• Arsène Lupin est gravement blessé lors d'un cambriolage qui tourne mal. Il réussit tout de même à se cacher dans le domaine qui entoure le manoir qu'il vient de visiter. Les métayers encerclent aussitôt le parc où s'est réfugié Lupin. Trois jours plus tard, et malgré l'aide de la police, celui-ci est toujours introuvable. C'est alors que débarque Isidore Beautrelet, un jeune lycéen de 17 ans à l'intelligence exceptionnelle. Bien décidé à montrer au monde entier que son esprit vaut celui de Lupin, il annonce aux policiers qu'il va découvrir où se terre le gentleman cambrioleur. Le lendemain, Isidore met à jour la cachette de Lupin. Mais malheureusement, celui-ci n'a pas survécu à ses blessures. Les gendarmes qui remontent le corps inanimé de Lupin découvrent un étrange parchemin incompréhensible dans ses poches. Pour eux, c'est un papier sans importance mais pour Isidore, c'est un code qu'il faut décrypter. Le jeune homme s'y attèle durant de longues journées. Après des semaines de recherches infructueuses, il finit par comprendre que le parchemin codé évoque une aiguille creuse où serait caché le trésor des rois de France. C'est alors qu'Arsène Lupin, que tous croyaient mort, frappe à sa porte...
    Découvrez ou redécouvrez en bande dessinée le célèbre chef-d'oeuvre du récit à énigmes de Maurice Leblanc !

  • Plus de vingt ans se sont écoulés depuis ces terribles journées d'août 1944...

    À l'époque, Krysztof Ostrowski combattait sous les ordres du lieutenant-colonel Aleksander Stefanowicz de la 1ère division blindée du général Maczek. Les « Polonais de la poche de Falaise », comme on les appelle aujourd'hui...
    Ils avaient rejoint l'Angleterre après l'invasion de l'Europe par Hitler, et le 30 juillet 1944, ils débarquent à Arromanches...
    Aussitôt engagés dans les combats au sud de Caen, ils vont jouer le premier rôle dans la fermeture de la Poche de Falaise.
    Les 19, 20 et 21 août 1944 resteront à jamais gravés dans leurs mémoires. Trois jours et trois nuits durant lesquels les armées allemandes prises au piège ont tenté par tous les moyens et avec l'énergie du désespoir de sortir de la nasse qui se resserrait d'heure en heure. Trois jours et trois nuits d'une extrême violence qui ont marqué la fin de la bataille de Normandie.

  • Toujours sur une idée de Régis Loisel et Jean-Charles Kraehn, l'affaire Malouine est le second tome des aventures de Fanch Karadec, l'enquêteur Breton.
    Après avoir brillamment mis fin aux agissements d'une secte dans le "Mystère Saint Yves", le voilà confronté bien malgré lui à l'agitation que va provoquer la découverte de deux cadavres. Encore une fois, sa curiosité le conduit à se mêler de choses dont il ne devrait pas. Pour les besoins de son enquête, qu'il mène en compagnie entre autres de son pote Serjio, marin pêcheur de son état, Fanch nous fait découvrir ou redécouvrir des lieux sublimes de Bretagne.

    Cette fois, c'est Saint Malo qui offre le décor principal de cette affaire.

  • Les ténèbres envahissent le royaume de France. Miné par la guerre et la famine, le pays risque de tomber aux mains des Anglais. Alors que le dauphin Charles, désavoué par sa propre mère, désespère de devenir un jour le roi, une jeune fille de Domrémy, guidée par des voix mystérieuses, sort de l'ombre et jure de le mener sur le trône. La prophétie de Merlin est en marche :
    « Le royaume perdu par une femme sera sauvé par une pucelle. » À la tête d'une petite troupe, portée par une ferveur et une volonté sans limite, celle que l'on nomme déjà Jeanne la Pucelle lève le siège d'Orléans. Derrière elle, le peuple de France reprend armes et courage pour se lancer à corps perdu dans la plus grandiose des épopées.

  • Lorsque Fanch Karadec est contacté par Goulven, il est loin de se douter que la demande de son ami va l'amener à rechercher une enfant disparue pendant la guerre 39/45. De Concarneau à Morlaix, en passant par Brest et le pays des Abers, l'enquêteur breton va mener son enquête la plus étrange en découvrant le passé parfois douloureux de familles aux lourds secrets ! Mais arrivera-t-il à temps pour les fiançailles de ses amis Sabine et Sergio ?
    Toujours sur une idée de Régis Loisel et Jean-Charles Kraehn, le troisième tome des aventures de Fanch Karadec nous fait découvrir ou redécouvrir des lieux sublimes de Bretagne. La particularité du troisième volet des aventures de l'enquêteur breton est que les origines de l'affaire qu'il doit résoudre se passe dans les années 1940 du coté de Brest. Il est maintenant bien établi dans sa fonction d'enquêteur et il n'hésite plus à pousser les portes de la vérité. Nous voyons Brest sous l'occupation, Brest détruit puis reconstruit... Un scénario mené tambour battant nous permet de voyager dans le temps pour enfin découvrir ce qu'est devenu cette enfant née dans cette période trouble de l'occupation. Le dessin et les couleurs donnent de la chaleur à cet ensemble ou l'humour n'est pas exclu.

