Collectif

  • Nadege Beausson-Diagne - Mata Gabin - Maïmouna Gueye - Eye Haïdara - Rachel Khan - Aïssa Maïga - Sara Martins - Marie-Philomène NGA - Sabine Pakora - Firmine Richard - Sonia Rolland - Magaajyia Silberfeld - Shirley Souagnon - Assa Sylla - Karidja Touré - France Zobda
    Stéréotypes, racisme et diversité : 16 actrices témoignent

  • De la remarque la plus « anodine » à la violence la plus insupportable, de l'espace public à l'espace intime, voici la parole sans filtre de femmes de tous âges, de tous horizons qui témoignent des injustices et du harcèlement au quotidien.
    Dans la bouche d'une fille c'est un collectif de femmes déterminées. Un compte Instagram très suivi. Et un livre manifeste qui s'adresse autant aux femmes qu'aux hommes désireux de croire à la pleine égalité des sexes et prêts à l'encourager !
    Sous la direction d'Astrid ToulonUn texte de Astrid Toulon, Luna Baruta, Valérie Thierry, Enissa Bergevin, Louise Pothier...
     

  • Figaro désire ardemment épouser sa tendre Suzanne, mais ce projet d'union est menacé par le Comte Almaviva qui convoite la fiancée de son valet fidèle. Son projet sera mis à mal par l'inventive audace des deux amants aidés de la Comtesse Almaviva. Au cours de cette Folle Journée, les intrigues se croisent à une allure effrénée et conduisent toute la maisonnée vers un dénouement trépidant.

    Les atouts d'une oeuvre commentée avec, en plus, tous les repères pour les élèves :

    o Des rabats panoramiques avec :
    - l'oeuvre d'art en grand format
    - une frise historique et culturelle inédite
    o Des éléments d'histoire des arts
    o Des notes de vocabulaire adaptées
    o Des rubriques outils de la langue pratiques
    o Des encadrés méthode efficaces
    o Un lexique

  • GRAMMAIRE o ORTHOGRAPHE o VOCABULAIRE o CONJUGAISON o LITTÉRATURE
    La référence en langue française
    o Toutes les leçons complètes et accessibles
    o De nombreux exemples pour bien comprendre
    o 500 exercices corrigés pour progresser
    o 50 tableaux pour conjuguer tous les verbes
    o Une partie consacrée à la Littérature
     
    Différentes façons d'apprendre pour répondre aux besoins de chaque élève
    o Un dessin pour comprendre la notion
    o Une astuce mnémotechnique pour retenir la règle
    o Une citation pour enrichir la leçon
    o Un schéma pour tout mémoriser en un clin d'oeil
     
    En plus, des exercices gratuits sur www.grevisse.fr

  • Toutes les notions pour couvrir les 4 domaines (grammaire, orthographe, conjugaison, vocabulaire), en adéquation avec les derniers programmes officiels.Une structure récurrente avec des rubriques qui permettent à chaque enfant de trouver ce qui correspond le mieux à sa façon d'apprendre :

    Une entrée en matière par le biais d'une illustration qui sert la compréhension de la notion et sa mémorisation.
    Une leçon d'une grande clarté avec de nombreux exemples.
    Un mémo visuel pour tout retenir en un clin d'oeil.
    De très nombreux exercices : défis, exercices, quiz, dictées...
     

  • Imaginer l'autonomie. castoriadis, actualite d'une pensee radicale Nouv.

    Ce recueil d'hommage à Cornélius Castoriadis, près de 20 ans après sa disparition, présente une série de discussions et de perspectives construites à partir des thèmes directeurs de sa pensée : l'auto-institution de la société et l'autonomie du sujet, l'imaginaire social, la défense de l'idée de révolution inséparable d'une critique du marxisme, etc. Des grands noms de la philosophie contemporaine (V. Descombes, B. Karsenti, F. Lordon...), de la sociologie (I. Théry...) explicitent ce qu'ils doivent à Castoriadis et montrent combien sa pensée reste inspirante à un moment de crise écologique et démocratique du capitalisme tardif.

