Marabulles

  • Les coeurs insolents Nouv.

    Les coeurs insolents

    ,

    Les coeurs insolents plonge le lecteur dans un univers a priori sans vague, celui de la jeunesse de la classe moyenne et de la France pavillonnaire des années 90.Un monde souvent idéalisé et prétendument sécurisé, sans portable et sans réseaux sociaux. Mais dans lequel, pourtant la question du consentement n'était jamais abordée et où la misogynie était tue. Par des flash-back, Ovidie revisite sans nostalgie sa propre adolescence, entre exaltation politique, premiers émois mais aussi violences sexistes et sexuelles.Ovidie se questionne sur l'évolution de la représentation des corps et la construction de la sexualité au moment de l'ère #MeToo. Devenue mère, elle se demande quel est son rôle dans la transmission mère-fille, auprès de Capucine sa fille adolescente ? Spontanément, elle fait le parallèle avec sa propre adolescence. Des moments tendres et drôles rythment cette aventure mère-fille sans jugement.

  • Florence Arthaud, femme libre Nouv.

    Dans un sport censé être viril, j'ai prouvé que les filles pouvaient gagner.
    Florence Arthaud.

    Florence est une femme de la mer, courageuse, originale et attachante, elle en a vu depuis qu'elle baroude sur l'Océan et notamment dans ce milieu d'hommes, où la présence d'une femme ajoute à la fascination.
    29 octobre 2011, 23h22 au large du cap Corse, Florence Arthaud est à bord de son voilier. L'Océan est déchaîné, à bord, sans sécurité, sans gilet de sauvetage, Florence est projetée dans l'eau tête la première. C'est l'effroi. Elle voit défiler alors tous les temps forts de sa vie...

  • Quel est le point commun entre Mohamed Ali, le plus grand boxeur de tous les temps, et Megan Rapinoe, la footballeuse badass aux cheveux roses de l'Amérique Anti-Trump ?Ils ont atteint la perfection, ont décroché des médailles, et vécu la gloire. Mais ce sont surtout des poings levés, qui, à un moment de leur existence enviée, ont osé sacrifier leurs privilèges pour défendre une cause plus grande que leur statut de champion adulé.Riche d'anecdotes authentiques, cet album raconte le destin de ceux qui ont ouvert la voie. Celui de femmes et d'hommes qui ont écrit l'histoire politique, sociale, ou culturelle du sport en le conjuguant au passé, au présent et au futur. Générations Poing Levé, quand le sport percute l'histoire.
    />

  • L'enfance et l'éducation d'une jeune fille qui va devenir une des plus brillantes intellectuelles du 20ème siècle et une des féministes les plus engagées.
    Un récit qui s'attache à montrer le parcours d'une toute jeune femme dont la passion pour les lettres et la connaissance est née dès l'enfance, dans un milieu et à une époque où il n'était pas si facile d'être une femme libre.

  • Le Manifeste des 343 a marqué l'histoire du féminisme français, et notamment la lutte pour le droit des femmes à disposer de leur corps et la revendication du droit à l'avortement. A l'origine, c'était une pétition parue le 5 avril 1971 en une du Nouvel Observateur.
    Dans ce texte rédigé et soutenu par Simone de Beauvoir, 343 Françaises, connues ou inconnues, affirment « Je déclare avoir avorté », s'exposant à des poursuites pouvant aller jusqu'à l'emprisonnement car, en 1971, l'avortement est illégal en France. Cet appel à la dépénalisation et la légalisation de l'interruption volontaire de grossesse ouvre la voie à l'adoption, quatre ans après, de la loi Veil. Cet acte militant, qui part de la rédaction du Nouvel Observateur, porté par le MLF (Mouvement de Libération des Femmes), sera un vrai coup de tonnerre pour l'opinion publique.

    Dans ce livre, l'histoire est racontée du point de vue de celles et de ceux qui l'ont construite, notamment celui d'une journaliste engagée, Nicole Muchnik, qui a initié et suivi cette action.

    Aujourd'hui, il est important de transmettre cette mémoire, alors que l'interruption volontaire de grossesse est régulièrement menacée ou remise en question par des groupes, très actifs sur les réseaux sociaux, répandant une propagande anti-avortement culpabilisant les femmes qui y ont recours.

