Humour

  • Voici un roman-photo comme vous n'en avez jamais vu. Jalousies, trahisons, bagarres, cafés gourmands, photocopieuses en panne et tendres baisers: Clémentine Mélois, plasticienne, écrivaine et membre de l'Oulipo, connue pour ses détournements de classiques de la littérature revus et passés à la moulinette de la culture pop (Cent titres, Grasset 2014) s'empare du très populaire roman-photo pour étudier le langage dans toutes ses fonctions. Au fil de dix-huit histoires hilarantes, on découvrira des hommes et des femmes en proie à toutes les dépravations lexicales, des employés de bureau désorientés, un agent immobilier malmené, un catcheur mexicain, des pantalons pattes d'éléphants et même un certain Roland Barthes.

  • Garder le cap

    Sempé

    En feuilletant les pages de cet album, nous sommes comme chaque fois incroyablement touchés par la délicatesse du trait, la subtilité et la mélancolie de l'esprit de Sempé. Se dégage aussi des dessins une forme d'élégance morale, discrète et toujours amusée.
    La plume de Sempé traduit sa vision tendrement ironique de nos travers et des travers du monde. Dans ce livre, on retrouve le meilleur de l'humour fin, subtil et allusif, allié à un formidable sens du dérisoire, qui caractérise toute l'oeuvre de Sempé.
    Observateur incomparable de nos vies quotidiennes, Sempé réunit ici ses meilleurs dessins inédits.

  • Issue d'une rencontre malencontreuse entre art culinaire et zoologie, une maladie étrange décime un village de Chine. Puis à l'aube du printemps, la terreur s'installe sur le territoire français. Le président de la République scande sur les écrans : "Nous sommes en guerre. " Dans la peur, les commerces ferment et les Français s'enferment. D'abord publié sous la forme d'un "Journal d'une pandémie" sur le site Internet de Charlie Hebdo, ce premier album d'auteur retrace la déambulation de Félix à Paris entre les postillons à tête chercheuse et les mesures gouvernementales contradictoires.
    Félix alterne critique cinglante et tendresse envers ses compatriotes, avec des zestes acidulés d'autobiographie. Malgré un contexte sanitaire peu propice au rire, il vise juste pour détourner notre attention, taper là où ça fait mal et créer un univers drolatique grinçant et stratosphérique. D'une précision quasi documentaire, la richesse de la narration est sublimée par l'aspect protéiforme du trait.
    Postillons pourrait être un chef d'oeuvre de science-fiction sauf que tout est vrai dans ce récit apocalyptique couronné d'une préface de Yannick Haenel - illustrée par Willem - et d'une planche de Vuillemin en guise d'épilogue.

  • Raoul taburin, l'illustre marchand de cycles de saint-céron, cache un terrible secret : il n'a jamais réussi à tenir sur une selle.
    Son talent de réparateur lui vaut cependant de solides amitiés : sauveur bilongue, vainqueur d'une étape du tour de france, le père forton qui lui cédera son fonds de commerce et surtout hervé figougne, le célèbre photographe. mais voilà que celui-ci demande à raoul de poser pour lui, à vélo, sur une route bordée de précipices.

  • Vous pensiez déjà tout savoir sur nos adorables animaux de compagnie à fourrure, mais saviez-vous qu'Abraham Lincoln avait quatre chats à la Maison Blanche ? Que les chats sont intolérants au lactose ?
    Et surtout, saviez-vous qu'ils viennent de l'espace ?
    Alberto Montt souffre de chatophilie aiguë. Ce dessinateur star au Chili est fasciné par les chats depuis des décennies. C'est le tout premier animal qu'il a dessiné quand il était enfant et il a décidé de leur consacrer ce livre pour vous aider à déterminer si vous souffrez du même mal que lui (petit indice : si votre photo de profil sur les réseaux sociaux est celle de votre chat, c'est gagné). Mais Alberto en profite aussi pour raconter l'histoire ultra secrète de l'invasion de la Terre par les chats et il dévoile les astuces qu'ils ont trouvées pour dominer l'espèce humaine et nous obliger à acheter des livres d'humour sur les félins. En très grandes quantités.

  • Le 1er janvier c'est la journée mondiale de la paix.
    Le 6 janvier c'est l'Épiphanie.
    Le 25 mai c'est la journée mondiale de l'hygiène des mains.
    Le 26 mai c'est l'anniversaire de la naissance de John Wayne.
    Le 2 août c'est l'anniversaire de la mort d'Henri III.
    Le 6 septembre c'est la journée mondiale de la sensibilisation aux vautours.
    Etc.
    À chaque jour de l'année est rattachée une célébration, parfois sérieuse, parfois cocasse, mais toujours authentique. En face, on a placé une pensée de Pierre Desproges (extraite de ses ouvres complètes), en rapport ou en opposition avec ladite célébration. L'effet est presque toujours comique et, dans tous les cas, détonnant.

