• Sur 2020 et 2021, une terrible pandémie a frappé le monde entier. Notre société et nos vies en ont été durablement bouleversées.
    Ce ouvrage se fait l'écho de ces nombreux altérations  :d'une part en expliquant à quel point notre langue française a su faire preuve d'inventivité pour parler de ce virus et aider à le combattre,d'autre part en montrant à travers des photographies très emblématiques des instantanés de nos vies et de notre quotidien affectés par la pandémie (rues de Paris désertes, port du masque généralisé, matchs sans public, grandes surfaces dévalisées en produit de première nécessité, faune sauvage réapparaissant dans les grandes villes, télétravail, isolement, école à la maison, hôpitaux saturés...)enfin en dressant un bilan des nouveaux mots et des nouveaux sens qui sont apparus dans notre langue.-De nombreux mots liés à a médecine et aux épidémies, qui étaient déjà présents au Petit Larousse, ont été amplement utilisés ces derniers mois par les médias et le grand public  : comorbidité, anticorps, agueusie, anosmie, cordon sanitaire, coronavirus, dyspnée, écouvillon, pandémie, télétravailler...
    -De nouveaux sens sont apparus  : barrière pour «  gestes barrières  », déplacement dérogatoire, distanciation physique,
    -De nouveaux mots ont émergés  : Covid-19, déconfinement, reconfinement, VPN,
    -Une néologie ludique a fait son apparition  : coronabdos, coronanniversaire, webinaire...
     

  • 300 fiches et 10 dossiers thématiques où Bernard Cerquiglini nous conte la langue française, son histoire et sa petite histoire. Sur le mode de la confidence et du clin d'oeil complice, il nous fait part de ses bizarreries, de ses particularités, etc.À l'instar, de Raymond Queneau, il sait bien « que le français est la langue qu'un français parle à un autre français, mais pas celle qu'un grammairien parle à un grammairien. ». Il n'est donc point question d'être ici docte et pontifiant, mais de satisfaire la curiosité de lecteurs prêts à partir à la découverte des trésors de culture qui se logent dans les anfractuosités verbales de notre langue.

  • « Envers l'accord du participe passé, notre société mêle révérence résignée, enseignement par routine, usage incompris, désinvolture mal assumée. Croyants, mais peu pratiquants, nous célébrons une énigme. Comment en est-on arrivé là ? C'est ce que nous allons voir. »

    Le linguiste Bernard Cerquiglini nous plonge dans l'histoire de l'accord du participe passé ; elle tient du roman. Il montre que ce fragment de syntaxe est, depuis des siècles, une question primordiale de la grammaire française, une source de controverses, l'emblème de la norme.

    Une lecture passionnante qui, déconstruisant le mythe d'une prétendue difficulté insurmontable, donne les clés de cet accord et du plaisir qu'on peut y prendre.

    Universitaire, linguiste, membre de l'Oulipo, Bernard Cerquiglini a exercé diverses fonctions au ministère de l'Éducation nationale, au ministère de la Culture et en Francophonie. Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur la langue, dont Le Ministre est enceinte ou La grande querelle de la féminisation des noms, disponible en Points « Le Goût des mots ».

  • La querelle de la féminisation des noms de métiers (titres, grades, fonctions...) est exemplaire du rôle de la langue dans notre pays. En dix ans, elle a rythmé un des changements les plus rapides et les plus étendus de son histoire. Mêlant, tout comme l'interminable débat orthographique, le linguistique et le politique, opposant les conservateurs et les interventionnistes, confrontant le patrimonial et le fonctionnel, elle fait du français une langue querelle. La récente controverse sur l'écriture inclusive l'a montré à nouveau.
    Rien n'est plus passionnant que les aventures de notre langue si on sait nous les raconter. Et c'est bien le talent de Bernard Cerquiglini, qui a su, au fil de ses livres, allier l'humour à la science du français tel qu'on le parle. Il retrace ici l'histoire savoureuse de cette féminisation, les arguments de ses acteurs, leurs hauteurs de vue et parfois leurs petitesses...
    Bernard Cerquiglini est un linguiste français, universitaire. Il a exercé de nombreuses fonctions au ministère de l'Éducation nationale, au Conseil supérieur de la langue française. Il présente l'émission quotidienne de format court Merci professeur! sur TV5 Monde et est l'auteur de nombreux ouvrages.

  • Voici un portrait du français 2.0. Découvrez ce français de demain, plus concis, plus musical, plus ciselé. Finies les périphrases et les mots à rallonges, vive cette nouvelle langue chantante  et percutante!
    Retrouvez plus de 600 exemples de troncations et amusez-vous à lire le début de «  La Recherche  » de Marcel Proust réécrit en troncat'.

empty