  • « On retrouve la révolution au centre même de l'histoire et de l'imaginaire propres au monde arabe, comme composante de la pensée et comme vecteur de l'action. Elle s'est construite dans un rapport à l'autre, extérieur, fait d'emprunts, de fascination parfois, et de rejet aussi. De par sa localisation, de par son histoire et sa situation de carrefour culturel, l'espace arabe a été un lieu privilégié d'élaboration d'une pensée révolutionnaire, d'effervescence des idées contestataires. On ne s'étonnera pas que, dans un contexte de mondialisation, il devienne un espace privilégié de production révolutionnaire et que le "Printemps arabe" ait ainsi très vite gagné ce statut de laboratoire d'idées et de formes de mobilisation renouvelée. »

    Extrait de l'introduction de Bertrand Badie.

    Ont contribué à cet ouvrage : Farah Kamel Abdel Hadi, Tarek Moustafa Abdel-Salam, Mayada Adil, Kaouther Adimi, Lama Ali, Zahra Ali, Tammam al Omar, Mehdi Annassi, Iasmin Omar Ata, Christophe Ayad, Bertrand Badie, Benjamin Barthe, Nazim Baya, Akram Belkaïd, Radia Belkhayat, Mounia Bennani-Chraïbi, Myriam Benraad, Sonia Bensalem, Raja Ben Slama, Karim Emile Bitar, Mehdi Boubekeur, Ichraq Bouzidi, Marwan Chahine, Tracy Chahwan, Leyla Dakhli, Zakya Daoud, Delou, Brecht de Smet, Yasmine Diaz, Pauline Donizeau, Tarek El-Ariss, Alaa El Aswany, Moaz Elemam, Salma El-Naqqash, Khaled Fahmy, Mona Fawaz, Jean-Pierre Filiu, Ganzeer, Dalia Ghanem, Kinda Ghannoum, Salah Guemriche, Noha Habaieb, Patrick Haimzadeh, Halim, Narmeen Hamadeh, Sarah B. Harnafi, Ali Hassan, Sulafa Hijazi, Coline Houssais, Incrusted, Intibint, Joseph Kai, Lena Kassicieh, Mazen Kerbaj, Bahgat Korany, Abir Kréfa, Stéphane Lacroix, Ibticem Larbi, Pierre-Jean Luizard, Ziad Majed, Zarifi Haidar Marín, Hind Meddeb, Meen One, Sabrina Mervin, Merieme Mesfioui, Rania Muhareb, Mostafa M Najem, Aude Nasr, Nime, Mohamed Omran, Marc Pellas, Victor Salama, Sara Saroufim, Enas Satir, Alexandra Schwartzbrod, Isabela Serhan, Rima Sghaier, Leïla Shahid, Bahia Shehab, Leïla Slimani, Laila Soliman, ST4 The project, Hamid Sulaiman, Anna Sylvestre-Treiner, Abdellah Taïa, Fawwaz Traboulsi, Willis from Tunis, Sana Yazigi, Ali Mohamed Zaid, Salim Zerrouki.

    La collection « Araborama », créée par l'Institut du monde arabe et le Seuil, rassemble journalistes, intellectuels, écrivains, artistes et illustrateurs pour explorer ses réalités présentes, sa pluralité et son histoire.

  • Des extraits choisis du célèbre roman médiéval où l'on découvre Tristan et Iseut, buvant par mégarde un philtre magique qui les rend amoureux. Ils devront, pour vivre leur passion interdite, ruser et déjouer les plans des mauvais barons qui s'acharnent à les discréditer...
    Notions littéraires : le mythe ; l'amour courtois ; l'épique.Histoire des arts : manuscrits et enluminures ; la mort des amants dans les arts.
    Oeuvres du rabat : Evrard d'Espinques

  • 33 fiches recto-verso ultra-visuelles de Physique-Chimie, SVT et Techno pour réussir le Brevet de Sciences avec pour chaque matière :
    - le cours synthétique
    - de nombreux mémos visuels
    - des schémas, les conseils
    - la méthode pour réussir
    - des exercices d'entraînement au Brevet avec leurs corrigés détaillés

