À propos

Édith Hardy mène l'enquête pour retrouver un jeune ingénieur chimiste porteur d'une formule qui semble intéresser beaucoup de monde. Guerre froide sous les ponts du Paris disparu des années 5O. Par un des plus beaux tandem de la bd, le premier volet d'une trilogie policière qui fait penser aux petits plats que mitonnait cette bonne Madame Maigret.

Nous sommes en 1955, dans le XIIème arrondissement de Paris. L'Agence Hardy - personnes disparues, recherche généalogiques, problèmes d'héritages - est située dans un passage pavé de la rue du Rendez-vous.
Édith Hardy, belle femme d'une quarantaine d'années, veuve, ayant encore quelques restes de splendeur passée (un appartenment à la Nation, une Ford Vedette), a ouvert cette agence pour subsister. Elle a un jeune assistant, Victor Maziero, qui se prend pour un grand détective.
Venant rompre le train-train des histoires de maris volages, Gaston Lecauchois propriétaire d'une usine de produits pharmaceutiques propose une affaire à Édith Hardy. Antoine Dubreuil, un de ses jeunes chimistes a disparu emportant la formule d'une nouvelle pommade antiseptique...
Bientôt, derrière cette banale affairede pommade, se profilent des enjeux d'une toute autre nature : dans la course aux antibiotiques qui est aussi une des très grandes nouveautés de ces années là, Antoine a fait une découverte qui suscite la convoitise des grandes puissances...Et puis, dernière question : pourquoi Édith hardy fait-elle un terrible rêve récurrant dont elle ne sait ce qu'il annonce...


Rayons : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Policier / Thriller


  • Auteur(s)

    Pierre Christin, Annie Goetzinger

  • Éditeur

    Dargaud

  • Distributeur

    Mds

  • Date de parution

    12/05/2001

  • EAN

    9782205049398

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Longueur

    29.8 cm

  • Largeur

    22.5 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    201 g

  • Lectorat

    à partir de 12 ANS

  • Série

    agence Hardy

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Pierre Christin

Pierre Christin est un des plus grands scénaristes de la bande dessinée, né le 27 juillet 1938 à Saint-Mandé. Il est connu pour avoir créé en 1967 avec Jean-Claude Mézières, la série Valérian, agent spatio-temporel. Mais il a également travaillé avec d'autres scénaristes : Jacques Tardi, Boucq, Vern, Enki Bilal, Annie Goetzinger... Il écrit aussi des romans et des scénarios de films.

Annie Goetzinger

Annie Goetzinger est l'une des rares femmes de la bande dessinée. Après des études aux Arts où elle étudie le dessin de mode, elle publie dans 'Circus', 'L'Écho des savanes', 'Fluide glacial', 'Métal hurlant' et surtout 'Pilote'. Son premier album, "Casque d'or" (Glénat, 1976), remporte deux prix au festival d'Angoulême. Elle dessine ensuite "Aurore, une vie de George Sand" (Éditions des femmes, 1978), d'après un scénario d'Adela Turin, et "Felina" (Glénat, 1979), pour Victor Mora. Elle enchaîne ensuite costumes de théâtre, illustrations, histoires courtes (collection "Fripon" des Humanoïdes associés), dessins de presse, notamment pour le journal 'Le Monde'. C'est avec Pierre Christin qu'elle réalise "La Demoiselle de la Légion d'honneur" (Dargaud, 1980), "La Diva et le Kriegsspiel" (Dargaud, 1981), "La Voyageuse de la petite ceinture" (Dargaud, 1985), "Charlotte et Nancy" (Dargaud, 1987), "Le Tango du disparu" (Métaillé, 2008), "Le Message du simple" (Le Seuil, 1994), "La Sultane blanche" (Dargaud, 1996) et "Paquebot" (Dargaud, 1999). Les deux complices travaillent d'ailleurs toujours de concert sur la série "L'agence Hardy" (Dargaud).
Après avoir signé le dernier album de la collection "Portraits souvenirs" (Les Humanoïdes associés, "L'Avenir perdu", 1992), avec Jon S. Jonsson et Andreas Knigge, Annie Goetzinger collabore avec Rodolphe sur le scénario de l'album "Marie-Antoinette, la reine fantôme" (Dargaud, 2011).
En 2013, Annie se lance dans une nouvelle belle histoire : "Jeune fille en Dior" (Dargaud), un album retraçant les débuts du grand couturier Christian Dior. En 2017, elle publie "Colette" (Dargaud), qui narre la vie mouvementée de la célèbre écrivaine.

Découvrez une sélection de pages intérieures 1 2
empty