  • Pascal Rabaté adapte le récit autobiographique de François Morel dans une BD drôle et poétique.

    On n'est pas sérieux quand on a douze ans. On tombe amoureux. Isabelle Samain.
    Son nom est un refrain, sa beauté, une chanson d'amour. On la guette, on se pâme, on fantasme, on la désire. C'est aujourd'hui que je vous aime est un récit autobiographique. François Morel est « tous les garçons de cet âge ». Le comédien nous raconte les amours débutantes, balbutiantes et gauches, désespérées et hilarantes.

  • Beaucoup connaissent le travail de Jean-Jacques Sempé grâce à ses albums ou ses publications régulières dans différents journaux français ou étrangers.
    Peu savent que des centaines de dessins inédits demeurent dans les cartons de son atelier qui permettent de reconstituer l'étonnant parcours d'un travailleur opiniâtre.
    Des griffonnages sur les papiers à en-tête de son employeur en 1950 aux premières ébauches signées DRO publiées dès 1950 dans SUD-Ouest, des premiers dessins signés Sempé dans Sud-ouest Dimanche à la naissance du Petit Nicolas dans Moustique, journal belge, de la chronique hebdomadaire dans L'Express ou Paris-Match aux dessins récents encore inédits, on suit avec passion le cheminement d'un talent qui se révèle et s'affirme au fil des ans.
    Peu à peu, le trait sec et rugueux gagne en précision, en fluidité. Les gags habiles des débuts laissent place à un souci constant des détails et des décors.
    Observateur déconcerté et amusé du monde qui l'entoure, le dessinateur en vient à ausculter, mine de rien, l'âme humaine en se jouant de la disproportion des situations, des rôles, des propos ou des pensées que tiennent ses personnages;
    Au désir de faire rire de ses débuts, Sempé préfère peu à peu faire sourire en maniant la litote et la prétérition, avec pour seul souci « de trouver la note juste ».
    Au fil des pages où pointe une mélancolie douce mais permanente, s'affirme clairement la personnalité d'un artiste dont chaque dessin livre une part de sa personnalité : « Je m'en aperçois des années après : je peux dessiner une vieille dame dans la rue ou sur un vélo, et ce peut être moi de façon déguisée. Parce qu'elle porte avec elle la même incertitude que je ressens chaque matin devant ma table de travail » Un livre à découvrir comme une autobiographie inconsciente...

  • Un peu de Paris

    Sempé

    Un peu de Paris est un album entièrement consacré à la capitale, mais vue avec l'humour et l'oeil inimitables de Sempé, où l'on retrouve, à travers les scènes et les lieux du Paris qu'il aime, toute la tendresse et l'ironie délicatement distanciée qui ont fait le succès des albums précédents.

  • « En choisissant ce titre dont la farineuse délicatesse n'échappera pas au gourmet, écrivait Desproges en 1984, je pensais le justifier dans ces colonnes au retour d'une escapade vénitienne ou d'une échappée florentine. Or, c'est du Québec, où j'ai assumé pendant dix jours mes responsabilités de clown francophone, que je rentre aujourd'hui, et du Québec aussi que je rapporte, outre un rebutant porte-clés en pépé phoque pour mon aînée, et un improbable cache-pot en genou de caribou pour ma cadette, le plus riche souvenir de pâtes alimentaires que nouillophile puisse rêver. » Si Pierre Desproges fut « nouillophile », il était surtout, au sens plus large, un grand amateur de cuisine et de vins. Déjà dans les réquisitoires du Tribunal des fragrants délires, il affirmait : « C'est très important de bien manger. Personnellement, je me suis toujours méfié des gens qui n'aimaient pas les plaisirs de la table. » « Encore des nouilles », ce sont au départ des textes que Desproges écrivit entre 1984 et 1985 pour la revue Cuisine et Vins de France. Ces chroniques, rassemblées pour la première fois en volume, accompagnées de textes qui ont trait à la cuisine, à son amour de la chair et de la chère, sont illustrées par les dessinateurs de Charlie Hebdo.

    Desproges transforme une tartine de pâté, la cuisine italienne au Québec, la misogynie au restaurant, des recettes insolites, absurdes, ou un quignon de pain pour saucer l'assiette en chroniques gouleyantes ! Les dessinateurs de Charlie Hebdo les subliment.