  • L'intégralité des Fables des Livres VII à XI est ici proposée, dans le cadre du parcours « Imagination et pensée au XVIIe siècle », avec un appareil pédagogique complet, pour préparer au mieux les élèves au nouveau Bac de Français.
    Les atouts d'une oeuvre commentée avec, en plus, tous les repères pour les élèves :o Des rabats panoramiques avec :- l'oeuvre d'art en grand format- une frise historique et culturelle inéditeo Des éléments d'histoire des artso Des notes de vocabulaire adaptéeso Des rubriques outils de la langue pratiqueso Des encadrés méthode effi caceso Un lexique

  • Les Livres I à IV des Contemplations, ces « Mémoires d'une âme », relatent, dans des registres variés, vingt-cinq années de la vie du poète et célèbrent avec émotion la mémoire de Léopoldine, « l'enfant de [son] aurore », son « doux ange » (« Quand nous habitions tous ensemble », Les Contemplations, IV, VI). 
    Les atouts d'une oeuvre commentée avec, en plus, tous les repères pour les élèves :o Des rabats panoramiques avec :- l'oeuvre d'art en grand format- une frise historique et culturelle inéditeo Des éléments d'histoire des artso Des notes de vocabulaire adaptéeso Des rubriques outils de la langue pratiqueso Des encadrés méthode efficaceso Un lexique

  • Redécouvrez le plaisir d'écrire et reprenez confiance en vous grâce à DÉFI 9 : enfin une méthode rapide et efficace pour éviter les pièges de la langue écrite ; enfin un ouvrage axé « solutions », qui propose une alternative aux grammaires traditionnelles.
    Des difficultés dans la rédaction d'une lettre, d'un rapport, d'un courrier administratif ou d'une dictée ? Pour progresser de manière certaine dans la maîtrise des règles de base, DÉFI 9 vous propose en neuf étapes neuf défis à remporter.
    Résultat de la propre expérience de dysorthographie sévère de l'auteur lorsqu'elle était scolarisée, cette méthode réexplique autrement la grammaire française et la simplifie. Elle a été créée pour que chacun puisse venir à bout de ses propres difficultés en orthographe.
    Cette 2e édition s'est enrichie de nouveaux points d'attention et d'astuces pour les surmonter ; elle vous encourage à progresser en vous accompagnant dans une maîtrise plus étendue de la langue.
    Cet livre doit être mis entre toutes les mains : il concerne tous ceux pour qui l'orthographe, la grammaire et la conjugaison restent un terrain miné au quotidien, au travail ou à l'école. Il sera également très utile comme support de formation pratique.

  • 140 fiches recto-verso ultra-visuelles de Français, Maths, Histoire-Géo-EMC, Physique-Chimie, SVT et Techno pour réussir le Brevet avec :- les ingrédients du succès : cours synthétique, mémos visuels, conseils pratiques- la recette pour réussir : méthode et entraînement au Brevet avec exercices commentés pas à pas et exercices d'entraînement corrigés

  • Le physicien Enrico Fermi se lance en 1950 dans une estimation iconoclaste : évaluer le nombre potentiel de civilisations extraterrestres intelligentes en mesure d'entrer en contact avec nous. Contre toute attente, le nombre qu'il obtient est particulièrement important, ce qui va le conduire à formuler son fameux paradoxe : " si le nombre de civilisations en mesure de nous rendre visite aujourd'hui est si grand, comment se fait-il que nous n'en ayons jamais perçu aucun signe ? ".

    Le physicien Enrico Fermi se lance en 1950 dans une estimation iconoclaste : évaluer le nombre potentiel de civilisations extraterrestres intelligentes en mesure d'entrer en contact avec nous. Contre toute attente, le nombre qu'il obtient est particulièrement important, ce qui va le conduire à formuler son fameux paradoxe : " si le nombre de civilisations en mesure de nous rendre visite aujourd'hui est si grand, comment se fait-il que nous n'en ayons jamais perçu aucun signe ? ".