  • De jeunes paysannes combatives et passionnées gèrent leur propre ferme et se heurtent au machisme du milieu agricole. On leur demande souvent : il est où le patron ?Au fil d'une saison agricole, dans un petit village de moyenne montagne, trois femmes paysannes, voisines de marché, se rencontrent, s'entraident et se lient d'amitié. Elles ont des parcours de vie différents : Jo vient de terminer ses études et s'installe tout juste pour reprendre une ferme caprine. Il y a cinq ans, Anouk a quitté la ville où elle habitait pour emménager à la campagne, depuis, elle est apicultrice. Coline, mariée deux enfants, est originaire du village. Elle a repris il y a dix ans la ferme et les brebis laitières de ses parents. Toutes trois sont confrontées au sexisme ambiant. En les suivant dans la pratique de leur métier, on accompagne leur cheminement quotidien sur les questions féministes et aussi sur la difficulté de la vie agricole. En partageant leurs expériences, ces femmes se donnent la force de faire entendre une autre voie que celle du patriarcat.

  • Quoi, se dit Pulchérie, mais comment j'ai pu ignorer une chose pareille ? ! Le clitoris n'est pas seulement un petit bout de chair bien innervé, c'est un organe de 10 cm en moyenne ! C'est une révolution pour elle (et pour ceux qui l'entourent). Pour quelques temps elle va se mettre en orbite autour de cet organe-planète et se poser plein de questions... par quel étrange tour de passe-passe cet organe central de la jouissance a disparu des atlas d'anatomie ? Comment cela se fait-il qu'il ait mis tant de temps à faire son entrée fracassante dans l'imaginaire collectif ? Le personnage de Pulchérie compte bien mener l'enquête et lutter contre cet obscurantisme ! L'affaire clitoris est une histoire-enquête menée avec curiosité et une grande soif de plaisir et de liberté.

  • Deux vieilles copines chipies de 70 ans luttent ensemble jusqu'à la mort (qui approche) contre les préjugés sur l'âge, à coups de complicité amicale, de cocktails et d'insultes. Kiki, la grande gueule qui fait sursauter les jeunes filles en les traitant de petitesputes, et Sosso, la grande élégante à la vie sexuelle débordante se connaissent depuis toujours. L'esprit rock and roll et le verbe haut politiquement incorrect, ces deux Gossip Ladies aiment la franchise et la fidélité, balancent du lourd au sujet des hommes, parlent de sexe sans complexe et profitent de la vie.

  • Nina, reporter, s'est immergée dans les sales guerres d'Irak et de Tchétchénie.

    Falloujah, Irak, mars 2004 : soldats américains et milices d'Al-Qaïda s'affrontent sauvagement. Piégée dans une tempête de sable, la jeune journaliste ôte sa tenue occidentale et revêt l'abaya, longue tunique noire traditionnelle. Quasi invisibilisée, Nina se sent ainsi protégée et prête à tout pour observer la bataille.
    Grozny, capitale de la Tchétchénie, fin 1999 : grâce au jeune Mahmoud, Nina s'est coulée dans la sordide réalité de la guerre.
    Nice, France, 2014 : Abdel, habitant des quartiers nord, revient sur son désir passé d'aller faire le djihad.

  • Cet album est un vibrant hommage à Simone Veil, figure féministe populaire et discrète. Le récit s'attache aux temps forts de sa vie, de la loi pour l'IVG défendue à l'assemblée nationale, à son enfance à Nice avant d'être déportée avec sa famille.


    Simone Jacob est née en 1927 à Nice. À 17 ans elle est déportée à Auschwitz, avec toute sa famille. Ses soeurs et elle reviendront du camp de concentration. Cette période l'a marquée à jamais. En 1946, elle épouse Antoine Veil. Magistrat, elle devient en 1974, ministre de la Santé de Valéry Giscard d'Estaing, chargée de défendre la loi sur l'IVG. En 1993, elle occupe à nouveau la fonction de ministre des Affaires sociales et de la Santé dans le gouvernement d'Édouard Balladur. Simone Veil a également été députée européenne et membre du Conseil constitutionnel. Elle était présidente d'honneur de la Fondation pour la mémoire de la Shoah. Cette femme de conviction s'est très peu confiée. Le grand public ne connaissait que sommairement son parcours de déportée. Elle a attendu d'avoir 80 ans pour écrire ses mémoires (Une Vie, Ed. Stock). Elle raconte que c'est une kapo, sans doute une prostituée Polonaise, qui lui a sauvé la vie en lui disant : «Tu es trop belle pour mourir ici...».

    Chez nous comme dans tant de familles juives françaises, la mort a frappé tôt et fort.

