• Célébré comme un chef-d'oeuvre du cinéma, L'Empire des sens est le film le plus connu de Nagisa Ôshima. Connait-on pour autant la vie de la femme des années 30 qui l'inspira : Abe Sada, geisha, prostituée et amante passionnée ? Témoin de l'ouverture et de la modernisation du Japon, du nationalisme et de la seconde guerre mondiale, Abe Sada était une enfant du siècle et son destin hors normes la mènera jusqu'au milieu des années 80.
    Martyre de la condition féminine japonaise, criminelle, et personnalité publique, Abe Sada fut pour Ôshima une héroïne révolutionnaire.
    Retracer l'histoire du film, de sa genèse à sa projection cannoise en 1976 jusqu'à son procès au Japon, est l'occasion de revenir sur la détermination politique d'Ôshima et sa lutte pour la liberté d'expression.

  • Consacré à la J-Horror, expression désignant les films d'horreur nippons tournés à partir de la fin des années 1980, cet essai revient sur les racines du genre qui plongent dans une riche tradition culturelle, tout en évoquant le Japon d'aujourd'hui, ses mutations et ses crises. La part belle est donnée au mythe moderne de Sadako, le fantôme de Ring, créé par l'écrivain Koji Suzuki, repris dans le film de Nakata et ses suites, sans oublier les remakes américains. Sont aussi explorés les lieux privilégiés de la J-Horror, ainsi que les légendes urbaines, comme celle d'Hanako, la femme défigurée. L'ensemble est enrichi d'entretiens réalisés au Japon par l'auteur avec les créateurs majeurs de la fiction d'horreur nippone, réunis pour la première fois dans un ouvrage en France.

empty