    Près de 70 ans après, où en sommes-nous ? Alors que la liste des exoplanètes ne cesse de s'allonger, de quels éléments nouveaux les scientifiques disposent-ils aujourd'hui ? Y a-t-il des traces de vie dans l'Univers ? Que sait-on des mécanismes de formation des étoiles et des planètes et de ceux qui régissent la formation des molécules du vivant ? Comment s'y prendre pour écouter des signaux extraterrestres ? Qu'est-ce qui a déjà été fait en la matière ? Une civilisation intelligente est-elle nécessairement une civilisation technologique ? Les civilisations technologiques, énergétiquement instables, ne courent-elles pas toujours le risque de s'effondrer sur elles-mêmes avant d'avoir eu le temps d'inventer le voyage intersidéral ?

    Cinq scientifiques nous entraînent bien au-delà des sciences, vers une réflexion sur la place de l'Homme dans l'Univers et une prise de conscience des enjeux qui entourent la question de l'épuisement de nos ressources.

  • Si les changements environnementaux liés à l'humanité ne font aucun doute, leur ampleur et leurs conséquences ne sont pas si faciles à évaluer. Pour le savant, il s'agit d'établir les liens de causalité et les impacts avec le plus de précision possible, puis de poser un diagnostic. Le présent dictionnaire s'appuie sur le concept récent d'" anthropocène ", qui a le mérite, qu'on l'approuve ou non, de relancer la réflexion sur les rapports entre nature et société, entre constat scientifique et action politique, à travers une approche spatiale et territoriale. Procédant de façon critique, et fruit d'une démarche collective, cette vaste entreprise éditoriale se fonde sur une pratique de terrain, attentive aux détails et méfiante à l'égard des discours pré-établis.

    Parmi les 330 notices, plusieurs thèmes sont au cœur des débats contemporains (biodiversité, changement climatique...), d'autres se réfèrent à des courants de pensée (écoféminisme, transhumanisme...). Les concepts mobilisés abordent des questions politiques (capitalocène, justice environnementale...), philosophiques (catastrophes, Gaïa...), ou épistémologiques (finitude, population...). Des notions classiques sont réinterrogées (nature, ressource...), tandis que des concepts sont précisés (biosphère, écosystème...).

    D'autres notices discutent de mécanismes environnementaux (érosion, tsunami...), de pratiques récentes (agroécologie, ville durable...), de phénomènes territorialisés (déforestation, désertification...) ou d'artefacts (aéroport, autoroute...). Certaines examinent des lieux emblématiques (Amazonie, Fukushima...). D'autres, enfin, offrent un regard original sur l'anthropocène, sa faune (chien, ours...), ses mutations socio-économiques, institutionnelles ou politiques (biopiraterie, ZAD...).

    Un dictionnaire de référence sur un concept devenu incontournable.

    Ce dictionnaire a été coordonné par

    le groupe Cynorhodon comptant 16 géographes :

    Frédéric Alexandre, Fabrice Argounès, Rémi Bénos, David Blanchon, Frédérique Blot, Laine Chanteloup, Émilie Chevalier, Sylvain Guyot, Francis Huguet,

    Boris Lebeau, Géraud Magrin, Philippe Pelletier, Marie Redon,

    Fabien Roussel, Alexis Sierra, Didier Soto.

  • À l'heure où paraissent ces " cahiers ", trois mois sont passés depuis que la pandémie mondiale du Covid-19 s'est imposée à nous, trois mois que le monde entier a basculé dans un état de crise dont on ne voit pas l'issue et dont on ne mesure pas les effets sur les sociétés qu'il a frappées.

