Paquet

  • Nationale 7, Nationale 6, Route Napoléon... Du nord au sud, la vie trépidantes des routes mythiques.  Sur ces routes qui relient Paris à la Méditerranée, de nombreux véhicules se croisent chaque jour, des destins se nouent aux volants de camions de transport, parmi les vacanciers qui filent au soleil, dans les stations services ou dans les restaurants de bord de route.  Thierry Dubois, c'est le grand spécialiste de la nationale 7.

  • Jacques Gipar a disparu. Petit-Breton a beau retourner tout Paris, aucune trace du célèbre journaliste. A-t-il été enlevé par les russes qu'il avait pris en chasse ? Et si Jacques Gipar était mort ? Petit-Breton va devoir prendre les choses en main et donner de sa personne afin d'élucider cette étrange disparition. Mais être enquêteur n'est pas de tout repos, et il va s'en apercevoir bien vite !

  • En pleine nuit, banlieue de Paris, un enlèvement... Quelques jours plus tard, Pierre Garry, le rédacteur en chef de France Enquêtes, présente Vladimir Ouliakoff à Jacques Gipar. Sa fille a disparue... Est-ce lié à cet enlèvement ? Gipar et Petit-Breton vont se lancer à corps (et voitures) perdus dans cette enquête qui va les conduire dans les méandres de la société russe de Paris.

  • Thierry Dubois, c'est le grand spécialiste de la Nationale 7, mais c'est surtout un dessinateur qui veut faire revivre et partager toutes ces petites histoires qui ont fait le mythe de la plus célèbre route de France...
    Ces Chroniques racontent le quotidien de la route, la vie des automobilistes, des chauffeurs routiers, des garagistes, des hôteliers, le soleil, la pluie, le froid, le verglas...
    Traitées avec humour, mais surtout, surtout, avec un souci de réalisme, ces Chroniques sont toujours authentiques !
    Les Nuits de Donzère - Le Premier voyage Paris-Lyon - Le Garage Moderne - L'Auberge du Morvan - La Dynamite - La Fille du Nougatier - La Malédiction de Lecot.

  • Célèbre reporter à France Enquêtes, le grand quotidien d'informations des années 50-60, Jacques Gipar ne manque jamais une occasion de se plonger dans des enquêtes toujours plus risquées.
    Accompagné de Petit-Breton, un petit malfrat bien renseigné sur la pègre, il sillonne les routes de France au volant de multiples véhicules qui finissent bien souvent en mauvais état.
    Le long de la Nationale 7, il va ainsi croiser la route du Gang des Pinardiers, déjouer les plans des redoutables Capucins, et même servir de chauffeur à Lucky Luciano...
    Pour la première fois dans l'ordre chronologique, un ouvrage incontournable pour découvrir les Aventures de Jacques Gipar, déjà reconnu comme un classique de la bande dessinée.

  • Septembre 1954, Jacques Gipar et Petit Breton sont en route pour la Normandie. Un petit séjour vers Deauville, prétexte à roder la nouvelle Vedette Trianon récemment acquise par le plus célèbre des journalistes d'investigation. Mais un restaurant qui brûle, des soupçons de racket, il n'en faut pas plus pour que Gipar se jette sur la piste d'une nouvelle affaire. Mais quand une brune piquante se mèle à l'aventure, ne serait-ce pas le grain de sable qui va faire sortir de la route un Gipar amoureux...

  • Un bricoleur de génie invente un moteur à base de jus de betterave. économique, écologique, aussi performant qu'un moteur à essence ! C'est une "petite française", en l'occurence une superbe DS Citroën, qui en fera la démonstration. Reste à convoyer la voiture en France, et là, ce n'est pas gagné ! Ce moteur révolutionnaire ne plaît en effet pas à tous, notamment au lobby de l'industrie pétrolière ! Aussi, pour l'escorter et éviter les "accidents" et autres sabotages, va-t-on choisir un homme d'exception : Un certain Brian Bones !!!

  • La guerre des blondes fait rage dans le sud. Jacques Gipar enquête sur le trafic et observe depuis la Station du Clair de lune, une station service idéalement placée.

