• Vif, audacieux, impertinent, rossant sans arrêt le commissaire (qui ici, en l'occurrence, s'appelle l'inspecteur Ganimard), traînant les coeurs après lui et mettant les rieurs de son côté, se moquant des situations acquises, ridiculisant les bourgeois, portant secours aux faibles, Arsène Lupin, gentleman cambrioleur est un Robin des Bois de la «Belle Epoque».
    Un Robin des Bois bien français : il ne se prend pas trop au sérieux, ses armes les plus meurtrières sont les traits d'esprit ; ce n'est pas un aristocrate qui vit comme un anarchiste mais un anarchiste qui vit comme un aristocrate. Arsène Lupin, après plus d'un demi-siècle, n'a pas vieilli. Il ne vieillira jamais en dépit de son chapeau haut de forme, de sa cape et de son monocle. 

  • L'inspecteur Ganimard triomphe: Arsène Lupin est enfin sous les verrous ! Mais le célèbre gentleman-cambrioleur semble s'amuser de la situation. Après une incroyable évasion, il annonce à sa prochaine victime le jour où il va lui voler sa collection d'oeuvres d'art... Un seul être est de taille à contrer ce génial malfaiteur : Herlock Sholmès, la star des détectives.

  • Arsène Lupin a-t-il enfin trouvé un adversaire à sa taille? Non content d'avoir élucidé le crime du château d'Ambrumésy, Isidore Beautrelet, jeune et génial détective amateur, s'est juré de le démasquer. Mais, pour cela, le garçon va devoir percer le secret le mieux gardé de l'histoire de France: le mystère de l'Aiguille creuse!

  • Le domaine du comte de Gesvres est «  visité  » en pleine nuit par des cambrioleurs. La fille du comte, et sa nièce, surprennent un homme en train de s'enfuir à travers le parc en transportant ce qui semble être un objet encombrant. Le secrétaire de ce dernier, est retrouvé mort. Seules l'arme du crime et une casquette de chauffeur ont été retrouvées..

  • ... À quarante ou cinquante mètres de cette arche imposante qu'on appelle la Porte d'Aval et qui s'élance du haut de la falaise, ainsi que la branche colossale d'un arbre, pour prendre racine dans les rocs sous-marins, s'érige un cône calcaire démesuré, et ce cône n'est qu'un bonnet d'écorce pointu posé sur du vide !
    Révélation prodigieuse ! Après Lupin, voilà que Beautrelet découvrait le mot de la grande énigme, qui a plané sur plus de vingt siècles ! Mot d'une importance suprême pour celui qui le possédait jadis, aux lointaines époques où des hordes de barbares parcouraient le vieux monde ! Mot magique qui ouvre l'antre cyclopéen à des tribus entières fuyant devant l'ennemi ! Mot mystérieux qui garde la porte de l'asile le plus inviolable ! Mot prestigieux qui donne le pouvoir et assure la prépondérance !

  • Arsène Lupin contre Herlock Sholmès ! L'homme qui défie toutes les polices françaises contre l'as des détectives anglais.
    « C'est justement quand je ne comprends plus que je soupçonne Arsène Lupin », avoue le célèbre limier anglais. Quand deux hommes aussi intelligents s'affrontent, leur duel est un grand spectacle.
    Qui a volé le petit secrétaire d'acajou contenant un billet de loterie gagnant ? Qui a volé la lampe juive, le diamant bleu, joyau de la couronne royale de France ? Qui joue les passe-murailles en plein Paris ? Arsène Lupin, toujours lui, l'éternel amoureux de la Dame Blonde, plus insolent, plus ingénieux que jamais, déjouant une à une toutes les ruses de l'Anglais par d'autres ruses plus étonnantes encore.   

  • On croyait Lupin mort, voilà qu'il ressurgit dans l'affaire d'un triple assassinat au Palace Hôtel. Rudolf Kessselbach, roi du diamant, de passage à Paris, son secrétaire et un malheureux employé de l'hôtel sont sauvagement tués. Le meurtre est signé de la main d'Arsène Lupin.  Pourtant, cela ne lui ressemble pas. Le gentleman-cambrioleur ne tue pas.  Il opère avec finesse, délicatesse et élégance. Alors, qui cherche à lui faire porter la responsabilité de ce meurtre cynique, et dans quel but ? Serait-il possible que Lupin finisse sous les verrous de la prison de la Santé ?