    Aux premières heures du confinement, des sentiments nombreux et contradictoires nous ont toutes et tous traversés : de la sidération à l'angoisse, de la tristesse à la colère... Et puis, très vite, les questions se sont bousculées dans nos têtes : que s'est-il donc passé ? Mais que nous arrive-t-il ? Quelles conséquences cet événement aura-t-il sur le monde et sur nos existences ? Et quelles leçons en tirer ? Il faut dire que, pour beaucoup d'entre nous, la vision d'un monde littéralement arrêté a soudain rendu évidentes, presque sensibles, les contradictions insoutenables dans lesquelles ce monde se trouvait pris depuis trop longtemps. Et si cette catastrophe était l'occasion d'empêcher qu'il retrouve sa trajectoire catastrophique antérieure ?

    Comme le disait magnifiquement un graffiti repéré sur un mur de Hong Kong, " we can't return to normal, because the normal that we had was precisely the problem ". Autrement dit, serons-nous capables de saisir cet événement, à la fois le comprendre et nous en emparer, afin d'imaginer et construire le monde que nous voulons, le monde dont nous rêvons ?

    Ces " cahiers " ne pouvaient être que collectifs, au sens fort, parce que issus d'une volonté partagée par les éditeurs et auteurs
    de la maison de faire sens face à l'événement. S'y engage une conception du travail intellectuel et du débat public comme espace de confrontation argumentée. Ils accueillent des textes de pensée offrant des perspectives et des analyses fortes, mais aussi des textes et propositions littéraires qui font résonner notre époque dans des formes et des formats singuliers, ainsi que des interventions graphiques. Cette crise bouleverse les cadres de pensée et d'interprétations, elle met à l'épreuve bien des certitudes et des convictions, ce qui imposait d'ouvrir un espace original de dialogue, où trouvent à s'exprimer des sensibilités
    intellectuelles diverses, où peuvent s'ordonner la confrontation des points de vue, les divergences de fond, les incertitudes et les interrogations.

  • Quelles voiles porter, comment les régler, comment les réduire au besoin ?
    Comment accoster ou quitter le quai sans heurts ni sueurs froides ?
    Comment passer une nuit à l'ancre en toute sérénité ?
    Quels sont les signes permettant d'anticiper l'évolution du temps, et quelles influences locales le vent subit-il ?
    Comment choisir et suivre la route la plus sûre, mais aussi la plus rapide, ou la plus confortable ?
    Comment parer aux situations d'urgence ?
    Quel équipement pour son bateau, quelles procédures de maintenance pour la coque, le gréement, le moteur ?
    Comment vivre sa passion sur l'eau sans dénaturer l'univers marin ?
    Ce sont quelques-unes des questions, parmi de nombreuses autres, auxquelles le lecteur trouvera au fil de cet ouvrage des réponses précises et argumentées. Cette huitième édition du Cours des Glénans, qui depuis 1961 s'est imposé comme une référence pour les plaisanciers, est une refonte en profondeur et une mise à jour prenant en compte les récentes évolutions techniques, qu'il s'agisse des nouvelles ancres aussi bien que des développements de la cartographie électronique ou de l'accès à des données météo toujours plus fouillées.
    Rédigé dans une langue simple et accessible, abondamment illustré, le Cours sera un excellent outil d'apprentissage et de perfectionnement pour le débutant. Le marin averti y verra une véritable encyclopédie nautique, indispensable à sa pratique éclairée et à sa sécurité. Ce manuel aborde différents types de pratique, de la voile légère à la croisière hauturière, sans omettre les spécificités propres aux multicoques. On pourra non seulement le lire et le relire mais aussi, grâce à son plan très clair et à un index détaillé, le consulter à tout moment en quête de savoirs ou d'éclaircissements sur un point particulier.
    Fondée en 1947, l'association " Les Glénans " est la plus importante école de voile et de croisière d'Europe.
    Cette version numérique de la 8e édition du Cours des Glénans est optimisée pour une consultation sur smartphones et tablettes sous Androïd ou iOS. Elle peut éventuellement être utilisée sur d'autres équipements. Les fonctionnalités dépendent des applications de lecture utilisées.

  • Comment faire ?

    Collectif

    Les catastrophes s'enchaînent, les crises se suivent, les désastres ne se comptent plus. Et un consensus semble s'imposer : il faut changer, bifurquer pendant qu'il est encore temps, emprunter la voie de sortie.