  • Le Tour de France 1948 fera de la vie de la superstar italienne du cyclisme Gino Bartali une histoire fascinante. Tout commence par des débuts modestes dans un petit village près de Florence, jusqu'à son ascension vers la célébrité grâce à ses victoires au Tour d'Italie en 1936 et 1937, puis au Tour de France en 1938. Cela aurait pu être le récit d'une grande réussite, mais hélas son frère, qui était lui aussi un cycliste renommé, meurt dans un accident, amenant Gino à remettre en question sa carrière. Puis la montée du fascisme l'oblige à l'interrompre, mais également à faire des choix de vie cruciaux.
    Sans que même sa famille ne le sache, il rejoint la résistance, passe en fraude des documents de la police fasciste et de l'armée allemande, et cache une famille juive dans son grenier ; activités dont il ne parlera jamais, mais qui lui vaudront un hommage posthume à Yad Vashem.
    Pour finir, il gagne son second et dernier Tour de France, dix ans après sa première victoire. C'est avec cette prouesse, le plus grand écart de temps entre deux victoires de l'histoire du Tour de France, qu'il laisse son empreinte professionnelle.
    L'auteur Julian Vojol et l'illustratrice Lorena Canottiere font équipe pour retracer, en réunissant différentes sources, la vie incroyable de ce merveilleux et véritable héros italien.

  • Dépressif et se croyant inadapté au monde actuel, Théodore veut rejoindre un ehpad en simulant les symptômes de la maladie d'Alzheimer. Théodore n'en peut plus, il veut échapper à la vie actuelle. Mais rien ne se passera comme prévu...

  • Marie-Lou mesure 1m53 et surmonte au quotidien des défis liés à sa taille. Avec malice et créativité elle trouve toujours des solutions pour se faciliter la vie, décomplexer et s'assumer en tant que p'tite meuf !

  • Apprendre à dessiner les mangas t.2 Nouv.

  • Apprendre à dessiner les mangas t.1 Nouv.

    Apprendre les bases du dessin de Manga, étape par étape. L'esprit manga. Le matériel : la technique de dessin au stylo. Toutes les étapes décrites et montrées en images pour savoir dessiner : les visages, les silhouettes, différents types de personnages de Manga. Les petites erreurs communes : les connaître et les éviter.

  • Lyly est une jeune femme déterminée, jamais fatiguée qui a toujours une histoire à raconter. C'est la bonne copine qui n'hésitera jamais à dire à sa copine quand son jean la boudine, ni quand elle a de la salade entre les dents. Lyly, c'est celle qui agace par son franc-parler mais qu'on adore pour son honnêteté. Lyly est la Girl Next Door qui nous fait nous sentir moins seules parce qu'on se reconnaît en elle.
    Le personnage de Lyly c'est avant tout la représentation graphique de Lycia en un-peu-mieux. Lyly partage son quotidien, ses coups de coeur et ses coups de gueule et d'aborder des sujets qui lui sont chers par le biais du dessin. Elle n'hésite pas à casser les codes et à se moquer des clichés et des standards actuels. Elle va néanmoins évoquer l'organisation de son mariage et sa vie de couple. Son mari surnommé Monsieur Lyly s'y prête de bonne grâce.
    Sa communauté, les Lyly'z, lui apporte tout le soutien et l'énergie nécessaire pour poursuivre cette belle aventure et représente sa plus grande force. Grâce à la possibilité de publier des vidéos en live, elle échange plus facilement avec ses abonnées et les fait participer à son processus de création. Cette proximité avec sa communauté fait le bonheur de ses followers.

  • A l'heure de l a libération de l a parole, Ovidie choisit la forme épistol aire pour s'adresser aux hommes et revenir sur des situations anormales vécues par presque toutes les femmes. Que leur dirait-on aujourd'hui ? Oserions-nous évoquer des comportements douteux à un moment de la rel ation ? Quel est l'état des lieux de nos fantasmes ? Tout reste à reconstruire entre les sexes. De ce champ de ruines renaîtra peut-être une sexualité plus apaisée et plus joyeuse.

  • Je suis Sofia, résonne telle une affirmation. Le récit est raconté de l'intérieur au plus près des personnages. Céline la scénariste invite à vivre la transition de genre de l'aîné de la famille dans une famille catholique à Rome. En 1996, Céline est fille au pair à Rome et elle s'occupe alors de deux petits garçons italiens : Edoardo 5 ans et Amedeo 18 mois.

