Transperceneige - extinctions T.1 Transperceneige - extinctions T.1
Transperceneige - extinctions T.1 Transperceneige - extinctions T.1

Transperceneige - extinctions T.1

(Dessinateur), (Scénariste)

À propos

Aux origines de la série mythique. Sur la terre exsangue, surpeuplée, un groupe d'écolo-terroristes radicalisés décide d'accélérer le processus d'extinction et de déclencher une apocalypse climatique. Un milliardaire visionnaire chinois (inspiré de la figure d'Elon Musk) décide de les contrer. Obsédé par le survivalisme, depuis des années, il s'est préparé au pire scénario catastrophe : il a inventé un moteur autonome qu'il a intégré à une arche de Noé 2.0, Le Transperceneige. Quand la folie des Apocalypsters triomphe, le train est prêt. Au coeur de l'hiver atomique, le compte à rebours de l'ère glaciaire débute et la mission de sauvetage ultime est lancée.

Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Science-fiction

  • EAN

    9782203165816

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    27 cm

  • Largeur

    19 cm

  • Épaisseur

    2 cm

Infos supplémentaires : Relié  

Jean-Marc Rochette

Jean-Marc Rochette est peintre, illustrateur et auteur de bande dessinée.ÿIl commence sa carrière au cours des années 1970 dans Actuel et L'Écho des Savanes. Avec Martin Veyron, il crée la série Edmond le cochon (1979). Il succède ensuite au dessinateur Alexis pour la série Le Transperceneige, scénarisée par Jacques Lob, dans (À SUIVRE) où il scénarise et dessine aussi Claudius Vigne. Par la suite, il se penche sur la littérature jeunesse et participe notamment au journal Okapi. Il se remet à la science-fiction à la fin des années 1990 en reprenant Le Transperceneige et en créant la série L'or de l'esprit avec Benjamin Legrand, avec qui il avait déjà réalisé Requiem blanc en 1987. En 2003, avec René Pétillon, il donne naissance à la série burlesque Louis et Dico, qui paraît dans L'Écho des Savanes, une histoire de fous qui n'est pas sans rappeler son Napoléon et Bonaparte, prix de l'humour au festival d'Angoulême en 2001. En parallèle, il poursuit un travail de peintre et d'illustrateur.

Matz

  • Naissance : 1-1-1967
  • Age : 53 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Matz est né à Rouen sous le nom d'Alexis Nolent. Enfance à la Martinique, adolescence à Paris, où il vit toujours. Premier album de BD en 1990 aux éditions Futuropolis, mais c'est en 1998, avec le premier album de la série Le Tueur (en collaboration avec Luc Jacamon), qu'il va toucher le grand public. Le Tueur est publié dans plusieurs pays, et a été nominé au Comic-Con de San Diego en 2008 pour un Eisner de la meilleure BD étrangère. La collaboration avec Jacamon se poursuit sur la série futuriste Cyclopes, dont le quatrième et dernier volume paraîtra en 2011.Matz continue d'explorer l'univers du polar, d'une part avec la série Du plomb dans la tête, en collaboration avec Colin Wilson, et d'autre part en créant la collection « Rivages/Casterman/Noir » qu'il dirige avec François Guérif et dans laquelle on compte des albums comme Shutter Island de Christian de Metter et Pauvres zhéros de Baru. Matz y publie également une adaptation de Jim Thompson, Nuit de fureur, avec Miles Hyman, et de Daniel Chavarria, Adios Muchachos avec Paolo Bacilieri.A noter que Le Tueur a été acheté par Paramount en vue d'une adaptation cinématographique par David Fincher. Cyclopes et Du plomb dans la tête ont quant à eux été achetés par Warner Bros.Alexis Nolent travaille parallèlement pour Ubisoft, où il supervise la scénarisation de jeux vidéo. Il est par exemple impliqué dans l'écriture de jeux comme Splinter Cell ou Assassin's Creed.Il signe également des traductions de romans (Pierre qui roule, de Donald Westlake, Quand tout se fait la malle, de Mike Hodges) et de BD.

empty