    Illustré par Cabu, Catherine, Charb, Luz, Riss, Tignous et Wolinski.

  • Grand homme au service des petites gens, inventeur du concept, aujourd'hui fameux, de génie de proximité, le professeur Michel voies livre ici les fruits d'un cerveau aux ramifications infinies, dont le génie foisonnant fait plier jusqu'à vous les branches d'une science en perpétuel progrès.

  • Hiroshiman, le surhomme atomique

    Rifo

    Le héros le plus radioactif de l'univers revient avec Hiroshiman, le surhomme atomique, une BD inédite en couleur dans laquelle Rifo dévoile la genèse d'Hiroshiman. En 1945, les Américains découvrent un être humain doté de pouvoirs surnaturels. Les Russes cherchent à tout prix à s'en emparer afin de posséder la suprématie de l'ère nucléaire. Au même moment, des extraterrestres de la planète Métaluna débarquent sur Terre pour nous avertir de la fin du monde...
    En somme, un récit dégoulinant d'amour et d'espoir. Dans un passé en pleine mutation, Rifo joue avec les lieux communs du genre post-apocalyptique dans un contexte de seconde Guerre Mondiale pour vous faire rire à vous tenir les côtes. Un album qui met l'international à l'honneur et qui saura ravir les fans de Kubrick, Schwarzy et Manet (oui, les trois ensemble). Devenu introuvable en librairies, les éditions Rouquemoute ont ressuscité Hiroshiman en 2016 avec la publication du volume 1 de L'intégrale d'Hiroshiman, suivi d'un volume 2 en 2018.
    Créé par Rifo en 1991, Hiroshiman, le surhomme atomique célèbre les 30 ans des aventures abracadabrantesques du seul et unique héros atomique.

  • Musique

    Sempé

    • Denoel
    • 9 Novembre 2017

    Après avoir évoqué son Amérique ( Sempé à New York, 2009), après avoir célébré l'insouciance de l'enfance ( Enfances, 2011) et s'être interrogé sur la difficulté d'une amitié durable ( Sincères amitiés, 2015), Sempé célèbre cette fois la musique et les musiciens.
    Dans ses longues conversations avec Marc Lecarpentier, il révèle sa passion pour le jazz, son amour pour Debussy, son admiration pour l'orchestre de Ray Ventura, qui « lui a sauvé la vie ». Dessinateur d'humour alors qu'il rêvait d'être pianiste, Jean-Jacques Sempé raconte ses dîners fantasmés avec Duke Ellington, Ravel et Satie, son émotion devant le premier disque qu'il écoute dans une boutique à Bordeaux, son goût immarcescible pour les chansons de Paul Misraki ou Charles Trenet « qui touchaient à la grâce, avant que la légèreté devienne suspecte... ».
    Ces dessins inédits rendent un hommage enjoué et radieux à ces musiciens professionnels ou amateurs, enfants débutants ou adultes émouvants. Comme pour témoigner du rapport intime entre la musique et le dessin d'humour qui invite avec bonhomie et bienveillance à la fantaisie et au rêve.

  • Ce livre ne fait pas l'éloge de la culture andalouse.
    Formidable concentré d'humour richement illustré, il contient de magnifiques réclames vouées à promouvoir le Picrate des Caraïbes, les Restos du Caire ou la Grande Roue Bignole, mais aussi une flopée de maximes, dictons, proverbes absurdes... et une fabuleuse biographie de l'auteur ! Après le succès (très applaudi) de l'ouvrage "Les moustiques n'aiment pas les applaudissements" ce deuxième opus est sans aucun doute le compagnon idéal pour mettre de l'ambiance dans vos soirées pince-fesses.
    Il peut aussi être utile pour caler une table basse ou une armoire normande.

  • Qui mange un chien chie Ouah Ouah.
    Nul n'est prophète à Pompéi. On ne dit pas "Javellisé " mais " J'ai lu "... mais aussi moult réclames hilarantes vantant les bienfaits de l'homme des Tavernes, de l'huile à Rachid ou des lits Bidau... tels sont les ingrédients de cet ouvrage qui ne manquera pas de provoquer éclats de rire, maux de ventre et admiration, même chez les plus blasés !

  • De nouveaux dictons, maximes, blagues, aphorismes et sentences définitives, totalement inédits et toujours moult réclames hilarantes destinées à vanter avec brio les produits les plus divers !