    Mais où est-elle, cette issue ? Alors que les derniers mois ont rétréci notre espace physique et diminué notre espace critique, comment retrouver de l'air, du rêve, de la capacité d'action ? Sur quoi faut-il agir ? A quelle échelle et sur quel mode ? Allons-nous laisser passer l'occasion de tout transformer ?

    Le Seuil tente, avec cette deuxième livraison des Cahiers éphémères et irréguliers, de nourrir ces interrogations bien légitimes en offrant plus d'une vingtaine de textes, d'entretiens et de dialogues qui à la fois décrivent exactement où nous en sommes et croisent les points de vue (parfois aussi le fer).

    Rutger Bregman s'y demande comment profiter de cette crise pour renverser la situation. Pierre Rosanvallon nous invite à inventer de nouveaux outils démocratiques pour faire face à la multiplication des états d'urgence. Aurélie Trouvé débat avec Laurent Jeanpierre et Razmig Keucheyan des stratégies possibles pour sortir du libéralisme. Tandis qu'Arlette Farge ouvre la voie à la littérature en rappelant notre fragilité, Michaël Foessel rappelle que l'infantilisation actuelle n'est qu'une interprétation inepte de ce qu'est la véritable puissance de l'enfance. Emanuele Coccia et Mathieu Potte-Bonneville réfléchissent à la place que nous voulons vraiment donner aux non-humains, interrogation qui a des échos dans les textes des écrivains Benjamin Labatut et Kapka Kassabova.

    On ne changera rien sans horizon, ouvrons-le, ouvrons les cahiers !

  • On savait que le cerveau était l’entité la plus complexe de l’univers connu. Mais les nouvelles découvertes démontrent que ses possibilités sont bien plus étonnantes qu’on ne le croyait. Non seulement il est totalement élastique – même âgé, handicapé, voire amputé, il peut se reconstruire, apprendre, inventer –, mais aussi totalement social – un cerveau n’existe qu’en résonance avec d’autres : nous sommes neuronalement constitués pour entrer en empathie. La combinaison de ces deux facultés permet de supposer que l’homo sapiens peut évoluer en changeant lui-même sa structure. Nous avons le pouvoir d'influer sur l’évolution de notre propre cerveau – encore faut-il savoir comment il fonctionne.Patrice Van Eersel, rédacteur en chef du magazine Clés, aborde ces questions avec cinq spécialistes, tous médecins et chercheurs :le neuropsychiatre et éthologue Boris Cyrulnik, qui démontre que la résilience repose sur la plasticité neuronale ;le neuropharmacologue Pierre Bustany, qui raconte comment les nouvelles techniques d’imagerie cérébrale ont révolutionné notre vision de la psyché ;le psychiatre Jean-Michel Oughourlian, qui établit le lien entre les « neurones miroirs » et le concept de « désir mimétique » ;le psychiatre Christophe André qui met en pratique les découvertes des neuro-cognitivistes sur les moines en méditation ;le psychothérapeute Thierry Janssen, qui s’interroge sur la médecine d’Orient, peut-être mieux outillée que la nôtre pour comprendre le cerveau.

  • Je n'y arriverai jamais ! Comment choisir mes études ? Pourquoi je ne réussis pas ? Comment arriver à tout retenir ? Comment trouver ma voie ?
    Tu es lycéen ou étudiant ? Toutes ces questions, et bien d'autres, tu te les poses. Comment t'aider ? Comment t'engager sur la voie de la « réussite », à l'école ou dans la vie en général ? Comment choisir ton chemin ? Et surtout le chemin qui te convient !
    La clé, c'est d'apprendre à te connaître, à connaître tes forces et tes faiblesses, la manière dont ton corps et ton cerveau fonctionnent (gestion mentale, type de mémoire, profils d'apprentissage...), à avoir confiance en toi, à déterminer ce qui t'épanouit pour réussir. À ton rythme, parce que nous sommes tous différents.
    La méthode Zeneduc te permettra de comprendre que ton meilleur atout, c'est toi !

