l'entoure. L'accumulation de ces observations, au fil des jours, rend le chemin plus long et plus compliqué, car de menus incidents, d'étranges rencontres, s'y produisent. Progressivement, les personnages croisés deviennent des protagonistes. Ainsi, l'inconnu croisé au début devient le héros qui devra affronter le monde de la sorcière pour sauver la reine...

  • En 1914, alors que René est à peine adulte, la guerre éclate. Dans les tranchées, il se remémore son enfance, quand il rêvait de devenir aviateur, et, parallèlement, écrit des lettres à sa mère dans lesquelles il raconte son quotidien de poilu. Il parle également des combats aériens, de sa passion pour l'aviation, qui l'aide à tenir le coup...
    Le texte tout en pudeur de Fred Bernard, qui alterne lettres et souvenirs, évoque avec justesse les destins brisés par la guerre. Les illustrations d'Émile Bravo, en deux ambiances, font le lien entre le monde de l'enfance et celui de la guerre, et apportent la poésie nécessaire pour lire cette histoire.

  • L'histoire vraie de Dieu Merci, qui a fui son pays, l'Angola, pour la France. Les douleurs de l'exil, mais aussi l'espoir sont évoqués avec justesse et respect, avec des mots et des images vraies et pudiques. Cet album est empreint d'une force poétique (et politique), qui affirme, de superbe manière, le droit pour chacun de vivre, ici ou ailleurs, en paix et sereinement.
    « Je suis né là-bas. Un jour, j'ai dû fuir. Aujourd'hui, je suis ici, en vie. »

  • « Super-héros, c'est un métier d'avenir. » Métier d'avenir certes, mais métier sacrément exigeant et difficile, qui demande quelques prédispositions. Nombreux sont les appelés, mais rares sont les élus !
    Dans ce nouveau livre de Sébastien Pérez et Benjamin Lacombe, Phosfo le héros est notre guide dans une galaxie d'êtres à collants, de masques et de super-pouvoirs. Il nous confie sa vocation, ses trucs et astuces et nous met en garde contre certains pièges à éviter de toute urgence si nous tentons l'aventure, comme les terribles artichauts et leurs effets dévastateurs sur les surhommes.
    On croise pêle-mêle : Narasimha le super-homme lion, Bee la diva piquante, le terrible Baron Baryton, ou encore Sun Wukong et ses missions spectaculaires en Chine. Leurs exploits pour sauver le monde bravent une société injuste ou violente qui se révèle être souvent une « supermétaphore » de la nôtre.
    La mise en page, imaginée par Benjamin Lacombe, alterne avec virtuosité les techniques (aquarelle, gouache, huile, encre, gravure, collages) et les références (pop art, affiches de propagande, comics). Portraits spectaculaires, images en contre-plongée, jeux de typographie et quelques pages vertigineuses à lire avec des lunettes 3D (insérées dans le livre) nous permettent de voir le monde à travers les yeux d'un super-héros.
    Un livre inventif et hors norme, qui renouvelle avec éclat la palette et l'univers de Benjamin Lacombe.

  • Cécette vit aux Antilles avec ses grands-parents. Elle espère revoir bientôt sa mère, partie travailler en métropole. Un jour, elle a une idée : elle lui envoie une lettre, remplie de sable et de coquillages ! Lorsqu'elle apprend que sa mère ne pourra pas revenir cette année, la déception est cruelle pour Cécette. Elle se console alors en écoutant le conteur Racik, dont l'histoire évoque Maman Dlo, une horrible sirène qui emporte les marins au fond des mers...

  • Ce soir, la poule attend ses invités, l'ours, l'écureuil et la souris, pour déguster un gâteau au fromage frais. On frappe à la porte... mais c'est un loup, maigre et glacé, qui se présente ! Surmontant sa peur, la poule lui propose de se réchauffer dans la cuisine. Le loup peut y rester mais il ne doit surtout pas se montrer aux invités. Arrivent l'ours, l'écureuil et la souris. Tour à tour ils aperçoivent, à l'insu de la poule, un bout du loup derrière la porte à battants de la cuisine, et déguerpissent ! La poule, fort désappointée, reste seule avec le loup. Et que croyez-vous qu'il arrive ?

    La poule, de justesse, échappe à son destin... Quiproquos, jeu de répétitions, illustrations minimalistes, limpides et d'une expressivité remarquable, tout est là pour rire, même quand on a peur !

  • Mimi et ses amis ont monté un superbe spectacle. Tous mettent leur beau costume. Il va y avoir des numéros de danse, de claquettes, des tours de magie, de la musique.Un magnifique moment de fête pour Mimi et ses amis ! Et aussi pour les petits lecteurs !!!

  • Dans une Inde imaginaire, deux sultans décident de faire la paix en mariant leurs enfants. C'est ainsi que Tani doit partir au loin épouser un prince du désert inconnu.
    Mais à son arrivée, on la laisse seule avec sa vieille nourrice dans un palais délabré où bruissent les rumeurs et les complots. Tani, elle, peint sur les murs la splendeur de ses jardins d'enfance et de ses souvenirs.
    Et ainsi, au fil de l'attente s'égrènent le silence, l'ennui, les secrets . jusqu'au jour où Tani et le prince Sélim Salim se découvrent, s'aiment et construisent un avenir.