  • Intuition, intelligence, Arsène Lupin ne manque ni de l'une ni de l'autre. Mais quand le gentleman-cambrioleur se laisse aller aux confidences, le moment est trop rare pour ne pas être savouré. Enlèvements, trésors enfouis, complots mystérieux... L'homme aux multiples facettes déjouent tous les pièges, dénouent toutes les intrigues et fascinent ses alliés autant que ses adversaires.

  • A l'occasion de la diffusion de la partie 2 de la série Netflix LUPIN, le Livre de Poche Jeunesse publie la version intégrale de Arsène Lupin contre Sherlock Holmès incluant les deux nouvelles :  La Dame blonde suivie de  La Lampe juive.Lorsque le cambrioleur insouciant et audacieux fait face au détective obstiné et flegmatique, la rencontre promet d'être inoubliable  ! Lupin se réjouit d'être enfin confronté à un adversaire à sa taille. Après le vol d'un inestimable diamant bleu, les deux hommes vont rivaliser d'intelligence et de stratégie. Lequel aura le dernier mot  ?

  • L'arrestation d'Arsène Lupin a fait sensation. L'extraordinaire, le génial, l'invisible héros va devoir s'expliquer devant le juge sur ses trois cent quarante-quatre affaires de vol, cambriolage, escroquerie, chantage, recel, et sur l'assassinat du baron Altenheim. Pour Lupin, tout ceci n'est qu'une perte de temps. Il n'a pas l'intention de s'éterniser dans sa cellule de la prison de la Santé. Aidé par ses complices à l'extérieur, il tente de poursuivre ses activités. Mais un adversaire aussi puissant que lui, dont il ignore l'identité, l'empêche d'agir selon sa volonté.
     

  • Arsène Lupin mort ? Isodore Beautrelet, un lycéen surdoué détective à ses heures, n'y croit pas. Par ailleurs, le document de l'Aiguille creuse disparaît lui aussi. Ces deux disparitions cacheraient-elles quelque mystère ?

  • Arsène Lupin, gentleman cambrioleur : plus d'un siècle après sa création, ce personnage fascine toujours. Audacieux, insolent, à l'aise avec les aristocrates comme avec les voyous, Arsène Lupin ne cesse de se métamorphoser sous nos yeux. Bandit au grand coeur, véritable Robin des Bois de la Belle Époque, il se plaît à ridiculiser les puissants et à défier l'autorité mais surtout à venir en aide aux faibles et aux opprimés. Ses victoires ne sont donc pas celles de la violence qu'il exècre : elles résident essentiellement dans l'humiliation totale de ses adversaires et le triomphe de la justice. Dans ce recueil, qui réunit les plus belles aventures du gentleman cambrioleur, Arsène Lupin devra lutter, entre autres, contre un maître chanteur, une légende bretonne, un enquêteur qui use des ruses mêmes que lui, une aventurière mystérieuse et rien de moins que le plus grand détective anglais du monde : Herlock Sholmès !Préface de Michel Zink.

  • Trente écueils menaçants cernent l'île de Sarek en Bretagne. Les habitants superstitieux l'appellent «l'île aux trente cercueils». Une légende les hante : trente victimes doivent mourir en croix dont quatre femmes. Véronique d'Hergemont, venue chercher son fils après quatorze ans d'absence, a la désagréable surprise de voir ses initiales sur les bornes, sur les portes des chapelles et son visage sur un dessin de femme crucifiée ! L'étrange atmosphère des légendes celtes, cette «Pierre-Dieu qui donne mort ou vie», la prédiction sanglante, le monstrueux comte Vorski, voilà de quoi frissonner d'angoisse et de terreur. Arsène Lupin, heureusement, et un petit chien nommé Tout Va Bien, sont là pour affronter la malédiction ! Dans ce roman fantastique, le sens du suspense et de la mise en scène de Maurice Leblanc fait ressortir l'humour du dénouement. 

  • « Allô, le service de la Sûreté ? M. l'inspecteur principal Ganimard est-il ici ? Pas avant vingt minutes ? Dommage ! Enfin. Quand il sera là, vous lui direz ceci de la part de Mme Dugrival. Oui, Mme Nicolas Dugrival. Vous lui direz qu'il vienne chez moi. Il ouvrira la porte de mon armoire à glace et, cette porte ouverte, il constatera que l'armoire cache une issue qui fait communiquer ma chambre avec deux pièces. Dans l'une d'elles, il y a un homme solidement ligoté. C'est le voleur, l'assassin de Dugrival. Vous ne me croyez pas ? Avertissez M. Ganimard. Il me croira, lui. Ah ! J'oubliais le nom de l'individu : Arsène Lupin »