  • 1953. Sur la Nationale 7, un groupe de malfrats s'attaque aux pinardiers, ces camions citernes qui ravitaillent la capitale en vin. Vol de camions, attaque de chauffeurs, tous les moyens sont bons pour s'emparer de la précieuse cargaison. Alors qu'il rentre sur Paris, Jacques Gipar tombe sur un chauffeur qui a échappé de peu au gang. Intrigué par ces attaques sur lesquelles semble régner la loi du silence, il se lance sur l'affaire pour France-Enquêtes, son journal. De la vallée du Rhône aux entrepôts de Bercy, il cherche à remonter toute la filière pour en savoir plus.

  • Don Rossellini, exténué par la présence encombrante de sa mère à la maison, se résigne à négocier un arrangement avec Mauro Caldi.
    Si Mauro accepte de prendre la mamma en charge pendant une journée entière afin de la conduire en ville, et ainsi de le soulager quelques heures, il lui confiera le volant de la Ferrarri qu'il a engagée en ouverture du grand prix de Monza... La tranquillité n'a pas de prix !
    Mais pour cela, il lui faut d'abord neutraliser, à l'insu de Mauro, le pilote qu'il avait initialement prévu pour prendre part à la course (Un vieil associé mafieux à qui il doit renvoyer l'ascenseur).
    Il suffira de le kidnapper en douceur et de le séquestrer quelques temps à la campagne sans qu'il se doute de quoi que ce soit.
    Les deux abrutis chargés de cette mission font évidemment tourner l'affaire en eau de boudin et le lendemain, Mauro se retrouve traqué dans les rues de Brescia au volant de la Maserati de don Rossellini, un « supposé » cadavre planqué dans le coffre.
    Accompagné de la mamma qui n'arrête pas de jacasser et de Joanna au bord de la crise de nerfs, il tente comme il peut de garder la tête froide et de trouver une solution.
    Et si son seul échappatoire était de faire à nouveau appel à Gigi l'indéboulonnable, son tuteur, pour démêler ce sac de noeuds ?

  • Betsy vient d'acheter une nouvelle voiture de collection pour Fritz Schlumpf. Alors que l'industriel fête cette nouvelle acquisition avec famille et amis, la gendarmerie vient arrêter Betsy pour espionnage... Dans quelle pétrin a encore pu se fourrer notre intrépide héroïne ? et quel rapport avec cette voiture de course mythique, dénichée en Suisse ? Betsy n'aura que très peu de temps pour le découvrir.

  • A l'occasion du déménagement de ses parents, Margot retrouve au grenier la Coccinelle à pédales de son enfance. La qualité de fabrication de ce jouet l'intrigue et elle interroge son père sur sa provenance. Suite aux réponses peu claires et embarassées de ce dernier, elle décide de mener elle-même l'enquête qui l'oriente vers l'Allemagne, et l'usine Volkswagen de Wolfsburg. Sous prétexte d'un article pour son journal « Auto-Revue », elle découvre que son père y a travaillé pendant la guerre. La honte d'avoir effectué le Service de Travail Obligatoire (STO) vingt ans auparavant serait-elle la raison des faux-fuyants de son père sur le sujet ?
    Margot découvrira qu'une affaire peut en cacher une autre, voir plusieurs autres...

  • Fritz Schlumpf est en pleine négociation pour racheter une marque de Champagne dénommée... Schlumpf ! Dans le dossier de vente envoyé par le notaire, il découvre une vieille photo de Rolls Royce Silver Ghost devant l'établissement avec lequel il est en tractation. Il veut absolument cette automobile pour sa collection mais n'a pas le temps de s'en occuper, trop pris par ses affaires... Il pense alors à Betsy dont il a apprécié les investigations par le passé. Il est sûr qu'elle peut retrouver la voiture et décide de l'engager. Fonceuse, la jeune femme ne se fait pas prier malgré le peu d'indices pour commencer les recherches. Partie en Champagne pour assister Schlumpf à la signature de la vente, le seul lieu les reliant à la voiture, elle obtient rapidement des éléments la menant à Troyes puis sur les traces d'une étrange loge de Templiers ayant été créée par des notables après la première guerre mondiale.
    Betsy comprend rapidement que retrouver la Rolls passera forcement par la découverte du trésor des nouveaux Templiers.