  • Comment dessiner des chats, des chiens, des lapins, des souris, des arbres et plein d'autres choses encore, avec la méthode de Ed Emberley.
    C'est efficace et simple comme un jeu d'enfant !

  • Pour Nicolas le lapin, les saisons offrent chacune un merveilleux spectacle. Au printemps, il court après de beaux papillons. En été, il se prélasse au soleil. Il admire les feuilles d'automne qui tombent des arbres. Et l'hiver venu, de son terrier douillet il contemple la neige...

  • Combien de petits démons vivent en chacun d'entre nous ? Il y a les résidents permanents et les visiteurs occasionnels ; squatteurs de cerveau, passagers clandestins qui vous serrent le coeur, coupeurs de souffle installés dans les poumons : des pieds à la tête, ces petits démons qui nous hantent sont de vrais empêcheurs de penser en rond. Puisqu'il faut les supporter mieux vaut les apprivoiser : Claudine Desmarteau, connaît les siens par leurs prénoms. Bruno le parano, Aimé le borné, René la vanité, Yannik le boulimique et bien d'autres font leur show, en bande ou en solo. Un livre qui permet à tous, petits et grands angoissés, de dédramatiser ses travers, d'en jouer, pour finalement s'accepter tel que l'on est ! A partir de 6 ans.

  • La super Maîtresse, c'est la plus forte !
    C'est une star, une idole, un génie pour ses élèves. La super Maîtresse a réponse à tout, elle sait résoudre tous les problèmes.
    La super maîtresse est prête à tout pour aider ses élèves, mais gare à celui qui fait le malin ! Ses yeux voient tout partout, en particulier dans la cour de recré... La super Maîtresse raconte de belles histoires et donne confiance en l'avenir.
    Mais si on y réfléchit bien, toutes les maitresses sont des supers Maîtresses, même si certaines ont l'air normales !
    Un portrait drôle et haut en couleurs d'un personnage central dans la vie de tous les enfants : la maîtresse d'école !

  • Il fait grand soleil, mais Oscar le castor a l'air très occupé : il coupe, creuse, emprunte de la paille à son amie Dame Poulette et des pierres à son ami Jeannot Lapin. Quelle surprise prépare-t-il donc pour ses amis ?

  • Canard devrait adorer nager or il a horreur de ça. Ses amis Sourigris et Jojo Lapin décident de l'aider en construisant un superbe radeau !

  • Il était une grande rivière bleue et brillante, auprès de laquelle vivaient un crocodile et un scorpion. L'un comme l'autre ne pouvait s'empêcher de croquer ou de piquer : ils n'avaient donc pas beaucoup d'amis.
    Un jour, le scorpion demande son aide au crocodile afin de traverser la rivière. Ils se font la promesse de ne pas se piquer et de ne pas se mordre, et se proclament amis - sans trop savoir, toutefois, ce que cela veut dire.
    La traversée commence...

  • Ce coffret contient 1 livre-maison, une pochette, et un journal intime. Une fois déplié et installé, le livre forme les murs d'une maison de quatre pièces.
    La pochette contient 12 planches de mobilier et d'éléments prédécoupés, prêts à être montés pour décorer la maison. Il suffit de suivre les consignes pour aménager en quelques minutes cuisine, salle de bains, chambre et salon. Sur les murs décorés de papier peint se trouvent des affiches et des objets en trompe l'oeil qui, de pièce en pièce, nous donnent quelques indices sur celle qui habita cette maison en 1911 : Tamara Karsavina, une danseuse des ballets russe.
    Le journal intime nous raconte l'histoire de ce mystérieux personnage.
    La décoration intérieure est radicalement kitch : fleurs, dauphin et couleurs chatoyantes devraient enchanter les enfants.

  • Un clown, un Monsieur Loyal qui nous présente une à une les curiosités de son drôle de cirque.
    Sur chaque double page se déroule un numéro singulier où acrobates, dompteurs, équilibristes sont autant d'illusionnistes qui jouent avec notre regard. Chaque scène cache un jeu d'optique, une composition cinétique ou une illusion de perspective, etc. Les vernis, mats et brillants, combinés aux lignes et aux couleurs, viennent renforcer les impressions de relief ou de profondeur.
    Cet album en trompe l'oeil s'adresse avant tout aux enfants, mais les images magnifiques d'Etsuko Watanabé rendent magistralement hommage à l'art optique et ne manqueront pas de séduire les adultes.

  • Bébé Lapin est tout petit et ne parle pas encore, mais sa famille se demande déjà ce qu'il fera : son papa le voit en clown, sa grand-tante en pompier, son frère en cow-boy. Mais Bébé Lapin lui-même, que rêve-t-il de faire plus tard ?

  • C'est l'heure d'aller au lit, mais Petit Ours s'est caché. sur les épaules de son papa ! Monsieur Ours fait le tour de la maison, à la grande joie de l'ourson !

  • Un petit garçon nous raconte sa grande histoire d'amitié avec son chien. L'animal est doux, l'écoute et partage ses joies et ses peines. Il l'accompagne partout, à chaque instant. C'est un animal formidable, un ami fidèle. Mais c'est aussi un chien peu ordinaire car c'est un chien de papier, un tout petit chien dessiné, qui, plié au fond de la poche du garçon, sera toujours près de lui pour le rassurer...

empty