  • Quel intérêt peut avoir ce bouchon de cristal que tant de gens veulent posséder par tous les moyens, y compris le meurtre ?
    Le plus difficile dans une affaire, nous dit Arsène Lupin, souvent, ce n'est pas d'aboutir, c'est de débuter. En l'occurrence, par où débuter ? Quel chemin suivre ? Sans rien connaître, sans savoir quelle partie était jouée, quelles étaient les cartes et qui tenait l'enjeu, Arsène Lupin se jette au plus fort de la bataille. Mais l'adversaire se révèle très vite redoutable et Lupin est plusieurs fois renvoyé à la case départ. Le jeu sera impitoyable, le suspense poignant.
    Arsène Lupin, le gentleman-cambrioleur, l'éternel séducteur, l'insolent, réussira-t-il à déjouer les forces du mal et de la haine ?
     

  • Le tome 1 ressuscitait les premières aventures d'Arsène Lupin, telles qu'elles avaient été publiées dans le magazine Je sais tout au tout début du XXe siècle.
    Ce second tome commence avec les dernières « Confidences » du célèbre gentleman-cambrioleur, parues entre 1911 et 1913.
    Considéré comme un chef-d'oeuvre de la littérature policière, « L'Aiguille creuse » constitue ensuite la pièce maîtresse de ce volume. Cet immense roman d'amour et d'aventures avait été publié en sept épisodes entre 1908 et 1909. 
    Enfin, « Le Retour d'Arsène Lupin », comédie pleine de charme, est aussi un délicieux hommage de Maurice Leblanc à Alexandre Dumas et à son Monte-Cristo. C'est également l'ultime apparition d'Arsène Lupin dans Je sais tout.
    Passions, mystères, trahisons, rebondissements... sont au programme de ces Aventures extraordinaires, composées de 16 « épisodes » au total avec, toujours, leurs illustrations d'origine.
    L'ouvrage accompagnera les fans de Lupin au moment de la 2e saison de la série sur Netflix.
    Maurice Leblanc (1864-1941) est l'auteur de nombreux romans policiers et d'aventures. ll est le créateur du célèbre gentleman cambrioleur Arsène Lupin. 

  • Connaissez-vous Arsène Lupin en prison, L'évasion d'Arsène Lupin, Le mystérieux voyageur, Le collier de la reine, Le coffre-fort de Mme Imbert ? Avant d'écrire des romans, Maurice Leblanc a commencé à raconter les aventures d'Arsène Lupin sous forme de romans-feuilletons illustrés dans le magazine Je sais tout, à partir de 1905. Les versions ultérieures, à l'action plus lente, ont été modernisées mais ont perdu leur aspect feuilletonesque. On découvre dans ces premières versions au rythme nerveux des contes cruels, des fables douces-amères. On assiste à la naissance d'un héros éternel, à l'éclosion d'un des mythes éternels de la littérature française.
    Cette édition est la première à proposer l'intégrale des romans-feuilletons dans leur version originale, une mise en page similaire à celle d'origine et la totalité des illustrations de l'époque. 
    Maurice Leblanc (1864-1941) est l'auteur de nombreux romans policiers et d'aventures. ll est le créateur du célèbre gentleman-cambrioleur Arsène Lupin. 

  • Le clou de la manifestation doit être l'apparition sur la scène de l'Opéra de la ravissante Régine Aubry dont la robe est recouverte d'une merveilleuse tunique ornée des diamants les plus purs. Malgré la fortune que cela représente, le galant lapidaire Van Houben qui l'a ainsi parée pour la séduire n'est pas trop inquiet. Comme il l'explique à Jean d'Enneris qui se trouve dans sa loge, le brigadier Béchoux, ce policier qui s'est rendu célèbre par sa collaboration avec le mystérieux Jim Barnett, de l'Agence Barnett et Cie, répond de tout.
    Coup de théâtre, Régine est enlevée !
    Une affaire passionnante pour d'Enneris (Arsène Lupin, bien sûr !) : les diamants du gros Van Houben sont loin de lui être indifférents et puis les femmes qui se trouvent mêlées à cette aventure sont si jolies...

  • C'est ici la première aventure d'Arsène Lupin, et sans doute eût-elle été publiée avant les autres s'il ne s'y était maintes fois et résolument opposé.
    «Non, disait-il, entre la comtesse de Cagliostro et moi, tout n'est pas réglé. Attendons.»
    L'attente dura plus qu'il ne le prévoyait. Un quart de siècle se passa avant le règlement définitif. Et c'est aujourd'hui seulement qu'il est permis de raconter ce que fut l'effroyable duel d'amour qui mit aux prises un enfant de vingt ans et la fille de Cagliostro.

