Jean-Luc Coudray

  • L'océan cherche un avenir parce qu'il n'en a plus. Du moins, pas celui qu'il souhaite. Étouffé, intoxiqué, il espère une issue. Cette inquiétude de l'océan est aussi la nôtre. Car la connaissance de la gravité de nos actes ne nous empêche pas de continuer à détruire.
    Le temps presse.
    L'humanité a juste le temps de lire ce livre avant son demi-tour intérieur.
    Le savoir ne suffit pas. Il faut des représentations qui parlent à notre sensibilité. C'est pourquoi ces récits, déclinés sur un mode humoristique, proposent dix visions d'avenir pour tenter d'imaginer ce qui nous attend. Nous déployons, pour tuer la vie et organiser notre suicide, une intelligence et une créativité hors du commun. Ces mêmes qualités devraient plutôt servir à sauver l'océan et nous-mêmes.

  • Un des thèmes éternels de la littérature est la témérité, la présomption, la vaine gloire : un bateau pour soigner son image, une régate pour affirmer son ego, la mer comme miroir des vanités. Mais heureusement, la vraie passion de la mer finit par reprendre le dessus. Trois histoires inédites de « héros » de la mer : deux nouvelles d'un grand classique de la littérature, Émile Salgari (Le Corsaire noir et Les Pirates de la Malaisie) et un récit d'un auteur contemporain, Jean-Luc Coudray, explorateur ironique du malaise contemporain.
    Jean-Luc Coudray boucle ici sa trilogie maritime (après ses portraits de pirates et ses récits d'anticipation océanique) avec une évocation humoristique d'égos surdimensionnés qui naviguent sur la mer. Émile Salgari nous livre deux nouvelles légères et ironiques qui tranchent avec le ton de ses récits de pirates.

empty