Revue Onapratut

  • Ce livre rassemble pour la première fois en France les forces vives du Brésil d'aujourd'hui, qui témoignent de la diversité du pays avec une grande richesse de styles et des influences particulièrement variées.
    Né de rencontres à la Maison des Auteurs d'Angoulême, puis alimenté par les meilleures imaginations contemporaines, Quadrinhos offre une anthologie de dix-huit histoires libres et inattendues, qu'elles soient impertinentes, scandaleuses, politiques, drôles, bizarres, violentes ou douces. Un panorama de la jeune création brésilienne, où autrices et auteurs parlent de leur pays et du monde en général. Le tout accompagné par un dossier de 10 pages résumant l'histoire de la bande dessinée brésilienne, de ses débuts à aujourd'hui.

  • Sam est un chien d'1m80 portant costard-cravate et feutremou façon Bogart. Max, c'est cette petite chose hyperactive en forme de lapin qui l'accompagne. À eux deux, ils forment la Police Freelance.
    Leur mission ? Botter les fesses des vermines de tous poils, tout en mettant un maximum de boxon.
    Leurs méthodes ? Une imagination débordante, une complète inconscience et surtout un goût prononcé pour la violence gratuite.
    Des Philippines à l'hypermarché du coin, de la face cachée de la Lune à l'Égypte Ancienne, ils affrontent des cafards de 20 mètres de haut, des extra-terrestres en slip kangourou et des pirates libidineux.
    Et si la justice finit toujours par triompher, on ne peut pas dire que la morale soit forcément sauve.
    /> Toute une génération de joueurs a déjà perdu la raison en essayant d'adopter leur esprit tordu dans l'aventure vidéo ludique Sam & Max Hit the Road, produite par LucasArts en 1993. Peu d'entre eux le savent, mais à l'origine, Sam & Max est un comics culte aux États-Unis, couronné par deux Eisner Awards en 2007 et 2009.
    Depuis leur première apparition en 1987, les personnages créés par Steve Purcell ont envahi le monde du jeu vidéo, le dessin animé et le merchandising. Et pourtant, l'auteur leur a consacré moins de 200 pages en plus de 25 ans.
    L'intégralité de ces histoires est réunie pour la première fois en France aux éditions Onapratut. Outre les enquêtes délirantes de la Police Freelance, le recueil inclut les gags parodiques réalisés pour le magazine The Adventurer, et une galerie d'illustrations couleurs.

  • Max déprime ; il s'est fait larguer par Aurélie. Son vieux copain Phil vient lui remonter le moral : « Hors de question de rester à déprimer tout seul chez toi un samedi soir ! » Les deux amis partent écumer les troquets. Très vite, les verres (nombreux) et les rencontres (diverses) se succèdent.
    Sorte de Very Bad Trip en bande dessinée, cet album ravira les jeunes et les moins jeunes qui aiment ou ont aimé faire la fête entre copains !

  • Revoilà Popeye

    Collectif

    Depuis 1929, Popeye n'a jamais cessé de traîner son oeil borgne et sa vieille pipe dans notre imaginaire. Mais il ne faudrait pas non plus oublier la richesse du monde créé autour de lui par Elzie Crisler Segar : Wimpy et ses hamburgers, le cynique Popa, le doux Mimosa ou encore la maléfique Sorcière des mers. Une quarantaine d'auteurs contemporains ont donc entrepris de revisiter ce drôle d'univers et sa galerie de personnages hors du commun. Après les Nouveaux Pieds Nickelés, ce Revoilà Popeye relie une seconde fois le patrimoine et le présent de la bande dessinée. Entre aventure et humour, classicisme et parodie, des auteurs jeunes et moins jeunes, connus et moins connus, venus d'Angoulême, de Strasbourg ou d'Argentine livrent une biographie décalée du vieux marin.

  • Trivial pour cuite

    Elric Dufau

    Mathilde, la petite souris journaliste, est adepte du "Trivial pour Cuite", détournement éthylique du célèbre jeu de culture générale. Les règles sont simples : on boit un coup à chaque mauvaise réponse !
    Alors qu'elle prend tranquillement sa cuite dans un bar avec des amis, un savant fou décide qu'il va changer le monde grâce à un sérum d'intelligence. Il va le tester dans les bières à l'insu de nos amis. Pour ne rien arranger, un tueur en série sévit dans le quartier...
    Cette farce contemporaine aux personnages animaliers, qui rappellent ceux de Carl Barks ou Floyd Gottfredson, plaira aux adultes nostalgiques qui aiment boire un coup.

  • Damned ! La battemobile est en panne. Et Batteman a perdu son costume. Heureusement, Madame Lulu est là pour faire régner l'ordre en ville à sa place. Mais l'homme chauve-souris n'est plus ce qu'il était : travesti, humilié, accusé, saura-t-il échapper à la déchéance qui le guette ?
    Au-delà de l'exercice de la parodie, Batteman devient un personnage authentique, attachant dans son ridicule, aux prises avec une société cruelle qui le piétine sans s'en rendre compte. Le lecteur, impitoyable, rit sans arrêt du massacre de son icône. Pochep confirme ici tout le bien que son blog (en partie repris dans l'Écho des Savanes) laissait entrevoir de lui.

  • Les Pieds Nickelés sont plus que des personnages de bande dessinée : ce sont des symboles. Voleurs, flambeurs, voyageurs, ils ont traversé les mille réalités du vingtième siècle depuis leur création en 1908 par Louis Forton. Il était temps de les frotter au vingt-et-unième, dans un recueil regroupant des jeunes talents et des grands noms de la bande dessinée, tels François Duprat, Thibaut Soulcié, Olivier Ka, Waltch, Clotka, Lommsek, Wouzit, Walthéry, Olivier Schwartz, Hardy, Jeff Pourquié, Carali.
    Cet album est à la fois un hommage tendre au patrimoine du 9e art, un regard distancié sur le présent et une façon de faire découvrir au public de nouveaux auteurs.

  • Découvrez Monsieur Piche - Open bar, le livre de Radi

  • Découvrez Une cuite sinon rien, le livre de Fred Langout

  • Découvrez Je suis bourrée mais je t'aime quand même, le livre de Anaïs Blondet

  • Mon premier est une grosse boule orange, pas très intelligente et surmontée d'un chapeau à hélice. Mon second est une version négative de Mickey Mouse, sournoise et malheureuse. Mon troisième est un frigo qui donne deux yaourts par jour, un à la framboise (délicieux) et un autre au pruneau (dégoûtant). Mon quatrième est Dieu. Et mon tout est Nestor et Polux, une série totalement surprenante et complètement explosive peuplée de géants gourmands, de petits lutins syndicalistes et de dieux adeptes du dîner de cons. Une virée sans équivalent dans un monde de loufoquerie et de non-sens. Parue dans la défunte reprise du magazine Pif Gadget, Nestor et Polux s'est vite imposée comme la série marquante de ce titre, devenant même une référence pour ses différents lecteurs. Cette édition reprend l'intégralité des récits dessinés de Nestor et Polux dans une version deux fois plus longue que celle de Pif éditions, telle que l'avaient désirée les auteurs.

  • Le blog

    ,

    D'abord quelques cases muettes lancées comme un défi. Puis leur reprise par un autre dessinateur en une série de gags. Et enfin la réalisation d'une vaste saga, celle d'un jeune internaute confronté au monde impitoyable de la blogosphère. Un exercice de style à être ptdr.

empty