  • Édition enrichie (Présentation, notes et chronologie)Les aventures d'Arsène Lupin commencent... par son arrestation ! C'est en effet le thème de la première histoire imaginée par Maurice Leblanc en 1905, à la demande d'un directeur de journal, autour de ce personnage appelé à une célébrité mondiale.
    Mais qu'importe : depuis sa cellule de la Santé, le génial et ironique cambrioleur est parfaitement capable d'organiser le « déménagement » des oeuvres d'art d'un vieux collectionneur, reclus dans un château inviolable...
    Dès ces premiers exploits, Arsène Lupin apparaît tel que le dépeindront la verve et l'imagination intarissables de son créateur : gouailleur comme un gamin de Paris, raffiné comme un prince, insolent, léger et insaisissable.
    Edition de Marie-France Azéma.

  • L'un des événements les plus incompréhensibles de l'époque qui précéda la guerre fut ce qu'on appela l'affaire de la Dame à la Hache. La solution n'en fut pas connue, et elle ne l'eût jamais été si les circonstances n'avaient pas obligé le prince Rénine - devons-nous dire Arsène Lupin ? - à s'en occuper, et si nous n'en pouvions donner aujourd'hui, d'après ses confidences, le récit authentique...
    Le mobile ? Les cinq femmes avaient été entièrement dépouillées de leurs bijoux, porte-monnaie et objets de valeur. Mais on pouvait aussi bien attribuer le vol à des maraudeurs et à des passants, puisque les cadavres gisaient dans des endroits déserts. Devait-on supposer l'exécution d'une vengeance, ou bien d'un plan destiné à éliminer des individus ayant un lien entre eux, susceptibles, par exemple, de bénéficier d'un héritage ? 

  • Un fabuleux héritage américain déclenche des crimes en cascade sur le sol français. Si l'on ne retrouve pas les descendants de la famille Roussel, l'argent sera remis à Don Luis Perenna, ancien légionnaire au Maroc, deux fois décoré. Coup de théâtre ! Ce héros est... Arsène Lupin. Il ne lui est pas plus difficile en effet d'être un noble espagnol que le chef de la Sûreté à Paris, d'être vivant tout en étant mort, de sauver la femme qu'il aime des dents du tigre !
    Aventurier de génie, homme d'humour qui baptise sa maison « Le Clos des Lupins », tendre amoureux qui risque la mort pour sa bien-aimée, redresseur de torts implacable et juste, Arsène Lupin est toujours aussi puissant, ironique et séduisant. Mais arrivera-t-il à faire cesser ce jeu de massacre ?

  • "Antonine ?... Clara ?... laquelle de ces deux figures constituait la véritable personnalité de l'être charmant qu'il avait rencontré ? Elle avait à la fois le sourire le plus franc et le plus mystérieux, le regard le plus candide et les yeux les plus voluptueux, l'aspect le plus ingénu et l'air le plus inquiétant. "
    Arsène Lupin, dit Raoul, résout, bien sûr, le premier, une ténébreuse affaire de meurtre, et avec quelle maestria ! Amoureux, il risque sa vie. Ingénieux, il s'échappe alors qu'il est cerné par la police ou les truands. Insolent, il joue des tours aux deux.
    Le gentleman-cambrioleur est au mieux de sa forme pour notre plus grand bonheur.
     

  • 1921. Arsène Lupin se consacre désormais à l'éducation des enfants pauvres de la « zône » au nord de Paris. Mais des « forces obscures » veulent s'approprier un livre mystérieux, propriété de l'un de ses ancêtres, général d'Empire. Ces forbans sont prêts à tout, y compris à mettre en péril la vie de Cora de Lerne, « dernier et unique amour » du célèbre gentleman-cambrioleur. Écrite en 1936, cette ultime aventure d'Arsène Lupin aura attendu soixantequinze ans avant d'être publiée. Maurice Leblanc, affaibli par la maladie, n'avait pu achever l'adaptation de son roman en feuilleton pour une première parution dans la presse. Intrigues historiques, fausses pistes, trahisons et... passion amoureuse, tous les ingrédients des « Arsène Lupin » sont réunis dans cette histoire à rebondissements. Avec, en plus, une atmosphère très particulière et un certain « Capitaine Cocorico »...

empty