  • Moi Guillaume... Figure mythique de Normandie et d'Angleterre, ascendant direct de l'actuelle famille régnante du Royaume-Uni, duc de Normandie et roi d'Angleterre, je suis tout cela à vos yeux.
    Mais ma vie a d'abord été celle d'un jeune orphelin, d'un bâtard qui s'est farouchement battu pour sa propre survie et la reconnaissance de son héritage.
    Ce destin à la fois unique et épique, tragique parfois mais aussi infiniment humain, le voici raconté. Suivez-moi de Falaise à Caen, de Bayeux à Rouen, de Flandre en Angleterre.
    Mon histoire c'est la vôtre, celle d'une région aussi, de la nation anglaise encore. J'ai vécu il y a 1000 ans, c'était hier...

  • Fanch Karadec vit tranquillement sa retraite d'enseignant entre ses copains, ses parties de pêche, ses amours... Lorsque la statue de Saint Yves est dérobée, il n'y prête pas spécialement attention... Mais quand l'un de ses anciens élèves est retrouvé crucifié à la roue d'une charrette et qu'il reçoit un courrier du mort, c'est le branle-bas de combat ! Aidé par ses amis Serge et René, sa soeur Léna et son fils Gérald, il va mener l'enquête. Sur une idée de Régis Loisel et Jean-Charles Kraehn, Le mystère Saint-Yves est le premier tome des aventures d'un Breton bon teint.

  • Paris, juillet 1957. Ayant perdu ses parents lors d'un braquage de banque, Geneviève Tomate vit depuis bientôt sept ans avec ses grands-parents. Elle en a aujourd'hui quatorze et vient tout juste de terminer la lecture du Seigneur des Anneaux. De cette découverte naît un formidable désir d'écriture : c'est décidé, elle sera écrivaine !
    Et comme c'est les vacances, elle compte s'y mettre au plus tôt. À sa demande, sa grand-mère part lui acheter le nécessaire pour son grand projet chez le mystérieux M. Kelinto, dont l'activité secrète d'alchimiste ne se révèle que dans l'arrière-boutique de sa librairie-papeterie.
    C'est en Normandie, pendant les vacances dans la maison familiale que Geneviève entame le premier chapitre de son grandiose récit. Mais l'étrange monsieur Kelinto n'a-t-il pas dit : « Avoir des rêves est la plus belle partie de la vie, Madame Tomate ! Et la vie est bien plus agréable si on tente d'aller à la rencontre de nos rêves. ».

    Le Talisman de Midolcans, c'est l'histoire de deux mondes qui cohabitent mais qui ne peuvent normalement pas se croiser et pour cause, il s'agit du monde réel et du monde de l'imaginaire. Les habitants qui peuplent l'un et l'autre monde ne se rencontrent jamais. Sauf dans les livres. Comment l'imaginaire d'une petite fille peut-il prendre forme dans le réel ? Ce premier tome met en place les différents protagonistes de l'histoire, décrit le monde dans lequel vit Geneviève Tomate et nous fait plonger dans son imaginaire de petite fille de 14 ans.

  • Un bon dessin valant mille explications, qui mieux que la Bande Dessinée pouvait résumer en quelques 80 pages ce qu'a été l'opération OVERLORD et le Débarquement allié en Normandie ?
    Sans parodier la célèbre formule d'un non moins célèbre journal qui s'adressait aux jeunes de 7 à 77 ans, force est de constater que la BD s'offre à un large public.
    Associant images et textes, elle peut tout à la fois être apparentée au cinéma et à la littérature mais a le don de faire court en allant à l'essentiel.
    Voilà certainement pourquoi elle se lit avec autant d'intérêt, que l'on soit enfant, ado, parent ou grand-parent.
    Puisse cet ouvrage à la fois transmettre le message des anciens qui connurent ces combats et cette période d'occupation, et passionner les plus jeunes en leur apprenant le prix de la liberté.
    Ce sont les voeux que je formule en soutenant au nom du Comité du Débarquement.