    Apprends à gérer ton stress
    Détermine ton profil d'apprentissage personnalisé
    Adapte tes méthodes de travail
    Choisis ton orientation/tes études
    Et réussis dans la vie
    Ce guide est enrichi de nombreuses ressources numériques :

    des tests
    des videos
    des outils audio
    des documents personnalisables pour t'organiser

  • Vers le cyber-monde

    Humain et numérique en interaction

    Depuis la révolution industrielle, les dispositifs permettant aux humains de communiquer à distance ou de commander aux machines ont connu des développements considérables. Avec l'avènement de l'informatique, ils ont été radicalement transformés. Les équipements modernes sont désormais commandés via des écrans tactiles, à l'aide de la voix ou même de gestes. Internet, réseaux sociaux, réalité virtuelle, robots et objets connectés, tels sont les constituants du cyber-monde. Les dispositifs d'interaction établissent des passerelles entre le monde réel avec ses objets tangibles et le monde virtuel avec ses représentations abstraites.

    Le présent ouvrage expose comment les chercheurs répondent aux défis posés par la coexistence de ces deux mondes. Comment simplifier les interactions entre les objets et les humains ? Comment les rendre plus intuitives et plus ergonomiques ? Comment mesurer leur acceptabilité dans la société ? Quelles formes nouvelles pour l'immersion dans le cyber-monde ? Pour quels objectifs et quelles utilités ?

    Ces nouvelles avancées ne manquent pas de poser des questions éthiques cruciales. La captation de données personnelles, la reconnaissance faciale, l'analyse des émotions, la commande mentale et les prédictions des comportements humains sont de nature à nous troubler et à faire craindre une emprise de la machine sur l'humain. La recherche produit des objets qui, il y a peu de temps encore, relevaient de la science-fiction. Elle doit aussi contribuer à les rendre éthiques dans leur comportement et leur utilisation pour le bénéfice de l'humanité.

  • L'interruption volontaire de grossesse (IVG), légalisée en France en 1975, reste un droit à défendre parce qu'elle permet aux femmes de choisir et d'avorter de façon sécurisée.
    L'IVG est vécue différemment selon les femmes et peut représenter pour beaucoup un événement douloureux. C'est pourquoi l'IVG ne doit pas se réduire à un acte médical et doit être accompagnée par la parole : elle peut alors devenir un événement constructif dans la vie d'une femme.
    C'est ce que six professionnelles de santé - gynécologues, psychanalyste, psychologues et sage-femme - ont souhaité partager dans ce livre. Leur point de vue, forgé au cours de leurs années d'accompagnement pluridisciplinaire des femmes et renforcé dans leur groupe de parole, est développé à travers le récit de 23 cas cliniques.
    Adolescentes ou mères, seules ou en couple, les femmes, face au choix de l'IVG, se confrontent à leur histoire, à celle de leurs parents ou de leur couple, aux silences et aux violences qui parfois la traversent. En un mot, elles se confrontent à elles-mêmes.
    Chaque histoire est singulière : c'est ce qu'ont voulu montrer les auteurs en s'appuyant sur leur pratique clinique, leur expérience de l'écoute et de la prévention. Ces récits révèlent ce qui peut aider les femmes ayant vécu une IVG à sortir grandies grâce à la parole.
    Ce livre se veut un outil pour tous les professionnels, qu'ils soient médecins, sages-femmes, psychologues, infirmières, assistants sociaux, afin qu'ils soient sensibilisés et formés à la bienveillance, aux échanges de groupe et aux enseignements de la clinique de l'IVG sur la sexualité, la maternité, la contraception, la parentalité, la violence et la prévention. Il intéressera également toutes celles et ceux qui défendent les droits des femmes et notamment celui de choisir.

  • La clarté du Grevisse pour maîtriser le vocabulaire et manier avec aisance la langue française.