  • Eté 1960. Entre bronzette et shopping romantique, Margot sillonne La Riviera française au bras de Louis, son fiancé. Au détour d'un virage, elle fait la rencontre inopinée de Michelle, pilote chevronnée de rallye !
    De discussion en dîner, Margot devient pilote d'une DS de rallye pour le compte de Michelin. Il est vrai que Louis teste un nouveau pneu révolutionnaire, qui suscite bien des convoitises. La ténébreuse Penelope, pilote américaine assoiffée de victoires, n'entends pas laisser la belle journaliste lui voler la vedette...

  • La guerre des gangs fait rage dans le sud. Jacques Gipar fonce à Marseille, il n'est pas question que le meilleur reporter de France Enquête ne soit pas au coeur de l'action.

    1952. Un cargo faisant du cabotage en Méditerranée, quitte le port de Tanger avec une cargaison de cigarette. En pleine mer, il est abordé par des pirates et deérouté...
    1954. Jacques Gipar et Petit Breton se rendent à Marseille pour enquêter sur les récents meurtres qui secouent le milieu local. En chemin, ce sont de drôles d'auto-stoppeurs qui vont s'inviter dans leur voiture et nos héros vont se retrouver en pleine guerre des blondes ! Sous le ciel de la Côte d'Azur, il n'y a pas que le soleil qui chauffe les esprits.

  • La route Paris-Côte d'Azur, cela vous dit quelque chose ?
    Mais si, voyons ! La Nationale 7, vous connaissez assurément.

    Pour un bon nombre de Français, et les Parisiens ne sont pas les moins nombreux, cette belle route de près de mille kilomètres reliant la Capitale à la Méditerranée symbolise le temps des vacances, de l'insouciance, du soleil assuré et du bleu azuréen. C'était aussi les embouteillages dantesques, les poids lourds coincés dans les rues étroites des villages, les bouchons surchauffés...
    L'itinéraire Paris-Côte d'Azur, c'est aussi la Nationale 6, route souvent confondue avec son illustre soeur, et c'est enfin la Route Bleue, échappée bucolique qui quittait la Nationale 7 avant Lyon pour la rattraper à Valence.
    La Nationale 7, c'est la mère des routes françaises où la grande Histoire est souvent dépassée par l'anecdote quotidienne. A travers 208 pages abondamment illustrées (dessins, photos, brochures publicitaires et cartes routières d'époque), c'est à un voyage dans l'imagerie populaire que nous convie Thierry Dubois.
    Il redonne vie, étape par étape, aux grandes heures de la Route des Vacances, de l'entre-deux-guerres aux années 60.

  • Automne 1953. Henri Polinet, dit « Caracas », s'est évadé juste avant son procès. Jacques Gipar est sur le coup mais la piste de l'ancien bagnard va le mener sur les traces des Capucins, une bande de malfrats tout droit sortis de l'Histoire... L'attitude des gendarmes est étonnante : connaîtraient-ils la véritable identité des Capucins ?

  • Betsy est une jeune femme curieuse et intrépide. Quoi de mieux qu'un défi lancé par sa cousine pour se jeter à corps perdu sur les traces d'une voiture qui semble détenir un curieux secret ?

    Cette Bugatti Atalante trouvée par son père, garagiste, pour le compte d'un industriel collectionneur de la région, semble faire peser sur ses propriétaire de grands dangers.

    Mais comment résister à l'appel de l'aventure et ainsi épater sa cousine Margot, bien connue pour ses enquêtes automobiles.

    C'est le début d'une grande aventure pour Betsy, mais également de pas mal d'ennuis...

    Saura-t-elle résister au Sortilège de l'Atalante ?

  • Paris, mars 1959, Margot est depuis deux mois journaliste dans une revue automobile. Dans cet univers essentiellement masculin, elle doit subir les railleries et les petits articles de seconde zone. Un jour à l'occasion des 25 ans de la traction, elle se voit confier un reportage sur la 22 CV. Mais la 22 CV est une voiture fantôme que personne n'a jamais vue.

