À propos

Quand j'ai dit à mes amis (français) que je m'installais à Londres, ils ont été unanimes : Londres ? Cool ! Comparé au swinging London, Paris, c'était la belle endormie. Alors je me suis engouffré dans le boyau obscur du tunnel sous la Manche en me disant, pour me donner du courage, que j'allais faire connaissance avec « Ze » Paul McCartney.
Seulement voilà : mon anglais était approximatif, et j'étais persuadé que David Beckham était un joueur de tennis. Comment dire ? Mon intégration s'en est trouvée contrariée. Et puis il y avait autre chose. Non, pas la nostalgie. Mais des fantômes. Surgis d'une enfance passée sous le soleil de plomb du Languedoc. On ne se débarrasse de rienen s'éloignant. Ce serait même plutôt le contraire. Sous la pluie, dans la ville la plus in du monde, je redevenais méditerranéen.Prouvant aux Anglais qu'ils n'ont pas le monopole du sens de l'humour, Régis Franc affronte avec vaillance les prix prohibitifs de l'immobilier londonien, les plombiers de Pimlico, les femmes de traders qui roulent en Porsche, et le destin qui s'acharne à ne jamais lui faire rencontrer Paul McCartney. Tout ça pour se retrouver face à lui-même...


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Régis Franc

  • Éditeur

    FAYARD

  • Distributeur

    HACHETTE

  • Date de parution

    02/05/2012

  • EAN

    9782213656113

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    215 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    324 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Régis Franc

  • Naissance : 1-1-1948
  • Age : 76 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

C'est d'abord en tant que dessinateur que Régis Franc se fait connaître, avec Le Café de la plage ou le réjouissant Tonton Marcel. Au milieu des années 1990, après un passage par le cinéma, il se consacre à l'écriture et collectionne les succès critiques (parmi lesquels London Prisoner, Fayard, 2012, ou encore Jamais les papillons ne voyagent, Fayard, Prix Mottart de l'Académie française, 2015). Par ailleurs artiste peintre, il réunit ses talents dans une oeuvre graphique parue en 2022 aux Presses de la Cité, La Ferme de Montaquoy. Avec Je vais bien, Régis Franc renoue avec le récit pour faire revivre les voix du passé et la terre de son enfance.

empty