    L'origine des mots français (étymologie latine, emprunts aux langues romanes, germaniques et arabes...)
    La formation des mots (préfixation, suffixation, siglaison, abréviation, composition savante...)
    Les relations lexicales (homonymes, synonymes, contraires, champs lexicaux...)
    Le sens des mots (sens en contexte, connotation, sens propre et figuré, expressions...)
    Les figures de style et jeux de mots (calembour, acrostiche, ellipse, euphémisme, oxymore, métaphore...)
    La référence des étudiants en Lettres, en Traduction, en Sciences du langage et en Orthophonie, pour préparer leur concours et pour les accompagner ensuite.

  • De quoi le monde arabe est-il le nom ? La collection " Araborama ", créée par l'Institut du monde arabe et le Seuil, rassemble journalistes, intellectuels, écrivains, artistes et illustrateurs pour explorer ses réalités présentes, sa pluralité et son histoire.
    " D'où vient que le mot " arabe " sonne désuet ou étrangement déplacé ? Peut-on (encore) dire de quelqu'un qu'il est un Arabe ? Comme catégorisation d'un peuple, ce mot a été chargé d'antonymes, d'usages essentialistes et, bien sûr, racistes. Arabe, c'est un terme qui en français ne voyage pas seul. Vous me direz : Aucun mot ne voyage seul. Pourtant, si on pense aux expressions françaises qui contiennent le mot " arabe ", à ses évocations littéraires, à ses résonances dans l'actualité, il devient difficile d'user de ce terme innocemment, de se l'approprier.
    Quant au monde arabe, notre conscience – bienvenue – de la complexité des espaces et de leurs histoires différenciées nous enjoint à le mettre au pluriel. Aujourd'hui, il y a des mondes arabes, que l'on peut séparer et caractériser, et que parfois tout sépare. Mais le monde arabe, au singulier, ne serait plus qu'une fiction que l'on laisserait à quelques nostalgiques.
    Nous avons souhaité explorer ici l'ensemble de ses transformations, de ses identifications changeantes, sous différents angles et au travers d'écritures et de formes variées. Le tableau qui en résulte est foisonnant et coloré. Il n'offre pas de réponses définitives, seulement des jalons pour la suite. "
    Extraits de l'introduction de Leyla Dakhli.
    Ont contribué à cet ouvrage : Mariam Aboelezz, Jean-Luc Allouche, Fanny Arlandis, Christophe Ayad, Nabil Ayouch, Bertrand Badie, Orit Bashkin, Denis Bauchard, Hamit Bozarslan, Alexandra Buccianti, Guy Burak, Jaqueline Chabbi, Leyla Dakhli, Kamel Daoud, Nicolas Dot-Pouillard, Brahim El Mazned, Chirine El Messiri, Abaher El Sakka, Dorothée Engel, Alain Frachon, Vincent Geisser, Mathieu Guidere, Joumana Haddad, Nagham Nawzat Hasan, Coline Houssais, Boris James, Henry Laurens, Farouk Mardam-Bey, Issa Makhlouf, Nabil Mouline, Philippe Petriat, François Pouillon, Nasser Rabbat, Loïc Rivault, Arafat Sadallah, Victor Salama, Elias Sanbar, Alexandra Schwarzbrod, Leïla Vignal, Tassadit Yacine, Nada Yafi, Ahmed Youssef
    Avec les illustrations de Zeina Abirached, Rami Afifi, Duaa Alaamer, Sarah Al Abdali, Amal Al Ajmi, Sultan Al Ramahi, Ahmed Al Refaie, Abid Ayoub, Nassim Azarzar, Doa Bugis, Rama Duwaji, Naji El Mir, Roeqiya Fris, Zainab Fasiki, Nouri Flayhan, Tulip Hazbar, Ghani Hidouche, Rawand Issa, Jamaa Al-Yad Collective, Kuki Jijo, Mazen Kerbaj, L'homme Jaune, Ibticem Larbi, Raphaelle Macaron, Yasmin Maksousa, Zahra Marwan, Aya Mobaydeen, Shahad Nazer, Karl reMarks, William Sakhnini, Adnan Samman, Alaa Satir, Othman Selmi, Rexchouk, Yasmina Yasser

empty