Editions Orizons

  • Tourangeau de naissance, Jacques Minot (1904-1982), a été mobilisé à Nevers en 1939. Lors de la drôle de guerre, il a pris la mesure du patriotisme de certains de ses camarades, mais aussi de l'impréparation de l'armée. Il a été capturé, placé dans un Stalag, s'en est évadé. Il a rejoint à Tours le Réseau F.F.I. Tour d'Auvergne. Jacques Minot n'a mis au propre ses souvenirs qu'en 1968 ; il y a joint des photos et divers documents dans un classeur qu'il a, beaucoup plus tard, confié à son neveu et filleul, Pierre Nougaret.

empty