Polystyrene

  • Océanide ; façades n°18

    Cy

    Un naufrage en mer, et le malheureux équipage se retrouve emporté au fond des flots, croisant sur le chemin de sa mort toute une faune marine arrivée tout droit des anciens mythes grecs. Et la lumière ne fut plus.

  • Malgré son apparence tout à fait respectable, un immeuble semble abandonné depuis des temps immémoriaux. Ce n'est pourtant pas faute, pour les habitants, d'avoir tiré la sonnette d'alarme !

  • Un être venu d'ailleurs tente tant bien que mal de rejoindre une grosse fête dans les égoûts. C'est sans compter sur la ténacité d'un habitant plus curieux que les autres, bien décidé à savoir qui est cet être.

  • Rumeur(s)

    Emilie Gleason

    Émilie Gleason se lance sur le terrain du téléphone arabe, encore inexploré dans la collection Façades. Sur la base d'une rumeur absurde qui se propage et se transforme, on se retrouve, étage après étage, face à des scènes étonnantes, donnant systématiquement raison à chaque étape de la rumeur.

  • Les profondeurs

    Alex Chauvel

    Alex Chauvel nous offre un court récit dans la lignée directe de Toutes les mers par temps calme, à la fois muet et saturé de bruits et d'informations. Sur un arbre gigantesque peuplé par des créatures toutes plus étranges les unes que les autres, un petit être s'éloigne du confort des cîmes et brave tous les dangers pour descendre toujours plus bas.

  • Une nouvelle façade, inspirée d'un poème persan, le Masnavi de Rumi. Pour les amateurs de Contes et de motifs. Un homme qui vient de dilapider sa fortune rêve d'un trésor dont il se met en quête. Après avoir écouté le rêve d'un autre homme rencontré loin de chez lui, il comprendra que le rêve se trouve sous sa propre demeure.

  • Aurélien Fernandez, habitué au comique, présente un récit décalé, détournant l'ambiance habituelle de l'Horreur pour la ramener à un récit plus quotidien, aux personnages animés par des préoccupations triviales. Un squelette et un fantôme émergent après une soirée difficile. Il leur faut pourtant aller au travail, gueule de bois ou pas !

  • La cabane au fond du trou

    Fräneck

    La cabane au fond du trou est le huitième livre de la collection Façades. Chaque livre de cette collection est un leporello présentant un immeuble en vue de coupe. Un immeuble-monde, qui contient tout l'univers, voilà ce que nous propose Fräneck. À chaque étage : un point de vue sur les choses.

  • Hanté

    Kevin Bonin

    Hanté est le septième livre de la collection Façades. Chaque livre de cette collection est un leporello présentant un immeuble en vue de coupe. C'est dans le champ du fantastique que nous plonge Kévin Bonin. Et si un immeuble pouvait prendre vie ? Et s'il pouvait agir sur la vie de ses occupants ?

  • Panique

    Lea Murawiec

    Panique est le neuvième livre de la collection Façades. Chaque livre de cette collection est un leporello présentant un immeuble en vue de coupe. Du suspens, des lignes qui fuient, un bruit mystérieux qui court. Léa Murawiec nous inquiète d'entrée de jeu. La ville est-elle sous les bombes ?

  • Hyakki Yako

    Karensac

    Cette façade nous présente un établissement de bains largement inspiré du voyage de Chihiro. Les Yokai y sont en effervescence : la parade des humains est en approche et il s'agit de ne pas la rater. Le titre fait référence à la parade nocturne des 100 démons, élément classique du folklore japonais.

  • Magpies

    Jeanneau Pierre

    La police enquête sur un meurtre par défenestration. Le commissaire et l'inspecteur Hollow interrogent les habitants de chaque étage de l'immeuble au pied duquel le corps a été retrouvé. Au lecteur de les aider à trouver le coupable.