    21 ans plus tard, elle part les retrouver... les petits bambini ont bien dû grandir ! Céline n'est au courant de rien. Arrivée à l'aéroport, on lui présente Sofia. Mais qui est donc Sofia ? Et là, en un battement de cil, elle reconnait Edoardo sous les traits féminins de Sofia. Le choc. Sofia vient de faire son coming out transgenre. Céline partage un week-end avec toute la famille. Elle y retournera en 2019 après l'opération de Sofia en Thaïlande pour la transition Male to Female. C'est à ce moment que Sofia veut se confier et tout raconter sans détour au plus près de ses émotions et de son corps. Son frère Amedeo et ses parents l'accompagnent au mieux, chacun avec l'ouverture d'esprit qui lui est propre. C'est troublant de vérité. Sofia a attendu ses 26 ans pour oser parler de son désir de transition.

  • Vivre avec une endométriose est loin d'être une partie de plaisir. Entre l'errance médicale et la difficulté à maintenir une vie sociale, l'endométriose est un véritable bouleversement. Malgré les épreuves et les absurdités de certaines situations, on peut trouver de l'espoir et de l'humour dans cette vie avec l'endométriose. C'est ce que Fanny Robin et May Fait Des Gribouillis, toutes les deux atteintes de cette maladie chronique, ont décidé de raconter dans cette BD.

  • Fleur Godart et Justine Saint-Lô nous emmènent à la rencontre des vignerons de demain. Pendant un an, elles ont sillonné le vignoble et découvert ceux qui, à l'écoute de la nature, ont choisi de travailler la vigne autrement.
    La taille, le travail des sols, les traitements, les grandes questions telles que l'équilibre de la faune et de la flore en milieu viticole ou celles, fondamentales, du désir de faire du vin et du sens qui en découle sont abordés. De Collioure à Bordeaux, en passant par la Champagne, la Loire, le Beaujolais, Majorque ou encore l'Auvergne, les traditions diffèrent autant que les contraintes, les pratiques de culture se métissent et c'est cette variété que les deux auteurs partagent et mettent en avant à travers cette bande-dessinée.
    Fleur Godart et Justine Saint Lô nous font découvrir les personnalités, riches et variées des vignerons qui interprètent ces terroirs.
    En plus de ce récit graphique, un lexique viticole complet est présenté en fin d'ouvrage.

  • Mia vit sous emprise.Sous emprise de rêves normés.Sous emprise de Jérémie son compagnon manipulateur.Un jour, sa route croise celle d'Aurore, une fille libre de toute influence et solaire...

  • La suite et fin de l'épopée sur le vin nature, racontée par Fleur et Justine, elles ont sillonné la France, interviewé encore des dizaines de vignerons (tous en vin nature) pour leur faire raconter leur manière de « faire » le vin.

    Bien souvent on croit que le vin c'est juste mettre du jus en tonneaux et d'attendre que cela se transforme, et bien non, il y a tout un monde dans les chais, un monde vivant qui permet les fermentations. Il n'y a pas une mais des recettes, pas un vin identique, tous soumis aux aléas climatiques, aux contraintes d'aménagement du chais, les cuves toutes différentes, des millésimes qui ne donneront rien. Dans ce monde, lorsque la fermentation s'arrête dans une cuve, c'est fini, pas moyen de tricher, on en fera rien... Tout aussi difficile que la culture sans antidotes pétrochimiques, la vinification du vin nature relève du défi, les vins obtenus, sont des témoins de la maîtrise et de l'expérience du vigneron. Encore une fois, l'enquête révèle la flamme de ces vignerons pas toujours vainqueurs, mais qui n'abandonnent jamais pour obtenir leur millésime. Une histoire de passion.
    Avec les deux livres, enfin une vision complète de ce monde du vin nature, en plein essor, et tellement vivant.

  • Les comportements masculins qui invisibilisent les femmes sont enfin mis en lumière ! Étant donné la manière dont beaucoup occupent l'espace dans la société, des réunions professionnelles à la sphère domestique en passant par la place publique, il est temps d'éveiller les consciences.
    Cet album donne aux femmes des clés pour qu'elles (re)prennent la parole et investissent leur place légitime.
    Sous la forme de saynètes humoristiques, sont abordés les concepts de mansplaining, de manterrupting et de manspreading, résultant d'un patriarcat bien ancré dans la société. Il est temps pour les femmes d'imposer leur présence, d'exprimer leurs points de vue, et de faire valoir leurs compétences.
    Bref, de refuser les manifestations du sexisme ordinaire et de montrer à tou.te.s qui est la boss !

empty