• Cathédrale Cardon

    Cardon

    Un homme nu marche seul, muni d'un modeste baluchon. Le long d'un chemin imaginaire, il a comme unique compagne la pierre taillée de l'édifice, abritant, au détour des coursives de l'immensité minérale, son cénacle personnel, composé tantôt de fantômes du passé, tantôt d'artéfacts mémorables. Introduit par une éclairante préface qui porte sur l'enfance de Cardon sous l'occupation allemande, Cathédrale décortique sur plus de cent-vingt dessins au style précis, fouillé et d'une fascinante intensité, sa vie d'artiste engagé. Ces dessins, commencés dans les années 1980, relatent les moments marquants de la jeunesse avec ses incompréhensions, ses plaisirs et ses peurs, et se muent vers l'âge adulte dans un ensemble composé d'influences artistiques, d'échappées nécessaires et d'un dégoût de la religion, des politiques et leurs fiascos successifs. Mais surgissent parfois également les espoirs. Cathédrale est un projet hors norme qui relève de la geste testamentaire. Synthèse graphique et symbolique du fameux style Cardon du Canard Enchaîné, ce livre crée un pont entre son travail d'auteur de bandes dessinées que les lecteurs ont pu découvrir dans les pages de L'Humanité Dimanche dans les années 1970 et ses dessins grands formats publiés au compte-goutte dans les différentes revues de Frédéric Pajak. À l'image de Notre-Dame de Paris, qui fut le premier choc esthétique de Cardon, Cathédrale est un monument : l'oeuvre d'une vie d'un dessinateur exceptionnel.

  • C'est la panique au poulailler. Marcel, le coq blanc, a disparu. Un sale coup du renard, les poules en sont persuadées.

    C'en est trop, les attaques incessantes du renard sont devenues insupportables. Les volatiles décident de riposter. Toutes les poules, les noires, les rousses et les blanches se rassemblent pour passer à l'action. Mais comment s'organiser ? En bataillons ? Par couleur ? Par taille ? Qui se postera aux premiers rangs de la nouvelle armée des gallinacés ? Les noires peut-être, puisque leur coq s'exprime avec tant de charisme ? Hors de question pour les poules blanches, qui veulent venger la disparition de leur bienaimé.
    Elles veulent passer en premier. Et d'abord, pourquoi le commandement reviendrait-il à un mâle ?

    Une histoire drôle et intelligente sur le pouvoir, la démocratie et la place de l'individu dans la société. Qui se referme sur une chute délicieusement amusante.

empty