  • Chef-d'oeuvre du XIe siècle, la Tapisserie de Bayeux a une valeur documentaire exceptionnelle pour la connaissance de son époque. Elle offre à celui qui la découvre pour la première fois un tel foisonnement de détails sur les personnages, les vêtements, les bâtiments, les navires, qu'il peut se perdre dans cette toile qui peut être considérée comme la première bande dessinée du Moyen Âge.
    Bien sûr, l'art de la BD a bien évolué avec ses bulles, ses onomatopées et un vocabulaire spécifique à ce 8e art comme : avant-plan, angle de vue, cadrages, dialogues... mots qui peuvent eux-mêmes être apparentés au cinéma.
    Gilles Pivard et Arthur Shelton proposent un redécoupage de cette fresque dans une version plus proche de la bande dessinée contemporaine. Dans le souci de ne pas dénaturer cette oeuvre, ni les dessins ni le contenu historique des événements n'ont étés modifiés. Leur souhait a été de rendre la lecture de cette épopée la plus limpide possible et auprès d'un large public.

  • Un homme est retrouvé mort sur la plage d'Omaha en Normandie, un 4X4 sur la tête. C'est le début de l'enquête surnaturelle que va mener le journaliste Jean Fanal. Son père à disparu et les cadavres de touristes pas comme les autres s'accumulent.
    A l'arrivée, c'est toute l'existence de ce reporter taciturne, cynique et attachant qui va se voir bouleverser.
    Du 6 juin 44 à l'Amérique des années 20, Fanal découvrira qui est son père mais également qui il est lui-même, en exhumant de l'histoire une guerre oubliée qui fait rage en secret depuis des siècles. Des super-héros en Normandie ? Et pourquoi pas ? Le fantastique s'invite dans le quotidien bien rangé d'une petit journaliste de province. Nérac, Djian et Ternon nous livrent avec ""Private Liberty, l'échelle de Kent"", le premier acte d'un polar fantastique aux croisées du thriller historique et du comic book.

  • Ça y est le grandiose récit de Geneviève Tomate prend forme. Elle se sent, est écrivaine. Son imagination est débordante. L'héroïne de son récit épique s'appelle Guenièvre et elle vit des aventures extraordinaires.
    Geneviève se réfugie dans sa cabane et laisse libre cours à ses rêves, jusqu'au jour ou Citadol apparaît pour de vrai. Citadol celui-la même qu'elle a imaginé dans son roman comme étant le traducteur de Guenièvre est là devant elle.
    Dans ce 2e tome Geneviève Tomate nous fait toujours plonger dans son imaginaire de petite fille de 14 ans, mais cette fois la magie de Monsieur Kelinto, fait des miracles, et le rêve prend vie.

  • 1914... Le plus terrible et sanglant des conflits de l'Histoire vient de débuter. Il entraînera dans la mort plus de 18 millions de soldats.
    Alors qu'il n'est encore qu'un enfant, Ulysse voit son père et son frère quitter sa lumineuse garrigue pour rejoindre les terres sombres et souillées par la guerre à l'est de la France.
    Un conflit qui se voulait court et qui durera plus de quatre ans, volant l'enfance du jeune garçon pour en faire un combattant, prêt à tomber sur le champ d'honneur pour sa patrie...

  • Karolyn vit dans la forêt de Krozerland en compagnie d'un étrange animal du nom de Plumty. Ce dernier, facétieux et gourmand, s'en prend à un lapin qui ne se laisse pas faire du tout. Las, Plumty se venge sur un champignon, et l'ingurgite avec voracité.
    Malheureusement, il s'agit d'un champignon vénéneux et Plumty meurt. Karolyn, aux abois et très triste, rentre chez lui, terrassé de chagrin.
    Mais « tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir » lui dit un étrange insecte...

  • Gergovie

    Collectif

    • Orep
    • 13 Juillet 2017

    Cette bande dessinée historique permet de se replonger dans l'oeuvre de César et sa vision de la guerre des Gaules.
    Cette relecture s'enrichit des acquis récents de l'archéologie et donne ainsi une vue renouvelée de cet épisode de l'histoire, qui s'éloigne alors des récits et clichés traditionnels repris génération après génération.
    Une BD pleine de détails, qui se veut au plus près des faits rapportés par César, réinterprétés par les historiens et les archéologues à partir des découvertes les plus récentes.
    L'album, bien renseigné et bien dessiné, avec des restitutions de très haute qualité, notamment des camps fortifiés, le génie civil et militaire, les machines de la guerre des Gaules, dont le dénouement aurait pu modifier le cours de l'histoire.
    />

  • Le bonheur battait son plein pour Jean et Maryse Chenal. Trois ans d'amour et de rêves un peu fous. Un appartement avec vue sur mer, à Soulac, près de Bordeaux, un enfant allait naître, et tout était parfait. Mais le rêve s'est perdu en route. Aujourd'hui, Maryse ne survit que pour l'enfant qu'elle a perdu. Elle mange, elle remplit son ventre pour qu'il soit rond. Jean la regarde manger, dormir et s'accrocher à ce monde qui n'existe plus. Mais un soir, par la fenêtre. il voit l'Enfant nu. L'immeuble de Soulacsur- Mer est bien vide, le promoteur a déposé le bilan, les habitants ont tous déserté, sauf les Chenal. En cet hiver froid, seuls les dunes et les blockhaus entourent le chantier à l'abandon.
    Alors que ferait un enfant nu seul dehors ? Jean aurait-il perdu la tête ?

