• Dans cet ouvrage, à la fois essai, pamphlet et réflexion sur le théâtre de ces trente-cinq dernières années, l'auteur décrit les dérives d'une politique ministérielle technocratique, idéologiquement sectaire et qui a transformé le théâtre en un refuge pour une pseudo-élite. De faux iconoclastes et vrais carriéristes qui ont oublié que le vrai théâtre, fondé sur le drame, s'adresse à des publics, naïfs ou éclairés, plutôt qu'à des adeptes culturels.

  • Adolphe, riche et vieux célibataire, qui ne supporte pas la façon dont les femmes se comportent aujourd'hui en France, s'est converti à l'islam pour pouvoir épouser Anissa, une jeune maghrébine de 17 ans, fille d'un couple d'immigrés qu'il a installé dans l'une de ses propriétés, non loin de Marseille. Adolphe a arrangé le mariage avec ses parents, moyennant une grosse somme d'argent et divers avantages. Mais le jeune fils d'un de ses amis, en vacances dans le secteur, va ruiner ses projets...
    La Soumission des femmes - inspiré de L'École des femmes - est le troisième et dernier volet de la Trilogie Molière.

  • POLIT'CIRCUS - scènes de clowns en campagne électorale - a été créé en 2002 sur les ondes de France Culture, dans une réalisation de Myron Meerson. Et c'est par la radio et par la voix de Claude Piéplu, dans le rôle de Monsieur Loyal, que fut annoncée, quinze ans plus tôt, la naissance de l'Union En Marche, parti fondé par les deux clowns rivaux, et dont le nom a été repris au cours de la campagne de 2017.Aujourd'hui, c'est une série de cinq nouvelles scènes qui est publiée dans cette Saison 2. Bilan où il est permis de se tromper sans cesse, cote de popularité qu'il faut faire monter, écolobiobobologie pour sauver la planète, élections internes, bestiaire, les clowns de l'Union En Marche y inventent de nouveaux tours, de nouvelles mesures et musiques électorales, avant de décider de devenir eux-mêmes de vrais hommes politiques.

  • François Boyard (Orgon) ancien ambassadeur, très influent, et qui se pique de faire oeuvre de générosité, héberge chez lui un certain Krüger (Tartuffe), responsable humanitaire, et grand communiquant, dont il admire et soutient les engagements en faveur de tous les malheureux. Aussi voudrait-il que sa fille Marianne, petite amie de Patrice (Valère) devienne son assistante pour sa prochaine émission de télévision, mais les relations étranges de Krüger avec l'épouse de François, ont vite éloigné la jeune fille du grand aventurier... Cette pièce est la satire d'une hypocrisie actuelle, celle d'un carriérisme fondé sur le malheur et la misère des autres.

  • Cette pièce est une drôle d'enquête policière, entre raison et déraison, entre rationnel et irrationnel. "Monsieur Calixte a disparu !" Ce cri va entraîner les inspecteurs Plan et Max, armés de leurs logiques invincibles, dans une étrange recherche de l'introuvable qui les conduira, en l'espace d'une journée, des souterrains les plus étroits de l'âme humaine jusqu'aux cieux les plus élevés de ses constructions mystiques.

  • La campagne électorale bat son plein, cette semaine, au polit'circus! Boîte électorale qui distribue de l'argent, coffre à sonder, machine à résoudre tous les problèmes, bi-présidence, panacée électorale, promesses en bulles de savon, commissions de réflexion sur la réflexion, Union en marche, chasse au xénophile et au pédophobe, Electorathlon, musique électorale, tours et mesures s'enchaînent jour après jour. Cette pièce a été créée en avril 2002, sur les ondes de France Culture, sous forme de feuilletons en cinq épisodes.

empty