  • Pise, printemps 1962. Margot et Louis savourent leur voyage de noces. Lors d'une promenade romantique sur une plage de Toscane, ils découvrent des pièces automobiles amenées par une tempête. Ces éléments proviennent d'une Fiat 500. Margot est persuadée que l'épave de la voiture est toujours au fond de la mer. Au grand dam de Louis, elle décide de percer ce mystère et part sur les traces d'un ancien pilote devenu tétraplégique suite à un accident de rallye. Qui est véritablement cet homme ? Un as du volant fauché en pleine gloire ou une petite frappe sans envergure ?

  • Avril 1961.
    Suite à sa victoire lors de la coupe des Demoiselles, Margot est devenue l'égérie de Citroën. Elle court les salons automobile et présente notamment la toute nouvelle Ami 6. Le célèbre couturier Théophile Saint Cardon engage un partenariat avec la marque et habille un modèle spécial de 2cv aux couleurs de sa nouvelle collection. Mais des attentats réguliers empêchent la présentation au public de la très attendue "2cv Margot" dont seuls 22 exemplaires seront produits...
    Qui en est responsable ? Pourquoi ? Plus que jamais, Margot mène l'enquête !

  • Bergson, patron d'une compagnie d'assurance, appelle Bones pour une enquête. Un de ses clients a été victime d'un terrible accident. La voiture est bousillée et son conducteur dans le coma. Le drame a eu lieu sur une portion de la Curtis Road, droite et parfaitement dégagée. L'homme a sans raison apparente perdu le contrôle de son véhicule, une Buick Roadmaster 52.
    Endormi au volant ? Peut-être. Mais c'est le troisième!... Le troisième à s'endormir au volant à cet endroit précis. Sans doute le paysage n'est-il pas folichon, mais de là à tous piquer une ronflette!...
    L'enquête démarre. Bones rend une petite visite à son pote flic Charlie. Epluchant les archives, il découvre que les accidents à cet endroit sont nombreux. Anormalement nombreux . Il découvre également avec stupeur que la plupart des véhicules accidentés étaient des Roadmaster, quasi le même modèle que celui de son client Simultanément, il fait la connaissance (fortuite ?) d'une jeune femme ravissante, cheveux courts et petit nez retroussé : Hélen... Son joli minois lui rappelle du reste quelque chose...
    C'est au hasard de ses lectures dans le cadre de l'enquête, qu'il retrouve à qui Hélen lui fait penser. Elle est le sosie trait pour trait d'une actrice en vogue décédée l'année précédente, Billie May. La ressemblance entre les deux est tellement troublante (hormis que Billie portait les cheveux longs) que Bones se renseigne sur les circonstances de son décès : le sosie de sa belle s'est tuée l'an dernier en voiture, précisément une Buick Roadmaster, sur une portion rectiligne de la Curtis Road...
    Bones ne comprend plus : l'actrice en question est-elle vraiment morte ? Et qui est cette Hélen qui lui ressemble de façon si troublante? Et encore : que viennent faire là dedans les Roadmaster et la Curtis Road ?

  • Etrange, ce meurtre d'un simple représentant de commerce, abattu près de sa voiture. On murmure qu'il connaissait bien la femme du notaire. Lequel notaire ne va pas tarder à le suivre dans la tombe ! La police a bien arrêté un gitan, mais cela semble trop simple pour Jacques Gipar, envoyé spécialement dans la Somme pour tenter de démêler les certitudes policières des incohérences de l'enquête... D'autant que les crimes continuent ! Mais, au fait, qui est vraiment la femme du Notaire ?

  • Comment Jacques Gipar et Petit-Breton se sont-ils rencontrés ? Vous le découvrirez en lisant Du Rififi à Pouilly, première des quatre histoires de ce recueil.
    On y découvrira aussi les amours de Petit-Breton, qui mettent nos deux héros aux prises avec la mafia italienne de la Côte d'Azur dans Dernière Séance sur la Durance. Quel est le mystère de L'Hispano Disparue?
    Jacques Gipar enquête sur fond de projets autoroutiers. Enfin, Une 2CV pour Luciano leur permettra-t-elle d'échapper aux gangsters à leurs trousses ? Entre N7 et route Napoléon, Seine- et-Marne et Luberon, un album où nos héros en verront de toutes les couleurs...
    Tout au long des routes de France !
    />

empty