    Qui est Auguste Derrière ?
    Au début du XXe siècle, Auguste Derrière a sans aucun doute été le fleuron du non-sens et du jeu de mot laid. Il révolutionna l'art naissant de la publicité par son approche peu commune du slogan, puis devint la coqueluche de l'élite culturelle de l'époque, avant de tomber dans les sombres profondeurs d'un oubli auquel il était plus que temps de mettre fin.

  • Après l'immense succès des livres Les moustiques n'aiment pas les applaudissements & Les fourmis n'aiment pas le flamenco, retrouvez l'esprit pétillant d'Auguste Derrière dans son nouvel opus :
    Les mites n'aiment pas les légendes. De nouveaux dictons, maximes, blagues, aphorismes et sentences définitives, totalement inédits :
    Un chapeau se transmet alors que le bob se lègue Ne pas confondre la vampire malade avec la sangsue alitée Madame, pour maigrir, portez donc des vêtements bouffant ! ...
    Des petites annonces essentielles :
    Entreprise à la noix recrute dactylo faisant des coquilles.
    Homme moderne échange dîner agité contre repas sage.
    ... et toujours moult réclames hilarantes destinées à vanter avec brio les produits les plus divers !
    /> Plus de 400 pensées, maximes, dictons et réclames désuètes absurdes !

  • « Ces enfants nous touchent de près parce qu'ils sont en un certain sens des monstres : ils sont la monstrueuse réduction enfantine de toutes les névroses d'un citoyen moderne de la civilisation industrielle. En eux nous retrouvons tout, Freud, la massification, la culture absorbée par les «Digests», la lutte frustrée pour le succès, la quête de sympathie, la solitude, l'arrogance, le consentement passif et la protestation névrotique. Mais tous ces éléments-là ne jaillissent pas tels que nous les connaissons, de la bouche d'un groupe d'innocents : ils sont pensés et restitués après avoir traversé le filtre de l'innocence. » (Umberto Eco)

    Ajouter au panier
    En stock
  • La saga de Charlie Brown, Snoopy, Lucy et Linus est la plus longue histoire jamais racontée par un seul être humain, plus longue que les poèmes épiques, les romans de Tolstoï et les oeuvres de Wagner. (Robert Thompson)

  • Tintinophile averti, Albert Algoud a lu et relu chaque album du héros d'Hergé. La Castafiore n'a donc aucun secret pour lui.
    Jusqu'au jour où, face au Sceptre d'Ottokar, il se met à douter : et si la Castafiore n'était pas ce qu'elle semblait être ? Il se lance dans une enquête, dont il publie les premiers résultats en 2006. Mais la Castafiore n'avait pas livré tous ses mystères...
    Dans cette biographie humoristique et amoureuse, Albert Algoud retrace le parcours personnel, musical et historique d'une icône queer qui a côtoyé les plus grands, de Lawrence d'Arabie à Lou Reed en passant par Joséphine Baker et le général de Gaulle. Des péripéties qu'Alain Bouldouyre illustre avec légèreté et poésie.

  • CECI N'EST PAS UN GUIDE POUR FAIRE DE VOUS UN PAPA PARFAIT.

    En revanche, en ouvrant ce livre, vous trouverez des rires en cascade, des aventures ordinaires, des émotions à la pelle ainsi que la certitude que la perfection n'est pas de ce monde, et que c'est bien mieux comme ça !

  • « Un groupe d'enfants, Charlie Brown, Lucy, Patty, Linus, Schroeder, et le chien Snoopy, occupés par leurs jeux et leurs conversations. Sur ce schéma de base, un courant continu de variations, selon un rythme propre à certaines épopées primitives, de telle sorte que vous ne pourrez jamais découvrir la force de cette poésie ininterrompue en ne lisant qu'une ou deux ou dix histoires, mais uniquement après avoir pénétré le fond des caractères et des situations, car la grâce, la tendresse et le rire naissent uniquement de la répétition, changeante à l'infini, des schémas, de la fidélité à l'inspiration de base et demandent au lecteur un acte permanent de sympathie, une participation à la chaleur qui pénètre de l'intérieur le fil des événements. Mais il y a plus encore : la poésie de ces enfants naît du fait que nous retrouvons en eux tous les problèmes, toutes les névroses des adultes qui se tiennent dans les coulisses. » (Umberto Eco)

    Ajouter au panier
    En stock
  • Que connaissez vous exactement sur le pipi ?

    - Saviez-vous par exemple que le pipi est composé de 95 % d'eau, 2,5 % d'urine 2,5 % de minéraux, de sels et d'enzymes ?

    - Saviez- vous qu'un éléphant urine 49 litres par jour ?

    - Entre anecdotes, faits historiques et données scientifiques le pipi n'aura plus aucun secret pour vous !

empty