  • Chacune des pages est prédécoupée afin que le lecteur puisse la détacher du livre et y appliquer la manipulation indiquée. Mais au fil des pages, la manipulation tourne à l'absurde pour en arriver à des consignes comme : "Place la fiche au-dessus d'un récipient contenant des viscères" ou encore : "Asperge la deuxième case d'insecticide". L'humour y est noir, parfois premier degré, d'autres fois cynique et même politique.

  • 2046. Tous les pays ont été rachetés par de grands groupes privés. La classe moyenne a disparu et les 0,2 pour cent de riches se cachent tandis que la 6e guerre économique mondiale fait des ravages. Pourtant, quelque part, en République simplifiée Free de France des consommateurs s'organisent...

  • La confiture

    Lea German

    La Confiture nous emmène dans un immeuble habité par toutes sortes de créatures issues du folklore traditionnel : une jeune sorcière, un petit loup-garou, et un vampire. Chacun se prépare à passer la nuit dehors, et pour cause : c'est la pleine lune !

  • De quel étage est tombé le jeune homme dont le corps gît au bas de l'immeuble ? Le commissaire et monsieur Pantaléon interrogent les locataires étage par étage. Au lecteur de les aider à découvrir qui a poussé la victime.

  • Thomas & Manon est un livre composé de 200 cartes. Chaque carte étant une case de Bande dessinée, c'est au lecteur de retracer les différents parcours de Thomas et de Manon sur leur île. D'un côté, Thomas veut gagner le respect des pirates en trouvant la fontaine qui fait pousser les poils de barbe et ainsi arborer un menton des plus virils. De l'autre côté, Manon est une jeune fille très curieuse qui se pose plein de questions. Mais l'une d'entre elle la tracasse tellement qu'elle a décidé de partir à la recherche d'un grand sage, qui pourrait bien enfin répondre a sa Grande Question.

  • Toutes les Mers par Temps Calme est un re?cit muet suivant les pe?re?grinations d'un navire a` travers diffe?rentes civilisations ; le tout sous la forme d'un livre accorde?on, de?pliable sur une longueur totale de 4,50 me`tres.
    Dans un univers cartographique, le lecteur pourra suivre la croisie`re dans le temps et dans l'espace de notre navire et de son e?quipage. Autour du navire les mers et les continents changent, donnant a` voir une multiplicite? de lieux inconnus, de civilisations imaginaires et de cre?atures mythologiques. Ainsi le lecteur peut suivre l'e?volution de la topographie page apre`s page comme un livre classique le voudrait. Mais il peut aussi bien de?plier la carte en entier et obtenir deux fresques de plus de quatre me`tres pour s'y perdre comme sur une mappemonde.

  • Quatre séries de dix planches muettes qui se déplient et peuvent se lire dans n'importe quel ordre, selon trois méthodes différentes, formant ainsi un nombre presque infini d'histoires différentes.

  • Ludovic Rio propose avec "Principes de conversation", une belle plaisanterie graphique pour amateurs de films de genres.

  • Un chercheur dévale les escaliers de l'observatoire pour annoncer à ses collègues ce qu'il vient de découvrir. Chaque étage est un univers peuplé de plantes et d'animaux.

  • Polychromie

    Collectif

    Polychromie est un ouvrage collectif où 15 auteurs ont réalisé entre 4 et 16 pages en suivant la même contrainte. Le livre est composé de deux couleurs (rouge & bleu). Pour lire la couche rouge, il faut utiliser le filtre bleu et pour lire la couche bleu il faut utiliser le filtre rouge. La thématique générale du livre rend hommage aux Villes Invisible, d'Italo Calvino : confrontant l'individu à son environnement, à ses souvenirs et à sa condition.

  • Iconodoules

    Wieland Bosma

    Dans l'empire byzantin du Haut Moyen Âge nous suivons les aventures tragiques de quelques moines, le tout servi par un graphisme qui mêle avec brio la simplicité du trait et le goût pour les textures fouillées.

empty