  • Lorsque Gozzola, soldat de l'armée napoléonienne traverse la ville de La Roche-Sur-Yon, il décide que c'est ici qu'il viendra s'installer son temps dans l'armée achevé. Cette ville née de la volonté de Napoléon Bonaparte alors Premier Consul de la République est une véritable ville nouvelle où tout est à construire. Gozzola s'épanouira dans cette effervescence. La naissance d'une ville sur fond de conquête napoléonienne. Au scénario et au dessin deux auteurs chevronnés.

  • Jacques habite un havre de paix. Tout roule pour lui, sa nana, son job, qu'est ce qui pourrait bien perturber cette tranquillité ? Bien sûr, barman dans un bar de nuit ce n'est pas toujours tout rose... La clientèle n'est pas de premier choix, mais cela met un peu d'originalité dans une vie grise... Et pourtant, en cette période proche de Noël c'est le rouge qui va faire basculer sa vie. Le rouge sang, le rouge de la trahison... "Le Havre, Au buveur d'étoiles", est un polar ayant pour principal acteur un barman de nuit. Ce bar où se rencontre toute une faune de noctambule, fournit une source inépuisable d'histoires sordides. Le deuxième personnage c'est la ville du Havre. Sombre et propice aux aventures nocturnes, cette grande ville portuaire offre tous les ingrédients du polar. Le style réaliste, le dessin en noir et blanc de Jay rehausse le côté sombre de l'histoire. Enfin le mélange savamment dosé du texte et de la bande dessinée donne une ambiance toute particulière où l'amertume du héros mêlée à ses rêves enfuis dégage comme une noire poésie.

  • Secteur de Sword Beach le 6 juin 1944. Wolfgang, lui, est allemand. Ils vont en effet se croiser ce jour-là, mais certaines circonstances marquantes pour les deux hommes les conduisent à se retrouver quelques années plus tard, et à devenir amis.
    On suit le parcours de Paul et du Commando Kieffer qui libère Ouistreham, mais aussi tous les préparatifs du débarquement comme les planeurs Horsa du côté du pont de Pégasus.
    Hélène, la future femme de Paul est étudiante à Caen. Elle va nous faire revivre la libération de Caen. Chacun des cinq albums consacrés au débarquement sur les plages normandes s?attache à raconter l?Histoire sur une des plages du plan Overlord (Omaha, Utah, Gold, Sword, Juno).
    Dans ce 4e tome, c?est la réconciliation Franco-Allemande qui est valorisée...

  • Durant la seconde guerre mondiale, le Canada a payé un lourd tribut lors de la libération de l'Europe : En août 1942, par manque de repères, le débarquement de Dieppe, appelé "Opération Jubilée", se solda par un cuisant échec et d'énormes pertes. Mais finalement, il s'avéra plein d'enseignements puisqu'il permit à l'Etat-major allié d'en préparer un autre : l' "Opération Neptune" du "plan Overlord" qui, lui, allait être décisif...
    Ce 6 juin 1944, les soldats canadiens débarquèrent sur les sables de Juno Beach. Pour eux, plus rien ne serait jamais comme avant. Et pourtant. Presque tous ces jeunes gars étaient des volontaires !
    Juno Beach / Dieppe est le cinquième des 5 albums consacrés au débarquement sur les plages Normandes. Chaque album s'attache à raconter l'Histoire sur une des plages du plan Overlord, (Omaha, Utah, Gold, Sword, Juno). Dans ce cinquième opus, c'est l'engagement qui est mis en avant en tentant de répondre à la question : "Qu'est-ce qui pousse un jeune Canadien à venir mourir en Normandie ?". Un dossier pédagogique accompagne comme à chaque fois la bande dessinée.

  • Moi Guillaume. Figure mythique de Normandie et d'Angleterre, ascendant direct de l'actuelle famille régnante du Royaume-Uni, duc de Normandie et roi d'Angleterre, je suis tout cela à vos yeux.
    Mais ma vie a d'abord été celle d'un jeune orphelin, d'un bâtard qui s'est farouchement battu pour sa propre survie et la reconnaissance de son héritage.
    Ce destin à la fois unique et épique, tragique parfois mais aussi infiniment humain, le voici raconté. Suivez-moi de Falaise à Caen, de Bayeux à Rouen, de Flandre en Angleterre.
    Mon histoire c'est la vôtre, celle d'une région aussi, de la nation anglaise encore. J'ai vécu il y a 1000 ans, c'était hier.

empty