• Derrière la plupart des dérives, souvent criminelles, de l'islam et ses excès intégristes, se trouve toujours un seul et même homme :  Ibn `Abd al-Wahhâb et ce n'est pas le moindre des mérites de ce petit texte de résumer à la fois sa vie, sa doctrine et en quoi elle constitue une déviation de l'islam.
      Ibn `Abd al-Wahhâb est en effet sans conteste le prédicateur qui aura le plus influencé l'islam ces derniers siècles. 
      Sans risquer de se tromper, on peut dire qu'il est à l'origine de la plus grande division de la communauté islamique et a réussi à créer une controverse qui se poursuit aujourd'hui encore plusieurs siècles après sa disparition.
      Il a réussi un tour de force : alors que ses traités ont été méprisés et ses déclarations réprouvées de son vivant, ils figurent désormais dans le cursus universitaire de plusieurs grandes universités islamiques. Et pourtant savants religieux ou simples universitaires s'accordent sur leur simplisme affligeant. 
      Tout en se référant à la doctrine de l'Unité (tawhîd), Ibn `Abd al-Wahhâb mettra l'accent sur quelques prescriptions sur ce qu'il est bien de faire ou de ne pas faire pour rester dans ce qu'il estime être la « voie droite ». Il fournit ainsi un prêt à penser à la portée de tous et un instrument de contrôle du peuple pour le pouvoir. 
      Une chose est certaine cependant : aujourd'hui, l'influence de ce prédicateur bénéficie a excédé désormais les frontières de l'Arabie dont il est originaire. 
      Étudier sa vie, son oeuvre et sa continuité est, à vrai dire, un enseignement pour quiconque veut comprendre comment on peut manipuler des foules incultes en manque de repères ou comment des circonstances historiques et géographiques exceptionnelles alliées à l'avidité de pouvoir de divers dirigeants peuvent faire d'un médiocre théologien une figure intellectuelle d'envergure planétaire.
      Son succès est allé de pair avec celui dévolu à son champion, Ibn Saoud, et à sa descendance. Le prédicateur a contribué de façon active à faire de ce petit gouvernant, au départ, à l'avenir incertain le gardien des deux lieux saints de l'islam.
    Ibn `Abd al-Wahhâb voyait dans la violence non seulement une nécessité mais le moyen de « défendre la citadelle de la foi ». Il est ainsi devenu le modèle, déclaré ou non, d'un grand nombre de néodjihadistes et de la plupart des intégristes. En déclarant sa seule compréhension de l'islam comme légitime, il a concouru à une standardisation de la foi et des pratiques qui se divisent ainsi en halâl (licites, les siennes) et harâm (illicites, celles des autres). 
    C'est afin de montrer en quoi sa pensée s'éloigne de l'islam des origines, tout en prétendant y revenir, et en soulignant l'affligeante misère de sa doctrine que l'auteur de ce texte, juriste et historien, a écrit cette étude, utile aussi bien aux musulmans actuels qu'à ceux qui désirent simplement comprendre comment on en est arrivé à la situation présente d'un monde où il n'est désormais plus de jour sans que l'islam ne fasse la une des actualités, le plus souvent à travers des attentats, des meurtres ou des comportements humainement aberrants.
      Lire ce texte sera utile à tous ceux qui désirent comprendre ce qui se passe aujourd'hui dans le monde et pourquoi.

empty